References of "COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa « mode existentialiste » : lieux de vie et formes de pensée
Franck, Thomas ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2017), 19

Detailed reference viewed: 14 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte rendu de Lavocat (Françoise), Fait et fiction, Paris, Seuil, "Poétique", 2016, 618p.
Huppe, Justine ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2017)

Detailed reference viewed: 20 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntroduction. Des valeurs du lieu dans les sociabilités littéraires et artistiques
Saint-Amand, Denis ULiege; Dessy, Clément; Fäcker, Julie

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2017), 19

Si la question des sociabilités littéraires s’est développée au cours des dernières années, l’objectif de ce 19e numéro de la revue COnTEXTES est d’explorer une facette de cette thématique qui a jusqu’ici ... [more ▼]

Si la question des sociabilités littéraires s’est développée au cours des dernières années, l’objectif de ce 19e numéro de la revue COnTEXTES est d’explorer une facette de cette thématique qui a jusqu’ici été moins traitée : celle du lieu. L’enjeu du dossier est d’étudier les lieux littéraires et artistiques dans un sens restreint c’est-à-dire, de non seulement prendre en compte la ville et les quartiers où ils se trouvent, d’étudier leurs caractéristiques générales, mais aussi, à plus petite échelle, le type d’espace investi et sa configuration. Il s’agit de voir comment et pourquoi ces endroits sont élus par les écrivains et les artistes et en quoi ils influencent leurs échanges, leurs représentations et leurs pratiques. Les fonctions de ces lieux, le type d’activités qu’ils proposent sont aussi envisagés, de même que leur valeur symbolique et la façon dont ils sont quelquefois mis en fiction. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCe qu’Éric Chevillard fait à la critique académique
Saint-Amand, Denis ULiege; Tilkens, Léa ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2017)

Dynamique, multiple et toujours en cours d’élaboration, l’oeuvre d’Éric Chevillard, publiée en majeure partie aux éditions de Minuit et chez Fata Morgana, suscite depuis plusieurs années un discours ... [more ▼]

Dynamique, multiple et toujours en cours d’élaboration, l’oeuvre d’Éric Chevillard, publiée en majeure partie aux éditions de Minuit et chez Fata Morgana, suscite depuis plusieurs années un discours critique de plus en plus nourri, ce qui se manifeste à travers l’augmentation des articles scientifiques, mémoires et thèses lui étant consacrés. Parmi les travaux récents consacrés à l’auteur, nous revenons ici sur deux volumes collectifs, bien distincts sur le plan de la structure et de l’origine, mais dont les logiques et de les effets nous semblent révélateurs d’une posture critique orientée par le discours de Chevillard lui-même. C’est cet infléchissement que nous nous proposons d’étudier dans cette contribution en tentant d’en décortiquer les motifs et les rouages. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQui a peur du style en sociologie de la littérature ?
Stienon, Valérie ULiege; Dessy, Clément; van Nuijs, Laurence

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2016), 18

Une certaine idée romantique du style a contribué, depuis le début du XIXe siècle, à développer une conception singularisante du style, qui associe celui-ci à l'expression d'une originalité de l'individu ... [more ▼]

Une certaine idée romantique du style a contribué, depuis le début du XIXe siècle, à développer une conception singularisante du style, qui associe celui-ci à l'expression d'une originalité de l'individu écrivant. Que faire alors de cette conception de la singularité en sociologie de la littérature, discipline qui privilégie l’explication par le collectif et s’attache à situer chaque pratique dans le tout social ? Comment retrouver les traces de l’individu social dans la matière verbale ou la trace écrite qu’il produit ? L’expression et la saisie d’une subjectivité, censées être le propre du style, sont-elles objectivables ? Dans quelle mesure les styles peuvent-ils rencontrer les dynamiques collectives ? Cet article propose un état de la question et quelques pistes méthodologiques à la lumière des approches sociales du littéraire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe l’émergence à la canonisation. Instances et supports du cursus honorum artistique et littéraire
Dozo, Björn-Olav ULiege; Ellena, Laurence; Saint-Amand, Denis ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2016)

