References of "Art&Fact"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailArt & numérique
Tomasovic, Dick ULiege; Delbouille, Julie ULiege

in Art&Fact (2017), 36

Présences du numérique La révolution du numérique n’aura pas lieu. La révolution du numérique a bien eu lieu. Voici, sous forme lapidaire, deux assertions autour desquelles d’innombrables discours se sont ... [more ▼]

Présences du numérique La révolution du numérique n’aura pas lieu. La révolution du numérique a bien eu lieu. Voici, sous forme lapidaire, deux assertions autour desquelles d’innombrables discours se sont récemment constitués. Experts, scientifiques, artistes, praticiens, usagers, observateurs, commentateurs, politiciens, historiens, futurologues, décideurs, influenceurs… Tous ont un avis sur l’avènement des technologies numériques. Certains évoquent même une fracture numérique, brisant la société, ou ordonnant un monde nouveau à plusieurs vitesses. Peu nous importe à vrai dire ces discours généralisants. Peu nous importe aussi « le numérique », terme totalisant, coquille mal définie, permettant toutes les réductions de pensée. Le numérique, cela n’existe sans doute pas. Si les technologies basées sur la digitalisation de l’information sont aujourd’hui celles qui constituent une part essentielle et toujours grandissante de notre environnement, professionnel ou privé, et si le contrôle et la maîtrise de celles-ci représentent sans nul doute un immense défi de société, il ne s’agira aucunement ici de proposer une approche globalisante du numérique dans son articulation avec le monde de l’art. Si l’on y prête attention, c’est peut-être un bien curieux numéro d’Art&fact que vous tenez entre les mains, qui s’est construit primordialement sur une série de refus : le refus d’une vision historique des liens entre arts et numériques, en raison d’un manque évident de distance (comment commenter historiquement le contemporain ?), le refus de la construction, pourtant si évidente et si attendue de la part de ce genre de composition, d’un état des lieux de la question, en raison d’un foisonnement de pratiques absolument prodigieux (comment commenter de manière encyclopédique ce qui ne cesse de croître et de muter), refus, enfin, de constituer une approche d’une discipline prétendue constituée alors qu’elle est toujours en recherche d’elle-même et de son identité (les « arts numériques »). C’est donc avec une tout autre humilité dans le rapport aux objets que ce numéro s’est élaboré. Non pas envisager un horizon numérique, mais évoquer des présences du numérique dans un certain nombre de disciplines artistiques. Sans jamais vouloir généraliser, arrêter ou déterminer notre propos, l’objectif de ce volume est de dresser un certain nombre de portraits, d’observations, d’analyses et d’interrogations sur autant d’objets ou de pratiques artistiques qui se frottent aux technologies numériques. Qu’en est-il ainsi de la pratique de l’affichage et de l’exposition urbaine et citoyenne avec les outils numériques ? Qu’en est-il de la bande dessinée lorsque son support et ses conditions de réceptions sont bouleversés, spatialement et temporellement, par sa médiatisation numérique ? Qu’en est-il même de la pratique muséale à l’heure du numérique ? Quel trouble la numérisation de l’information audiovisuelle peut-elle apporter au cinéma ? Comment les dispositifs interactifs viennent-ils intégrer la question de la performance scénique ? Comment les arts vivants et les technologies peuvent-ils cohabiter dans un paradigme d’hybridation sans cesse reformulé ? Comment le geste corporel et l’acte chorégraphique peuvent-ils être relus par le montage numérique ? Enfin, comment une pratique comme le jeu vidéo, elle-même issue des possibilités vertigineuses de l’informatisation des données, peut-elle être reçue esthétiquement ? Autant de questions passionnantes et précises qui nous permettent de débroussailler très modestement un territoire immense en pleine expansion, celui des rapports, des frottements et des articulations entre art et numérique. Julie Delbouille et Dick Tomasovic [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe cinéma corrompu. Film, numérique et glitch art
Tomasovic, Dick ULiege

in Art&Fact (2017), 36

Approche de la pratique du data moshing et de ses expérimentations cinématographiques.

Detailed reference viewed: 40 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’esthétique comme composante ludo-narrative d’un jeu. L’exemple d’INSIDE
Delbouille, Julie ULiege

in Art&Fact (2017)

Les champignons dans l’univers de Mario ; l’esthétique pixellisée de Minecraft ou d’Undertale ; le bleu azur dans Portal : autant de signes visuels qui, en tant que composantes d’un style ou d’une ... [more ▼]

