Reference : La Biodiversité Autrement... Avec les lunettes d’une sociologie modeste
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/184233
La Biodiversité Autrement... Avec les lunettes d’une sociologie modeste
French
[en] The biodiversity differently… with the glasses of a modest sociology
Mougenot, Catherine mailto [Université de Liège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) >]
Petit, Sandrine mailto []
2015
Revue d'Anthropologie des Connaissances
Société d'anthropologie des connaissances
9
2
291-310
Yes (verified by ORBi)
International
1760-5393
Grenoble
France
[fr] biodiversité ; narration ; récit ; Réflexivité ; sociologie modeste ; savoir situé
[en] biodiversity ; narratives ; situated knowledge
[fr] La biodiversité n’est pas seulement un concept, c’est aussi une histoire, une rencontre, un lieu, un bien dont on a la charge, une réalité familière et sensible, « attachée » dans une multiplicité de liens. Cette réalité habite les récits d’une soixantaine de chercheurs qui ont accepté de se lancer dans une expérience singulière pour eux à savoir : raconter leur histoire et celle de leurs travaux. Dans ces récits, la fabrique des faits scientifiques est enchâssée dans des pratiques, des anecdotes, dans des relations personnelles ou institutionnelles, dans des choix qui s’entremêlent. Et elle pose la question de savoir comment en embrasser la totalité ou, plus modestement, comment en rendre compte. Dans cet article, notre parti consiste à adopter les lunettes d’une sociologie modeste, c’est-à-dire : suivre la réalité toujours en train de se faire (1), expérimenter des histoires qui en rendent compte en raisonnant sur ce dont elles sont capables (2) et nous sentir concerné(e)s et responsables de ces descriptions du monde (3). Ce sont là trois propositions qui travaillent ensemble et s’inscrivent dans la volonté de produire des savoirs « situés ».
[en] Biodiversity is not just a concept, it is also a story, an encounter, a place, a good one is in charge of, a familiar and sensitive reality, “attached” to a multitude of ties. This reality possesses the stories of about sixty researchers who accepted an extraordinary experience for them: tell their story and which of their works. In these stories, the making of scientific facts is set in practices, anecdotes, personal or institutional relationships, in choices which become entangled. This experience raises the question of knowing how to encompass the totality or, more modestly how to attest? In this article, our point consists of adopting the glasses of a modest sociology, that is to say: follow the reality in its making (1), experiment stories that account for it and argue about their capacities (2) and feel concerned and responsible of our descriptions of the world (3). These are three proposals which work together and match to the will of producing “situated” knowledge.
http://hdl.handle.net/2268/184233

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
RAC_Raconter.pdfPublisher postprint1.37 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.