Publications of Maxime Counet
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLe populisme et les inégalités sociales
Verjans, Pierre ULiege; Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

La montée des populismes est la marque d'un changement dans les discours politiques audibles par une partie de la population. A la fois réponse aux mesures d'austérité prises par les Etats à la suite de ... [more ▼]

La montée des populismes est la marque d'un changement dans les discours politiques audibles par une partie de la population. A la fois réponse aux mesures d'austérité prises par les Etats à la suite de leur endettement lié aux crises bancaires de 2008 et caisse de résonance des médias sociaux tentant de trouver un sens à la difficulté de vivre, ces populismes posent un défi à la gauche. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (8 ULiège)
Full Text
See detailDe l'engagement révolutionnaire au délire personnel : la logique retorse de Paul Nothomb
Counet, Maxime ULiege

in Licorne (La) (2018), 131

Paul Nothomb est issu d’une famille d’aristocrates conservateurs, en rejet de laquelle il dit se construire. Séduit par l’édifice magnifiquement logique que constituent la théorie marxiste et ses ... [more ▼]

Paul Nothomb est issu d’une famille d’aristocrates conservateurs, en rejet de laquelle il dit se construire. Séduit par l’édifice magnifiquement logique que constituent la théorie marxiste et ses réappropriations, il rejoint les rangs du Parti communiste à dix-sept ans. Il prendra les armes républicaines en Espagne aux côtés d’André Malraux et intégrera comme lui un réseau de résistance durant la seconde guerre mondiale. Son activisme est enrayé en 1943, quand un certain nombre de ses missions n’aboutissent pas et il est finalement repéré par la police allemande, qui le livre à la Gestapo. Sa détention se résume à un choix : est-il préférable de trahir ses amis ou ses idées ? Face au dilemme et aux maltraitances, il sera amené à feindre une déroutante conversion au nazisme. Sur les conseils de Malraux, il tire de cette expérience un ouvrage, Le Délire Logique, publié en 1948. Nothomb modifie, paraphrase, se pare de pseudonymes et, incontestablement, se cherche des excuses – à tel point qu’il n’est pas chose aisée de distinguer le romancé du vécu. Sur le plan personnel, la mise en récit permet sans doute d’apporter distance et justification, mais ce qui nous intéresse essentiellement est de commenter la réflexion politique qu’elle induit. S’il y a ici révolution, elle est – au moins – double : le personnage est dans un premier temps animé par le renversement des forces allemandes avant d’être confronté aux limites et constances de sa conviction. Cet ouvrage suscite notre intérêt de politologue en ce qu’il aborde les religions totalitaires des idéologies rencontrées par Nothomb, interroge les relations d’autorité et offre une inédite revue de l’engagement personnel et de la responsabilité collective aux mains des partis politiques. Notre article permettra également d’évoquer l’accueil que le récit a connu et les suites qu’il pourrait avoir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 342 (13 ULiège)
Full Text
See detailBon sens et restrictions budgétaires
Counet, Maxime ULiege

in Pyramides: Revue du Laboratoire d'Études et de Recherches en Administration Publique (2016), 28

Detailed reference viewed: 59 (3 ULiège)
Full Text
See detailBeyers Jan, Dumont Patrick, Vollaard Hans (eds.), European Integration and Consensus Politics in the Low Countries, Londres, Routledge, 2015, 250 p.
Counet, Maxime ULiege

in Revue Internationale de Politique Comparée (2015), 22(3), 439-442

Detailed reference viewed: 31 (2 ULiège)
Full Text
See detailClasses, conscience de classe et "classe politique"
Counet, Maxime ULiege

Master's dissertation (2014)

Detailed reference viewed: 122 (17 ULiège)