References of "Diverse speeches and writings"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detail"Que Liège est étrange !" : entrevue avec l'écrivain colombien Pablo Montoya
Licata, Nicolas ULiege; Conrod, Tamara ULiege

Article for general public (in press)

Dans Tríptico de la infamia, lauréat des prestigieux prix Rómulo Gallegos (2015), José Donoso (2016) et José María Arguedas (2017), l’écrivain colombien relate une partie de la biographie de trois ... [more ▼]

Dans Tríptico de la infamia, lauréat des prestigieux prix Rómulo Gallegos (2015), José Donoso (2016) et José María Arguedas (2017), l’écrivain colombien relate une partie de la biographie de trois artistes qui ont illustré, chacun à leur manière, la violence qui a marqué le xvie siècle : les Français Jacques Le Moyne et François Dubois, ainsi que le Liégeois Théodore De Bry. De Bry est l’auteur de nombreuses gravures fondées sur des récits d’explorateurs. Il a notamment illustré la Très brève relation de la destruction des Indes, l’ouvrage fondamental de Bartolomé de las Casas dénonçant les atrocités commises par les Espagnols durant la « Conquista ». De retour à Liège dans le cadre du festival Mixed Zone et de la classe de cultures hispaniques de Kristine Vanden Berghe, Pablo Montoya nous a livré ses impressions sur notre cité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (4 ULiège)
Full Text
See detailLe goût : l’esthétique et la cuisine. Invention d’un discours
Von Hoffmann, Viktoria ULiege

Article for general public (in press)

Detailed reference viewed: 38 (3 ULiège)
Peer Reviewed
See detailUne recette de dentifrice sur papyrus
Ricciardetto, Antonio ULiege

Article for general public (in press)

Detailed reference viewed: 55 (9 ULiège)
See detailThe Integration of Diversity in the Time of the Refugee Crisis. Studies from European Urban Settings.
Mazzola, Alessandro ULiege

Conference given outside the academic context (in press)

Detailed reference viewed: 26 (2 ULiège)
Full Text
See detailTraitements pharmacologiques après le coma
Sanz, Leandro ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULiège)
See detailParticipation au débat sur la psychose paranoïaque à propos du film « Le prodige » de Edward Zwick
Englebert, Jérôme ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 33 (0 ULiège)
Full Text
See detailGovernments at COP24 should focus on building a global electricity grid – Prof. Damien Ernst
Gillman, Steve; Ernst, Damien ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 26 (2 ULiège)
See detailChangements climatiques… Agir pour empêcher ?
Heinesch, Bernard ULiege

Speech/Talk (2018)

À l’occasion du film « Woman at War » au cinéma Sauvenière, Réjouisciences vous propose une rencontre avec des intervenants de l’Université de Liège autour du thème « Changements climatiques… Agir pour ... [more ▼]

À l’occasion du film « Woman at War » au cinéma Sauvenière, Réjouisciences vous propose une rencontre avec des intervenants de l’Université de Liège autour du thème « Changements climatiques… Agir pour empêcher ? ». Halla est grande. Elle est cette belle quinquagénaire en pleine forme qui tend la corde de son arc pour s’attaquer aux lignes électriques. Traits concentrés, regard d’acier, sourire en coin, elle a la carrure d’une amazone. Pourtant, dans la vie d’Halla, point d’aventures à dos de cheval, son ennemi c’est la finance. Quand l’industrie de l’aluminium contamine son pays, souille sa nature virginale, Halla s’en va saborder les pylônes électriques qui alimentent ses usines. Peu importe que son combat soit celui du pot de terre contre le pot de métal. De petits en grands sabotages, la voilà devenue, pour l’opinion publique, l’insaisissable et énigmatique « Femme des montagnes ». La projection du film sera suivie d’une rencontre : « Changements climatiques… Agir pour empêcher ? » avec Bernard HEINESCH, enseignant-chercheur à Gembloux Agro-Bio Tech, Caroline GLORIE, philosophe (ULiège), et Frédéric CLAISSE, sociologue (ULiège). Rencontre organisée dans le cadre de la COP24 en partenariat avec Les Grignoux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULiège)
See detailSENTIR GOÛTER PHILO #3
Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 21 (0 ULiège)
See detailLes états altérés de conscience : où en est la recherche ?
Martial, Charlotte ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
Full Text
See detailL'évolution de l'industrie automobile face aux tendances globales de la société
Duysinx, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

L’évolution de la société est travaillée par les grandes tendances globales de la société telles que la pollution, le réchauffement du climat, mais aussi l’urbanisation, le vieillissement de la population ... [more ▼]

L’évolution de la société est travaillée par les grandes tendances globales de la société telles que la pollution, le réchauffement du climat, mais aussi l’urbanisation, le vieillissement de la population, la digitalisation ou la recherche de la santé. Ces tendances globales permettent de remettre en perspective l’évolution de l’automobile vers les concepts de mobilité, de voiture connectée, de recherche d’efficacité énergétique. L’exposé montre également que les nouvelles évolutions de l’automobile qui se dessinent pour la prochaine décennie porteront également vers l’hyper individualisation et l’amélioration du bien-être et de la santé des passagers. Comprendre ces évolutions permet d’anticiper ces changements et d’y participer au lieu de les subir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (2 ULiège)
Full Text
See detailSo gelingt unsere Zukunft
Pfennig, Andreas ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULiège)
See detailLa fratrie dans ses richesses et ses tumultes: quel rôle pour le parent?
Haxhe, Stéphanie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
Full Text
See detailL’importance des AINS en médecine physique et traumatologie sportive
Kaux, Jean-François ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 26 (0 ULiège)
See detailLa voix dans tous ses états
Morsomme, Dominique ULiege; Logen, Régine

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 20 (1 ULiège)
See detailFemmes et migration, des défis aux projets : Parcours de Résilience
Glowacz, Fabienne ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 50 (0 ULiège)
See detailC'est la faute à l'Europe !
Grandjean, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 18 (3 ULiège)
Peer Reviewed
See detailFinalement, Canard PC, c'est quoi ?
Dozo, Björn-Olav ULiege; Krywicki, Boris ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULiège)
Full Text
See detailLes théories du complot dans l'imaginaire contemporain.
Verjans, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Les clés d'analyse de la science politique permettent de cadrer des questions que l'on se pose sur les logiques de complotisme.

