Reference : Remarques sur le bilinguisme gréco-latin
Scientific journals : Article
Arts & humanities : Classical & oriental studies
http://hdl.handle.net/2268/35618
Remarques sur le bilinguisme gréco-latin
French
Rochette, Bruno mailto [Université de Liège - ULiège > Département des sciences de l'antiquité > Langues et littératures anciennes (orient. clas.) : grec >]
1996
Études Classiques
Société Etudes Classiques
64
3-19
Yes
International
0014-200X
Namur
Belgique
[fr] Réflexions sur la coexistence de l'emploi des langues grecque et latine dans le monde méditerranéen antique, ce phénomène étant considéré principalement sous son aspect littéraire, dans une perspective diachronique. Les pionniers de la littérature latine furent des affranchis de langue grecque qui s'exprimaient en latin. Dès la fin du deuxième siècle av. J.-C., même si l'apport des affranchis grecs à l'histoire romaine reste important, de nombreux Romains cultivés s'expriment en grec. Devant les ressources qu'offre la langue grecque, plus d'un auteur latin, jusqu'à la fin de la République, déplore la « patrii sermonis egestas ». Mais Cicéron affirme la richesse du lexique latin et entreprend avec un grand souci d'exactitude des traductions du grec en latin. Finalement, durant toute la période impériale, les deux langues se complètent et s'équilibrent.
http://hdl.handle.net/2268/35618

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.