Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailCarte blanche: Nourrir la PLanète
Jijakli, Haissam ULiege

Article for general public (2015)

Detailed reference viewed: 20 (1 ULiège)
Full Text
See detailCarte blanche: Pédagogie universitaire: Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils?
Carnol, Monique ULiege

Article for general public (2010)

Detailed reference viewed: 79 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa carte conceptuelle en séance collective d'éducation thérapeutique du patient : quelles condirtions d'utilisation et quels effets ?
Yvon Divré, Anthony; Leclercq, Dieudonné ULiege; Marchand, Claire

in Education Thérapeutique du Patient [=ETP] = Therapeutic Patient Education [=TPE] (2017), 9(10103),

Résumé - Introduction : A l’origine, les cartes conceptuelles ont été conçues pour faciliter l’apprentissage des étudiants en les aidant à organiser leurs connaissances sous la forme de schémas. Or, dans ... [more ▼]

Résumé - Introduction : A l’origine, les cartes conceptuelles ont été conçues pour faciliter l’apprentissage des étudiants en les aidant à organiser leurs connaissances sous la forme de schémas. Or, dans le domaine de l’ETP, elles sont principalement utilisées dans un but d’évaluation pour un diagnostic éducatif ou en fin d’éducation, et moins souvent comme technique d’aide à l’apprentissage. Objectifs : L’étude vise à : (1) évaluer les effets d’un mode d’utilisation des cartes conceptuelles, en petit groupes et en pratique courante ; (2) à partir des données, réfléchir aux conditions qui pourraient faciliter ou limiter leur utilisation. Méthodes : Sept groupes de maximum 5 patients ont bénéficié d’une séance d’une durée d’une heure selon la méthode habituelle (N=30) et sept autres groupes avec la technique de la carte conceptuelle (N=29). Les connaissances des patients ont été évaluées avant (PRE) et le lendemain de la séance (POST) à l’aide d’un test qui comportait 30 questions Vrai-Faux avec degrés de certitude (15 questions de connaissance, 6 de jugement portant sur des menus et 9 relevant de 3 mini situations problèmes requérant des décisions). La satisfaction des patients a été évaluée par questionnaire et la perception des animatrices par l’utilisation d’un journal de bord et lors d’un entretien collectif. Résultats : Le pourcentage de Réponses Correctes (%RC) au test a augmenté dans les deux ensembles de groupes (gain 5%, gain relatif 17,6%) sans différence statistiquement significative (à P.05) entre les deux ensembles. Les gains sont plus importants pour les questions de connaissance (gain relatif 28,8%) que pour celles sur les situations problèmes (14,4%) et sur les menus (2,8%). Les degrés de certitude mettent en évidence que les réponses nuisibles (erreurs avec certitude élevée), aux alentours de 20% au départ, n’ont pas régressé au post-test. Diverses hypothèses sont avancées pour expliquer ces résultats. Les taux de satisfaction des patients vis-à-vis de la séance d’éducation sont supérieurs à 89% quelle que soit la méthode utilisée. Les groupes animés avec la carte conceptuelle ainsi que les animatrices ont souligné l’intérêt de celle-ci pour hiérarchiser et clarifier les connaissances. La qualité de la formation à la technique des cartes conceptuelles constitue une des principales conditions pour leur utilisation. Conclusion : Des principes sont proposés pour guider de nouvelles recherches destinées à vérifier dans quelles conditions l’utilisation de la carte conceptuelle comme technique pédagogique en ETP améliore la capacité de résolution de problème. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (4 ULiège)
Full Text
See detailCarte de la Portance Ecologique du Territoire Wallon
Hendrickx, Sébastien ULiege; Van Der Kaa, Claire ULiege

Cartographic material (2014)

Detailed reference viewed: 281 (5 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLa carte des émotions : exercice structuré
Faulx, Daniel ULiege

in Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale (2000), (45), 98-103

Cet outil permet d'identifier et d'analyser la présence, la circulation et la gestion des émotions au sein d'une équipe de travail ou d'un groupe. Il propose différents modes de mesure de l'émotion au ... [more ▼]

