Reference : Phénoménologie du temps en prison : Les problèmes de la liberté et de l’adaptation
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
Law, criminology & political science : Criminology
http://hdl.handle.net/2268/232753
Phénoménologie du temps en prison : Les problèmes de la liberté et de l’adaptation
French
Englebert, Jérôme mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > > >]
9-Dec-2019
No
Yes
International
Congrès « Nos prisons : S’en affranchir à tout prix ou y chercher la liberté ? »
du 9 au 10 décembre 2019
Parole d’Enfants
Paris
France
[en] Qu’est-ce que vivre l’enfermement carcéral ? Il est sans doute plus sensé, pour commencer de répondre à cette question, d’aborder celui-ci à travers le prisme d’un phénomène privilégié. C’est le temps qui nous occupera. Cette grande coordonnée de l’existence présente un intérêt psychologique considérable bien qu’il soit plus souvent implicite que directement questionné. Nous verrons qu’en prison il existe au moins deux temporalités (celle de l’enfermement et, en parallèle, celle de l’extérieur) et que ces phénomènes sont vécus de façons inédites. Nous en arriverons à poser la question cruciale qui consiste à savoir s’il convient de s’adapter au temps carcéral ou si, au contraire, l’enjeu d’une future réinsertion est précisément de parvenir à ne pas s’adapter. Enfin, nous verrons, grâce à M. Foucault et J-P. Sartre, qu’il s’agit peut-être là du programme de ce que l’on appelle la liberté… Qu'elle s’exprime d’un côté ou de l’autre des barreaux.
http://hdl.handle.net/2268/232753

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.