Publications of François Provenzano
Bookmark and Share    
Full Text
See detailPièces pour kit. Esthétique et politique du Baukasten
Provenzano, François ULiege

in Hamers, Jérémy; Letawe, Céline (Eds.) Hans Magnus Enzensberg. Kit de construction pour une théorie des médias. Traduction et critique (in press)

Detailed reference viewed: 21 (1 ULiège)
Full Text
See detailComment contrer une médiation ? Pistes pour une socio-sémiotique du barbouillage anti-publicitaire
Provenzano, François ULiege

in Badir, Sémir; Servais, Christine (Eds.) Les Idéologies de la médiation (in press)

Detailed reference viewed: 56 (9 ULiège)
Full Text
See detailMontages savants. Les savoirs en humanités à l’épreuve de la remédiation numérique
Mayeur, Ingrid ULiege; Lapointe, Olivier; Provenzano, François ULiege

in Colas-Blaise, Marion; Pelard, Emmanuelle; Di Felice, Paul (Eds.) et al La question du re-. Au-delà de la répétition et de la reproduction (in press)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULiège)
Full Text
See detailFiguras da enunciação. Os gestos discursivos do saber
Lttr 13; Badir, Sémir ULiege; Provenzano, François ULiege et al

in Translatio (2020), 17

The authors adopt an 'expanded' perspective, integrating the gesture with a rhetorical vision of long tradition as well as with contemporary concepts of pragmatics, as an act of language, and of textual ... [more ▼]

The authors adopt an 'expanded' perspective, integrating the gesture with a rhetorical vision of long tradition as well as with contemporary concepts of pragmatics, as an act of language, and of textual linguistics, as a textual sequence. They also show that the gesture is at the interface with the figures of thought and any theorization about it must integrate this discussion beyond a stylistic or aesthetic dimension, reaching a level of the very nature of language. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (1 ULiège)
Full Text
See detailBenveniste seria hoje un linguista da enunciação?
Lttr13; Badir, Sémir ULiege; Polis, Stéphane ULiege et al

in Revista virtual de Estudos da Linguagem (2020), 18/34

Detailed reference viewed: 34 (6 ULiège)
See detailL'historicité des Temps Modernes. Une poétique du montage
Cormann, Grégory ULiege; Provenzano, François ULiege

Scientific conference (2020, January 24)

Detailed reference viewed: 45 (3 ULiège)
Full Text
See detailDu kitsch comme politique de l’expression. Benjamin, Kracauer et la RAF
Provenzano, François ULiege; Hamers, Jérémy ULiege

in Carte Semiotiche (2019), 6

Cet article vise à interroger la portée politique d’une catégorie conceptuelle considérée d’ordinaire comme une catégorie du jugement esthétique. Le « kitsch » renvoie en effet à différentes propriétés ... [more ▼]

Cet article vise à interroger la portée politique d’une catégorie conceptuelle considérée d’ordinaire comme une catégorie du jugement esthétique. Le « kitsch » renvoie en effet à différentes propriétés formelles du plan de l’expression d’une production sémiotique (œuvre, objet, forme de vie) qui en signent le déclassement (plus ou moins assumé) par rapport aux canons légitimes. Or, ces propriétés peuvent concerner le niveau de la « praxis énonciative », comme l’a montré Denis Bertrand dans son analyse du Dictionnaire des idées reçues de Flaubert, et le kitsch constitue dès lors ce que Walter Benjamin a défini énigmatiquement comme « le dernier masque du banal, que nous revêtons dans le rêve et la conversation, pour nous incorporer la force du monde disparu des objets ». Selon ces prémisses, nous proposons de considérer le kitsch comme une modalité de l’agir politique, visant tout particulièrement les manières de se rapporter à la banalité (des pratiques, des objets, des formes textualisées). Notre réflexion prend appui sur une séquence historique précise, celle des actions menées par la première génération de la Fraction Armée Rouge (Rote Armee Fraktion – RAF) dans l’Allemagne des « années de plomb ». Cette séquence, avec les textes qui l’ont accompagnée , nous apparait comme exemplaire d’une « transformation du politique comme contenu en politique comme expression » : suivant la tradition de la « Propaganda der Tat » (propagande par le fait), l’un des postulats de la RAF consiste à faire de l’action directe le meilleur instrument de sa propagande – le substrat idéologique s’assimilant ici tout entier à une forme de vie que synthétise le « concept guérilla urbaine » (Das Konzept Stadtguerilla, 1971). Ce concept même apparait, au début des années 1970, déjà chargé d’une imagerie de l’action révolutionnaire qui le dévalue en cliché ou en pose : Che Guevara et les guérillas sud-américaines, le Mai 68 parisien , et la « Spaβguerilla » des trublions estudiantins de Berlin 1967 et de Munich 1968 représentent autant des éléments de genèse de la RAF que des repoussoirs déjà figés dans une histoire que Baader et sa bande entendent dépasser. Autrement dit, si elle prend pour cible le kitsch de l’esthétique du quotidien bourgeois, la radicalité politique est aussi elle-même précédée et directement nourrie de formes dévaluées parce que déjà historiquement reconnaissables et assignables. Le kitsch est donc envisagé comme la donnée de départ à partir de laquelle doivent se penser les formes de l’expression politique. Ce cas particulier nous permet d’interroger ainsi le kitsch comme la composante principale d’une politique de l’expression (et non plus seulement comme une forme de l’expression politique), et de le requalifier en une stratégie possible d’articulation du sujet historique aux formes sensibles de son environnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (11 ULiège)
Full Text
See detailLes discours syncrétiques. Poésie visuelle, bande dessinée, graffitis
Dondero, Maria Giulia ULiege; Badir, Sémir ULiege; Provenzano, François ULiege