Cet outil permet d'identifier et d'analyser la présence, la circulation et la gestion des émotions au sein d'une équipe de travail ou d'un groupe. Il propose différents modes de mesure de l'émotion au sein des groupes, et constitue à ce titre à la fois un outil de mesure et d'intervention ou de développement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 343 (40 ULiège)
Full Text
See detailCarte des Lignées Climaciques du Territoire Wallon
Hendrickx, Sébastien ULiege; Van Der Kaa, Claire ULiege

Cartographic material (2014)

Detailed reference viewed: 23 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCarte des risques de la baie de Tipaza (Algérie)
Nouri, Myriem ULiege; Ozer, André ULiege

Poster (2015, December 10)

Le littoral algérien a toujours été un territoire propice à l’établissement humain. En l’espace de 45 années, il a subi une urbanisation intense qui a développé une vulnérabilité multiple face aux ... [more ▼]

Le littoral algérien a toujours été un territoire propice à l’établissement humain. En l’espace de 45 années, il a subi une urbanisation intense qui a développé une vulnérabilité multiple face aux phénomènes naturels extrêmes. La zone d’étude, appelée dans ce travail « Baie de Tipaza », est l’un des espaces littoraux les plus évolutifs de l’aire métropolitaine d’Alger. Cette évolution lui a valu le titre de zone à très haute vulnérabilité dans l’espace algérien en termes de catastrophes naturelles. L’étude effectuée est une étude rétrospective, multiple et de constat. Son objectif est de présenter une carte des risques côtiers majeurs dans la zone-type. Les critères de jugement se basent sur des faits enregistrés et datés avec une étude géolocalisée grâce à des outils de télédétection et de système d’information géographique (SIG). Nous avons identifié trois (03) risques majeurs exerçant leur impact sur le territoire en étude : le risque sismique, les inondations et l’érosion du littoral. L’aléa sismique reste le plus dommageable car notre zone d’étude appartient au grand système actif de failles délimitant les plaques africaine et eurasiatique. Les séismes au large peuvent aussi causer des tsunamis. En ce qui concerne les inondations, l’irrégularité des pluies et leur soudaineté engendrent un caractère torrentiel au réseau hydrologique par des inondations de type « flash flood ». Quant à l’évolution littorale, la côte de Tipaza est globalement en recul permanent avec des variations entre -1.00 et - 2.70 m/an. Ces trois phénomènes exercent leur action sur un terrain de plus en plus urbanisé à très forte densité où 1.8% de la population algérienne est établie, avec un taux d’accroissement entre 1998 et 2008 de 2.1%. Cette pression démographique très importante se matérialise à travers des extensions urbaines non contrôlées et une évolution dirigée vers le littoral. La comparaison entre les images CORONA de 1967 et WORLDVIEW de 2010 montre une densification intense et continue de cette partie du littoral. Les résultats cités en amont, nous montrent l’ampleur de la vulnérabilité de la baie. Le risque sismique est permanent, il exerce un impact direct sur les constructions et induit des dégâts matériels et sociaux immédiats d’où la classification du site en « Zone III ». Les inondations se sont souvent produites suite à des événements ordinaires et saisonniers n’ayant rien de remarquables, mais accentuées essentiellement par l’urbanisation anarchique qui favorise une perméabilisation non contrôlée des sols, par la défaillance des réseaux d’assainissement et le gonflement des oueds dû à l’accumulation de décombres et de détritus surtout à leurs embouchures. Quant à l’érosion de la bande littorale, elle est causée par l’interruption du transit sédimentaire causée à l’amont par la présence de barrages qui bloquent les alluvions et par une surexploitation locale des sédiments de plages pour l’industrie du bâtiment. En outre, une urbanisation trop proche de la côte perturbe l’équilibre fragile du littoral. Ce travail limité à la baie de Tipaza a pour but de cartographier les données disponibles, il fait partie d’une étude de vulnérabilité de la zone urbanisée ou à urbanisation future de la bande côtière algérienne. Cette carte des risques permettra d’émettre des recommandations et des plans de gestion et sera un outil d’aide à la décision. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCarte des sols de Belgique et SIG : un traitement préalable visant à la concordance géométrique
Lejeune, Philippe ULiege

in Bulletin des Recherches Agronomiques de Gembloux (1995), 30(4), 339-351

Almost half (40 %) of the sheets of the Belgian Soil Map (scale 1/20,000) has been produced on a topographical background showing geometrical differences, sometimes important, with the basic topographic ... [more ▼]

