Reference : Les futurs discontinus de l’anticipation : strates, réversions et ruptures temporelles
Scientific conferences in universities or research centers : Scientific conference in universities or research centers
Arts & humanities : Literature
http://hdl.handle.net/2268/184008
Les futurs discontinus de l’anticipation : strates, réversions et ruptures temporelles
French
Stienon, Valérie mailto [Université de Liège > Département de langues et littératures romanes > Litt. française (19è et 20è) - Sociologie de la littérature >]
3-Jul-2015
International
Journées de l’école doctorale transfrontalière LOGOS
3-4 juillet 2015
Catherine Lanneau et Álvaro Ceballos
Liège
Belgique
[fr] histoire littéraire ; poétique ; récit d'anticipation
[fr] La qualité du récit d’anticipation est souvent estimée à la mesure de ses coïncidences avec les données du monde de référence. Cette lecture factuelle tend à prévaloir pour la réception des genres de l’imaginaire du futur, dans lesquels on décèle volontiers tantôt une fonction prédictive – cognitive ou de mise en garde –, tantôt un éloignement dépaysant avec les réalités connues. On a moins considéré les temporalités internes de ces récits, tout aussi intéressantes que leur mise en relation avec les données du monde. Les chronologies diégétiques et les visions de l’Histoire sur lesquelles ils reposent montrent que ces mondes fictifs entretiennent avec leur propre temporalité – passée, présente et future – des rapports pour le moins complexes, faits de nombreux décrochages et d’emboîtements divers. Comment le roman d’anticipation les aménage-t-il, les comble-t-il, voire les justifie-t-il dans le cadre de son dispositif narratif ? À partir d’exemples empruntés à une histoire littéraire de l’anticipation française encore peu connue pour la période 1840-1940 (Souvestre, Henriot, Messac, Paulin, etc), on examinera quelques manières romanesques de questionner le cours du temps et de remettre en question une chronologie linéaire téléologique. En particulier, les cas de figures suivants seront détaillés :

• strates : rétrofuturisme convoquant une double temporalité future, dont l’une contient l’autre
• réversions : vision cyclique de l’Histoire associée à une involution ou un déclin
• ruptures : mondes possibles hors temps, sans passé ou à la temporalité bouclée
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/184008

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.