Reference : Produits de bio-contrôle, biopesticides, bioherbicides : Quels sont ces produits ? A-...
Diverse speeches and writings : Article for general public
Life sciences : Agriculture & agronomy
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/212919
Produits de bio-contrôle, biopesticides, bioherbicides : Quels sont ces produits ? A-t-on évalué les risques liés à leur emploi ?
French
Schiffers, Bruno mailto [Université de Liège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes >]
Dec-2016
Gestion différenciée - Newsletter
No
National
[fr] bio-contrôle ; biopesticides ; bioherbicides
[en] Pour réduire l’application des produits phytopharmaceutiques (les "pesticides") et notamment les herbicides largement utilisés jusque ces dernières années dans toutes les communes pour le désherbage des espaces publics, de nouvelles substances actives sont soumises à autorisation et de nouveaux produits, issus du milieu et basés sur des mécanismes naturels de contrôle, apparaissent progressivement sur le marché.

L’attente de produits de bio-contrôle, tant du côté des chercheurs que des autorités de régulation, de l’industrie et du public, se rejoignent : obtenir une protection ou un désherbage efficace des cultures sans les inconvénients liés à l’emploi de la majorité des produits de synthèse actuellement utilisés. En effet, si l’efficacité et la facilité d'emploi des pesticides de synthèse n’est pas plus à démontrer, leur usage intensif et récurrent sur les cultures, en espaces verts ou chez les particuliers a entraîné de nombreux effets non désirés et des coûts cachés pour la santé, l’épuration des eaux ou encore la perte de valeur des services écosystémiques offerts par les auxiliaires et les pollinisateurs. Toutes les parties prenantes de la protection des cultures, notamment les agriculteurs et les firmes, mettent aujourd’hui beaucoup d’espoir dans les biopesticides. D’autant que, s’il s’agit bien de nouvelles solutions techniques, leur mise en œuvre ne remet fondamentalement en question ni les stratégies d’intervention, ni les schémas de lutte contre les bioagresseurs. Il est encore à ce stade plus question de substitution des produits chimiques par des produits issus du milieu naturel que de modifier en profondeur les pratiques culturales comme le proposent par ailleurs l’agriculture biologique ou l’agroécologie.

Or, ce qui est "naturel" n’est pas nécessairement synonyme de "sans danger pour l’homme ou son environnement". Beaucoup de substances naturelles ou d’organismes (toxines, alcaloïdes, virus, bactéries…) peuvent avoir de réels effets néfastes pour l’homme et les animaux exposés. Il est donc légitime de s’interroger, d’abord sur la nature de ces produits de bio-contrôle, ensuite sur les risques qui pourraient être liés à leur utilisation en protection des cultures.
General public
http://hdl.handle.net/2268/212919
http://www.gestiondifferenciee.be/professionnel/news-decembre-2016-_biopesticides_-nature-et-risques/454/2

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.