Detailed reference viewed: 24 (4 ULiège)
See detailLe phénomène des gilets jaunes
Verjans, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Dans une émission de radio, décryptage du phénomène des gilets jaunes avec Jordan Atanasov, Willy Demeyer et Michel Konen.

Detailed reference viewed: 95 (5 ULiège)
See detailLa vision sociétale actuelle du vieillissement et ses enjeux
Missotten, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 27 (1 ULiège)
See detailDes complots partout ?!
Debras, François ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Il n’existe pas d’un côté des « farfelus » qui voient des complots partout et de l’autre, des scientifiques rationnels qui considèrent que les complots sont des divagations. L’adhésion aux théories du ... [more ▼]

Il n’existe pas d’un côté des « farfelus » qui voient des complots partout et de l’autre, des scientifiques rationnels qui considèrent que les complots sont des divagations. L’adhésion aux théories du complot n’est pas un simple oui ou non. C’est un curseur qui indique que chacun se pose des questions. Les théories du complot nous invitent à ne pas croire aveuglément tout ce que nous racontent les médias. A l’inverse, il ne faut pas non plus déceler des complots partout et croire que tout ce qui est présenté comme vrai est faux et inversement. Au travers d’exemples, nous proposons d’expliquer comment se structurent les théories du complot et comment elles répondent à un besoin social, celui de « comprendre ». Méfions-nous toutefois des preuves uniques, des analyses globales et des clés qui ouvrent toutes les portes… [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULiège)
See detail1839, annus horribilis ?
Lanneau, Catherine ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 23 (2 ULiège)
See detailAutorschaft, literarische Tradition und Kulturpolitik in Clemens Setz' "Bot"
Dupont, Bruno ULiege

Diverse speeche and writing (2018)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULiège)
Full Text
See detailTraitement non insulinique du diabète de type 2 en 2018
Radermecker, Régis ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 21 (2 ULiège)
Full Text
See detailDiabétologie : update – Un choix pharmaco-économique en 2018
Radermecker, Régis ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 33 (2 ULiège)
Full Text
See detailHologramme et virtualité au service du théâtre - Le bac à sable à réalité augmentée
Archambeau, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 24 (0 ULiège)
See detailLa régionalisation en Belgique : son passé, ses lignes de force, ses défis d'avenir
Behrendt, Christian ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Conférence grand public donnée à l'université de Travail de Charleroi, amphithéâtres de l'université, Charleroi, 13 novembre 1018.

Detailed reference viewed: 53 (2 ULiège)
Full Text
See detailLa dépollution des sols par phytoremédiation
Liénard, Amandine ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 70 (1 ULiège)
See detailPétain, Giraud, de Gaulle, l’heure des choix
Lanneau, Catherine ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULiège)
See detailConflit, consensus et agonisme en Belgique
Grandjean, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 25 (3 ULiège)
See detailTOUCHER Goûter Philo #2
Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

* Sophie Calle, Projet Aveugles Les aveugles (1986) – J’ai rencontré des gens qui sont nés aveugles. Qui n’ont jamais vu. Je leur ai demandé quelle est pour eux l’image de la beauté. La couleur aveugle ... [more ▼]

