Publications of Hélène Miesse
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLe lettere bipartite e i discorsi politici di Francesco Guicciardini nell’anno 1525
Miesse, Hélène ULiege

in Giornale Storico della Letteratura Italiana (2019), CXCVI(653), 1-27

Detailed reference viewed: 44 (6 ULiège)
Full Text
See detailLes correspondances de Machiavel et Guichardin au prisme de la textométrie. Enjeux et perspectives
Miesse, Hélène ULiege; Manchio, Corinne; Lasson, Marc

Poster (2019, January 16)

Detailed reference viewed: 26 (1 ULiège)
Full Text
See detailLa passione del nostro Signore Iesu Cristo, Florence, Bartolomeo de’ Libri, 1498, 4° (Liège, Bibliothèque Alpha, XV.C111)
Miesse, Hélène ULiege

in Arm@rium Universitatis Leodiensis: la Bibliothèque Numérique du Moyen Âge et de la Première Modernité de l'Université de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 36 (1 ULiège)
Full Text
See detailLe projet EpistolART à la lumière de cinq lettres évoquant Léonard de Vinci
Miesse, Hélène ULiege

in Berra, Claudia; Martinelli Tempesta, Stefano; Borsa, Paolo (Eds.) et al Epistolari dal Due al Seicento (2018)

Detailed reference viewed: 67 (3 ULiège)
Full Text
See detailLa Historia y su apreciación en sus fuentes inmediatas: el Saco de Roma en el carteggio de Francesco Guicciardini y los Diarii de Marino Sanudo
Miesse, Hélène ULiege

in Bibliographica (2018), 1(1), 25-56

El Saco de Roma cimbró la confianza de Occidente en la intangibilidad de los territorios vaticanos. En un ejercicio de comparación entre diversas fuentes —centrado en la visión de dos autores que ... [more ▼]

El Saco de Roma cimbró la confianza de Occidente en la intangibilidad de los territorios vaticanos. En un ejercicio de comparación entre diversas fuentes —centrado en la visión de dos autores que contribuyeron a la escritura de la historia en el Renacimiento— este artículo desmonta el mecanismo por el cual ambos relatan para dar cuenta de las exacciones de las tropas imperiales, invasores indeseables de la península itálica. Con énfasis específico en la relación diacrónica entre el epistolario de Guicciardini, sus discursos apologéticos y la reflexión que subyació a la redacción de su Historia de Italia, se apuntala la visión de la lenta gestación de una escritura destinada a explicar razonadamente las decisiones tomadas para deslindar responsabilidades en los hechos narrados, y la importancia de las epístolas escritas al calor de los sucesos. Por otra parte, la profusión de fuentes y el rechazo explícito de una hermenéutica de las mismas, en el caso de los Diarios de Marino Sanudo, es leída como testimonio de la confusión vivida por la población italiana en los días posteriores, la imagen negativa de los soldados y su crueldad. Estas miradas cruzadas representan un ejercicio de cómo el análisis de las fuentes sincrónicas en su proceso de gestación permite arrojar nuevas luces e interpretaciones sobre la escritura de la Historia. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (8 ULiège)
Full Text
See detailFrançois Guichardin, L’histoire d’Italie (trad. Jérome de Chomedey), Paris, Jacques Kerver, 1568, 2° (Liège, Bibliothèque Alpha, XXII.11.2bis [f°])
Miesse, Hélène ULiege

in Arm@rium Universitatis Leodiensis: la Bibliothèque Numérique du Moyen Âge et de la Première Modernité de l'Université de Liège (2017)

Detailed reference viewed: 105 (7 ULiège)
Full Text
See detailCompte-rendu de Francesco Guicciardini, Consolatoria, Accusatoria et Defensoria, Édition critique et traduction de l’italien par Florence Courriol
Miesse, Hélène ULiege

in Astérion: Philosophie, Histoire des Idées, Pensée Politique (2016), 14

Detailed reference viewed: 42 (2 ULiège)
Full Text
See detailLa "libertà della povera Italia" dans le carteggio de Francesco Guicciardini
Miesse, Hélène ULiege

in Descendre, Romain; Fournel, Jean-Louis (Eds.) Langages, politique, histoire. Avec Jean-Claude Zancarini (2015)