Almost half (40 %) of the sheets of the Belgian Soil Map (scale 1/20,000) has been produced on a topographical background showing geometrical differences, sometimes important, with the basic topographic background produced at present by the National Institute of Geography. Twenty percent of control points georeferenced on a test sheet show differences higher than 80 meters between the two reference systems. A simple method is proposed to match up inaccurate sheets of the soil map with the basic topographic background and to reduce these differences. It is based on control points evenly distributed on the sheet to be corrected and georeferenced in the two systems. A translation is applied to the poiints digitised on the soil map, corresponding to a weighed mean of the differences observed on the nearest control points, the weighing factor being computed on the basis of distances between control points and the element to be corrected. This procedure is integrated in a program running on a PC in Arc/Info environment. The entire correction process (identification of control points, preparation of files, program execution) takes less than three hours per sheet. [less ▲]

Detailed reference viewed: 164 (14 ULiège)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique : un héritage à se réapproprier
Legrain, Xavier ULiege; Michel, Brieuc ULiege; Bock, Laurent ULiege et al

Conference (2014, July 03)

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard ... [more ▼]

Une cartographie systématique à grande échelle des sols de Belgique a été conduite entre 1947 et 1991. Les observations étaient effectuées au moyen de sondages à la tarière jusqu’à une profondeur standard de 125 cm dans la mesure du possible, avec une densité moyenne de 2 sondages à l’hectare. Des plans cadastraux au 1/5 000 ont servi à noter les observations et à tracer les limites des plages cartographiques, généralisées par la suite par transcription sur fond de carte topographique au 1/10 000. La carte finale a été publiée par planchettes à l’échelle du 1/20 000, associées à des livrets explicatifs. La carte s’appuie sur une légende originale, basée majoritairement sur des critères morphologiques du sol, aisément identifiables sur le terrain, objectifs (sans a priori d’interprétation) et les plus permanents possibles. La combinaison de ces critères, transcrits en symboles alphanumériques, est à l’origine de la très grande richesse sémantique de la légende, forte de plus de 10 000 unités cartographiques de sols. La numérisation de la Carte des Sols de la Belgique et la structuration de l’information délivrée par la légende ont ouvert de nombreuses perspectives en terme d’applications. Mais au-delà du produit final qu’est la carte, le véritable héritage légué est l’extraordinaire connaissance experte accumulée par les cartographes durant la durée du projet. Si une part inestimable de ce savoir s’en est allée en même temps qu’eux, une part tangible est accessible à travers de nombreuses publications (livrets explicatifs, monographies, thèses, articles) ou parsème divers documents d’archive (notes de terrain, PV de réunion, rapports d’excursions). Ces derniers sont également une invitation à se replonger dans le contexte historique, scientifique et philosophique de l’époque des levés. Ils permettent de ce fait de mieux cerner la manière dont la légende a été pensée, élaborée, adaptée, remaniée. L’éclairage que ces publications et documents d’archive donnent sur la carte et sa légende laisse entrevoir une richesse d’information insoupçonnée. Se la réapproprier par une interprétation avertie de la carte est essentiel préalablement à toute valorisation. Cette communication se propose de justifier l’intérêt de cette démarche au travers de multiples exemples. Ils ont été choisis de manière (i) à présenter la diversité des cas rencontrés et (ii) à illustrer l’impact d’une telle interprétation sur la qualité des produits issus de 2 projets menés actuellement : la corrélation de la légende de la Carte des Sols de la Belgique avec le système de classification international World Reference Base et la contribution belge au projet mondial GlobalSoilMap. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (13 ULiège)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique, outil d'estimation de l'érosion
Demarcin, Pierre ULiege; Legrain, Xavier ULiege; Mokadem, Abdel Illah et al

Poster (2011, November 16)

L’érosion des sols a des conséquences très importantes pour la société, d’ordre agronomique (détérioration de la structure, perte en matière organique et en nutriments, diminution des rendements, … ... [more ▼]