* Sophie Calle, Projet Aveugles Les aveugles (1986) – J’ai rencontré des gens qui sont nés aveugles. Qui n’ont jamais vu. Je leur ai demandé quelle est pour eux l’image de la beauté. La couleur aveugle (1991) – J’ai demandé à des aveugles ce qu’ils perçoivent et confronté leurs descriptions à des textes d’artistes sur le monochrome. La dernière image (2010) – J’ai rencontré des aveugles ayant subitement perdu la vue. Je leur ai demandé de me décrire ce qu’ils avaient vu pour la dernière fois. Extraits : « Chez moi, c’est beau. J’ai tout décoré seule. J’ai choisi les lampes, la moquette, les tableaux, les objets, les miroirs, les plantes. J’ai pensé la place des meubles. J’ai souhaité un plafond bleu dans ma chambre : c’est plus intime, plus chaud. Je l’ai assorti à la moquette. Il n’y a que sur les couleurs que j’ai demandé conseil, j’avais peur de faire des fautes de goût ». « Le vert, c’est beau. Parce que chaque fois que j’aime quelque chose, on me dit que c’est vert. L’herbe est verte, les arbres, les feuilles, la nature… J’aime m’habiller en vert ». * Les céramiques du sculpteur Michel Gouéry (illusion optico-tactile). * Condillac, Traité des sensations, 1754. Du toucher, ou du seul sens qui juge par lui-même des objets extérieurs (extrait) : « Dès qu’elle se meut, se touche, ou saisit d’autres objets, elle sent de la résistance et de la solidité. Or, cette sensation est propre à lui faire distinguer les choses, parce qu’au lieu d’être uniforme, elle est modifiée directement par le dur, le mou, le rude, le poli ; en un mot, par toutes les impressions, dont le tact nous rend susceptibles (…). Telle est surtout la main, dès qu’elle touche, elle a une sensation de solidité, qui enveloppe toutes les autres sensations qu’elle éprouve, qui les renferme dans de certaines bornes, qui les mesure, qui les circonscrit. C’est donc à cette sensation que commencent pour la Statue, son corps, les objets et l’espace (…). Elle apprend à connaitre son corps, et à se reconnaitre dans toutes les parties qui le composent ; parce qu’aussitôt qu’elle porte la main sur une d’elles, le même être sentant se répond en quelque sorte de l’une à l’autre, c’est moi. (…) Partout aussi le même être sentant se répondra, c’est moi, c’est encore moi. Il se sent dans toutes les parties de son corps. (…) Mais si elle touche un corps étranger, le moi, qui se sent modifié dans la main, ne se sent pas modifié dans ce corps. Si la main dit moi, elle ne reçoit pas la même réponse. La Statue juge par-là ses manières d’être tout-à-fait hors d’elle. ». * Synesthésies (échanges d’informations entre les sens). Daniel Stern, Le monde interpersonnel du nourrisson (PUF). Chez le nourrisson : lien instinctif et intense entre des sensations tactiles et des sensations visuelles. « Ainsi, le nourrisson paraît avoir une aptitude générale et innée, que l’on peut appeler perception amodale, qui le conduit à traiter des informations reçues dans une modalité sensorielle donnée, et à les traduire dans une autre modalité sensorielle. Nous ne savons pas exactement comment il accomplit ce travail. Il ne fait probablement pas l’expérience de l’appartenance des informations à une modalité sensorielle particulière? Plus vraisemblablement, elles transcendent le mode ou la modalité et existent d’une façon supramodale inconnue. (…) Le nourrisson parait faire l’expérience d’un monde ayant une unité perceptive, dans lequel il peut percevoir des qualités amodales dans n’importe quelle modalité venant de n’importe quelle forme de comportement humain expressif; il peut se représenter ces qualités abstraitement, et ensuite les transposer dans d’autres modalités ». * Par où passe la perception des textures ? « J. Ninio définit la texture comme « le grain des choses, la qualité la plus tangible des objets, bien avant leur couleur ou leur forme ». C’est la qualité visuelle qui permet d’identifier un matériau : métal, étoffe, bois, etc. À la différence des couleurs qui se laissent précisément classer et décrire (saturation, tonalité, teinte), les qualités texturales passent au crible d’un vocabulaire disparate et mal organisé : rêche, grenu, ramé, nacré, frisé, etc. Le biologiste décrit la perception des textures sur fond de correspondance entre le visuel et le tactile: [...] l’œil, dit-il, ne peut séparer les centaines de milliers de cheveux d’une tresse, et pourtant la sensation de les voir un à un est nette. [...] [Le] cerveau invente ! Il crée littéralement, à partir de jeux d’ombre et de lumière sur la coiffe, une texture de cheveux procurant une sensation de surface ondulante très finement divisée. Sans jamais dénommer la correspondance intersensorielle, Ninio développe donc une conception synesthésique de la texture fonctionnant par transposition visuelle. En termes similaires, F. Saint- Martin a décrit la texture comme une fiction qui évoque le tactile en exploitant toutes les dimensions du visible. Elle explique: [...] l’art figuratif a [...] largement exploité les possibilités fictionnelles de la représentation de l’expérience tactile par l’élaboration de textures picturales dissociées de leur référence. Souvent, une matière relativement lisse donnera, par le jeu des tonalités, des éclairages, des glissements entre formes et couleurs, l’illusion de textures rugueuses, chaotiques, poilues, etc. » (ANNE BEYAERT) * Anthropologie/sociologie du toucher. Mépris du toucher. Interdiction de toucher. Politiques institutionnelles. * 5 autorisations de toucher de l’art 1. Devenir aveugle (La galerie tactile du musée du Louvre / Le street art de « The blind ») 2. Bien choisir ses expositions (Encore plus que toucher : prendre et emporter de l’art chez soi / L’exposition « Prière de toucher » du musée Tinguely) 3. Remonter le temps (Renaissance et cabinets de curiosité) 4. Miser sur la technologie 5. Créer de l’art (ou en posséder) http://www.pigmentropie.fr/2016/02/5-autorisations-de-toucher-oeuvres-dart/ * Parcours d’œuvres : Vermeer, La dentelière / Sculptures de Rodin / Man Ray, Marcel Duchamp, Élevage de poussière / Marcel Duchamp, Prière de toucher / Karl Blossfeldt / Noirs de Pierre Soulages / Claudio Parmiggiani, Exposition au Collège des Bernardins, Paris, 2009 / Virginie Chomette / Lionel Sabaté (œuvre en peau de pied) / Wim Delvoye / Hitomi Nagai / Felix Gonzales-Torres / Michel Blazy, Bouquet final, Collège des Bernardins, 2012 / Raija Jokinen / Javier Téllez : Letter on the Blind for Use of Those Who See (2007). https://www.dailymotion.com/video/xs5gg2 [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
Full Text
See detailEnjeux psycho-affectifs de la haute technologie dans les soins de santé
Mormont, Christian ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 29 (1 ULiège)
Full Text
See detailLes conflits d'intérêts - questions choisies
Pironnet, Quentin ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULiège)
Full Text
See detailTransfert des polluants du sol vers les plantes potagères
Liénard, Amandine ULiege; Colinet, Gilles ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 18 (0 ULiège)
See detailVieillir en bonne santé (avec ou sans maladie d’Alzheimer) dans nos sociétés actuelles …?
Crutzen, Coline ULiege; Marquet, Manon ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 20 (1 ULiège)
Full Text
See detailLes inégalités sociales à l'école : quels changements ?
Lafontaine, Dominique ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Cette présentation met l'accent sur l'évolution des inégalités sociales, ethniques et de la ségrégation scolaire et sociales en FW-B de 2000 à 2015, en comparaison avec d'autres systèmes éducatifs. La ... [more ▼]

Cette présentation met l'accent sur l'évolution des inégalités sociales, ethniques et de la ségrégation scolaire et sociales en FW-B de 2000 à 2015, en comparaison avec d'autres systèmes éducatifs. La mesure dans laquelle les politiques éducatives ont pris en compte ces résultats est aussi discutée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (4 ULiège)
See detailUne Belgique nouvelle ? Evolution politique et sociale (1918-1921)
Lanneau, Catherine ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULiège)
Full Text
See detailOn the Importance of Factor Construction and Methodology Choice
Lambert, Marie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULiège)
See detailEye tracking au sein d'un casque de réalité virtuelle : illustrations et usages
Simon, Jessica ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 41 (2 ULiège)
See detailPaléopalynologie! Qu'est-ce que c'est?
Steemans, Philippe ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 21 (1 ULiège)
See detailLes professionnel-le-s face aux enjeux d’une qualité effective d’accueil pour tous
Pirard, Florence ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Depuis plus de vingt ans, les enjeux d’une qualité de services dans l’accueil de l'enfance font débat en Suisse Romande et plus largement sur la scène internationale. Ils sont aujourd'hui inscrits dans ... [more ▼]

