Reference : La modélisation à l’aide du modèle SWAT des flux hydriques et du transport en suspens...
Scientific journals : Short communication
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/160374
La modélisation à l’aide du modèle SWAT des flux hydriques et du transport en suspension sur le bassin versant de la vallée de l’oued EL-Hachem
French
Tadrist, Nassima mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. agro. & ingé. biol.]
Debauche, Olivier [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. agro. & ingé. biol.]
2014
Revue des Régions Arides
Institut des Régions Arides (IRA)
Yes
International
0330-7956
Médenine
Tunisia
[fr] Barrage, Recharge de la nappe ; Modélisation environnementale ; Sédimentation, Erosion
[fr] Dans le Maghreb, les barrages souffrent régulièrement d’un envasement excessif lié aux problèmes d’érosion présent dans les impluviums situés en amont des barrages. Les origines de cette érosion sont multiples : aménagement du territoire, déforestation, affectation des terres,…

L’hydrologie couplée aux systèmes d’informations géographiques permet à l’aide de modèles distribués et physiquement basés de prédire l’évolution de l’envasement des barrages.
L’application de ces modèles en Algérie permettra à terme, de prédire l’impact d’aménagement anti érosifs, de schémas d’aménagement du territoire sur l’envasement des barrages en estimant précisément la quantité de sédiments produit par l’érosion par ruissellement ainsi que le taux de remplissage.

Une méthodologie basée sur les données cartographiques (modèle numérique de terrain, carte pédologie, carte géologie et la cartographie d’occupation du sol) ainsi que les données météorologiques journalières (température, humidité relative, vitesse du vent, radiation solaire) est en cours d’élaboration et de test sur le barrage de Bourkourdane.

Cette méthodologie utilise le modèles SWAT
Le modèle SWAT est utilisé pour prédire la quantité de sédiment s’accumulant dans le barrage, les flux hydriques débit entrants, sortants, ainsi que les volumes d’eau et de sédiments stockés dans le barrage.

Une gestion adéquates des lâchers, couplée à une meilleure gestion de l’érosion en amont du barrage permettra d’allonger la durée de vie des barrages Algériens. Plus particulièrement pour le barrage de Boukourdane, une amélioration de la gestion des lâchers est primordiale pour améliorer la recharge de la nappe, lutter contre l’intrusion des eaux marines, et prévenir l’accumulation des particules fines qui réduisent la perméabilité du sol.
Researchers ; Professionals
http://hdl.handle.net/2268/160374

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Nassima_article_Djerba.pdfAuthor postprint946.62 kBRequest copy

Additional material(s):

File Commentary Size Access
Restricted access
Présentation de communication_nassima_djerba-02.pdf2.11 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.