Reference : Validation d'une méthode d'analyse quantitative de l'équol par UPLC®-MS/MS dans le la...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/182990
Validation d'une méthode d'analyse quantitative de l'équol par UPLC®-MS/MS dans le lait de vache - Application aux laits commercialisés en Wallonie (Belgique)
French
Daems, Frédéric mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. agro. & ingé. biol.]
Lognay, Georges mailto [Université de Liège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Analyse, qual. et risques - Labo. de Chimie analytique >]
Romne, Jean-Michel mailto [Centre wallon de Recherches Agronomiques > Valorisation des Productions > > >]
Froidmont, Eric mailto [Centre wallon de Recherches Agronomiques > Productions et Filières > > >]
27-May-2015
Yes
International
83ème congrès de l'Acfas
du 25 au 29 mai 2015
Acfas
Rimouski
Canada
[fr] Equol ; Lait ; Quantification
[en] Validation ; UPLC-MS/MS
[fr] Dans le cadre d’un projet intitulé «PhytoHealth », une méthode d’analyse quantitative de l’équol dans le lait a été développée et validée selon les recommandations de l’EMA/CVMP/VICH/463202/2009. Celle-ci est constituée d’une étape d’hydrolyse enzymatique, suivie d’une double extraction liquide/liquide et d’une analyse par chromatographie liquide ultra performante couplé à un spectromètre de masse en tandem (UPLC®-MS/MS). Une fois les différents paramètres tels que la fiabilité, sensibilité et/ou robustesse de la méthode confirmées, celle-ci a permis, pour la première fois, d’estimer la teneur en équol d’ échantillons de laits commercialisés en Wallonie. Une Cinquantaine de laits ont été prélevés aléatoirement dans les commerces durant une période définie. Tous les échantillons possédaient une teneur en équol ≥ 10ng.mL-1. En comparant les valeurs moyennes, on a constaté qu’il n’y avait pas de différence entre les 4 catégories de laits analysés (entier, demi-écrémé, écrémé et cru). Par contre, une différence hautement significative a pu être observée entre les laits provenant de la filière biologique et ceux de la filière conventionnelle. Dans le premier cas, les teneurs varient entre 10 et 50 ng.mL-1 par contre, dans le second, elles varient entre 70 et 130 ng.mL-1. Cet impact de la filière biologique sur la teneur en équol dans les laits a pu être confronté à d’autres études européennes et confirmé.
Centre wallon de Recherches Agronomiques
ULg Gembloux Agro-Bio Tech
PhytoHealth
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/182990

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Acfas2015_PhytoHealth_Equol-Lait.pdfAuthor postprint188.94 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.