Detailed reference viewed: 22 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte rendu de Voltaire, Œuvres complètes, vol. 51A : Recueil des facéties parisiennes, éd. dirigée par Nicholas Cronk
Daubercies, Laurence ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2016)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPortrait de Pierre Bourdieu en héros
Saint-Amand, Denis ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2016)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEntre people et newsmagazines : hybridations savantes et populaires dans les représentations médiatiques de l’écrivain
Dakhlia, Jamil; Provenzano, François ULiege; Roche, Émilie

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2016), 17

Detailed reference viewed: 12 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPostures et figures « néo-réactionnaires ». Autour d'un personnage collectif
Durand, Pascal ULiege; Sindaco, Sarah ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2015)

Rendre compte du courant dit des « nouveaux réactionnaires » en dressant le portrait du personnage collectif qui lui sert de support tient ici d’une mesure de prudence autant que d’un choix de méthode, à ... [more ▼]

Rendre compte du courant dit des « nouveaux réactionnaires » en dressant le portrait du personnage collectif qui lui sert de support tient ici d’une mesure de prudence autant que d’un choix de méthode, à la faveur d’une double distance créée avec l’objet : distance historique pour commencer, même si celle-ci tendra à se resserrer progressivement autour dudit objet ; distance assurée d’un autre côté par un effort d’abstraction des régularités en fait de rhétorique et de posture caractéristiques du phénomène examiné dans son ensemble. Un phénomène à la fois social et discursif dont les conditions de possibilité et d’efficacité intéresse davantage le propos du présent article que les contenus polémiques dont il se nourrit et les fortes individualités dont il se soutient [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte rendu de Pardo (Céline), La poésie hors du livre (1945-1965). Le poème à l’ère de la radio et du disque
Huppe, Justine ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2015)

Detailed reference viewed: 28 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte-rendu de l'ouvrage d'Eva Illouz : "Hard Romance : "Cinquante nuances de Grey" et nous" (2014)
Ledent, David ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2015)

Detailed reference viewed: 51 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailChronique à deux voix des questionnements en cours
Saint-Amand, Denis ULiege; Lahire, Bernard

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2015), 15

Detailed reference viewed: 15 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBrix, contre la modernité
Lorent, Fanny ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014)

Detailed reference viewed: 28 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes approches sémiotiques du portrait photographique. De l’identité à l’“air”
Dondero, Maria Giulia ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

L’objectif de cet article est d’abord méthodologique : il entend déployer les instruments de l’analyse sémiotique, et notamment énonciative et temporelle, des images photographiques. Ensuite, il vise à ... [more ▼]

L’objectif de cet article est d’abord méthodologique : il entend déployer les instruments de l’analyse sémiotique, et notamment énonciative et temporelle, des images photographiques. Ensuite, il vise à esquisser la spécificité du genre du portrait et à interroger l’identification de caractéristiques singularisant le portrait d’écrivain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (8 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPortrait et imaginaire photographique. Cliché et anti-cliché du Nouveau Roman.
Lorent, Fanny ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Detailed reference viewed: 35 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Portrait photographique d'écrivain
Bertrand, Jean-Pierre ULiege; Durand, Pascal ULiege; Lavaud, Martine

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Il en va des phénomènes omniprésents comme des évidences : ils passent volontiers inaperçus quand ils ne sont pas reçus comme procédant d’une nature des choses plutôt que d’une émergence historique et ... [more ▼]