Detailed reference viewed: 31 (3 ULiège)
Full Text
See detail"Occhio buono" et "vari colori". Analyse d’un lieu commun guichardinien
Miesse, Hélène ULiege

in Laboratoire Italien: Politique et Société (2015), 16

Detailed reference viewed: 33 (7 ULiège)
Full Text
See detailIntroduction au volume "Categories et termes de la politique à la Renaissance italienne"
Moreno, Paola ULiege; Miesse, Hélène ULiege

in Moreno, Paola; Miesse, Hélène; Fournel, Jean-Louis (Eds.) et al Categories et termes de la politique à la Renaissance italienne (2014)

Detailed reference viewed: 89 (12 ULiège)
Full Text
See detailDire et décrire le présent dans les lettres de Francesco Guicciardini (1483-1540)
Miesse, Hélène ULiege

in Année Mosaïque (L') (2014), 3

Depuis les travaux de Jean-Louis FOURNEL et Jean-Claude ZANCARINI, notamment, il est établi que les auteurs florentins qui vécurent à l’époque des guerres d’Italie identifièrent immédiatement la nouveauté ... [more ▼]

Depuis les travaux de Jean-Louis FOURNEL et Jean-Claude ZANCARINI, notamment, il est établi que les auteurs florentins qui vécurent à l’époque des guerres d’Italie identifièrent immédiatement la nouveauté et le caractère extraordinaire des faits qui bouleversèrent leur époque. Parmi ceux-ci, le célèbre Nicolas Machiavel mais aussi son ami et contemporain, Francesco Guicciardini, qui, si l’histoire littéraire ne lui a pas toujours fait la part belle, retrouve ces dernières années la place qui lui revient dans celle des idées. Auteur, historiographe mais aussi lieutenant des troupes pontificales lors de la Ligue de Cognac et, donc, acteur de l’histoire en train de se jouer, Francesco Guicciardini est en prise directe avec les événements ; dans sa volumineuse correspondance se mêlent petite et grande Histoire. Or, si le substantif et l’adjectif « contemporaneo » existent en italien depuis Dante au moins, Guicciardini n’en fait l’usage ni dans ses œuvres, ni dans ses lettres qui ne comptent aucune occurrence du terme. Partant de ce constat, je me propose, dans mon article, de relever et d’analyser le langage utilisé par Guicciardini pour nommer le moment auquel il vit, en cerner les contours et la façon dont celui-ci se distingue de ce qui précède pour former un moment à part : les expressions qui disent le présent (tempo presente/tempi presenti, questi tempi, medesimi tempi) et celles qui le caractérisent (conditione de' tempi, extraordinario, tempi strani) ou qui expriment le moyen de l’affronter (remedii conformi a’ tempi) seront, dès lors, au centre de mon attention. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (12 ULiège)
Full Text
See detailIl carteggio di Francesco Guicciardini, laboratorio della lingua e delle idee politiche
Miesse, Hélène ULiege

Doctoral thesis (2013)

Cette thèse, née de la volonté d’explorer un corpus textuel encore méconnu et pourtant exceptionnel à bien des égards – plus de 5000 écrits couvrant les années 1499-1540, toujours en cours d’édition par ... [more ▼]

