Reference : La place et le rôle des médecins généralistes dans le suivi de chirurgie bariatrique ...
Scientific journals : Article
Human health sciences : General & internal medicine
http://hdl.handle.net/2268/166831
La place et le rôle des médecins généralistes dans le suivi de chirurgie bariatrique en province de Liège
French
[en] Place and role of general practicioners in the follow-up of bariatric surgery in the province of Liege
Gaspard, Stéphanie [> >]
Ketterer, Frédéric mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Médecine générale >]
Belche, Jean Luc mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Médecine générale >]
Berrewaerts, Marie-Astrid mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences cliniques > Médecine générale >]
Giet, Didier mailto [Université de Liège - ULiège > > IFRES >]
Apr-2014
Revue Médicale de Liège
Université de Liège. Revue Médicale de Liège
69
194-199
Yes (verified by ORBi)
International
0370-629X
2566-1566
Liège
Belgique
[fr] Chirurgie bariatrique ; Médecins généralistes ; Soins aux patients
[en] Bariatric surgery ; General practicioners ; Patient care management
[fr] Cet article s’intéresse à la place et au rôle des médecins généralistes dans le suivi de patients opérés de chirurgie bariatrique dans la province de Liège, en comparant cette situation aux recommandations de bonne pratique de la Haute Autorité de Santé française (HAS). Quinze entretiens ont été réalisés avec des médecins généralistes ayant des patients opérés. Les résultats soulignent la volonté des généralistes de participer pleinement au suivi de ces patients. Ils orientent leur surveillance sur la plupart des éléments précisés dans les recommandations de la HAS, en tenant compte des problèmes carentiels et du vécu psychologique des patients. Mais, certains aspects leur échappent, en raison d’un manque de connaissances théoriques (certains paramètres biologiques, la grossesse ou la contraception). Le temps de consultation, vu comme insuffisant, ainsi que la faible communication avec les équipes pluridisciplinaires hospitalières, constituent des entraves à une prise en charge de qualité. Des progrès restent à faire pour se rapprocher des recommandations de bonne pratique. Mais il ressort une volonté de mieux collaborer. La mise en place de réunions de concertation entre les professionnels de santé, ainsi qu’une implication du généraliste préalablement à la décision de l’opération, sont des pistes de solution évoquées.
[en] This paper is concerned with the place and role of general practitioners in the follow-up of patients submitted to bariatric surgery in the province of Liège. The results of the analysis were compared with clinical practice guidelines published by the French Haute Autorité de Santé (HAS). Fifteen interviews were conducted with GPs who follow up operated patients. The results highlight the GPs’ wish to fully participate in the follow-up of those patients. Their medical supervision is centered on the HAS clinical practice guidelines, taking into account the intake deficiencies as well as the patient’s psychological experience. However, some aspects are disregarded, mainly because of a lack of theoretical knowledge (some biological parameters, pregnancy and contraception). The short consultation time along with the poor communication with the hospital multidisciplinary team were mentioned as obstacles to a good quality follow-up. Progress is still needed to reach the clinical practice guidelines. However, there is a wish to better collaborate. Organising coordination meetings between professionals along with an early implication of the GP – even before surgery – represent possible solutions.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/166831

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
201404_05.pdfPublisher postprint129.09 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.