Reference : Toxicité induite par les antidépresseurs : état des lieux
Scientific journals : Article
Human health sciences : Pharmacy, pharmacology & toxicology
http://hdl.handle.net/2268/159578
Toxicité induite par les antidépresseurs : état des lieux
French
DEVILLE, Marine mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Frais communs Biologie Clinique >]
DENOOZ, Raphael mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Toxicologie clinique >]
Charlier, Corinne mailto [Université de Liège - ULiège > Département de pharmacie > Chimie toxicologique >]
2013
Acta Psychiatrica Belgica
Société Royale de Médecine Mentale de Belgique
113
2
17-21
Yes (verified by ORBi)
National
0300-8967
Namur
Belgique
[en] antidepressant ; suicide ; toxicity
[fr] antidépresseur ; suicide ; toxicité
[fr] Lors de l'instauration d'un traitement chez un patient dépressif, il est justifié de se poser la question de la toxicité en cas d'ingestion massive, telle que rencontrée dans les tentatives d'autolyse. Alors que les premiers antidépresseurs sont très toxiques à dose élevée, la recherche pharmaceutique a, à l'heure actuelle, mis à disposition des cliniciens des molécules plus sûres. En effet, si la toxicité cardiaque des ATC peut, à elle seule, mener à une issue fatale, les molécules récentes sont rarement mortelles lorsqu'elles sont ingérées seules, même à dose élevée, mais le risque de décès persiste lors d'intoxications polymédicamenteuses. Par ailleurs, les interactions entre différentes substances médicamenteuses ou alimentaires limitent également l'usage des IMAO, et accroissent le risque de toxicité du lithium, médicament à index thérapeutique étroit.
http://hdl.handle.net/2268/159578
http://www.actapsychiatricabelgica.be/

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Toxicité induite par les antidépresseurs - état des lieux.pdfPublisher postprint115.14 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.