Reference : Représentation du couvert forestier dans la modélisation hydrologique : Comparaison d...
Scientific journals : Article
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/155793
Représentation du couvert forestier dans la modélisation hydrologique : Comparaison de dix modèles
French
[en] Forest cover representation in hydrological modelling : Comparison of ten models
Deraedt, Deborah mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Colinet, Gilles mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
Claessens, Hugues mailto [Université de Liège - ULiège > Forêts, Nature et Paysage > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels >]
Degré, Aurore mailto [Université de Liège - ULiège > Sciences et technologie de l'environnement > Systèmes Sol-Eau >]
2014
Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE]
Presses Agronomiques de Gembloux
18
1
83-96
Yes (verified by ORBi)
International
1370-6233
1780-4507
Gembloux
Belgique
[fr] Modélisation environnementale ; couvert forestier ; hydrologie ; relation plante eau ; système racinaire ; transpiration
[en] environmental modelling ; forest cover ; hydrology ; plant water relations ; root systems ; transpiration
[fr] De nombreux modèles de simulation hydrologique existent, dont un certain nombre applicables en milieux forestiers. Cette synthèse bibliographique a pour objectif de comparer dix d’entre eux (BILJOU, EPIC, BROOK90, SWAT, RHESSys, MIKE SHE, SHETRAN, WaSiM ETH, DHSVM et Hydrus) afin d’éclairer le choix des utilisateurs potentiels. La comparaison est axée sur différents aspects de l’environnement forestier : l’interception, l’évapotranspiration, le prélèvement racinaire, l’effet du sous-étage, la croissance des arbres, ainsi que la validation de ces modèles. L’interception, lorsqu’elle est calculée, est traitée de manière similaire par neuf modèles sur les dix sélectionnés. Les modèles utilisent diverses méthodes de calcul de l’ETP et la plupart font intervenir la densité racinaire pour le calcul du prélèvement d’eau dans le sol. Le sous étage et la croissance des arbres sont rarement pris en compte.
[en] There are many hydrological models, some of which can be used for forested environments. This review aims to compare ten of them (BILJOU, EPIC, BROOK90, SWAT, RHESSys, MIKE SHE, SHETRAN, WaSiM ETH, DHSVM et Hydrus) to guide the choice. The compared fluxes are the interception, the transpiration and the root water uptake, the root distribution, the undercover effect, the tree growth and the model validation. The review underlines that each model deals with the forest fluxes in different ways. Most of the time, interception is similarly dealt by the models and the root distribution is used in the process of root water uptake. Understory and growth are seldom considered.
http://hdl.handle.net/2268/155793

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
• Deraedt.pdfPublisher postprint720.67 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.