Reference : Essai d’estimation des dommages piscicoles engendrés par les prises d’eau industriell...
Reports : Expert report
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/159538
Essai d’estimation des dommages piscicoles engendrés par les prises d’eau industrielles et les turbines hydroélectriques dans les cours d’eau de la Province de Liège. Partie E. Chapitre 8. Les centrales hydro-électriques sur la Méhaigne, petit affluent de la Meuse dans le sous-bassin Meuse aval
French
Philippart, Jean-Claude mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences et gestion de l'environnement > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale >]
Ovidio, Michaël mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Laboratoire de Démographie des Poissons et d'Hydroécologie (LDPH) > > >]
Rimbaud, Gilles mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Département de Biologie, Ecologie et Evolution >]
Poncin, Pascal mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale >]
Jun-2013
134
[fr] Méhaigne ; Hydroélectricité ; Faune piscicole ; Poissons migrateurs ; débit réservé ; Ichtyocompatibilité
[en] Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds piscicole de Wallonie est un
dossier bibliographique qui analyse l’impact potentiel sur les populations de poissons des
quatre centrales hydroélectriques (voir tableau A) installées sur la Méhaige, principal, petit
affluent de la rive gauche de la Meuse, sous-bassin Meuse aval. L’impact de la production
d’hydroélectricité sur les poissons de la Méhaigne concerne principalement le cours inférieur
de la rivière où se succèdent sur une distance de 5,9 km trois micro-centrales qui utilisent un
débit de 2-3 m3/s, pratiquement égal au module. L’utilisation d’un tel débit sur aussi petite
rivière favorise un fort pourcentage d’entrainement de l’eau et des poissons dévalants dans
l’installation de turbinage (turbine Kaplan, turbine Francis ou vis hydrodynamique). Dans ce
cas, il faut envisager un effet cumulé de la cascade des trois microcentrales de la Basse
Méhaigne.
Applied and Fundamental FISH Research Center - AFFISH-RC
Commission Provinciale du Fonds Piscicole de Wallonie
Commission Provinciale de Liège du Fonds piscicole de Wallonie
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/159538

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
CentraleHydro_Mehaigne.pdfAuthor postprint4.96 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.