Depuis plus de vingt ans, les enjeux d’une qualité de services dans l’accueil de l'enfance font débat en Suisse Romande et plus largement sur la scène internationale. Ils sont aujourd'hui inscrits dans des recommandations internationales qui relèvent l'importance d'un développement de l'offre et de son accessibilité, d'un investissement dans la formation initiale et le développement professionnel, d'un curriculum, d'une évaluation et d'un monitoring ainsi que d'une bonne gouvernance. Autant de recommandations adressées à chaque pays ou régions compétentes, mais dont la réalisation engage différents niveaux de responsabilité tant individuelle, institutionnelle, interinstitutionnelle que de gouvernance. Parmi les multiples défis, il s'agit de favoriser des processus partagés en fonction de visées de professionnalisation et d'un développement d'une qualité effective plutôt que des procédures de standardisation visant la qualité normative. De tels processus se jouent aussi dans les pratiques quotidiennes dont il s'agit de reconnaître la complexité. A partir de situations de vie, l'exposé souligne une série de tensions entre lesquelles les professionnel-le-s peuvent être pris-es dans leur activité qui ne peut se réduire à l'application de bonnes pratiques. Il démontre un changement de paradigme qui fait place à la complexité et l'incertitude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (0 ULiège)
See detailQuand mon besoin heurte le tien: enfants et parents dans la recomposition familiale
Haxhe, Stéphanie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULiège)
See detailConférence-rencontre Philostory. Autour de "Arctique" d'A.-C. Vandalem
Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

La rencontre de ce soir vise à proposer une lecture croisée d’un spectacle et d’un livre. Le spectacle : « Arctique » d’Anne-Cécile Vandalem ; le livre : « Les âmes sauvages. Face à l’occident, la ... [more ▼]

