Reference : Contraintes Socio-économiques de Répartition des Terres et Impacts sur la Conservatio...
Scientific journals : Article
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/185767
Contraintes Socio-économiques de Répartition des Terres et Impacts sur la Conservation des Sols dans les Hauts Plateaux de l’Ouest du Cameroun
French
[en] Socio-economic Constraints of Land Distribution and Impacts on Soil Conservation in the Western Highlands of Cameroon
Djoukeng, Henri Grisseur mailto [Université de Liège - ULiège > > > Form. doct. sc. agro. & ingé. biol.]
Dogot, Thomas mailto [Université de Liège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Economie et développement rural >]
Tankou, Christopher Mubeteneh mailto [Université de Dschang, Cameroun > Département d'Agriculture > > > >]
Degré, Aurore mailto [Université de Liège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Echanges Eau-Sol-Plantes >]
2016
Tropicultura
Agri-Overseas
34
3
231-241
Yes
International
0771-3312
Bruxelles
Belgium
[fr] Conservation des sols, Fongo-Tongo, Systèmes fonciers, Héritiers, Cameroun
[en] Soil conservation, Fongo-Tongo, Land tenure, Heirs, Cameroon
[fr] Cet article combine les données d’enquêtes sociales sur l’accès à la propriété foncière et celles de l’adoption du billonnage cloisonné comme technique de conservation des sols pour permettre de mieux comprendre la gestion de l’érosion et du ruissellement par les agriculteurs dans les Hauts Plateaux de l’Ouest-Cameroun, spécifiquement dans les collines du groupement Fongo-Tongo. L’étude a porté sur 230 parcelles appartenant à 157 répondants parmi les 168 personnes recensées. Cinq principaux modes d’accès à la terre ont été répertoriés : l’héritage, l’achat, la cession temporaire, les dons et la location. Les propriétaires et les exploitants des collines de faibles pentes (entre 11% et 17%) et de fortes pentes (entre 22% et 29%) ont été inventoriés. Deux principaux rangs sociaux ont été identifiés : les dignitaires (Chefs, Notables, Elites et Héritiers) et les autres (fils non-héritiers et femmes). L’étude a montré que les aptitudes agronomiques des parcelles telles que reconnues par les agriculteurs sont un facteur déterminant dans la mise en œuvre des techniques de conservation des sols. L’approche paysanne de la fertilité des sols a ensuite été scientifiquement confirmée par des analyses physico-chimiques des échantillons de sol prélevés sous les espèces végétales considérées localement comme indicatrices de sols fertiles (Pennisetum spp) et de sols pauvres (Imperata cylindrica et Melinis minutiflora). L’étude a montré que l’accès à la terre, l’adoption du billonnage cloisonné et l’exploitation des pentes sont significativement influencés par la situation socio-économique des agriculteurs (p<0,05).
[en] This article combines the social survey data on access to land and those of the adoption of tied ridging as soil conservation technique to help better understand the management of erosion and runoff by farmers in the Western Highlands of Cameroon, specifically in the hills of Fongo-Tongo villages’ group. The study focused on 230 plots owned by 157 respondents on 158 people inventoried. Five main modes of access to land were listed as: inheritance, purchase, temporary transfers, donations and rental. The owners and operators of the hills of gentle slopes (between11% and 17%) and steepest slopes (between 22% and 29%) were inventoried. Two main social ranks were identified: the dignitaries (Chiefs, Notables, Elites and heirs) and other (non-heirs son and women). The study showed that the agronomic abilities of plots as recognized by farmers are a key factor in the implementation of soil conservation techniques. The peasant approach of soil fertility has been scientifically proven by the physicochemical analysis of soil samples taken under plant species used locally as indicator of soil fertility (Pennisetum spp on fertile soils and Imperata cylindrica and Melinis minutiflora on poor soils). The study showed that access to land, adoption of tied ridging and slope exploitation were significantly influenced by the socio-economic status of farmers (p <0.05).
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/185767

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Article contraintes socio-économiques.pdfPublisher postprint1.09 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.