Contribution to collective works (Parts of books)
Influence des reboisements d'eucalyptus (Eucalyptus robusta) et de pin (Pinus kesiya) sur la régénération naturelle de tapia (Uapaca bojeri) en forêt d'Arivonimamo
Rakotondrasoa, Olivia Lovanirina; Stein, Julien; Ayral, Astrid et al.
2013In Verheggen, François; Bogaert, Jan; Haubruge, Eric (Eds.) Les vers à soie malgaches : Enjeux écologiques et socio-économiques
 

Files


Full Text
chap13.pdf
Publisher postprint (750.76 kB)
Download

All documents in ORBi are protected by a user license.

Send to



Details



Abstract :
[fr] Face à la dégradation continuelle des formations de tapia (Uapaca bojeri), le reboisement en Pinus sp. et en Eucalyptus sp. a figuré parmi les alternatives adoptées à Arivonimamo pour substituer le tapia dans la production de bois de chauffage. Or, actuellement, l’envahissement par ces espèces exotiques constitue une des menaces qui pèsent sur la forêt de tapia à Madagascar. Dans ce cadre, cette étude avait pour objectif d’analyser la régénération de la forêt de tapia d’Arivonimamo. Pour ce faire, l’approche a consisté en l’identification des « zones de contact » entre des peuplements d’espèces exotiques, Pinus kesiya ou Eucalyptus robusta, et des peuplements d’U. bojeri permettant d’étudier la régénération le long de transects partant des peuplements exotiques et se dirigeant dans les peuplements indigènes, et ceci dans chaque direction cardinale. De cette étude, il ressort que la densité de la régénération de tapia varie d’un site à un autre. Il apparaît également que les capacités d’envahissement par P. kesiya sont bien plus importantes que celles de E. robusta. Par ailleurs, la densité des semis de pin sous les plantations correspondantes est faible. En outre, il est ressorti également que le taux d’ouverture du couvert ligneux n’influençait pas significativement le développement de la régénération des trois essences. Ce taux d’ouverture est lié à différentes activités anthropiques telles que les collectes des produits forestiers non-ligneux (tapia), les opérations sylvicoles de nettoiement (pin) et la coupe précoce (eucalyptus).
[en] Confronted with the ongoing degradation of the tapia woodlands (Uapaca bojeri), reforestation by Pinus sp. and Eucalyptus sp.was considered as an alternative in Arivonimamo to substitute tapia for the production of firewood. However, the invasion by these alien species is actually considered as one of the threats to the tapia woodland in Madagascar. In this context, this study aimed to analyze the regeneration of the tapia woodlands in Arivonimamo. Consequently, “contact zones” between stands of exotic species, Pinus kesiya or Eucalyptus robusta, and U. bojeri were identified, in order to study tree regeneration along transects in each cardinal direction starting inside the exotic forests and continuing into the native populations. This study showed that the density of tapia regeneration varied between sites. It also appeared that the capacity of P. kesiya to invade the tapia woodland is much higher than for E. robusta. Moreover, the regeneration of pine inside the pine’s plantations was rather low. In addition, it was observed that the canopy opening rate had no significant influence on the development of the regeneration of the three species involved. Differences in canopy opening are due to various human activities such as the collection of non-timber forest products (tapia), the forestry operation of cleaning (pine) and early cutting (eucalyptus).
Disciplines :
Environmental sciences & ecology
Author, co-author :
Rakotondrasoa, Olivia Lovanirina
Stein, Julien
Ayral, Astrid
Ponette, Quentin
Rajoelison, Gabrielle
Malaisse, François ;  Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage
Ramamonjisoa, Bruno
Raminosoa, Noromalala
Verheggen, François  ;  Université de Liège - ULiège > Sciences agronomiques > Entomologie fonctionnelle et évolutive
Poncelet, Marc ;  Université de Liège - ULiège > Institut des sciences humaines et sociales > Sociologie du développement
Haubruge, Eric  ;  Université de Liège - ULiège > Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech
Bogaert, Jan  ;  Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage
Language :
French
Title :
Influence des reboisements d'eucalyptus (Eucalyptus robusta) et de pin (Pinus kesiya) sur la régénération naturelle de tapia (Uapaca bojeri) en forêt d'Arivonimamo
Publication date :
2013
Main work title :
Les vers à soie malgaches : Enjeux écologiques et socio-économiques
Editor :
Verheggen, François  ;  Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion durable des bio-agresseurs
Bogaert, Jan  ;  Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
Haubruge, Eric  ;  Université de Liège - ULiège > GxABT : Services généraux du site > Site GxABT - Cabinet du Vice-recteur
Publisher :
Presses Agronomiques de Gembloux
Pages :
177-188
Available on ORBi :
since 11 November 2013

Statistics


Number of views
132 (6 by ULiège)
Number of downloads
894 (10 by ULiège)

Bibliography


Similar publications



Contact ORBi