Reference : Impact de la médiatisation technologique sur la mobilisation des modalités non-verb...
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Communication & mass media
http://hdl.handle.net/2268/173413
Impact de la médiatisation technologique sur la mobilisation des modalités non-verbales dans les références démonstratives.
French
[en] Impact of technological media on using of non-verbal modalities in the demonstrative references.
Defays, Aurore mailto [Université de Liège - ULiège > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Ergonomie et intervention au travail >]
Jeunejean, Aurélie mailto [Université de Liège - ULiège > Département Argenco : Secteur A&U > Lucid - Lab for User Cognition & Innovative Design >]
Giboin, Alain mailto [Université de Nice, Sophia Antipolis, France > Inria, Pôle I3S > Wimmics > >]
Sep-2014
COMMON 14 - Communication multimodale et collaboration instrumentée
[en] Multimodal Communication and Instrumented Collaboration
Leclercq, Pierre mailto
Bonnet, Pierre mailto
Dondero, Maria Giulia mailto
Nyssen, Anne-Sophie mailto
Roosen, Marie mailto
Atelier des Presses
89-101
Yes
International
978-2-930772-07-3
Liège
Belgique
Symposium COMMON'14 (Communication multimodale et collaboration instrumentée)
du 24 septembre 2014 au 26 septembre 2014
Université de Liège
Liège
Belgique
[fr] common ground ; multimodalité ; computer supported cooperative work
[fr] L’objectif de ce papier est de comprendre comment la médiatisation technologique et les contraintes d’utilisation d’un outil vont modifier la manière dont les agents vont mobiliser les modalités de communications pour collaborer efficacement. Dans ce travail, nous nous sommes centrés sur les références démonstratives, c’est-à-dire les références verbales qui nécessitent d’être accompagnées de gestes pour que leur interprétation soit complète. Nous avons mené cette recherche dans le domaine de la conception architecturale et avons examiné deux situations de travail collaboratif (une en coprésence et une outillée) dans le but de pouvoir les comparer. Pour chaque situation, nous décrivons comment les architectes s’adaptent aux modalités potentiellement disponibles pour désigner l’objet à quoi ils font référence dans leur discours. Nos résultats montrent que lorsque la modalité gestuelle ne peut être utilisée de manière effective, comme c’est le cas dans la situation outillée, les architectes vont développer des stratégies de compensation. En effet, la modalité graphique va pallier la transmission partielle des gestes en prenant le relais de la fonction de désignation.
Actions de Recherche Concertée (Fédération Wallonie-Bruxelles)
ARC COMMON 14
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/173413

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
DEFAYS_COMMON14.pdfAuthor preprint941.21 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.