Reference : Le feu. L'incendie purificateur
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/2268/143639
Le feu. L'incendie purificateur
French
Close, Florence mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences historiques > Histoire du moyen âge >]
4-May-2012
No
Yes
National
Colloque sur Le Mal Saint-Martin 1312-2012
du 4 au 5 mai 2012
M. Laffineur-Crepin
Liège
Belgium
[fr] symbolique du feu ; feu au moyen âge ; histoire liégeoise ; mal Saint-Martin ; incendie de Liège de 1141 ; incendie de Liège de 1185 ; incendiaires ; feux sacrés
[fr] La nuit du 3 au 4 août 1312, la collégiale Saint-Martin est livrée aux flammes, condamnant à une mort certaine les Patriciens de la Cité qui y avaient trouvé refuge. Cet incendie demeure dans la mémoire liégeoise, le violent symbole du coup d’arrêt des prétentions de domination des « petits » par les « grands » non sans susciter nombre d’interrogations quant aux raisons et motivations de ce geste assassin. Les incendiaires ne pouvaient n’avoir mesuré l’ampleur des conséquences de leur acte ; l’incendie volontaire était, depuis l’Antiquité, considéré au nombre des crimes les plus graves. Ravageur et destructeur, le feu était aussi purificateur, tant pour les métaux précieux que pour les âmes. C’est à cette double nature paradoxale du feu – symbole de pureté, de perfection autant que de malheur et de destruction –, à son action redoutable, à son image et à sa symbolique juridique et spirituelle au haut moyen âge et au moyen âge central qu'était consacrée cette communication.
Professionals ; General public
http://hdl.handle.net/2268/143639

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.