Reference : Modélisation mathématique des risques d’inondation dans le bassin liégeois suivant di...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Engineering, computing & technology : Civil engineering
http://hdl.handle.net/2268/183060
Modélisation mathématique des risques d’inondation dans le bassin liégeois suivant différents scénarios de changements climatiques et d’aménagement du territoire
French
Dewals, Benjamin mailto [Université de Liège > Département ArGEnCo > Hydraulics in Environmental and Civil Engineering >]
Erpicum, Sébastien mailto [Université de Liège > > Scientifiques attachés au Doyen (Sc.appliquées) >]
Archambeau, Pierre mailto [Université de Liège > Département ArGEnCo > HECE (Hydraulics in Environnemental and Civil Engineering) >]
Pirotton, Michel mailto [Université de Liège > Département ArGEnCo > HECE (Hydraulics in Environnemental and Civil Engineering) >]
3-Jun-2015
Yes
94ème Congrès de l'ASTEE
2 - 5 June 2015
Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement (ASTEE)
Montauban
France
[en] Flood risk ; Hydraulic modelling ; Hydrological modelling ; Climate change ; Spatial planning ; Landuse change
[fr] Crues et inondations ; Occupation du sol ; Modélisation hydraulique ; Risque ; Aménagement du territoire ; Modélisation hydrologique ; Changement climatique
[en] Dans une ancienne région minière, affectée par des affaissements significatifs de surface, la ville de Liège est actuellement efficacement protégée contre les crues par débordement de la Meuse grâce essentiellement à une canalisation du fleuve. Une analyse prospective a été entamée, visant à évaluer la pérennité de la protection actuelle de la ville sous différents scénarios d’évolutions climatiques et d’aménagement du territoire.
Prenant sa source en France et traversant la Belgique pour rejoindre son embouchure aux Pays-Bas, la Meuse ne peut être étudiée qu’en tenant compte de ce contexte transnational. C’est pourquoi, l’analyse prospective menée a été concertée à toutes les étapes non seulement avec les acteurs scientifiques et les gestionnaires de l’eau dans les régions limitrophes concernées, mais également avec des organisations représentatives de la société civile.
En particulier, les scénarios climatiques retenus ainsi que les modélisations hydrauliques et hydro-économiques effectuées ont systématiquement été coordonnés, voire harmonisés, à l’échelle du bassin versant international du fleuve.
Les résultats de l’analyse mettent en évidence un accroissement significatif de l’aléa inondation dans la ville de Liège à l’échéance de la fin du siècle. Ils permettent également de circonscrire le potentiel d’adaptation de la ville pour atténuer l’impact d’inondations, tant par des mesures techniques locales qu’à plus grande échelle.
La portée de diverses politiques d’aménagement du territoire à Liège et au-delà a également pu être évaluée et l’analyse révèle un degré d’efficacité très contrasté selon les communes concernées.
Aquapôle - AQUAPOLE
R
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/183060

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Montauban 2015_003 - BD.pdfPublisher postprint126.1 kBRequest copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
2015-06-03 - ASTEE - AMICE.pdf3.15 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.