Cette thèse, née de la volonté d’explorer un corpus textuel encore méconnu et pourtant exceptionnel à bien des égards – plus de 5000 écrits couvrant les années 1499-1540, toujours en cours d’édition par les soins du philologue Pierre Jodogne (1) –, met au jour les rôles de « laboratoire » et de « réserve » de la correspondance du penseur et homme politique florentin Francesco Guicciardini. Elle démontre que les lettres du célèbre historiographe italien constituent un lieu d’élaboration de sa langue et de sa pensée, mais aussi une sorte de répertoire dans lequel sont conservés mots et idées qui alimentent de fois en fois sa production non épistolaire. Au travers de l’analyse d’un groupe de cinq termes politiques clés des Ricordi – prudence, discrétion, expérience, conjecture et opinion –, l’étude permet de comprendre le travail opéré par Francesco Guicciardini sur la langue de la politique et le processus de re-sémantisation à l’œuvre sous sa plume à un moment crucial de l’histoire florentine, italienne et européenne. L’angle d’approche choisi fait émerger, pour les termes considérés, des usages propres à Guicciardini qui, sans recourir à des mots nouveaux mais par approches successives et artifices syntaxiques, dote des termes hérités de la tradition d’acceptions nouvelles : pour chacun des mots étudiés, on observe un glissement sémantique par rapport aux usages traditionnels. Il apparait également que les mots envisagés ne peuvent l’être séparément car ils constituent le système d’interprétation du réel propre à Guicciardini ; autour de ces noyaux sémantiques gravitent, de surcroît, d’autres termes, points de référence d’une grille complexe, qui sont autant d’indicateurs de l’effort de clarification de la part de l’auteur. L’examen du lexique dans la correspondance et les œuvres renseigne, par ailleurs, sur le modus operandi guichardinien, puisqu’il permet de montrer que la rédaction des lettres, continue dans le temps et marquée par la nécessité de l’action, contribue à alimenter et à affiner la réflexion de l’auteur sur les « mots » et les « choses », et que les missives assurent une forme de continuité textuelle entre les autres écrits, qu’ils soient historiographiques ou de relevance plus théorique. Le parcours suivi fait émerger des similitudes de différents ordres entre production fonctionnelle et production formelle, allant de simples codes stylistiques à l’autocitation, en passant par la reprise régulière de ce que l’on peut appeler des « nœuds conceptuels », des fondements de la pensée guichardinienne. L’analyse chronologique détaillée de la récurrence de certains motifs permet en outre de démontrer que, dans plusieurs cas, la réflexion nait à « chaud » dans les lettres avant d’être reprise et complexifiée dans les autres textes, les Ricordi, l’Histoire d’Italie mais aussi les Discours politiques, qui apparaissent sous un éclairage nouveau. Non seulement, donc, Francesco Guicciardini se penche sur les faits a posteriori, mais il le fait également dans l’actualité brûlante des événements : les textes étudiés témoignent de ce va-et-vient continu entre action et conceptualisation, d’un habitus mental où la réflexion sur les concepts, née de la pratique, fournit des procédures cognitives et opératives, des schémas mentaux passés au crible de la raison, prompts à être réappliqués à l’urgence de l’action. (1) GUICCIARDINI, F., Le lettere, P. JODOGNE (éd.), Rome, Istituto Storico Italiano per l’età moderna e contemporanea, 1986-2007, 10 vol. parus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 184 (31 ULiège)
Full Text
See detailCompte-rendu de R. Iounes-Vona (éd.), Enfance et identité nationale dans la littérature italienne du XIXe et XXe siècle: regards croisés , Metz, 2010
Miesse, Hélène ULiege

in Oblio: Osservatorio Bibliografico della Letteratura Italiana Otto-novecentesca (2012), II(5), 65-67

Detailed reference viewed: 19 (2 ULiège)
Full Text
See detailCompte-rendu de Barbato, M., Gigante, C. (eds), Aspetti della cultura, della lingua e della letteratura italiana in Belgio.
Miesse, Hélène ULiege

in Oblio: Osservatorio Bibliografico della Letteratura Italiana Otto-novecentesca (2012), II(6-7), 87-89

Detailed reference viewed: 39 (6 ULiège)
Full Text
See detailCompte-rendu d'E. Cutinelli-Rèndina, Guicciardini
Miesse, Hélène ULiege

in Lettres Romanes (2010), 64(1-2), 201-202

Detailed reference viewed: 23 (1 ULiège)
Full Text
See detailCompte-rendu de l'ouvrage de C. Varotti, Francesco Guicciardini
Miesse, Hélène ULiege

in Lettres Romanes (2010), 64(1-2), 203

Detailed reference viewed: 14 (1 ULiège)