Book published by Presses universitaires de Liège (2019)

Detailed reference viewed: 86 (18 ULiège)
Full Text
See detailIntroduction à Les discours syncrétiques. Poésie visuelle, bande dessinée, graffitis
Badir, Sémir ULiege; Dondero, Maria Giulia ULiege; Provenzano, François ULiege

in Badir, Sémir; Dondero, Maria Giulia; Provenzano, François (Eds.) Les discours syncrétiques. Poésie visuelle, bande dessinée, graffitis (2019)

Detailed reference viewed: 27 (2 ULiège)
Full Text
See detailNarration et argumentation. Retour sur l’analyse du discours en sciences sociales
Lttr13; Badir, Sémir ULiege; Polis, Stéphane ULiege et al

in Bertrand, Denis; Bordron, Jean-François; Darrault, Ivan (Eds.) et al Greimas aujourd'hui : l'avenir de la structure (2019)

En 1979 a paru un ouvrage dirigé par A.J. Greimas et É. Landowski, intitulé « Introduction à l’analyse du discours en sciences sociales ». L’ouvrage n’a pas connu le succès de son contemporain, publié la ... [more ▼]

En 1979 a paru un ouvrage dirigé par A.J. Greimas et É. Landowski, intitulé « Introduction à l’analyse du discours en sciences sociales ». L’ouvrage n’a pas connu le succès de son contemporain, publié la même année, le célèbre « Sémiotique. Dictionnaire de la théorie du langage ». On souhaite dans cette communication proposer un bilan critique, en comparant les postulats de la méthode sémiotique avec ceux d’autres modèles d’analyse, et soulever quelques questions théoriques relatives aux types de discours. L’ouvrage de Greimas et Landowski s’inscrit dans le projet général d’extension du modèle narratif d’analyse textuelle. Selon ce projet, le modèle initialement développé en vue de l’analyse des contes et des mythes peut être appliqué à différents types de discours en envisageant dans leur variété, suivant « un degré croissant de complexité et d’abstraction », les « formes de production sociale du sens » (Greimas & Landowski, p. 5, passim). Le modèle étend ainsi la notion de récit à tout type de discours, à toute forme textuelle, ainsi que le confirme le « Dictionnaire ». Cette extension généralisée prend appui sur une typologie des discours qu’illustrent des analyses particulières publiés dans les années 1980 (Bastide 1981 ; Bastide & Fabbri éds 1985 ; Landowski 1986). Déjà en 1966, dans « Sémantique structurale », Greimas prévoyait une typologie de quatre types de « micro-univers sémantiques » (p. 128) où s’opposent, en fonction de deux critères, les univers dits « idéologiques » (dont ressortit le conte populaire) et les univers « scientifiques ». On peut considérer que la proposition de recherche qu’ont dirigée Greimas et Landowski est ainsi située au point le plus éloigné d’élaboration et d’application initiale du modèle suivi et qu’elle constitue par conséquent une expérience-limite pour le modèle narratif. Ce faisant, l’approche sémiotique prenait le risque d’être confrontée à d’autres modèles d’analyse, tels qu’ils se sont élaborés dans des cadres théoriques issus de la rhétorique (réactualisée dans les années 1950 par Chaïm Perelman et son école), de la pragmatique (cf. Parret 1983 & 1987), de la sociologie de la connaissance (à partir de l’ouvrage fondateur de Berger & Luckmann 1966) ou comme ils relèvent d’autres courants théoriques en sciences du langage (notamment, en France, l’analyse du discours d’inspiration althussérienne). Pour l’analyse des discours en sciences sociales, ces modèles offrent deux avantages sur celui de la sémiotique : d’une part, il semble que les postulats théoriques sur lesquels ils sont construits s’accordent plus directement au type que ces discours constituent ; d’autre part, ils peuvent désormais compter sur une solide tradition d’études permettant de pérenniser les résultats. La congruence apparente entre modèles d’analyse et types de discours, malgré l’extension d’applicabilité à laquelle ces modèles peuvent prétendre, soulève des questions relatives à la légitimité d’une typologie des discours. Celle-ci peut-elle se mettre au-dessus des postulats théoriques qui forgent les appariements entre modèle d’analyse et type de discours ? Si ce n’est le cas, quels enjeux la question typologique permet-elle de soulever ? Outre celle de Greimas évoquée plus haut, les tentatives qui ont été proposées à ce sujet (notamment van Dijk 1972 & 1975 ; Adam 1999 & 2011 ; Bronckart 1997 ; Maingueneau 2007), nous permettront d’en donner au moins une idée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 265 (23 ULiège)
Full Text
See detailLe street art en façade : reconnaissance, kitsch et université (un cas liégeois)
Provenzano, François ULiege