Les champignons dans l’univers de Mario ; l’esthétique pixellisée de Minecraft ou d’Undertale ; le bleu azur dans Portal : autant de signes visuels qui, en tant que composantes d’un style ou d’une iconographie spécifique, signent l’identité esthétique d’une œuvre vidéoludique. Or, si les caractéristiques visuelles du jeu vidéo sont régulièrement évoquées, les réflexions qu’elles initient se limitent encore trop souvent à une évaluation des performances graphiques du jeu, voire à un commentaire sur l’appartenance ou non du médium au domaine artistique. Dans ce court article – qui marque une première étape, encore balbutiante, dans ce domaine de nos recherches –, nous souhaitons ouvrir un dialogue avec le lecteur sur le rôle de l’esthétique vidéoludique, à travers l’analyse d’une œuvre. Loin d’être anecdotique, la dimension esthétique d’un jeu joue un rôle essentiel dans la co- construction d’autres composantes du dispositif ludique, telles que la jouabilité ou la narration – le terme « esthétique » ne désignant donc pas ici le jugement de goût ou le beau, mais l’ensemble des caractéristiques formelles constituant l’identité visuelle du jeu. Inscrite au cœur de la structure des objets-jeux (du game), l’esthétique vidéoludique a également un impact tant sur l’expérience de jeu que sur la posture des joueurs (le play). Cet article se propose d’explorer ce rôle potentiel de l’esthétique à travers un cas d’étude : le jeu INSIDE (Playdead, 2015). Si notre analyse peut se déployer au sein de nombreuses œuvres vidéoludiques, l’exemple d’INSIDE se distingue par une particularité : son esthétique constitue un des piliers de la narration et d’une réflexivité qui marque profondément le gameplay du jeu – réflexivité qui a été étudiée dans un précédent article (Barnabé et Delbouille ; 2017). Plonger au cœur d’INSIDE permet donc non seulement d’illustrer la façon dont l’esthétique peut être mobilisée pour renforcer les autres dimensions du jeu, mais également la nécessité d’étudier l’esthétique propre au médium vidéoludique – au-delà de la simple qualité graphique ou du jugement de goût. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (4 ULiège)
Full Text
See detailEssai sur la transmission et l'évolution d'un motif iconographique antique : La Centauresse
Vanesse, Sylvain ULiege

in Art&Fact (2015)

Il est des motifs iconographiques dont nous ne pouvons concevoir l’ancienneté tant ils sont ancrés dans nos cultures et présents autour de nous au quotidien. Peu de gens seraient en mesure de se ... [more ▼]

Il est des motifs iconographiques dont nous ne pouvons concevoir l’ancienneté tant ils sont ancrés dans nos cultures et présents autour de nous au quotidien. Peu de gens seraient en mesure de se représenter mentalement une sirène, une licorne, un phénix ou tout être mythique peuplant les contes enfantins si on le leur demandait. Il est donc intéressant de se pencher sur ces motifs et de tenter de voir d’où ils proviennent, de quelle époque ils sont issus, quelles étaient leurs significations originelles et quelle a été leur évolution jusqu’à notre époque. Ceci sera l’objet de cet article : tenter d’appréhender les voies de transmission d’un motif iconographique antique jusqu’à nos jours, en se focalisant sur la figure de la Centauresse. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPour l'amour du grec : le voyage de Villoison en Grèce et au Levant (1784-1786)
Famerie, Etienne ULiege

in Art&Fact (2014), 33

How the French scholar d'Ansse de Villoison describes, analyses and judges the state of Ottoman Greece in the end of the 18th century

Detailed reference viewed: 36 (7 ULiège)
Full Text
See detailGirsu et la sumérologie
Colonna d'Istria, Laurent ULiege

in Art&Fact (2014), 33

Detailed reference viewed: 35 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApports de l’art préhistorique à l’art moderne et contemporain
Delbouille, Julie ULiege

in Art&Fact (2013), 32

Detailed reference viewed: 9 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGrétry mémorialiste ou l'ethos du compromis
Daubercies, Laurence ULiege

in Art&Fact (2013), 32

Detailed reference viewed: 16 (5 ULiège)
Full Text
See detailIntroduction
Tilkin, Françoise ULiege

in Art&Fact (2013), 32

Detailed reference viewed: 38 (18 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEcheveau des tropismes. Eugène Savitzkaya et la littérature à Liège dans les années 1980
Demoulin, Laurent ULiege

in Art&Fact (2012), 31

Les nombreux écrivains liégeois des années 1980 sont envisagés à partir de la théorie des trois phases de l'histoire de la littérature belge selon Jean-Marie Klinkenberg. La seconde partie de l'article se ... [more ▼]

Les nombreux écrivains liégeois des années 1980 sont envisagés à partir de la théorie des trois phases de l'histoire de la littérature belge selon Jean-Marie Klinkenberg. La seconde partie de l'article se penche sur le cas particulier d'Eugène Savitzkaya. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArchitecture et urbanisme : les grandes tendances des années 1980
Frankignoulle, Pierre ULiege; Charlier, Sébastien ULiege

in Art&Fact (2012), 31:2012

Detailed reference viewed: 160 (26 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'Aurore des fanzineux
Capart, Philippe; Dejasse, Erwin ULiege; Paques, Frédéric ULiege

in Art&Fact (2012), 31

Detailed reference viewed: 59 (21 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes années 80 à Liège. Art et culture
Bawin, Julie ULiege; Duchesne, Jean-Patrick ULiege

in Art&Fact (2012), XXX(31), 128

Detailed reference viewed: 38 (14 ULiège)
Full Text
See detailLa poésie à Liège dans les années 1980 : une transition "dialectique"
Purnelle, Gérald ULiege

in Art&Fact (2012), 31

Detailed reference viewed: 35 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'immeuble à appartement moderne Liégeois : une architecture en attente pour un projet de ville
Boutemadja, Abdelkader ULiege

in Art&Fact (2011), 29

Liège a connu, au xxe siècle, une période de prospérité léguant une production architecturale moderne importante. Comme d'autres villes, elle n'échappe pas à la question de son devenir. La question de son ... [more ▼]

Liège a connu, au xxe siècle, une période de prospérité léguant une production architecturale moderne importante. Comme d'autres villes, elle n'échappe pas à la question de son devenir. La question de son architecture moderne comme élément d'identité dans un nouveau projet de ville, voici une piste de réflexion, celle d'un architecte, partant d'une lecture sensible... [less ▲]

Detailed reference viewed: 204 (15 ULiège)