La rencontre de ce soir vise à proposer une lecture croisée d’un spectacle et d’un livre. Le spectacle : « Arctique » d’Anne-Cécile Vandalem ; le livre : « Les âmes sauvages. Face à l’occident, la résistance d’un peuple d’Alaska » de Nastassja Martin (La découverte, 2016). Au fond, ces deux projets, ces deux récits, on ne doit pas les assimiler trop vite, ils portent sur des réalités (des contextes) différents, y compris d’abord d’un point de vue spatial : « Arctique » raconte, sur fond d’une expédition européenne historique avortée (moitié du 19ème siècle, celle de Franklin), le déplacement en 2025 d’un navire accidenté, l’Arctic Serenity, resté à quai pendant 10 ans, depuis le port de Copenhague jusqu’à la capitale du Groenland, Nuuk, où il sera transformé en hôtel censé attirer la clientèle fortunée. Le Grand Nord évoqué ici, c’est celui d’un territoire d’outre-mer (entre les océans Arctique et Atlantique), mais associé à l’Union européenne, c’est-à-dire au royaume du Danemark, en tout cas depuis que la Norvège – qui le colonisait depuis près de 1000ans – a perdu sa souveraineté sur le Groenland en 1814. C’est entre Copenhague et Nuuk que l’Arctic Serenity s’égare (ou est égaré). Tandis que le livre de Nastassja Martin nous déporte plus à l’Ouest (entre les océans Arctique et Pacifique cette fois), en Alaska, où se trouve le territoire des Gwich’in (en réalité plus proche de la Russie et du Canada que du Groenland et de l’Europe). Et pourtant, ces deux espaces nordiques séparés l’un de l’autre sont en quelque sorte liés par un passage, un passage « mythique », qu’on appelle le passage Nord-Ouest. Qu’est-ce que c’est que ce passage ? Il traverse l’espace maritime de l’océan Arctique et permet de passer de l’océan Atlantique à l’océan Pacifique (du Groenland à l’Alaska), en traversant toutes les iles du Canada nordique/arctique, qui se décrochent en quelque sorte du continent américain, créant un réseau de voies plus ou moins profondes, plus ou moins navigables (mais tout de même peu navigables en gros), qu’on rassemble sous l’appellation de passage du Nord-Ouest. Comme l’indique le début du spectacle d’Anne-Cécile, de nombreuses expéditions sont parties à la recherche de ce passage, « pour conquérir des terres inexplorées », sans grand succès. Or, depuis la fonte des glaces, ce passage est devenu praticable en été (l’été est très court). Il est pris par les glaces le reste de l’année. Cette histoire de passage est intéressante pour deux raisons (et pas seulement parce que le passage relie les deux terrains des récits qu’on voudrait croiser) : d’abord elle souligne (si c’était nécessaire) l’enjeu inévitablement écologique/économique de la situation de crise dans laquelle se trouve la zone Arctique (c’est bien le changement climatique qui ouvre ce passage, et c’est d’ailleurs aussi la fonte des glaces qui fait apparaître certaines richesses du sol que convoitent les occidentaux), mais surtout elle insiste le caractère mythique du passage, et nous mène sur le terrain qui nous intéressera en premier, le terrain des fantasmes/désirs qui accompagnent la représentation du Grand Nord. Pour construire/écrire son spectacle, Anne-Cécile Vandalem est partie d’un rêve, d’une attirance, d’un désir qui prenait pour objet le Groenland, ou plus largement le grand Nord. On sait déjà depuis Tristesses que quand elle était petite, elle voulait être curée, aujourd’hui on apprend, en lisant la note d’intention du spectacle Arctique : « Depuis toute petite, je suis attirée par le Grand Nord. Je n’ai jamais cherché à comprendre pourquoi, ni d’où venait cette attirance, mais une image n’a eu de cesse de me hanter : celle de ma propre mort sur la banquise. J’étais alors persuadée que, pour une raison que je ne connaissais pas encore, je terminerais ma vie quelque part, dans le Grand Nord » (A.-C. Vandalem). C’est donc le rêve du Grand Nord comme un endroit pour mourir. Or il se passe quelque chose : ce rêve d’enfant devient l’occasion d’une enquête (documentaire) sur la réalité géopolitique complexe d’un territoire qui veut son indépendance et qui est prêt – pour l’obtenir – à sacrifier une part de ses richesses en les laissant exploiter par des multinationales étrangères (en les sacrifiant), mais aussi une enquête sur la catastrophe écologique du réchauffement climatique (d’autant que cette exploitation consentie augmente le réchauffement), etc. Cette enquête la pousse au constat que « elle ne sera peut-être pas la seule à aller mourir dans le Grand Nord » (article publié dans le Monde en juin). Cette image qui hante A.-C. (mourir sur la banquise) devient en fait le cauchemar tout à fait probable (de plus en plus probable) d’autres qu’elle – y compris de ses personnages. Je voudrais proposer une première lecture comme amorce : Le spectacle d’Anne-Cécile s’articule à la question du fantasme, se confronte directement aux rêves de Grand Nord, à ce qu’il est pour nous qui venons de l’Europe continentale ou d’ailleurs. Et on voit qu’il met en jeu différentes formes de désir, que les personnages portent (comme une variation de désirs différents qui sont parfois contradictoires) : désir d’aventure, de sauvage, d’exploration (le désir de Franklin l’explorateur) ; désir de pureté, de préservation de la nature, de suspension du désastre écologique (celui de Marianne Thuring, la militante écologiste) ; ou au contraire désir d’accélération de la crise (« we love global warming »), désir de levée du moratoire qui empêche l’extraction de minerais ; désir de conquête, d’appropriation des ressources, d’enrichissement, etc. Et au fond, c’est un spectacle qui entremêle ces différents désirs (qui les frotte les uns aux autres, pour montrer aussi bien leur proximité et que leurs contradictions). La scénographie fait qu’on ne voit jamais l’objet du désir, on n’a que le huis clos de personnages qui dépérissent de leurs rêves, en sont les victimes. On part d’une situation de fantasme – qui bouge évidemment avec la crise que connait région arctique (cette crise fait qu’il y a des choses qui apparaissent, et d’autres qui disparaissent, le tout à grande vitesse, alors évidemment le fantasme réagit à ces transformations) – cette situation de fantasme, le spectacle l’expose dans sa complexité, par le biais d’une fiction. Une fiction qui dérape, qui pousse les personnages dans un vrai chaos, ils finissent par mourir de leurs fantasmes/désirs. Le livre de Nastassja Martin, Les âmes sauvages, est en quelque sorte complémentaire parce qu’il met en scène (il décrit très finement et déplie) – au contact d’une autre situation – le choc de ce fantasme occidental, ou en tout cas le choc d’une série de représentations du grand Nord, avec la réalité d’un peuple (les Gwich’in) qui le déjoue tout le temps. Deux mots sur le livre : il présente, dans un format vraiment stimulant et une écriture très belle, les résultats d’une thèse réalisée avec P. Descola au départ d’une enquête de terrain de 2 ans auprès des Gwich’in – chasseurs-cueilleurs d’Alaska. On pourrait dire que cette enquête porte sur la manière dont le réchauffement climatique affecte radicalement le mode de vie des Gwich’in. Pour autant, NM ne veut pas en faire des victimes (elle veut dépasser le seul constat d’un effondrement écologique, d’une nature préservée mais « parquée », avec des habitants déprimés, drogués, désœuvrés). Elle montre les différents plans sur lesquels les Gwich’in résistent au départ d’une ontologie différente de la nôtre (une manière de penser les liens entre les êtres différente de la nôtre) : ils résistent aux prêtres en conservant leurs conceptions animistes (ils résistent à l’acculturation occidentale) ; ils résistent aux compagnies qui convoitent leurs terres (exploitation des sous-sols). Ils répondent en s’organisant, et Nastassja Martin décrit les stratégies par lesquelles ils s’organisent. Et surtout : ils résistent aussi aux écologistes (ou en tout cas à l’écologie institutionnelle, organisée) – dont on pourrait penser d’abord qu’ils sont des alliés naturels – qui voient dans l’Alaska une nature « pure et originelle » (ils n’adhèrent pas à la réponse écologiste – autant qu’ils mettent à distance aussi la réponse capitaliste). Autrement dit (si on prend les choses un peu simplement) : NM, qui elle-même rêvait d’une nature « grandeur nature » (attirée par l’image d’un monde préservé), offre finalement le récit de ce qui, chez les Gwich’in eux-mêmes, résiste à ce rêve. Loin d’être les promoteurs du fantasme occidental de préservation de la pureté de la nature, les Gwich’in sont à distance de ce qu’on voudrait qu’ils soient. Il s’agit bien de trouver pour eux la voie juste/pragmatique entre respect et réalisme. Et même plus (mais là je vous laisserai peut-être l’expliquer Nastassja et Lucienne) : Leur opposition au fantasme de la « wilderness » (la nature pure et sauvage) se saisit chez NM au départ de leur animisme structurel/ontologique puisque l’idée même de wilderness – et les stratégies écologistes qui en découlent – est une idée qui fige la nature dans sa pureté, qui la folklorise, qui la sanctuarise. Une idée qui rejette finalement les forces et les pouvoirs des non-humains. Et au fond, les deux, le spectacle et le livre, s’intéressent à ce choc, c’est-à-dire font voir des contradictions entre nos représentations d’occidentaux (ou d’européens du continent), et celles des habitants des territoires de la zone arctique (leurs représentations mais aussi leurs expériences, leurs pratiques). Ce sont donc les deux choses sur lesquelles j’aimerais vous entendre : d’un côté, le fantasme (ou l’ensemble de représentations imaginaires ou conceptuelles) d’où on part ; d’un autre côté, la réalité concurrente que vous avez découverte et qui fait vaciller ces représentations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (2 ULiège)
Full Text
See detailLes actus: Collaboration Interreg- Lancement du projet Smart Aquaponics
Jijakli, Haissam ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULiège)
See detailInitiation à la programmation en Python
Leroy, Julien ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULiège)
See detailThe challenges of defining a responsible and impactful research policy
Lambert, Marie ULiege

