Publications of Pierre BONNET
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEvaluation of Surgical Simulation in Temporal Bone Surgical Radio-Anatomy Learning
ROGISTER, Florence ULiege; SALMON, Caroline ULiege; GHUYSEN, Alexandre ULiege et al

Conference (2019, March 28)

Background Lack of data regarding efficiency of simulation-based teaching, in particular high-fidelity virtual reality, constitutes a major drawback for its implementation in the medical training. However ... [more ▼]

Background Lack of data regarding efficiency of simulation-based teaching, in particular high-fidelity virtual reality, constitutes a major drawback for its implementation in the medical training. However, it provides a structured, safe and supportive environment to familiarize with complex anatomy and practice surgical skills. We aimed to evaluate high-fidelity virtual reality simulation in learning of temporal bone radio-anatomy during ENT residency. Materials and Methods 15 Belgian otorhinolaryngology residents completed 5 sessions of simulation in antro-mastoidectomy using VOXEL-MAN Tempo® surgical simulator. Technical mistakes and surgical parameters were recorded. Before and after training period, residents completed a temporal bone radiological anatomy test available online (http://www.radioanatomie.com). Pre- and post-simulation scores were compared as primary endpoint by non-parametric Wilcoxon test using RCmdr (https://www.r-project.org). As secondary endpoint, residents’ surgical skills following simulation training were blindly assessed on cadaveric human temporal bones using a reproducible scale by seniors otologist surgeons of our department. Correlation between radiological testing and dissection scale were evaluated by Spearman regression. Finally, trainees completed a survey on the device itself. Results Performance on radiological testing significantly increased with a mean improvement of 28 ± 12.12 (Wilcoxon p = 0.0011). Surgical results on cadaveric specimens were not correlated to surgical simulation parameters. Higher results on radiological testing were associated with higher scores on dissection scale, suggesting that subjects who succeeded better at dissection were those who knew best anatomy. Among residents, 80% felt this tool suitable for early surgical education, and 84.6% queried further information on simulation techniques. 100% of trainees would integrate this tool within their learning of temporal bone's radiological and surgical anatomy. Conclusions High-fidelity virtual reality simulator improved temporal bone anatomy teaching and specifically increased knowledge of temporal bone radiological anatomy. Acknowledgement No conflict of interest. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (7 ULiège)
See detailUne boîte à outils de méthodes d’évaluation permet de mesurer spécifiquement l’atteinte d’objectifs pédagogiques complexes en Anatomie et en Histologie.
Pesesse, Laurence ULiege; Crahay, Vinciane ULiege; Dernier, Adrienne ULiege et al

Conference (2019, March)

L’apprentissage de l’Anatomie et de l’Histologie intervient lors des premières années d’étude de différentes filières d’enseignement de la Faculté de Médecine. Dès la première année, un cours ... [more ▼]