in Badir, Sémir; Dondero, Maria Giulia; Provenzano, François (Eds.) Les Discours syncrétiques : poésie visuelle, bande dessinée, graffitis (2019)

Detailed reference viewed: 33 (9 ULiège)
Full Text
See detailAtlantique littéraire et études francophones
Provenzano, François ULiege

in Cadernos de Literatura Comparada (2019)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULiège)
Full Text
See detailY a-t-il plus de mots masculins ou féminins dans la langue française ?
Provenzano, François ULiege

Article for general public (2019)

Detailed reference viewed: 29 (1 ULiège)
See detailCe que la RAF fait au kitsch et inversement
Provenzano, François ULiege; Hamers, Jérémy ULiege

Conference (2018, December 07)

Detailed reference viewed: 31 (1 ULiège)
See detailComment (ne pas) penser Mai 68 avec les newsmagazines ? Un dialogue franco-allemand (L’Express / Der Spiegel)
Provenzano, François ULiege; Hamers, Jérémy ULiege

Scientific conference (2018, July 05)

Cette conférence propose une lecture croisée de deux titres de newsmagazines, l’un allemand (Der Spiegel), l’autre français (L’Express), sur la période qui précède immédiatement Mai 68. Il ne s’agit donc ... [more ▼]

Cette conférence propose une lecture croisée de deux titres de newsmagazines, l’un allemand (Der Spiegel), l’autre français (L’Express), sur la période qui précède immédiatement Mai 68. Il ne s’agit donc pas d’étudier les représentations médiatiques de « l’événement Mai 68 », mais plutôt d’interroger les conditions médiatiques de son intelligibilité : quelle était la mémoire médiatique des lecteurs du Spiegel et de L’Express au moment où arrive Mai 68 ? quelles images et quels mots nourrissaient leur imaginaire et ont formé leur pensée de cet événement, voire ont peut-être, pour une part, empêché ces lecteurs de penser certains aspects de cet événement, et singulièrement ses aspects les plus politiques ? enfin, en quoi le récit médiatique franco-allemand dominant pré-68 permet de comprendre aussi, en creux, une part des enjeux qui ont animé les luttes de l’époque ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (1 ULiège)
Full Text
See detailNarração e argumentação. Retorno à análise do discurso em ciências sociais
Lttr13; Badir, Sémir ULiege; Polis, Stéphane ULiege et al

in Estudos Semióticos (2018), 14(1), 55-64

A aparente congruência entre modelos de análise e tipos de discurso, apesar da extensão de aplicabilidade a qual esses modelos podem reivindicar, abre caminho para questões relativas à legitimidade de uma ... [more ▼]

A aparente congruência entre modelos de análise e tipos de discurso, apesar da extensão de aplicabilidade a qual esses modelos podem reivindicar, abre caminho para questões relativas à legitimidade de uma tipologia dos discursos. Poderia ela se colocar acima dos postulados teóricos que embasam as correlações entre modelos de análise e tipos de discurso? Em caso negativo, o que estaria em jogo na questão tipológica? Comparando os postulados do método semiótico com os outros modelos analíticos propostos nesse domínio, nosso objetivo é lançar luz sobre as posições defendidas por uns e outros nesse debate teórico, que, ao longo das três últimas décadas, não deixou de evoluir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (2 ULiège)
Full Text
See detailLa Francophonie de French Global : retour sur un paradigme historiographique et sa portée globale
Provenzano, François ULiege

in Coutinho, Ana Paula; Outeirinho, Maria de Fatima; Domingues de Almeida, José (Eds.) Lasemaine.fr2017. FLUP 20-24 mars 2017 (2018)

Detailed reference viewed: 34 (5 ULiège)
Full Text
See detailL’appropriation médiatique des savoirs critiques. Modèles et paradoxes de la condition épistémique
Provenzano, François ULiege

in Basso Fossali, Pierluigi; Le Guern, Odile (Eds.) L’appropriation. L’interprétation de l’altérité et l’inscription du soi (2018)

Detailed reference viewed: 23 (6 ULiège)
Full Text
See detailRecension de Les Mooks. Espace de renouveau du journalisme littéraire
Provenzano, François ULiege

in Temps des Medias: Revue d'Histoire (2018), 2(31), 279-282

Detailed reference viewed: 40 (4 ULiège)