Reference : Terminologie du sacré dans la littérature rituelle védique dans L'expression du sacré...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : Classical & oriental studies
http://hdl.handle.net/2268/187024
Terminologie du sacré dans la littérature rituelle védique dans L'expression du sacré dans les grandes religions II: Peuples indo-européens, Hindouisme etc.
French
[en] Terminology of the Sacred in the Vedic Ritual Litérature
Verpoorten, Jean-Marie mailto []
1983
Expression du sacré dans les grandes religions
165-188
Yes
Yes
International
Colloque : Expression du sacré dans les grandes religions
02-05 1983
UCL
Louvain
Belgique
[en] brâhmana's ; shrautasûtra's ; magie ; dieux et hommes ; Prajâpati ; Parole ; Brahman ; deux-fois nés ; sacré/sacralité
[en] Cette littérature rituelle, tant dans ses œuvres mytho-spéculatives (brāhmaņa’s) que techniques (śrautasūtra’s), apparaît au lecteur comme imprégnée de magie plutôt que de sacré. Les dieux sont là, mais privés de leurs attributs d’éternité et de toute puissance et ils ne se différencient des hommes pue par leur résidence (le ciel) et quelques mots particuliers. Leur chef, Prajāpati, le « Maître des créatures » est secondé de Vāc et de Brahman, la « Parole » toute puissante. Brahman est destiné à faire couple avec ātman, le « Soi ».
Le sacrifice emprunte des modes d’action au monde profane et les fait servir au fonctionnement sans accroc de ce dernier. Ainsi, ceux qui participent au sacrifice subissent une initiation qui les rend « deux-fois nés » et, pour cela , ils doivent se tenir dans la position d’embryons. Mais ils doivent aussi faire montre de « foi » (śraddhā) et pratiquer une asèse qui produit une chaleur interne propice à l’œuvre sainte
Au sein des rites certaines entités apparaissent chargées de sacralité : la nourriture, la continuité, le reste qui la rend possible.
Tout en imitant la réalité, le sacrifice est tout autre qu’elle ; il est de nature divine, organise l’espace et le temps, c’est-à-dire toute chose. Il ménage en son sein un espace pour le mystère et le silence, mais il ne fait aucune place ni à ceux qui sont dehors ni à une personne aimante comme le Christ.
http://hdl.handle.net/2268/187024

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Verpoorten_1983-Term-sacre-165.pdfPublisher postprint1.12 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.