Reference : Le vallon synclinal de Sprimont à Chanxhe (Vallée de l’Ourthe)
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference/Abstract
Physical, chemical, mathematical & earth Sciences : Earth sciences & physical geography
http://hdl.handle.net/2268/165627
Le vallon synclinal de Sprimont à Chanxhe (Vallée de l’Ourthe)
French
Briffoz, Albert [Club de Recherche Spéléologique Ourthe-Amblève (CRSOA° > > > >]
Willems, Luc mailto [Université de Liège - ULiège > Département de géologie > Pétrologie sédimentaire >]
2012
No
International
Journées 2012 de Spéléologie Scientifique Seizième édition
8-9 décembre 2012
[fr] karsts ; synclinal ; Sprimont
[fr] Plan du synclinal calcaire de Sprimont et principales pertes
Les calcaires carbonifères constituant le centre du synclinal absorbent en des pertes (chantoires) tous les ruisseaux du vallon qui sont issus des grès famenniens. Ces pertes subissent un recul vers l’amont des vallons secondaires comme l’ont montré différentes études (R. Michel, C.Ek et al.)
Les pertes, si elles sont maintenues ouvertes, évitent des inondations au long du vallon. Certaines furent aménagées aussi utilement pour les excédents de pluies à la route de la Préalle, au drainage du terrain de football à Tultay, et au Vieux Bac.
Recherches
Dès 1960, le Club de Recherches Spéléologiques Ourthe Amblève (CRSOA) a prospecté et désobstrué 10 grottes et gouffres ainsi que deux pertes (chantoires) devenues pour la première fois accessibles à l’homme. Parmi les réseaux découverts, celui d’Enfer-Fissures présente un développement connu de 979 m pour un dénivelé de 57 m. Le gouffre Persévérance atteint les 90 mètres de profondeur et donne un accès à un petit écoulement souterrain qui se perd dans les profondeurs du réseau. Le CRSOA a coloré 5 fois des pertes et dosé une restitution à la résurgence des eaux au Lac Bleu. La section d’écoulement naturel souterrain à l’approche de Chanxhe s’élève à 8 m2 soit plus de 10 fois la section d’écoulement de l’égouttage en voirie vers Chanxhe.
Résurgence du Lac Bleu
La résurgence du Lac Bleu est la seule sortie d’eau connue à ce jour drainant les eaux souterraines du synclinal de Sprimont. En surface, elle forme un petit étang lié à la construction d’une digue. Ces travaux avaient été réalisés afin de capter les eaux de la résurgence pour actionner une roue à aubes.
Researchers ; General public
http://hdl.handle.net/2268/165627

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.