L’apprentissage de l’Anatomie et de l’Histologie intervient lors des premières années d’étude de différentes filières d’enseignement de la Faculté de Médecine. Dès la première année, un cours d’Introduction à l’Anatomie et un cours d’Histologie Générale sont dispensés afin d’établir les bases de l’architecture du corps humain et de la composition des tissus biologiques qui le composent. Dans les années ultérieures, l’Anatomie, et l’Histologie humaines sont abordées de façon intégrée, au sein de modules multi-disciplinaires, et cela par système anatomique (système cardiovasculaire, urinaire, respiratoire….). L’enseignement théorique de ces disciplines est accompagné de travaux pratiques plaçant l’étudiant au cœur de ses apprentissages. Les séances pratiques font appel à de nombreux scénarios pédagogiques (classe inversée, MOOC, tutorat par les pairs) basés sur des dissections, des analyses de ressources multimédias ainsi que sur des observations de structures microscopiques. Les dispositifs pédagogiques mis en place permettent de développer des savoirs mais aussi des savoir-faire en entrainant les étudiants à observer et à décrire, à développer leurs aptitudes visuo-spatiales, à construire un raisonnement diagnostic à partir de l’observation de structures microscopiques,… Selon la taxonomie de Bloom, il existe 6 niveaux d’habilité cognitive qui sont, du plus basique au plus élevé : la connaissance, la compréhension, l’application, l’analyse, la synthèse et l’évaluation. Les différents objectifs visés par nos dispositifs d’enseignement ne font pas tous appel au même niveau cognitif. En plus de réfléchir aux objectifs à poursuivre et de mettre en place des méthodes pédagogiques pour les atteindre, concevoir un dispositif pédagogique complet impose une réflexion approfondie sur les méthodes d’évaluation à développer. Pour évaluer les objectifs d’apprentissage ciblés en Anatomie et en Histologie, nous utilisons ainsi un panel d’outils comme des Questions à Choix Multiples (QCM) de trois types différents, des Questions à Choix Large (QCL), des Questions à Réponse Ouverte Longue (QROL) à correction standardisée en ligne (SQORE), un dispositif d’évaluation en ligne se basant sur la reconnaissance anatomique d’images ou encore un examen oral. La force de ces différentes méthodes d’évaluations relève de leur complémentarité qui garantit une cohérence et un recouvrement de l’ensemble des objectifs visés et de leur utilisation avec de grands groupes d’étudiants. C’est aussi la condition sine qua non pour atteindre un niveau de validité nécessaire aux inférences qui seront faites quant à la réussite ou l’échec des étudiants évalués. Grâce à un tel panel d’outils, nous sommes ainsi en mesure d’évaluer les compétences acquises faisant appel à des niveaux cognitifs allant de la connaissance à la synthèse, tout en respectant la concordance entre nos objectifs d’apprentissage, nos méthodes d’enseignement et l’évaluation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (21 ULiège)
Full Text
See detailSurgical Simulation in Temporal Bone Surgical Radio-Anatomy Learning
ROGISTER, Florence ULiege; SALMON, Caroline ULiege; GHUYSEN, Alexandre ULiege et al

in B-ENT (2019, February 23)

Introduction and Aim: We aimed to evaluate high-fidelity virtual reality simulation in learning of temporal bone radio-anatomy during ENT residency. Methods: Fifteen ENT residents completed a radiological ... [more ▼]

Introduction and Aim: We aimed to evaluate high-fidelity virtual reality simulation in learning of temporal bone radio-anatomy during ENT residency. Methods: Fifteen ENT residents completed a radiological temporal bone anatomical testing before and after five training sessions on the VOXEL-MAN Tempo® surgical simulator. Secondary investigation: residents also completed a personal subjective assessment after these training session and residents’ technical skills were assessed on cadaveric temporal bones. Results: Primary outcome: Residents significantly improved their performance on the temporal bone radiological anatomy test after completing virtual training on the simulator. Secondary outcomes: The personal assessment survey indicated that 100% of the residents would integrate this virtual tool within the learning methods. No significant correlation was found between virtual simulator performances and surgical performances on cadaveric model, but a significant correlation was shown between the anatomical testing result and the performances on cadaveric model. Conclusions: This study suggested that a high-fidelity virtual reality simulator, the VOXEL-MAN Tempo® device, improved teaching of temporal bone anatomy and specifically increased trainees’ practical knowledge regarding radiological anatomy of temporal bone. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (8 ULiège)
Full Text
See detailThe ENTRAMI technique: Endoscopic transgluteal minimal invasive technique for implantation of a pudendal electrode under full visual control: A cadaver study
Jottard, Katleen; Bonnet, Pierre ULiege; Bruyninx, luc et al

in Neurourology and Urodynamics (2019), 38

Detailed reference viewed: 17 (0 ULiège)
See detailUrétralgies: bases anatomiques
Bonnet, Pierre ULiege

Conference (2018, October 27)

Detailed reference viewed: 31 (3 ULiège)
See detailParacervix parametrium
Bonnet, Pierre ULiege

Scientific conference (2018, April 17)

Detailed reference viewed: 40 (2 ULiège)
See detailPelvic Anatomy, a constructive approach
Bonnet, Pierre ULiege

Scientific conference (2018, April 16)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULiège)
See detailPelvic Ureter
Bonnet, Pierre ULiege

Scientific conference (2018, April 16)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULiège)
See detailTopographic anatomy of the pelvic vessels
Bonnet, Pierre ULiege

Scientific conference (2018, April 16)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULiège)
Full Text
See detailUN « MASSIVE OPEN ONLINE COURSE » (MOOC) SUR DES TRAVAUX PRATIQUES EN HISTOLOGIE : UN OBJECTIF, UN OUTIL, UN PUBLIC VARIE ! RETOUR SUR UNE PREMIERE EXPERIENCE.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

in Annales de Pathologie (2018), 38(2), 76-84

Un objectif ! Le MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » reflète notre vision de la pratique de l’Histologie générale qui repose sur la capacité à ... [more ▼]