L’érosion des sols a des conséquences très importantes pour la société, d’ordre agronomique (détérioration de la structure, perte en matière organique et en nutriments, diminution des rendements, …), économique (coût pour la collectivité, pour les compagnies d’assurance, …) ou environnementale (eutrophisation, contamination des eaux de surface, …). Le Projet de Cartographie Numérique des Sols (PCNSW) met en œuvre une démarche originale d’estimation de l’érosion historique sur les 50 dernières années. Des sondages à la tarière ont été réalisés sur des sites d’étude en Région limoneuse afin d’estimer l’épaisseur des volumes pédologiques. Ces observations ont été comparées à celles des levés de terrain originaux de la Carte des Sols de la Belgique. Si près de 30 % des sondages ne permettent pas de mettre en évidence une évolution en terme d’érosion, la perte en sols sur 50 ans est estimée à plus de 40 cm dans 30 % des cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (22 ULiège)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique, outil d'estimation de la pression urbanistique sur les sols
Legrain, Xavier ULiege; Michel, Brieuc ULiege; Bock, Laurent ULiege et al

Conference (2012, March 20)

Ces dernières décennies, des pressions de tout ordre ont induit une forte expansion de l’urbanisation en Europe, à laquelle la Belgique n’échappe pas. L’imperméabilisation des sols a par ailleurs été ... [more ▼]

Ces dernières décennies, des pressions de tout ordre ont induit une forte expansion de l’urbanisation en Europe, à laquelle la Belgique n’échappe pas. L’imperméabilisation des sols a par ailleurs été identifiée comme une des principales menaces pesant sur eux. Au-delà du constat de l’évolution des surfaces artificialisées en Wallonie, l’objectif de cette étude est d’identifier les sols les plus soumis à ce phénomène. L’élaboration de la Carte Numérique des Sols de Wallonie (CNSW) – à partir d’un document historique, la Carte des Sols de la Belgique levée à grande échelle entre 1947 et 1991 – et de la Carte Numérique d’Occupation des Sols de Wallonie ouvre des perspectives intéressantes à ce sujet. Plus spécifiquement, l’utilisation de cartes d’aptitude des sols pour l’agriculture, dérivées de la CNSW, met en évidence l’impact de l’artificialisation sur la réserve en sols de meilleure potentialité agricole (figure 1). Cette dernière a diminué de 5 % à l’échelle de la Wallonie suite à l’artificialisation des sols ces 60 dernières années. La réalité est plus contrastée à l’échelle locale. La moitié des 262 communes wallonnes se situe en deçà, tandis que d’autres ont perdu (du point de vue agricole) jusqu’à 50 % de leurs meilleurs sols, par ailleurs initialement fortement présents sur leur territoire. Autre constat : si la moitié des communes subit une artificialisation uniforme de ses sols, 20 % d’entre elles voient leurs meilleurs sols préférentiellement artificialisés par rapport à ceux de potentialité agricole moindre.Une analyse spatiale fine à plus grande échelle (figure 2) ouvre la voie à la compréhension des phénomènes en jeu et in fine à l’élaboration de recommandations face à la concurrence inévitable entre deux fonctions essentielles des sols : la production agricole et le support des activités humaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (14 ULiège)
See detailLa carte des sols et sa version numérisée : des outils précieux au service de la ruralité
Legrain, Xavier ULiege

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULiège)
See detailLa carte des sols et ses dérivés : meilleure connaissance de notre bien commun, le SOL
Demarcin, Pierre ULiege; Legrain, Xavier ULiege; Bock, Laurent ULiege et al

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 22 (3 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLa carte des territoires paysagers de Wallonie
Droeven, Emilie ULiege; Kummert, Magali

Poster (2004, December)

Detailed reference viewed: 203 (13 ULiège)
Full Text
See detailLa carte des territoires paysagers, pour une meilleure connaissance des paysages wallons
Kummert, Magali; Droeven, Emilie ULiege; Feltz, Claude

in Quatrièmes rencontres de la Conférence Permanente du Développement Territorial.Territoire, urbanisation et paysages (2005)

Detailed reference viewed: 93 (11 ULiège)