Reference : The need for site-specific height-diameter allometry of Central African moist forests
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Life sciences : Agriculture & agronomy
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/179798
The need for site-specific height-diameter allometry of Central African moist forests
English
[fr] La nécessité d'établir l'allométrie hauteur-diamètre spécifique au site des forêts denses humides d'Afrique centrale
Loubota Panzou, Grâce Jopaul mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. agro. & ingé. biol. (Paysage)]
Doucet, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales >]
Fayolle, Adeline mailto [Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
21-Mar-2015
Yes
No
National
Colloque Ecole doctorale Biodiversité, Ecologie, Evolution
21 Mars 2015
Université Libre de Bruxelles
FNRS-Fonds de la Recherche Scientifique
Bruxelles
Belgique
[en] Cenral African ; Height-diameter allometry ; moist forests
[fr] L’utilisation de l’allométrie hauteur-diamètre globale ou régionale en milieu tropical pourrait avoir des conséquences importantes dans les estimations de biomasse et des stocks de carbone. L’objectif de ce travail est d’identifier les variations de l’allométrie hauteur-diamètre au sein de deux types de forêts (forêt sempervirente et forêt semi-décidue) au sud du Cameroun et d’examiner leurs conséquences sur les estimations de biomasse.
Le diamètre et la hauteur ont été mesurés sur un total de 521 arbres appartenant à 15 espèces et couvrant une gamme de diamètre de 10 à 240 cm. Une calibration des mesures non destructives et destructives de la hauteur a été réalisée sur 60 arbres. Dix modèles allométriques ont été ajustés sur ces données. Le meilleur modèle a été sélectionné avec Akaike Information Criterion (AIC).
L’allométrie hauteur-diamètre au niveau des sites et entre les espèces a montré une tendance asymptotique (Modèle de Michaelis-Menten). Pour un même diamètre, les arbres étaient plus hauts dans les forêts semi-décidues que dans les forêts sempervirentes. Les différences de biomasse entre les deux types de forêts sont dues par les variations de l’allométrie hauteur-diamètre.
Les variations de l’allométrie hauteur-diamètre sont donc d’une extrême importance dans les estimations de biomasse et des stocks de carbone des forêts denses humides tropicales d’Afrique centrale.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/179798

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.