Speech/Talk (2018)

This session addresses the question of how fundamental and applied research both contribute to define a business school. Peter McKiernan and Marie Lambert will share their experience regarding the ... [more ▼]

This session addresses the question of how fundamental and applied research both contribute to define a business school. Peter McKiernan and Marie Lambert will share their experience regarding the challenges related to defining a responsible research policy that promotes and values both types of research in business and management, with the common objective of making an impact on society. We will discuss the issues surrounding the 'Responsibility turn' in B&M research; the challenges of translating fundamental research into research actions and into management practice; and, we will discuss another challenge of capitalising applied research into published research outputs that are shared widely with the international community. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (1 ULiège)
See detailCitations, mains gantées, déambulations : Introduction au cinéma de Dario Argento
Jousten, Lison ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 29 (4 ULiège)
Full Text
See detailQuel fourrage pour quelle autonomie ?
Beckers, Yves ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 40 (7 ULiège)
Full Text
See detailLes risques de la spécialisation sportive précoce - les bienfaits de la diversification sportive précoce
Jidovtseff, Boris ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 45 (4 ULiège)
See detailMARCHER GOÛTER PHILO #1
Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Richard LONG (Né à Bristol en 1945 – artiste assimilé au Land Art) : Marche conceptuelle / Francis ALŸS (Né à Anvers en 1959 – artiste pluridisciplinaire) : Marche politique / Sophie CALLE (Née à Paris en ... [more ▼]

Richard LONG (Né à Bristol en 1945 – artiste assimilé au Land Art) : Marche conceptuelle / Francis ALŸS (Né à Anvers en 1959 – artiste pluridisciplinaire) : Marche politique / Sophie CALLE (Née à Paris en 1953 – ancienne activiste politique, artiste pluridisciplinaire) : Marche pistage [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (0 ULiège)
See detailFORMATION CHR - Gériatrie Journée formation (session 1)
Adam, Stéphane ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULiège)
See detailConférence-rencontre Philostory. Autour du Triomphe de l'Amour de Marivaux
Dubouclez, Olivier ULiege; Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

On pourrait identifier trois problèmes/axes dans la représentation de l’amour par Marivaux : 1. Amour et physionomie : on est marqué par la manière dont le jugement sur les autres individus (en général ... [more ▼]

On pourrait identifier trois problèmes/axes dans la représentation de l’amour par Marivaux : 1. Amour et physionomie : on est marqué par la manière dont le jugement sur les autres individus (en général) mais aussi le sentiment amoureux (en particulier) s’appuie sur la physionomie. La physionomie c’est quoi ? : l’art de déterminer le caractère d’un homme d’après la conformation extérieure ou les traits de son visage. Marivaux fait donc comme si l’image extérieure était le reflet direct de l’âme. Comme si la bonté, la noblesse, le courage, etc. pouvaient se saisir d’un seul coup d’œil, se lire sur les visages et dans les attitudes corporelles. Hermidas à propos d’Arlequin : « la physionomie de ce garçon-là ne m’aura point trompée. Assurément il est traitable ». Agis à Phocion : « vous êtes d’une physionomie qui annonce les égards qu’on vous doit ». Phocion qui tente d’emballer Léontine : « C’est la seule physionomie du monde, où l’on voie les grâces les plus tendres s’allier, sans y rien perdre, à l’air le plus imposant, le plus modeste, et peut-être le plus austère ! » (c’est très drôle cette réplique). Mais donc aussi : on dirait qu’il suffit de voir pour aimer (pas seulement une apparence physique, mais à travers elle le caractère ou l’âme). Et en même temps, ces jugements qui semblent s’appuyer sur la physionomie sont aussi fragiles, incertains et trompeurs. C’est bien l’image qui nous trompe : celle de l’être aimé qui n’est pas toujours ce qu’on croit (cf. duplicité du genre de Léonide-Phocion-Aspasie / on devrait même dire triplicité, pour autant que le mot existe). Puis il y a l’image-portrait qui constitue le piège dans lequel tombent Hermocrate et Léontine. Je voudrais savoir ce que vous en pensez (de l’importance de ce thème) – et peut-être apprendre des comédiens comment vous avez travaillé ce rapport à la physionomie ou à l’image dans votre jeu (vos personnages ont des physionomies très typées et très différentes par ailleurs). 2. Amour et surprise : si on se demande à quel type de temporalité obéit le sentiment amoureux chez Marivaux, on se dit que la surprise est la structure temporelle de base. On tombe amoureux sans s’y attendre, très vite, on est saisi/pris par l’amour - et c’est en général une surprise pour tout le monde (ou non). Le cœur est surpris par l’amour. Une surprise qui parfois force celui qu’elle saisit à se transformer radicalement. (Marivaux a d’ailleurs écrit une comédie en 3 actes qui s’intitule Surprise de l’amour.) Les personnages qui résistent à l’amour refusent de se laisser surprendre, Léontine à Phocion : « Ah ! Phocion, vous aimez la vertu, dites-vous ; est-ce l’aimer que de venir la surprendre ? ». Phocion cherche à provoquer cette surprise (chez Agis) : « celui que je cherche est plus difficile à surprendre ». Hermocrate lui-même à propos d’Aspasie : « Si vous saviez au reste avec quel excès d’amour, avec quelle industrie de passion on est venu me surprendre ». Bon. Et en même temps, il y a de l’industrie, il y a de la stratégie (Léonide part à l’amour comme à la guerre), et dans la stratégie un certaine endurance (ça ne fonctionne pas, ou pas tout de suite, il faut revenir, etc. – et il y a de la résistance, des obstacles/préjugés qu’il faut lever). C’est-à-dire que le langage de Marivaux, la langue de Marivaux, c’est la conversation (et avec la conversation, on semble être plutôt dans la durée et l’acharnement que dans la surprise). Comment ces mouvements peuvent s’articuler ? 3. Amour et raison : on ne peut qu’être frappé par ce thème, décliné dans le texte en différentes variations, surtout au départ du personnage d’Hermocrate, et de son mode de vie établi en dehors de la tentation de l’amour, de son projet – philosophique – d’austérité affective. Il dit de lui-même : « vous attaquez une âme solitaire et sauvage, à qui l’amour est étranger ». Arlequin dit de lui qu’il manifeste une sagesse « incivile pour l’amour ». C’est la raison qui lui défend de se laisser surprendre par le sentiment amoureux. Il ne veut pas s’y exposer. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (0 ULiège)
See detailLa recherche et les fake news scientifiques.
Hamers, Jérémy ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 29 (1 ULiège)
Full Text
See detailProvinciales 2018 et fédérales, régionales 2019
Verjans, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

