Reference : Mobiliser la culture du pays d’origine, un défi pour l’intégration des migrants?
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Social & behavioral sciences, psychology : Anthropology
http://hdl.handle.net/2268/177809
Mobiliser la culture du pays d’origine, un défi pour l’intégration des migrants?
French
Mescoli, Elsa mailto [Université de Liège > Faculté des sciences sociales > Labo d'anthropologie sociale et culturelle (LASC) >]
Gsir, Sonia mailto [Université de Liège > Faculté des sciences sociales > Faculté des sciences sociales >]
Mar-2016
Yes
International
DEMOCRATIE ET CULTURE ENTRE PRATIQUES ET CRITIQUES
du 27 au 29 mars 2016
Téboursouk
Tunisie
[fr] culture ; migration ; ethnicite
[fr] La culture constitue pour les migrants et leurs pays d’origine un moyen de maintenir des liens réciproques après la migration. Mais quels sont les enjeux de la mobilisation de la culture d’origine pour l’intégration des migrants dans leurs nouveaux pays de résidence ? Cette présentation analyse le déploiement de la culture du pays d’origine à trois niveaux : celui des pratiques quotidiennes des migrants, des politiques d’intégration et de diaspora et enfin, le niveau des associations, en particulier les centres culturels établis en Europe par les pays d’origine des migrants. Les pratiques culturelles des migrants et les actions et institutions culturelles mises en place par les pays d’origine sont confrontées au cadre légal européen en matière de diversité culturelle mais aussi aux politiques et discours sur l’intégration des migrants. La perspective à la fois anthropologique et sociologique adoptée révèle les processus de domination culturelle qui sont à l’œuvre. Elle permet aussi de questionner l’idée d’identité culturelle en montrant le dynamisme qui caractérise les cultures mais aussi la créativité des communautés locales dans un environnement globalisé. Finalement, on constate qu’une variété de facteurs est en jeu dans les processus d’intégration des migrants, que les dynamiques de la culture elle-même déterminent des appartenances multiples et aussi que les identités se développent au sein des interactions entre cultures. Si on ne peut établir de lien causal et univoque entre les pratiques culturelles liées au pays d’origine et l’intégration des migrants dans le pays de résidence, on peut par contre se référer à la notion d’ethnicité et à sa fonction politique (Comaroff et Comaroff, 2009).
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/177809

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.