Publications of Maxime Counet
Bookmark and Share    
See detailLes identités solidaires : réflexions sur la sécurité sociale comme vecteur de sens de la communauté
Counet, Maxime ULiege

in Debras, François; Nossent, Jérôme (Eds.) Question d'identités (2021)

Detailed reference viewed: 27 (5 ULiège)
See detailÉtat fédéral et demandes partisanes : Évolution des programmes de partis néerlandophones au sujet de la forme de l’État et de ses compétences (1991-2019)
Counet, Maxime ULiege

in Xhardez, Catherine; Counet, Maxime; Randour, François (Eds.) et al 50 ans de fédéralisation de l'Etat belge (2020)

Detailed reference viewed: 36 (3 ULiège)
See detailQuelles perspectives après cinquante ans de fédéralisation de l’Etat belge ?
Xhardez, Catherine; Counet, Maxime ULiege; Randour, François et al

in Xhardez, Catherine; Counet, Maxime; Randour, François (Eds.) et al 50 ans de fédéralisation de l'Etat belge (2020)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULiège)
See detailCinquante ans de fédéralisation de l’Etat belge
Randour, François; Niessen, Christoph; Counet, Maxime ULiege et al

in Xhardez, Catherine; Counet, Maxime; Randour, François (Eds.) et al 50 ans de fédéralisation de l'Etat belge (2020)

Detailed reference viewed: 11 (2 ULiège)
See detail50 ans de fédéralisation de l'Etat belge
Xhardez, Catherine; Counet, Maxime ULiege; Randour, François et al

Book published by Academia/L'Harmattan (2020)

Detailed reference viewed: 65 (5 ULiège)
See detailIdentity Crisis and Cultural Tools: Comparing Flanders, Brussels and Wallonia through a Museal Approach
Counet, Maxime ULiege

Conference (2020, July 27)

As other countries’, the Belgian political landscape is marked by a series of “crisis” – starting with a now traditional “governmental formation crisis” after each general election. Although urgency is ... [more ▼]

As other countries’, the Belgian political landscape is marked by a series of “crisis” – starting with a now traditional “governmental formation crisis” after each general election. Although urgency is normalized in a large array of policy management, party programs and publications shows that a portion of the political force is mobilized towards the longer-term effort of building identities. Interestingly enough, identity processes have been rather contrasted since Belgium’s independence: most Flemish parties were created (or obtained their independence from national-wide parties) in order to gain more sovereignty for the Flemish nation whereas most French-speaking representative only started to work on subnational identities in reaction to Flemish claims. Therefore, Flemish nationalist movements were morphed into state-governing parties whilst French-speaking representatives are – still – periodically testing for identity policies – whether based and Wallonia and Brussels’ region or other the whole French-speaking community. In this communication, we will raise a question about a scarcely discussed tool in the hands of the communities: how does museums contribute to the construction of majority nationalism in Belgium and therefore intend to tackle identity crisis? Following Antichan (2016), we believe that museums and commemorations are social venues and may constitute a precious way to obtain material on identity processes in Belgium. Namely, the visit and interviews of curators in a Flemish nationalist gathering in Diksmuide commemorating the French-speaking domination during World War I ; a royal museum in Brussels and a industrial history museum of Wallonia in Liège will other comparative insights of a portion of identity-making policies in Flanders, Brussels and Wallonia. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (3 ULiège)
See detailGauche/Droite, Compétences et Négociations
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 26 (3 ULiège)
See detailLe nationalisme Flamand : histoire d'une langue devenue Etat
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 27 (3 ULiège)
See detailOppositions et postures argumentatives durant la (triple ou quadruple) campagne de 2019
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULiège)
See detailResponsabilités, pouvoir et limites des mandataires publics
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULiège)
See detailPolitique Belge et Elections du 26 mai 2019
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 24 (1 ULiège)
See detailEnjeux des élections européennes, législatives et fédérales du 26 mai 2019
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
See detailToi, Moi, Nous, Tous égaux devant le vote
Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULiège)
Full Text
See detailLe populisme et les inégalités sociales
Verjans, Pierre ULiege; Counet, Maxime ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

La montée des populismes est la marque d'un changement dans les discours politiques audibles par une partie de la population. A la fois réponse aux mesures d'austérité prises par les Etats à la suite de ... [more ▼]

La montée des populismes est la marque d'un changement dans les discours politiques audibles par une partie de la population. A la fois réponse aux mesures d'austérité prises par les Etats à la suite de leur endettement lié aux crises bancaires de 2008 et caisse de résonance des médias sociaux tentant de trouver un sens à la difficulté de vivre, ces populismes posent un défi à la gauche. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (8 ULiège)
Full Text
See detailDe l'engagement révolutionnaire au délire personnel : la logique retorse de Paul Nothomb
Counet, Maxime ULiege

in Licorne (La) (2018), 131

Paul Nothomb est issu d’une famille d’aristocrates conservateurs, en rejet de laquelle il dit se construire. Séduit par l’édifice magnifiquement logique que constituent la théorie marxiste et ses ... [more ▼]

Paul Nothomb est issu d’une famille d’aristocrates conservateurs, en rejet de laquelle il dit se construire. Séduit par l’édifice magnifiquement logique que constituent la théorie marxiste et ses réappropriations, il rejoint les rangs du Parti communiste à dix-sept ans. Il prendra les armes républicaines en Espagne aux côtés d’André Malraux et intégrera comme lui un réseau de résistance durant la seconde guerre mondiale. Son activisme est enrayé en 1943, quand un certain nombre de ses missions n’aboutissent pas et il est finalement repéré par la police allemande, qui le livre à la Gestapo. Sa détention se résume à un choix : est-il préférable de trahir ses amis ou ses idées ? Face au dilemme et aux maltraitances, il sera amené à feindre une déroutante conversion au nazisme. Sur les conseils de Malraux, il tire de cette expérience un ouvrage, Le Délire Logique, publié en 1948. Nothomb modifie, paraphrase, se pare de pseudonymes et, incontestablement, se cherche des excuses – à tel point qu’il n’est pas chose aisée de distinguer le romancé du vécu. Sur le plan personnel, la mise en récit permet sans doute d’apporter distance et justification, mais ce qui nous intéresse essentiellement est de commenter la réflexion politique qu’elle induit. S’il y a ici révolution, elle est – au moins – double : le personnage est dans un premier temps animé par le renversement des forces allemandes avant d’être confronté aux limites et constances de sa conviction. Cet ouvrage suscite notre intérêt de politologue en ce qu’il aborde les religions totalitaires des idéologies rencontrées par Nothomb, interroge les relations d’autorité et offre une inédite revue de l’engagement personnel et de la responsabilité collective aux mains des partis politiques. Notre article permettra également d’évoquer l’accueil que le récit a connu et les suites qu’il pourrait avoir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 342 (13 ULiège)
See detail25 ans après, un éclairage contemporain sur l'action politique d'André Cools
Counet, Maxime ULiege

Report (2018)

25 ans après l'assassinat d'André Cools, une série d'acteurs et d'observateurs de la vie politique flémalloise, liégeoise, wallonne et belge se sont exprimés sur son action politique lors d'un colloque ... [more ▼]

25 ans après l'assassinat d'André Cools, une série d'acteurs et d'observateurs de la vie politique flémalloise, liégeoise, wallonne et belge se sont exprimés sur son action politique lors d'un colloque tenu le 27 octobre 2016. Ce travail avait pour intérêt d'articuler les interventions de manière moins linéaire et plus lisible que de simples actes de colloque. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (1 ULiège)