Reference : Gestion de la douleur chez des enfants présentant des migraines ou des céphalées de t...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/227104
Gestion de la douleur chez des enfants présentant des migraines ou des céphalées de tension : apport de la réalité virtuelle
French
Stassart, Céline mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie de la santé >]
Bouchard, Stéphane [Université du Québec en Outaouais > > > >]
Etienne, Anne-Marie mailto [Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie de la santé >]
20-May-2017
Yes
National
Congrès scientifique du Jubilé de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Education
20 mai 2017
Université de Liège
Liège
Belgique
[fr] Douleur ; enfant ; RV
[en] Les migraines et céphalées de tension font partie des maladies chroniques les plus fréquentes chez l’enfant et l’adolescent (Annequin, Dumas, Tourniaire, & Massiou, 2000). Plusieurs études mettent en évidence le fait que celles-ci ont impact conséquent sur la qualité de la vie de l’enfant (Powers, Patton, Hommel & Hershey, 2004). Compte tenu du fait que le traitement pharmacologique s’est montré partiellement efficace (Evers & Marziniak, 2010), les traitements psychologiques ont gagné une attention croissante. Bien que la réalité virtuelle (RV) soit principalement étudiée dans la gestion des douleurs aiguës par son potentiel distracteur, des études récentes suggèrent l’utilité de cette technologie dans les douleurs chroniques. Une application de la RV concernerait sa capacité à changer des cognitions liées à l'ajustement à la douleur, telles que la catastrophisation de la douleur et le sentiment d’auto-efficacité (e.g. Gutiérrez-Maldonado, Gutiérrez-Martínez, Loreto-Quijada & Nieto-Luna, 2012), et sa capacité à offrir un environnement d’apprentissage de techniques de relaxation (Shiri et al., 2013). Cependant, cela reste très peu investigué, que ce soit dans une population clinique ou pédiatrique. Notre projet vise donc à créer et à évaluer la pertinence d’un outil tel que la RV dans le traitement des migraines et des céphalées pédiatriques, d’une part par l’apprentissage de compétences de relaxation, et d’autre part le changement de cognitions impliquées dans l’ajustement à la douleur telles que la catastrophisation et le sentiment d’auto-efficacité.
http://hdl.handle.net/2268/227104

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.