Un objectif ! Le MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » reflète notre vision de la pratique de l’Histologie générale qui repose sur la capacité à diagnostiquer les 5 familles de tissus biologiques. A terme, les participants doivent être capables de reconnaître les différents types cellulaires et tous les éléments qui les entourent afin de comprendre comment ils s’organisent entre eux pour former des tissus aux fonctions spécifiques. Un outil ! Ce savoir-faire s’appuie sur la construction d’un raisonnement à partir d’observations de structures microscopiques. Pour ce faire, les apprenants sont invités à manipuler un microscope virtuel pour explorer des prélèvements biologiques sur lames histologiques digitalisées. Des annotations, commentaires, dessins ou photos sont associés à des repères qui enrichissent l’étude de ces coupes histologiques. Un public cible ! Deux parcours pédagogiques permettent d’approfondir différemment la matière et de correspondre ainsi aux objectifs ou motivations de chacun. Après une première année d’expérience, les statistiques d’utilisation et des sondages réalisés auprès de nos apprenants montrent que le MOOC Histo a permis à chacun d’eux d’y trouver un intérêt et de fédérer une communauté d’apprenants motivés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 80 (25 ULiège)
Full Text
See detailKnow your anatomy and anatomical landmarks
Bonnet, Pierre ULiege

Conference (2018, March 18)

Constructive approach of the human female pelvis from both superior and inferior approaches to focuse on practical usefull landmarks regarding pelvic and perineal surgical procedures related to the ... [more ▼]

Constructive approach of the human female pelvis from both superior and inferior approaches to focuse on practical usefull landmarks regarding pelvic and perineal surgical procedures related to the treatment of prolapse and / or urinary incontinence [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (4 ULiège)
Full Text
See detailQuestions ouvertes : améliorer la fidélité de la correction à l’aide de grilles d’évaluation critériées et l’utilisation d’un logiciel dédié
Crahay, Vinciane ULiege; Bonnet, Pierre ULiege; Piazza, Aurélie ULiege et al

Conference (2018, January 12)

Évaluer au travers de questions à réponse ouverte longue, dans le contexte de massification des étudiants devient difficilement réalisable. Cependant, ce type d’évaluation reste indispensable pour évaluer ... [more ▼]

Évaluer au travers de questions à réponse ouverte longue, dans le contexte de massification des étudiants devient difficilement réalisable. Cependant, ce type d’évaluation reste indispensable pour évaluer des performances complexes. Le Système Méthodologique d’Aide à la Réalisation de Tests (SMART) de l’Université de Liège (ULiège) a donc tenté de concilier les besoins purement logistiques d’aide à la correction des enseignants avec les préceptes docimologiques d’une évaluation de qualité. Pour ce faire, un outil de correction dédié a été développé et est proposé aux enseignants. Il a comme particularités techniques de permettre de dématérialiser les copies, de corriger en ligne (une connexion internet suffit) et d’automatiser le calcul des notes ainsi que leur envoi dans le bulletin de l’étudiant. Du côté docimologique, l’enseignant réalise la correction à l’aide d’une grille d’évaluation composée d’échelles descriptives, permettant de rendre cette correction la plus objective et la plus reproductible possible. Cette communication se centre sur l’analyse de la fidélité intra-correcteur des notes attribuées. Notre objectif est d’analyser si l’objectivisation et la reproductibilité de la correction sont rencontrées. Nous présenterons une expérimentation en trois phases : - Une première correction ; - Une seconde correction, deux ans plus tard, des mêmes copies, intégrées parmi les copies de nouveaux étudiants ; - Une troisième correction, réalisée quatre ans plus tard, suite à laquelle une possibilité de reviewing a été permise (revisualisation de copies en fonction de la note initialement attribuée). Les trois notes obtenues par les étudiants seront comparées afin d’analyser la fidélité du correcteur et si l’étape de reviewing apporte un avantage supplémentaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (14 ULiège)
Full Text
See detailHOCM/Sigmoid septum: mechanism and management of the obstruction
WALHIN, N; DULGHERU, Raluca Elena ULiege; Bonnet, Pierre ULiege et al

in Journal of Cardiovascular Diseases (2018), 1(105), 2-5

Detailed reference viewed: 25 (4 ULiège)
See detailUn MOOC (Massive Open Online Course) sur des travaux pratiques en Histologie à destination de nos étudiants et du grand public : retour sur une première année d’expérience.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

