Reference : L'imagination. Une pratique normée chez Wittgenstein
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Arts & humanities : Philosophy & ethics
http://hdl.handle.net/2268/189190
L'imagination. Une pratique normée chez Wittgenstein
English
Gauvry, Charlotte mailto [Université de Liège > Département de philosophie > Phénoménologies >]
Apr-2016
No
No
International
L'acte d'imagination. Séminaire annuel de l'UR Phénoménologies de l'ULg
avril 2016
Maud Hagelstein, Alievtina Hervy, Bruno Leclercq
[en] imagination ; perception ; norme
[en] Contrairement aux empiristes anglais, Wittgenstein récuse l’idée d’après laquelle les actes d’imagination sont définis par leur « contenu », à savoir une « image mentale » qui ne différerait que par son degré d’intensité d’un contenu cognitif (Cf. Hume, Traité de la nature humaine, I, i, 3 ; Wittgenstein, F §621). Parallèlement, Wittgenstein récuse l’hypothèse selon laquelle un « œil mental » ou « œil interne » nous fournirait ces images (cf. e.g. RPP II §66). De fait, les nombreux exemples des Recherches philosophiques comme des textes plus tardifs (cf. e.g. RP §§6, 19 ; F §§98, 571) mettent en scène l’imagination d’un langage, d’une hypothèse, d’un usage, d’un contexte, etc. – autant de choses que l’on ne « voit » pas par l’œil de l’esprit. En adoptant une position assez proche de celles de Reid, Ryle ou Sartre (cf. Glock 1996), Wittgenstein défend alors l’hypothèse d’une imagination sans imaginaire. Ce faisant, Wittgenstein présente l’imagination comme un acte, ou plutôt une « pratique ».

Or Wittgenstein dissocie cette pratique de celle de la perception (F §§621-637). Selon le §625 des Fiches, il existe bien un « rapport » entre ces deux jeux de langage, mais pas de « ressemblance ». À titre de premières indications, il semble que les deux pratiques diffèrent pour au moins trois raisons :
- Premièrement, Wittgenstein affirme que l’imagination, à la différence de la perception, est assujettie à la volonté (e.g. F §621). Si nous recevons ce que nous percevons, nous pouvons en revanche répudier ou rechercher certaines images.
- Qui plus est, en tant que pratique volontaire, l’imagination est soumise aux mêmes règles que celles qui régulent toutes les pratiques. C’est donc une pratique normée : en situation, certaines représentations sont possibles alors que d’autres pas (cf. e.g. RP, §651 : « je ne peux pas imaginer le contraire »).
- Il semble enfin que l’imagination, à la différence de la perception, soit une pratique créatrice. Wittgenstein rapproche en effet l’imagination du « voir comme » et non du voir (RP II, 11, RPP §543). Elle joue à ce titre un rôle méthodologique fondamental dans l’économie de la vision synoptique que Wittgenstein appelle de ses vœux.
http://hdl.handle.net/2268/189190

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.