Reference : Cartographie du risque d’érosion hydrique à l’échelle parcellaire en soutien à la pol...
Scientific journals : Article
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/157889
Cartographie du risque d’érosion hydrique à l’échelle parcellaire en soutien à la politique agricole wallonne (Belgique)
French
Maugnard, Alexandre mailto [Université Catholique de Louvain - UCL > Environmental Sciences > Earth and Life Institute > >]
Bielders, Charles mailto [Université Catholique de Louvain - UCL > Environmental Sciences > Earth and Life Institute > >]
Bock, Laurent mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Colinet, Gilles mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Cordonnier, Hélène mailto [Service Public de Wallonie -Direction Générale Opérationnelle Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement > Département de la Ruralité et des Cours d'Eau > Direction du Développement Rural > >]
Degré, Aurore mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Demarcin, Pierre mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Dewez, Arnaud mailto [Université Catholique de Louvain - UCL > Environmental Sciences > Earth and Life Institute > >]
Feltz, Nicolas mailto [Université Catholique de Louvain - UCL > Environmental Sciences > Earth and Life Institute > >]
Legrain, Xavier mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Pineux, Nathalie mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Mokadem, Abdel Ilah mailto [Service Public de Wallonie -Direction Générale Opérationnelle Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement > Département de la Ruralité et des Cours d'Eau > Direction du Développement Rural > >]
2013
Étude et Gestion des Sols
Association Française pour l'Étude du Sol
20
2
127-141
Yes
International
1252-6851
Orléans
France
[fr] risque d'érosion hydrique ; aléa d'érosion hydrique ; érosion tolérable ; SIG ; cartographie du risque
[fr] L’érosion hydrique des sols pose le problème de la protection de la ressource « sol » mais également de la prévention des impacts environnementaux et sociétaux qui y sont associés tels que la dégradation de la qualité des eaux de surface, l’envasement des retenues d’eau et des bassins d’orage ou encore les inondations boueuses. Afin de cibler au mieux les mesures de lutte anti-érosives, il convient d’identifier les parcelles agricoles les plus à risque d’érosion. Mettant à profit la disponibilité d’importantes bases de données en matière de climat, sol, topographie, parcellaire et occupation du sol, une procédure automatisée de calcul de l’aléa érosion hydrique potentielle à l’échelle parcellaire, adaptée du modèle RUSLE, a été mise au point pour la Wallonie (Belgique). La carte de l’aléa érosion potentielle montre une sensibilité maximale à l’érosion hydrique en Ardenne et Haute-ardenne, en raison du relief accentué et d’une érosivité plus importante des pluies. Pour les principales zones agro-pédologiques de Wallonie, un suivi des principales cultures (céréales d’hiver, mais, betterave, pomme de terre, colza, lin) a également été réalisé, permettant d’estimer le facteur cultural C des principales successions culturales et ainsi l’érosion effective. La prise en compte de l’occupation du sol fait cette fois ressortir un aléa maximal dans les régions (sablo-)limoneuses et le Condroz, en raison des superficies importantes de grandes cultures industrielles. En Ardenne et Haute Ardenne, l’aléa d’érosion effective est faible en raison d’une couverture végétale dominée par les prairies permanentes. Enfin, sur base de la carte numériques des sols de Wallonie, une classification de la vulnérabilité des sols à l’érosion a été établie à partir du volume de sol pouvant être exploité par les racines. La vulnérabilité apparaît élevée sur une majorité du territoire wallon, à l’exception des Régions (sablo-)limoneuses et de la Région jurassique. Un indice d’érosion, calculé comme le rapport de l’érosion potentielle (aléa) sur l’érosion tolérable (vulnérabilité) permet de calculer le risque d’érosion hydrique et, par conséquent, de cibler au mieux les parcelles pour lesquelles l’érosion constitue une menace majeure pour leur valorisation durable. Une gestion appropriée de ces parcelles par un choix judicieux en termes d’occupation du sol (forêt, prairie, rotations culturales) et de pratiques culturales (p.ex., TCSL, inter-cultures) devrait permettre d’y réduire les risques de dégradation des sols par érosion hydrique.
SPW-DGO3
http://hdl.handle.net/2268/157889

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
20-2-JES-Maugnard.pdfPublisher postprint1.03 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.