Reference : Enjeux sanitaires, socio-économiques et environnementaux liés à la réutilisation des ...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/116020
Enjeux sanitaires, socio-économiques et environnementaux liés à la réutilisation des eaux usées dans le maraîchage urbain à Yaoundé au Cameroun : cas du bassin versant de l’Abiergué
French
Kouam Kenmogne, Guy Romain mailto [Université de Liège - ULiège > > > Doct. sc. (sc. & gest. env. - Bologne)]
Rosillon, Françis mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences et gestion de l'environnement > Département des sciences et gestion de l'environnement >]
Mpakam, Hernanie Grelle [> >]
Nono, Alexandre [> >]
28-Mar-2010
8
Yes
Yes
International
colloque E3D : Eau, déchets et développement durable
du 28 mars 2010 au 31 mars 2010
Univ. Senghor d'Alexandrie, Ecole des mines de St-Etienne, Association innovation et technologie de Sfax
Alexandrie
Egypte
[fr] maraîchage urbain ; eaux usées ; gestion intégrée des ressources en eau ; ECOSANTE ; Abiergué
[fr] Le bassin versant de l’Abiergué, localisé dans le périmètre urbain de Yaoundé entre 11°05’ et 11°25’ de longitude Est et entre 3°51’ et 3°54’ de latitude Nord connaît une importante activité maraîchère dans les bas fonds de Nkolbikok à Nkolbisson. Une étude démarrée en 2005 dans cette unité géographique, a pour objectif principal de contribuer à la valorisation de cette activité tout en oeuvrant à la réduction des impacts négatifs induits. De nombreuses activités ont été développées suivant une approche transdisciplinaire. Les statuts socio-économiques des acteurs impliqués dans cette filière ont été décrits. Les contraintes et les atouts liés au développement du maraîchage ont été relevés. L’eau du cours d’eau Abiergué utilisée pour l’arrosage des plantes est polluée par des eaux usées et des déchets solides issus des ménages, du marché Mokolo, des centres de santé,… et présentent des teneurs non négligeables en Coliformes fécaux (5025 UFC/100ml à 3 x 106 UFC/100ml), Streptocoques fécaux (1960 UFC/100ml à 138 000 UFC/100ml) et Escherichia coli (2 à 20 germes/100ml). Des taux variables de kystes de protozoaires (Entamoeba hystolitica et Giardia sp) et des oeufs d’helminthes ont été décelés dans ces eaux. L’utilisation des eaux usées a pour corollaire
l’émergence de maladies hydriques telles que l’amibiase intestinale qui affecte aussi bien les acteurs engagés dans cette filière que la population en général indépendamment du sexe, de l’âge ou du statut social. De nombreuses pratiques et de nombreux comportements à risque ont été identifiés et concourent à la propagation des maladies hydriques.
Malgré les risques de maladies hydriques, cette activité contribue considérablement à l’amélioration des conditions et du cadre de vie des catégories d’acteurs engagés dans cette activité en particulier et des populations en général.
Des actions économiquement viables, socialement acceptables et écologiquement durables sont
préconisées afin de réduire les aspects négatifs et de consolider les aspects positifs de cette activité multifonctionnelle.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/116020

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
kouam-kenmogne.pdfAuthor postprint3.84 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.