Poster (2018)

Un MOOC (Massive Open Online Courses) est intégré depuis 2017 dans l’enseignement des travaux pratiques d’histologie générale à l’Université de Liège. Il comprend 5 modules d’activités (vidéos ... [more ▼]

Un MOOC (Massive Open Online Courses) est intégré depuis 2017 dans l’enseignement des travaux pratiques d’histologie générale à l’Université de Liège. Il comprend 5 modules d’activités (vidéos, exploration de lames histologiques digitalisées, quiz…), chacun étant consacré à l’un des 5 tissus fondamentaux de l’organisme. Hébergé sur la plate-forme FUN, ce MOOC s’adresse non seulement à nos étudiants mais également au grand public en proposant deux parcours pédagogiques de difficultés différentes. La première session du cours, ouverte en février 2017, a rassemblé 5250 inscrits. Mais qui sont ces apprenants et comment ont-ils utilisé le MOOC ? D’après un sondage proposé à l’inscription (n=841), les motivations à s’inscrire au MOOC se divisent en quatre catégories : 1) la curiosité pure, citée par 33,5% des apprenants, 2) le souhait d’acquérir des compétences valorisables professionnellement (18,2%) ; en effet, beaucoup d’actifs dans le domaine de la santé ou de la biologie ont utilisé le MOOC comme un outil de formation continue en rafraichissant ou approfondissant leurs connaissances, 3) en complément de leurs propres cours d’histologie pour 18% d’apprenants-étudiants et 4) le développement de compétences dans la perspective de futures études ou métier dans le domaine de la santé (9,5%). En terme d’activités, les vidéos et l’utilisation du microscope virtuel ont été les plus plébiscitées. Par ailleurs, un sondage de fin de MOOC (n=159) indique que ce cours a su répondre aux attentes de son public. L’immense majorité des participants au sondage a été satisfaite de la qualité du MOOC (98%) et pense que les objectifs fixés par l’équipe enseignante ont été atteints (80%). Notre but était de rendre le MOOC accessible, de permettre à chaque inscrit d’y trouver un intérêt. Au regard du nombre d’apprenants, des signes de leur engagement et de leur satisfaction, ce MOOC peut être considéré comme un succès. [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (32 ULiège)
Full Text
See detailDON DE SON CORPS A LA SCIENCE
Bonnet, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2017)

Detailed reference viewed: 39 (4 ULiège)
See detailCompétences pratiques en Anatomie humaine, entraînement et évaluation au travers de l’introduction des TICEs en salle de dissection
Dernier, Adrienne ULiege; Van de Poël, Jean-François ULiege; Bonnet, Pierre ULiege et al

Conference (2017, November 24)

Une réorganisation complète des travaux pratiques (TP) liés aux enseignements d’Anatomie humaine dispensés aux deuxième et troisième années des études médicales a été indispensable en vue d’affronter de ... [more ▼]