En Wallonie, les résultats des élections provinciales depuis vingt ans permettent de mesurer l'état de l'opinion publique entre deux élections régionales ou fédérales. Quelle évolution observe-t-on après ... [more ▼]

En Wallonie, les résultats des élections provinciales depuis vingt ans permettent de mesurer l'état de l'opinion publique entre deux élections régionales ou fédérales. Quelle évolution observe-t-on après les élections du 14 octobre 2018, quelques mois avant les élections du 26 mai 2019? [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (0 ULiège)
See detailC'est la faute à l'Europe !
Grandjean, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 32 (3 ULiège)
Full Text
See detailMatériaux bio-sourcés et recyclés: de nouvelles ressources pour construire mieux?
Grigoletto, Sophie ULiege; Courard, Luc ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 25 (4 ULiège)
See detailLes coulisses des négociations post-électorales à Verviers
Grandjean, Geoffrey ULiege

Diverse speeche and writing (2018)

Detailed reference viewed: 27 (3 ULiège)
See detailLes merveilles de Saturne et de son environnement révélées par la mission Cassini-Huygens
Palmaerts, Benjamin ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

En septembre 2017, la sonde Cassini de la NASA a plongé dans l’atmosphère de Saturne, marquant de façon brutale la fin d’une incroyable odyssée spatiale. Durant cette mission sans précédent, Cassini a ... [more ▼]

En septembre 2017, la sonde Cassini de la NASA a plongé dans l’atmosphère de Saturne, marquant de façon brutale la fin d’une incroyable odyssée spatiale. Durant cette mission sans précédent, Cassini a passé 13 années autour de Saturne, étudiant sans relâche la planète, ses anneaux, ses lunes, et notamment l’énigmatique lune Titan grâce à l’atterrisseur Huygens de l’agence spatiale européenne. Après une brève introduction sur la genèse de la mission dans les années 80 et 90, je présenterai les extraordinaires découvertes réalisées par Cassini. La présentation sera illustrée par de nombreuses images capturées durant la mission, notamment les premières images de la surface de Titan, dissimulée sous une épaisse atmosphère. Une partie importante de l’exposé sera consacrée à la lune Encelade qui a réservé bien des surprises, comme la probable présence d’un océan liquide sous sa croûte de glace et au sein duquel la vie pourrait s’être développée. Les grandes avancées sur la compréhension des anneaux de Saturne, joyaux du système solaire, seront aussi abordées, de même que la dynamique de l’atmosphère et de la magnétosphère de Saturne. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (2 ULiège)
Full Text
See detailÉvaluation de la biodiversité et des services écosystémiques dans les forêts tropicales du sud-est Cameroun
Lhoest, Simon ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 59 (3 ULiège)
See detailRecord de majorités absolues pour l'arrondissement
Grandjean, Geoffrey ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULiège)
See detailPenser et panser la fratrie
Haxhe, Stéphanie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 33 (2 ULiège)
See detailProgramme Saumon Meuse : avancées récentes et nouveaux défis.
Rollin, Xavier; Ovidio, Michaël ULiege; Kestemont, Patrick et al

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
See detailNégocier la future alliance à Verviers s'annonce difficile
Grandjean, Geoffrey ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 23 (0 ULiège)
Full Text
See detailDiabétologie : update – Un choix pharmaco-économique en 2018
Radermecker, Régis ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 33 (2 ULiège)
See detailFrom pipelines to platforms or how to pursue radical innovation
Neysen, Nicolas ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 29 (1 ULiège)
See detailCe que donne l'enfant à sa famille: entre nécéssité et limites
Haxhe, Stéphanie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 24 (2 ULiège)
Full Text
See detailInterLIFE - 09/10/2018
Mercken, Kathleen ULiege; Sneessens, Alexandre; Maebe, Laura ULiege et al

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 19 (1 ULiège)
See detailLa fin des provinces : cent fois annoncée, jamais réalisée ? Eléments pour un débat
Behrendt, Christian ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Conférence grand public donnée à Mons à l' "Université de Temps Libre", 9 octobre 2018.

Detailed reference viewed: 31 (3 ULiège)
Full Text
See detailRenal function and cardiac surgery: how to preserve it?
LAGNY, Marc-Gilbert ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Lecture about renal function in the context of adult cardiac surgery with cardiopulmonary bypass.

