Reference : Sémiotique de la communication en co-présence et à distance. Du textualisme à la sémi...
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Philosophy & ethics
Arts & humanities : Languages & linguistics
http://hdl.handle.net/2268/158064
Sémiotique de la communication en co-présence et à distance. Du textualisme à la sémiotique des pratiques
French
Dondero, Maria Giulia mailto [Université de Liège - ULiège > Département de langues et littératures romanes > Sciences du langage - Rhétorique >]
Angenot, Valérie mailto [Université de Liège - ULiège > Département de langues et littératures romanes > Sciences du langage - Rhétorique >]
Joachim, Guillaume mailto [Université de Liège - ULiège > Architecture Site Saint-Luc > Architecture Site Saint-Luc >]
Shirkhodaei, Shima mailto [Université de Liège - ULiège > Département de langues et littératures romanes > Sciences du langage - Rhétorique >]
16-Dec-2013
Interfaces Numériques
Lavoisier
2
3
Collaborer à distance : enjeux et impacts des interfaces numériques dans les pratiques collaboratives synchrones
531-567
Yes
International
2258-7942
2259-1001
Cachan
France
[fr] Sémiotique du texte, sémiotique des pratiques, multimodalité, énonciation, textualisation, notation, collaboration, mode d’efficience, rituel.
[en] Textual semiotics, semiotics of practices, multimodality, linguistic utterance, textualisation, notation, collaboration, modes of efficiency, ritual
[fr] Cet article se veut une réflexion et une mise à l’épreuve des théories émises à la fois par la sémiotique textualiste et la sémiotique des pratiques. La réflexion portera, d’une part, sur la communication synchrone en coprésence et sur la communication synchrone à distance outillée par l’usage d’interfaces numériques. Dans les activités collaboratives expertes, comme par exemple dans l’élaboration de projets architecturaux à distance, les pratiques des interlocuteurs sont soumises aux contraintes inhérentes au médium et doivent s’adapter à la dynamique constamment renouvelée des scènes prédicatives pour assurer l’efficacité de la communication.
Un des objectifs de cet article consistera en une exploration des différentes propositions théoriques et méthodologiques visant les pratiques telles qu’émises par la sémiotique de Jacques Fontanille (2008) et l’ergonomie du « cours d’action » de Jacques Theureau (2006). Il sera également question de mettre à l’épreuve le résultat de ces réflexions théoriques par l’examen d’un corpus particulier afin d'évaluer l’efficacité des nouvelles propositions de la sémiotique face à une analyse de cas. Cette analyse interrogera notamment les aspects de la multimodalité et le rôle des différents types d’énoncés dans l’efficience de la communication et l’adaptation des pratiques sémiotiques à la contrainte du support de la communication. Nous proposerons aussi une réflexion sur les médiations possibles entre pratiques en cours et objectivations de celles-ci en faisant une distinction entre textualisation et notation.
[en] This article aims to challenge and reflect on the theories issued by both textualist semiotics and the semiotics of practices. Our reflexion shall focus, on the one hand, on synchronic communication in copresence and, on the other hand, on virtual participative remote collaboration by means of digital interfaces. In high-level collaborative activities —such as remote architectural project developments— the practices of the partners involved in the communication process are conditioned by intrinsic material constraints; they have to gradually readapt to the constantly renewed dynamics of the predicative structures in order to ensure communication efficiency.
One of the main purposes of this paper consists in exploring the theoretical propositions and methodologies connected to practices, as proposed by Jacques Fontanille’s semiotics (2008) and by Jacques Theureau’s ergonomics of the “course of action” (2006). The results of these theoretical reflections will be tested through their application to a specific corpus, in an aim to confront the efficiency of such proposals with a case study. Multimodality and the role played by the different types of utterances in the efficiency of communication, as well as the adaptation of the semiotic practices to the digital interfaces also fall under the scope of this paper. Besides, the authors propose a reflection on potential mediations between the ongoing practices and their objectivation through textualisation and notation.
Sciences du Langage et Rhétorique ; Architecture et société
A.R.C. Common (2011-2014)
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/158064
10.3166/rin.2.531-567
http://rin.revuesonline.com/resnum.jsp?editionId=1778

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
10_Angenot et alii RIN.pdfPublisher postprint946.51 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.