Reference : Les imaginaires des migrants lesbiennes et gays latino-américains à propos de l'Europ...
Dissertations and theses : Master of advanced studies dissertation
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/157358
Les imaginaires des migrants lesbiennes et gays latino-américains à propos de l'Europe. Analyse de récits de vie de chilien(ne)s péruvien(ne)s et colombiens.
French
Berlage, Pauline [Université de Liège - ULiège > > ISLV : Enseign. & form. compl./extér. langues étrangères >]
2009
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Master complémentaire en développement, environnement et sociétés.
Yépez del Castillo, Isabel
Poncelet, Marc mailto
Bach, Amandine
Ewel Rengel, Rolando
[fr] imaginaires ; migrants ; Amérique Latine
[en] LGBT
[fr] Dans ce travail, nous nous sommes donc interessée aux migrants lesbiennes et gays
latino-américains et nous nous sommes posée la question suivante : « Quels sont les
imaginaires des migrants lesbiennes et gays latino-américains à propos de
l’Europe ? » Nous avons comparé les imaginaires des lesbiennes et des gays au sujet de
l’Europe avant de quitter l’Amérique latine avec ceux des lesbiennes et gays latino-américains
qui vivent maintenant en Europe (en Belgique et en Espagne) ou qui sont revenus dans leur
pays d’origine.
À travers cette double question, nous avons voulu comprendre comment se forment
ces images ainsi que les rapports de forces qui entrent en ligne de compte pour ces acteurs.
En effet, peut-être y a-t-il un rapport de domination (hétéro-normativité) dans la société
d’origine qui pousse les LGBT à migrer. Ce rapport de domination peut également exister
dans le pays d’accueil, et, dans ce cas, il pourrait être intéressant d’observer les négociations
mises en place. De plus, une fois ces migrants arrivés en Europe, ceux-ci peuvent se trouver
au coeur d’un autre rapport de force entre le poids de la tradition et de la culture de la
communauté d’origine et celle de la société d’accueil.
Nous avons tenté d’expliquer comment les imaginaires de cette population spécifique
de migrants se constituent, quels sont les facteurs, les conditions ou idéologies qui participent
à la formation de ces imaginaires à propos de l’Europe. Cette étude comporte également des
dimensions temporelle et spatiale. Nous avons, en effet, comparé les imaginaires des
lesbiennes et gays vivants en Amérique latine avec celles des lesbiennes et gays immigrés en
Belgique et en Espagne et ceux qui sont revenus au pays – et donc à une étape plus avancée
de leur parcours migratoire –. De plus, la perspective transnationale de cette étude permettra
de comprendre comment ces imaginaires se redéfinissent dans un mouvement d’aller-retour
incessant entre les pays d’origine et le pays d’accueil.
http://hdl.handle.net/2268/157358

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
introduction mémoire master complémentaire P. Berlage.pdfAuthor postprint119.91 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.