Detailed reference viewed: 14 (1 ULiège)
See detailPouvons-nous alimenter, voire créer, la dépendance par souci de bienveillance ?
Adam, Stéphane ULiege; Missotten, Pierre ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
Full Text
See detailFactor methodologies matter
Lambert, Marie ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
Full Text
See detailLa démocratie locale. Pourquoi va-t-on voter le 14 octobre?
Bouhon, Frédéric ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Cette conférence était principalement destinée aux étudiants de la Haute École de la Ville de Liège et visait à les sensibiliser aux enjeux et au fonctionnement des élections dix jours avant le premier ... [more ▼]

Cette conférence était principalement destinée aux étudiants de la Haute École de la Ville de Liège et visait à les sensibiliser aux enjeux et au fonctionnement des élections dix jours avant le premier exercice du droit de vote pour ces étudiants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (4 ULiège)
See detailLa légitimité des médias dans l'équilibre des pouvoirs
Grandjean, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULiège)
See detailLe jeu vidéo, un loisir comme les autres ?
Dupont, Bruno ULiege; Zarbo, Arnaud; Stévenart, Thomas

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULiège)
See detailCommentaires sur le baromètre de l'épargne CBC 2018
Lambert, Marie ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

http://www.lalibre.be/economie/placements/savez-vous-ce-qu-il-y-a-vraiment-derriere-un-investissement-durable-infographie-5bb258e8cd70d3638da48ba8

Detailed reference viewed: 20 (1 ULiège)
See detailLes illusions du traité de Versailles
Lanneau, Catherine ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 19 (0 ULiège)
See detailBâtir une ère nouvelle?
Lanneau, Catherine ULiege

Article for general public (2018)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULiège)
See detailSophie de Réan ou "Les malheurs de Ségur" (sur la violence éducative)
Hagelstein, Maud ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Je parle ici à partir d’un souvenir (un souvenir de lecture qui remonte à l’enfance), et à partir d’un expérience d’adulte (redécouverte du texte + lecture de Les Malheurs de Sophie à mes enfants) qui m’a ... [more ▼]

Je parle ici à partir d’un souvenir (un souvenir de lecture qui remonte à l’enfance), et à partir d’un expérience d’adulte (redécouverte du texte + lecture de Les Malheurs de Sophie à mes enfants) qui m’a permis de mieux mesurer l’intensité de ce souvenir. Je parle donc à partir de quelque chose qui m’a attirée autrefois dans le personnage de Sophie, et que j’ai voulu essayer de comprendre aujourd’hui. (Le Séminaire de l’imaginaire a pour objectif de donner envie de lire / ici j’espère donner envie de relire aujourd’hui ce qu’on avait découvert autrefois). Et au-delà de Sophie, ou derrière elle, ou devant elle, il y a la Comtesse de Ségur – et j’aime le caractère contrasté/paradoxal de ce qui nous lie à elle : tout le monde la connait, personne ne lui échappe, et en même temps peu de gens savent qui elle était (elle reste, en tant que femme-écrivain, en tant qu’autrice, relativement méconnue). Très souvent on l’a adorée, et en même temps on a un peu honte de l’avoir adorée. Pourquoi ? Pour la raison qu’elle est un symbole de l’aristocratie française, du paternalisme, du conservatisme, du moralisme. Ce n’est pas que j’aime les causes désespérées, mais j’ai l’intuition qu’on se contente trop vite de cette image. Sophie de Réan est un personnage de la Comtesse de Ségur qui apparait dans trois romans de la trilogie de Fleurville : Les Malheurs de Sophie (février 1859), Les Petites Filles modèles (mai 1858), et Les Vacances (novembre 1859) – donnés ici dans la chronologie interne du récit plutôt que dans l’ordre d’écriture, puisque la Comtesse de Ségur commence en réalité la rédaction de la trilogie par Les Petites Filles modèles. Je me consacrerai ici essentiellement aux Malheurs de Sophie puisqu’ils contribuent à dessiner durablement le personnage (mais aussi parce que ce livre permet de plonger dans une autre version de la Comtesse de Ségur). [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (1 ULiège)
See detailAprès le placement... Le travail du lien parent-enfant
Haxhe, Stéphanie ULiege; Houben, Sophie

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 24 (2 ULiège)
See detailVieillir en bonne santé (avec ou sans maladie d’Alzheimer) dans nos sociétés actuelles …?
Muller, Adeline ULiege; Schroyen, Sarah ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULiège)
See detailAmour, sexualité et consentement des personnes désorientées
Crutzen, Coline ULiege; Muller, Adeline ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 23 (3 ULiège)
Full Text
See detailConsciousness and near-death experiences: what is known, what is new
Martial, Charlotte ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 23 (3 ULiège)
Full Text
See detailDe plus en plus de rayonnement solaire en Belgique
Wyard, Coraline ULiege

Article for general public (2018)

Entre 1960 et 1980, le rayonnement solaire reçu à la surface de la Terre a diminué. A l'inverse, depuis 1980, une augmentation est observée en Europe et en Amérique du Nord. Comment expliquer ces ... [more ▼]

Entre 1960 et 1980, le rayonnement solaire reçu à la surface de la Terre a diminué. A l'inverse, depuis 1980, une augmentation est observée en Europe et en Amérique du Nord. Comment expliquer ces variaitons? [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULiège)
Full Text
See detail65 ans de surveillance de l'atmosphère
Bader, Whitney ULiege

Diverse speeche and writing (2018)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULiège)
See detailLa droite citoyenne : décryptage
Grandjean, Geoffrey ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 17 (0 ULiège)
Full Text
See detailOpen Energy System Models: Challenges and Barriers
Quoilin, Sylvain ULiege

Speech/Talk (2018)

Detailed reference viewed: 50 (7 ULiège)
Full Text
See detailMaladie d'Alzheimer. Le médecin généraliste, entre patient et spécialiste.
Belche, Jean Luc ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 25 (0 ULiège)
Full Text
See detailRFCS TRAFIR
Charlier, Marion; Franssen, Jean-Marc ULiege; Gamba, Antonio ULiege

Diverse speeche and writing (2018)

This Powepoint presentation gives the main features of the RFCS project TRAFIR as well as the first results obtained by ULiege for experimental tests of fire propagation in uniformly distributed ... [more ▼]

This Powepoint presentation gives the main features of the RFCS project TRAFIR as well as the first results obtained by ULiege for experimental tests of fire propagation in uniformly distributed cellulosic fire load. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (7 ULiège)
See detailLes Génocides au 20e siècle : négations absolues des droits de l'homme
Grandjean, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 29 (8 ULiège)