Une réorganisation complète des travaux pratiques (TP) liés aux enseignements d’Anatomie humaine dispensés aux deuxième et troisième années des études médicales a été indispensable en vue d’affronter de nouvelles contraintes : la réduction du temps consacré aux dissections, l’organisation modulaire de l’enseignement, la pléthore des étudiants et la disponibilité des corps à disséquer. Face à ce défis, les compétences anatomiques pratiques indispensables dans la formation de base ont été identifiées : le contact avec la mort (éthique du respect du donateur), l’acquisition des gestes techniques chirurgicaux de base par la réalisation de dissection et l’approche globale de l’anatomie pratique (anatomie radiologique, prosections, coupes...) par la manipulation des ressources digitales. Une solution à ces problèmes logistiques alliant l’adéquation des compétences visées tout en améliorant encore la qualité de l’enseignement a été apportée par l’organisation de séances pratiques en deux temps : la réalisation de travaux de dissections et l’identification de structures anatomiques sur des ressources multimédia diverses. Ces deux approches sont coordonnées pour chaque région anatomique d’intérêt en concordance avec le module étudié lors des cours théoriques (anatomie, embryologie, histologie, physiologie, ...). Ainsi, les étudiants s’entraînent à l’identification de structures anatomiques sur le corps humain et sur des ressources multimédias : IRM et scanners, sections anatomiques, spécimens anatomiques 3D-numérisé, vidéos et photos de dissections. Des évaluations formatives balisent la progression des étudiants. Les étudiants sont entraînés à la vision de l’anatomie interne qu’ils rencontreront le plus fréquemment dans leur pratique c’est à dire au travers de l’imagerie médicale omniprésente dans les métiers de la médecine. Selon un canevas précis, chaque séance est assistée par des pairs, une équipe de tuteurs spécialement formés et entraînés sur une plate forme en ligne spécialement dédiée aux pratiques pédagogiques. Dans un souci d’alignement pédagogique, les modalités de l’épreuve certificative ont été adaptées. Un dispositif d’évaluation en ligne a été créé sur la plate-forme institutionnelle Blackboard (e-campus). Il se base sur l’identification on de structures anatomiques indiquées sur un premier écran par une image extraite d’un média : IRM, TDM, vidéo de dissection, pièce de prosection on digitalisée en 3D, coupe classique. Sur un deuxième écran, l’étudiant dispose de la totalité du média dont l’image est extraite. Il réalise un travail d’identification on sur base d’une procédure de diagnostic topographique et non d’une reconnaissance d’images mémorisées. Chaque structure possède un code d’identification on utilisé pour formuler la réponse. Ce dispositif est utilisé sur des ordinateurs sécurisés et dédiés en salle d’informa que lors de l’évalua on certificative, il est disponible en ligne pour l’évaluation formative. La perception du dispositif d’enseignement a été évaluée grâce à un one minute paper réalisés par 847 étudiants de deuxième et de troisième année pendant un quadrimestre. Sur 2013 citations spontanées, 18 % d’entre eux soulignent la qualité de l’encadrement des travaux pratiques (enseignants et étudiants-moniteurs) et 30% la qualité de la méthodologie. Notons qu’une amélioration de l’organisation est souhaitée par 15,2 % d’étudiants. La performance de cinq cohortes de 350 étudiants en moyenne a été analysée sur les résultats obtenus à l’évaluation certificative en ligne pendant trois quadrimestres successifs correspondant à l’entièreté de leur cursus de travaux pratiques d’anatomie. Une progression significative au cours des quadrimestres est observée. La moyenne de l’ensemble de ces résultats augmente significativement lors de la mise en place de l’innova on pédagogique De plus, une corrélation significative entre les résultats obtenus lors de l’évaluation certificative et lors de tests d’entraînement en ligne démontre une amélioration des compétences visées. Notons cependant que les cohortes varient d’une année à l’autre (étudiants différents, présence ou non d’un concours). Un biais est à envisager à ce niveau. Après cinq années d’expérience, une méthodologie mixte d’analyse du feedback des étudiants et d’étude de trace d’apprentissages a permis d’identifier une adéquation totale entre les méthodes d’enseignement et d’évaluation en ligne. De plus, les retours obtenus des étudiants arrivés au terme de leur formation médicale indiquent que cette structure scelle les compétences pratiques réellement utiles en clinique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 144 (19 ULiège)
Full Text
See detailUn « Massive Open Online Course » (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie : une méthode, un outil, un public varié ! Retour sur une première année d’expérience.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

Conference (2017, November)

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux Etats-Unis dans de grandes universités, ces ... [more ▼]

