Reference : Les dispositifs enclos-exclos : une solution pour évaluer l’équilibre forêt-grande faune
Diverse speeches and writings : Conference given outside the academic context
Life sciences : Multidisciplinary, general & others
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Life sciences : Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
http://hdl.handle.net/2268/162544
Les dispositifs enclos-exclos : une solution pour évaluer l’équilibre forêt-grande faune
French
Lehaire, François mailto [Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
28-Jan-2014
20
National
Journée de transfert chercheurs gestionnaires - Colloque de restitution de l'Accord-Cadre de recherche et de vulgarisation forestières 2009-2014
28 janvier 2014
Forêt Wallonne asbl
Namur (Wépion)
Belgique
[fr] Enclos ; exclos ; gibier ; pression contrastée ; hêtraie ; ronce ; ongulés ; équilibre forêt-gibier ; trouée
[en] Au cours des dernières décennies, l’augmentation des populations des grands ongulés herbivores et leur influence sur la végétation forestière ont été clairement mises en évidence. Cette situation explique que le contrôle et le suivi de la pression de la grande faune sur l’écosystème constitue une des préoccupations majeures des forestiers. Il convient de mettre en oeuvre une démarche objective et rigoureuse pour diagnostiquer l’état de l’équilibre sylvo-cynégétique.
Dans ces conditions, le recours à des dispositifs de type enclos-exclos constitue une alternative intéressante dans la mesure où ils permettent de mettre en évidence des situations de déséquilibre
ou de détecter de manière précoce toute dégradation d’une situation jugée initialement acceptable.
En Wallonie, les dispositifs enclos-exclos utilisés reposent sur la comparaison, d’une part, du milieu réel (exclos) complètement accessible à la grande faune présente dans la zone d’étude et, d’autre part, d’un milieu dit de « contrôle » (enclos) inaccessible à toutes populations de grands ongulés (sanglier, cerf, chevreuil et mouflon). Les enclos-exclos jouent un rôle didactique indéniable en exposant côte à côte deux situations qui peuvent être très contrastées. Au-delà de cet aspect visuel, des données objectives peuvent être rapidement collectées pour réaliser sur une base statistique des analyses plus détaillées (relevé floristique, ainsi que hauteur, nombre de tiges et recouvrement de certaines strates de végétation).
En 2006, plusieurs dispositifs pilotes (4 x 4 mètres) ont été installés dans des trouées forestières pour suivre la dynamique de la végétation basse (herbacée et ligneuse). Les observations ainsi récoltées jusque 2012 ont permis de calculer une série d’indicateurs susceptibles d’objectiver la pression subie par l’écosystème forestier sous l’action des grands herbivores.
Ulg - GxABT
SPW
Accord-cadre de recherche et de vulgarisation forestières
Researchers ; Professionals ; Students ; General public ; Others
http://hdl.handle.net/2268/162544

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
livret-1.pdfPublisher postprint1.64 MBView/Open
Open access
Présentation_28janvier2013_FL.pdfPublisher postprint2.03 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.