Déclaration d’une politique institutionnelle forte

L'Université de Liège mène depuis plusieurs années une politique active en matière de soutien à un accès libre à l'information scientifique et souscrit, dès lors, pleinement aux principes de l'Open Access. Par ses nombreuses prises de position engagées et la mise en place d'une politique de dépôt institutionnelle ambitieuse, le Recteur Bernard Rentier a permis à l'ULiège de se positionner comme un acteur OA important tant sur le plan national qu'international.

  • Mise en place d’une politique institutionnelle de dépôt obligatoire

    Sur proposition du Recteur, le Conseil d’Administration de l'ULiège du 23 mai 2007 décide la création de la digithèque ULiège et met en place une politique obligatoire de dépôt.

    Voir la décision du CA (23/05/2007).

    La décision est confirmée à l'ensemble de la communauté ULiège sur le blog du Recteur B. Rentier en date du 30 juin 2007 et la politique clairement affichée sur le ROARMAP. Le projet a fait l'objet de diverses présentations à la communauté universitaire par Paul Thirion, Directeur du Réseau des Bibliothèques. Parmi celles-ci, la présentation générale du 5 juillet 2007.

  • Le 17 septembre 2014, le Conseil d’Administration de l’Université de Liège décide de renforcer le mandat obligatoire de dépôt sur ORBi. Non seulement les modalités de dépôt des références et des documents sont consolidées mais également celles concernant l'évaluation des dossiers, et en particuliers des listes de publications, pour toute demande de nomination, promotion ou attribution de crédit. En outre, il est décidé que BICTEL/e, le répertoire des thèses de l'ULiège, doit être intégré à ORBi.

    Voir la décision du CA (17/09/2014).

  • Prises de position engagées

Développement de PoPuPS, BICTEL/e-ULiège et ORBi

De son côté, le Réseau des Bibliothèques développe, depuis plusieurs années déjà, de multiples initiatives en matière d’Open Access, une attention toute particulière étant apportée à l'interopérabilité de ces outils et à leur mise en valeur sur la scène internationale.

A l'ULiège : PoPuPS

Portail de publication de périodiques scientifiques de l'Académie Wallonie-Europe mis en place par le Réseau des Bibliothèques ULiège.

Il a pour but de permettre aisément et gratuitement aux revues éditées par des membres de l’Académie qui le souhaitent, existantes ou nouvelles, d’être diffusées en Open Access au travers d’un outil institutionnel interopérable avec des initiatives internationales similaires.

En date du 16 février 2018, vingt périodiques scientifiques sont diffusés sur le portail.

A l'ULiège : BICTEL/e-ULiège

Cette première initiative de répertoire institutionnel dans le cadre d’un projet initié en Bibliothèque Interuniversitaire de la Communauté française de Belgique (BICfB) concerne les thèses. Le Conseil d’Administration de l’ULiège a décidé de rendre obligatoire, à partir de l’année académique 2006-2007, le dépôt sur BICTEL/e de la version électronique de toute thèse de doctorat et d’agrégation défendue au sein de l’Institution.

En date du 14 octobre 2009, plus de 290 thèses de doctorat sont déjà librement disponibles sous forme électronique, en tout ou en partie.

A l'ULiège : la digithèque ORBi

La mise en place d'une digithèque ULiège s'inscrit dans ce second axe de développement de l'Open Access. Toutes les informations utiles via ce site et les pages consacrées au projet. ORBi s'intègre au vaste réseau d'archives ouvertes institutionnelles mises sur pied de par le monde (Directory of Open Access Repositories).

Contexte DRIVER

Une dimension européenne vient d’être récemment ajoutée dans le cadre de DRIVER (Digital Repository Infrastructure Vision for European Research). Ce projet, financé par l’UE, se propose de fournir un ensemble de recommandations et de services (Service Oriented Architecture) qui permettront de connecter les réseaux nationaux et de constituer une infrastructure européenne d’archives ouvertes. L'institution responsable pour DRIVER-Belgique est l’Université de Gand.

Naissance d'Enabling Open Scholarship (EOS)

A l'initiative du Recteur B. Rentier de l'ULiège, une rencontre a eu lieu le 18 octobre 2007 avec divers recteurs et représentants d'universités européennes avec l'objectif d’établir les bases d'un mouvement en faveur de l’accès libre. Elle a abouti à la création de l'organisation Enabling Open Scholarship (EOS) qui vise avant tout à fédérer les universités et institutions de recherche du monde entier.

"The aim of EOS is to further the opening up of scholarship and research that we are now seeing through the growing open access, open education, open science and open innovation movements.

These, and other, 'open' approaches to scholarship are changing the way research and learning are done and there are profound implications for universities and research institutions. EOS has been established to help guide developments and to assist others in understanding the issues and their implications."

Rapports, documents et présentations

Pour aller plus loin : webbibliographie