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux Etats-Unis dans de grandes universités, ces cours en ligne accessibles gratuitement laissent espérer une démocratisation maximale des savoirs. Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux 500 étudiants de première année d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant e-learning et présentiel (Multon et al., 2015). Forte de cette expérience réussie, notre équipe a réalisé un MOOC qui fait partie intégrante du cursus de nos étudiants depuis cette année et qui répond à la volonté de partager nos ressources numériques avec un public plus large. <br />Ce MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » est découpé en un module introductif suivi de 5 modules dédiés aux 5 familles de tissus biologiques. Deux parcours pédagogiques permettent d’approfondir différemment la matière et ainsi de mieux correspondre aux objectifs ou motivations de chacun. La première session, hébergée sur la plate-forme FUN (France Université Numérique), s’est déroulée sur 6 semaines à partir de février 2017. <br />Chaque module du MOOC comprend des vidéos réalisées par l’équipe enseignante. Leur contenu est illustré de schémas construits au fur et à mesure des explications ou encore de liens avec l’anatomie. Les apprenants sont invités à manipuler un microscope virtuel pour explorer des lames histologiques digitalisées sur lesquelles un parcours balisé de questions/réponses est proposé. D’autres activités interactives et ludiques telles que des quiz (avec corrections détaillées personnalisées), la recherche d’intrus ou la réalisation de devoirs corrigés par des pairs permettent de tester et renforcer ses connaissances. A l’issu de chaque module, les apprenants ont la possibilité de réaliser des activités certificatives. L’obtention de 70% à chacune donne lieu à une attestation de suivi avec succès du MOOC. <br />Notre MOOC a attiré 5250 personnes issues de 82 pays. Un sondage à l’inscription (n=841) indique que 42% sont des étudiants et 41% ont une activité professionnelle. Un forum actif a permis de nombreux échanges entre apprenants ou avec l’équipe pédagogique (170 fils de discussion). De nombreux participants ont souligné les aspects didactique, accessible, dynamique et captivant du MOOC. Nos étudiants ont également apprécié la possibilité de travailler où et quand ils le souhaitaient tout en étant guidés par la structure des différents modules. Nos premières données montrent que 32% des apprenants ont utilisé le microscope virtuel et que 20% se sont engagés dans les activités certificatives, la moitié d’entre eux les ayant réussies. <br />En conclusion, la première édition de ce MOOC francophone a su intéresser un vaste public et les premiers retours semblent indiquer sa satisfaction. Dix pourcents des participants ont obtenu l’attestation finale, la moyenne se situant généralement autour de 5% pour les autres MOOC (Oliveri, 2016). Un sondage de fin de cours est actuellement analysé, il nous permettra d’étudier le ressenti des apprenants sur les différentes composantes de l’expérience d’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 115 (35 ULiège)
Full Text
See detailDissection de l’évolution du dispositif d’évaluation en anatomie macro- et microscopique : une réponse à l’évaluation de compétences complexes dans les grands groupes
Bonnet, Pierre ULiege; Crahay, Vinciane ULiege; Humblet, Jean-Philippe ULiege et al

Conference (2017, October 05)

Contexte et problématique : L’apprentissage de l’anatomie aboutit à l’acquisition de compétences complexes. Outre la maîtrise de connaissances factuelles (noms, circuits…) l’apprenant se construit ... [more ▼]

Contexte et problématique : L’apprentissage de l’anatomie aboutit à l’acquisition de compétences complexes. Outre la maîtrise de connaissances factuelles (noms, circuits…) l’apprenant se construit progressivement une vision interne tridimensionnelle de l’architecture du corps humain qu’il mettra en pratique au contact du corps du patient ou des représentations de celui-ci (imagerie médicale, coupes microscopiques). Le dispositif d’apprentissage mis en place entraîne ces compétences de vision spatiale par le recours à la schématisation, l’utilisation de ressources vidéo, la pratique de la dissection… Une évaluation en phase avec le dispositif d’enseignement (alignement pédagogique) se heurte à la problématique des grands groupes : 1500 étudiants sont évalués en première année, 300 en seconde et en troisième rendant impossible le recours à une évaluation orale. L’évaluation écrite mise en place comportait dans un premier temps des questions de type QCM (connaissances factuelles) combinées à une question ouverte (QO) (réalisation d’un schéma, d’une coupe). Au départ, la correction de la QO était basée sur une grille de critères d’importance pondérée dont la présence ou non (mode binaire) est encodée dans un fichier FMP (File Maker Pro) élaboré à cet effet par l’enseignant. À chaque évaluation correspondait une fiche encodée sur ordinateur. Description : La lourdeur de l’élaboration du fichier correctif propre à chaque question et la multiplicité des demandes de ce type de solution de correction au sein de l’institution ont permis l’élaboration d’une solution institutionnelle, le logiciel SQORE développé grâce à l’appui du Service de Méthodologie et d’Aide à la Réalisation de Test (SMART). L’étudiant est évalué sur base d’une QO rédigée dans un cadre désigné sur une feuille à lecture optique. La réponse se présente sous forme de texte, de schéma, de graphique… suivant les consignes données. En anatomie, l’énoncé comporte un ou des schémas de base afin de baliser la réponse. L’enseignant a fourni au SMART sa grille de correction établie sur base de critères divisés en indices multiples. La correction s’effectue une fois les copies scannées. Via Internet, l’enseignant accède à ses corrections. Il dispose à l’écran de la copie et de sa grille à scorer. Le dispositif est utilisé en anatomie, histologie, physiologie, psychiatrie, médecine vétérinaire, droit, Agro-Bio Tech et HEC. Une fois la correction réalisée, les résultats sont accessibles, et l’enseignant peut définir un intervalle de cotes totales dans le but de vérifier sa correction initiale (cas limites entre 9 et 11/20 par exemple). Discussion : La dématérialisation, la traçabilité, le calcul et le transfert automatiques des notes vers le système de gestion de notes de l’institution facilitent la tâche du correcteur, mais la plus-value docimologique concerne la démarche qualité qui sous-tend l’outil, ayant pour but d’améliorer l’objectivité des corrections, notamment en imposant une grille de correction, en rendant les copies anonymes et en obligeant à corriger par question ou groupe de critères. Conclusion : À terme le dispositif permettra le recours à des correcteurs multiples pour tout ou partie de l’évaluation permettant de s’assurer de la cohérence inter-correcteurs. À plus longue échéance, l’outil pourra être utilisé pour de l’auto-évaluation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (14 ULiège)
Full Text
See detailUn « Massive Open Online Course » (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie : le grand écart entre son intégration dans l’enseignement universitaire et l’intérêt du grand public.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie et al