Il en va des phénomènes omniprésents comme des évidences : ils passent volontiers inaperçus quand ils ne sont pas reçus comme procédant d’une nature des choses plutôt que d’une émergence historique et sociale. Vitrines de libraires, quatrièmes de couverture, affiches publicitaires, catalogues d’éditeur, manuels scolaires, monographies illustrées, journaux, magazines, émissions de télévision, documentaires, vidéos continuent d’enfoncer jour après jour dans notre œil l’évidence aveuglante que l’écrivain a un visage. Il n’en a pas toujours été ainsi et c’est bien en s’en avisant que l’on peut se mettre en condition de prendre la mesure des effets que la photographie, après d’autres formes de représentation iconographique, puis en concurrence avec celles-ci, a exercés non seulement sur la mise en image de la littérature et la visibilité de ceux qui la produisent, mais encore sur leur commune définition sociale après 1840. C’est dans cet esprit général, sensible aux modalités matérielles de l’histoire des représentations ainsi qu’aux implications épistémologiques du portrait photographique d’écrivain, que s’inscrivent les contributions réunies à l’enseigne de la revue Contextes. Elles proviennent de deux journées d’études qui se sont tenues à l’Université de Liège les 6 et 7 juin 2013 en vue d’éclairer sous différents aspects l’histoire des formes, des supports et des usages du portrait photographique d’écrivain de la fin des années 1830 à l’époque contemporaine — du romantisme au Nouveau Roman ou encore de Balzac à Houellebecq. Conformément à l’objet étudié, l’approche développée se veut résolument transdisciplinaire. Historiens de l’art et de la photographie rappellent utilement les conditions de naissance et de développement exponentiel d’un genre ayant bousculé l’ordre des représentations et les esthétiques. Historiens et sociologues de la littérature font ressortir les liens établis entre portrait photographique et auteurs photographiés, avec les implications que le médium a occasionnées durablement dans l’imaginaire littéraire. Sémioticiens et spécialistes des sciences du langage mettent en œuvre leur outillage descriptif sur la matérialité et la discursivité du cliché. Avec cela de commun en ligne de mire : à quoi tient la littérarité d’un portrait photographique d’écrivain ? A cette question, le dossier apporte quelques éléments de réponse en proposant un recadrage et un décadrage. Recadrage de l’image elle-même au sein des configurations auxquelles elle participe. Décadrage du portrait en direction des effets de contexte et de support qui sont inducteurs de sa signification. SOMMAIRE Martine LAVAUD (Paris IV), « Envisager l’histoire littéraire. Pour une épistémologie du portrait photographique d’écrivain » Pascal DURAND (ULg), « De Nadar à Dornac. Hexis corporelle et figuration photographique des écrivains » Jean-Pierre BERTRAND (ULg), « Esquisse d’un protocole de lecture du portrait photographique d’écrivain » Marc-Emmanuel MÉLON (ULg), Portrait de l’écrivain absorbé. Une allégorie photographique » Adeline WRONA (Celsa, Université Paris Sorbonne), « Le portrait-carte, de la photographie au journal. Le marché périodique du portrait d’écrivain » Hélène VÉDRINE (Université Paris Sorbonne), « Portraits de masques et de fantômes. Le portrait photographique dans le livre (1860-1930) » Bernard VOUILLOUX (Université Paris Sorbonne), « Une collection d’unica : les livres à portraits d’Edmond de Goncourt » François PROVENZANO (ULg), « Portrait photographique d’écrivain et newsmagazine. Pour une approche rhétorique de l’événementialité du littéraire » Fanny LORENT (ULg), « Portrait et imaginaire photographique. Cliché et anti-cliché du Nouveau Roman » Maria Giulia DONDERO (FNRS/ULg), « Les approches sémiotiques du portrait photographique. De l’identité à l’“air” » Jérôme MEIZOZ (Université de Lausanne), « Portrait photographique et présentation de soi. Cendrars, Houellebecq » [less ▲]

Detailed reference viewed: 209 (35 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe portrait photographique d'écrivain vu de face et de profil
Bertrand, Jean-Pierre ULiege; Durand, Pascal ULiege; Lavaud, Martine

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Detailed reference viewed: 62 (17 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe Nadar à Dornac. Hexis corporelle et figuration photographique de l'écrivain
Durand, Pascal ULiege

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Detailed reference viewed: 105 (19 ULiège)