Reference : L'identité wallonne en clair-obscur. Ce dont on est fier (ou pas) en wallonie
Parts of books : Contribution to collective works
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/175409
L'identité wallonne en clair-obscur. Ce dont on est fier (ou pas) en wallonie
French
Jacquemain, Marc mailto [Université de Liège - ULiège > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie des identités contemporaines >]
Italiano, Patrick mailto [Université de Liège - ULiège > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie des identités contemporaines >]
Nov-2014
Le Baromètre social de la Wallonie. Engagement, confiance, représentations et identités
Cardelli, Rebecca
Bornand, Thierry
Brunet, Sébastien mailto
Presses Universitaires de Louvain
131-155
Yes
2-87558-334-4
[fr] Identité ; Fierté ; Préoccupations ; Wallonie
[fr] L'article synthétise les éléments que les Wallons mettent en avant, positifs ou négatifs, qui viennent donner un contenu à leur sentiment d'appartenance. Du côté positif, domine l'image d'une Wallonie paradoxalement plutôt "rurale" où il fait bon vivre, où les paysages sont agréables et les gens accueillants. Du côté négatif, si le chômage et la gouvernance sont mentionnés, ce qui domine c'est une préoccupation fort pragmatique : l'état des routes.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/175409
Les questions ouvertes sont rarement utilisées dans les questionnaires, vu l'importance du travail de postcodage qui est demandé. C'est, sur les deux vagues ici reprises, près de 15.000 réponses spontanées qui ont été postcodées. il est clair que ces réponses s'écartent des stéréotypes généralement véhiculés par les médias. Par exemple, l'immigration n'apparaît pratiquement pas dans les points négatifs. Ou encore, la critique de la gouvernance est moins dominante que ce que l'on pourrait imaginer. Mais les visions que l'on retire des questions ouvertes ne sont pas plus "vraies" pour la cause : ce sont tout autant des représentations stérétotypées, mais issue d'un "fonds culturel" plutôt que de l'actualité médiatique. Cette représentation "spontanée" de la Wallonie n'est par ailleur pas insensible à la conjoncture politique.

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
L'identité wallonne en clair-obscur.pdfAuthor preprint670.49 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.