Conference (2017, October)

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur ... [more ▼]

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur l’intelligence artificielle dispensé par l’université de Stanford, ces cours en ligne accessibles gratuitement font miroiter la possibilité d’une démocratisation maximale des savoirs. A ce titre, les MOOC bénéficient des innovations issues du Web 2.0 : ils tirent le meilleur de la rencontre entre les nouveaux usages induits par les réseaux sociaux et les apports de la pédagogique active. Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux 500 étudiants de première année d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant e-learning et présentiel (Multon et al., 2015). Forte de cette expérience réussie, notre équipe a réalisé un MOOC faisant partie intégrante du cursus de nos étudiants et qui répond à la volonté de partager nos ressources numériques avec un public plus large. Ce MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » est dédié à l’étude des 5 familles de tissus biologiques. Deux parcours pédagogiques permettent d’approfondir différemment la matière et ainsi de mieux correspondre aux objectifs ou motivations de chacun. La première session, hébergée sur la plate-forme FUN (France Université Numérique), s’est déroulée en 6 semaines à partir de février 2017. Au travers de vidéos explicatives contenant des dessins construits au fur et à mesure et des liens avec l’anatomie suivie d’activités interactives telles que la manipulation d’un microscope virtuel, de nombreux quiz et d’activités réalisées avec les pairs, les participants seront capables de reconnaître les différents types cellulaires et tous les éléments qui les entourent afin de comprendre comment ils s’organisent entre eux pour former des tissus aux fonctions spécifiques. A l’issu de chaque module, les apprenants ont la possibilité de réaliser des activités certificatives. L’obtention de 70% à chacune donne lieu à une attestation de suivi avec succès du MOOC. Notre MOOC a attiré 5250 personnes issues de 82 pays. Un sondage à l’inscription (n=841) indique que 42% sont des étudiants et 41% ont une activité professionnelle. Un forum actif a permis de nombreux échanges entre apprenants ou avec l’équipe pédagogique (170 fils de discussion). De nombreux participants ont souligné les aspects didactique, accessible, dynamique et captivant du MOOC. Nos étudiants ont apprécié la possibilité de travailler où et quand ils le souhaitaient tout en étant guidés par la structure des différents modules. Nos premières données montrent que 32% des apprenants ont utilisé le microscope virtuel et que 20% se sont engagés dans les activités certificatives, la moitié d’entre eux les ayant réussies. En conclusion, la première édition de ce MOOC francophone a intéressé un vaste public. Dix pourcents des participants ont obtenu l’attestation finale, la moyenne se situant généralement autour de 5% pour les autres MOOC (Oliveri, 2016). Un sondage final est actuellement analysé, il nous permettra d’étudier le ressenti des apprenants sur les différentes composantes de l’expérience d’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 165 (22 ULiège)