Reference : "Se soulever", ou pourquoi les héritiers mobilisent-ils le droit à Cotonou?
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Anthropology
http://hdl.handle.net/2268/186345
"Se soulever", ou pourquoi les héritiers mobilisent-ils le droit à Cotonou?
French
Andreetta, Sophie mailto [Université de Liège > Faculté des sciences sociales > Labo d'anthropologie sociale et culturelle (LASC) >]
May-2015
No
National
Journée d'Etude "Vivre et dire le conflit en sciences sociales"
8 mai 2015
LASC-ISHS
Liège
Belgique
[fr] droit ; héritage ; Bénin
[en] A Cotonou, les héritiers sont de plus en plus nombreux à recourir à la justice pour résoudre les différends qui les séparent. Pourquoi convoquent-ils leur famille au tribunal ? Je reviendrai ici sur le parcours d’une série de familles de la capitale béninoise et la manière dont certains de leurs membres mobilisent le droit lorsqu’il s’agit de gérer ou partager un héritage. Depuis 2004, la République du Bénin dispose en effet d’un nouveau Code des Personne et de la Famille qui, contrairement au droit traditionnel, insiste sur les droits des femmes et la notion d’égalité. Dans un contexte où l’héritage, sous forme de patrimoine immobilier, représente un capital financier considérable, le droit est de plus en plus souvent mobilisé par les « petits » des hiérarchies familiales qui s’estiment lésés. Comment ce nouveau Code est-il approprié par les citoyens béninois ? Que nous apprend ce type d’affaires sur les usages et les pratiques du droit dans la capitale béninoise et sur la manière dont l’Etat y transforme les rapports familiaux ?
http://hdl.handle.net/2268/186345

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.