References of "Etienne, Anne-Marie"
     in
Bookmark and Share    
See detailSome novel applications of virtual reality (VR) in the domain of health
Grogna, David ULiege; Stassart, Céline ULiege; Bragard, Isabelle ULiege et al

Conference (2017, December 12)

Detailed reference viewed: 20 (4 ULiège)
Full Text
See detailUtilisation de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique Quels sont les facteurs influençant son acceptation auprès des cliniciens ?
Marchal, Sylvie; Etienne, Anne-Marie ULiege; Willems, Sylvie ULiege et al

Poster (2017, November 18)

Le travail d’un psychologue, d’un neuropsychologue ou encore d’un logopède évolue constamment en fonction des apports de la recherche. L’efficacité de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique est ... [more ▼]

Le travail d’un psychologue, d’un neuropsychologue ou encore d’un logopède évolue constamment en fonction des apports de la recherche. L’efficacité de la réalité virtuelle comme outil thérapeutique est étudiée et soulignée depuis une vingtaine d’années (Malbos et al., 2013). Néanmoins, actuellement, une minorité de cliniciens l’ont intégrée dans leur pratique (Gicquel, 2016). Le but de cette étude est d’identifier les facteurs ayant un rôle déterminant dans le choix des cliniciens d’utiliser la réalité virtuelle. Pour ce faire, nous avons effectué notre travail en deux étapes : l’élaboration d’un modèle conceptuel et l’élaboration d’un questionnaire visant à éprouver la pertinence du modèle proposé. Le modèle a donc été construit sur base de la littérature concernant l’acceptation d’une technologie (Azjen, 1985 ; Davis, 1989 ; Taylor et Todd, 1995 ; Venkatesh et al., 2008). Il soutient l’idée que l’intention de réaliser un comportement dépendrait de l’utilité perçue, de l’attitude, des normes subjectives et de la perception de contrôle comportemental. Ce modèle a ensuite guidé l’élaboration des items de notre questionnaire en adaptant ceux régulièrement proposés au sein de la littérature (Davis, 1989 ; Glegg, 2013 ; Venkatesh et al., 2008). Au niveau méthodologique, la diffusion du questionnaire s’est faite par internet au travers des réseaux sociaux et professionnels francophones. La participation se réalisait sur base volontaire. Ainsi, 98 personnes ont participé à notre étude (80 femmes, 18 hommes). Cet échantillon était composé de 71 psychologues (72,4%), 15 neuropsychologues (15,3%) et 12 logopèdes (12,2%). Parmi eux, 84 répondants (85,7%) n’avait jamais utilisé la réalité virtuelle dans un contexte clinique et plus de la moitié de l’échantillon s’estimait peu familier avec cette technologie ou les recherches sur son efficacité en clinique. En accord avec nos hypothèses, nos résultats indiquent que les cliniciens tendent principalement à se référer à la norme subjective, à leur perception de contrôle sur l’utilisation de l’outil ainsi qu’à leur attitude propre envers la technologie pour former leur intention d’utiliser la réalité virtuelle dans leur pratique clinique. Par contre, l’absence de significativité de l’utilité perçue est en désaccord avec notre hypothèse. Ceci pourrait potentiellement s’expliquer par la non-familiarité des répondants avec l’utilisation de l’outil virtuel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (1 ULiège)
Full Text
See detailLes biais attentionnels envers l’alcool chez les « petits consommateurs » vs « gros consommateurs » dans un environnement virtuel
Pollet, Hélène; Quertemont, Etienne ULiege; Bouchard, Stéphane et al

Poster (2017, November 18)

Introduction : Les personnes dépendantes à l'alcool montrent des biais attentionnels quand elles sont confrontées à des indices liés à l’alcool (Kreusch, Vilenne, & Quertemont, 2013). D’après le modèle de ... [more ▼]

Introduction : Les personnes dépendantes à l'alcool montrent des biais attentionnels quand elles sont confrontées à des indices liés à l’alcool (Kreusch, Vilenne, & Quertemont, 2013). D’après le modèle de Wiers et al. (2007), les biais attentionnels favoriseraient la consommation répétée de substances. Objectif : Cette étude exploratoire évalue dans quelle mesure la réalité virtuelle fournit un environnement permettant de tester ces biais attentionnels. Hypothèse : Les gros consommateurs d'alcool présentent des biais attentionnels plus fréquents et plus intenses que les petits consommateurs. Méthode : Un questionnaire en ligne permettant de recruter 24 petits et 24 gros consommateurs d’alcool a d’abord été administré afin de présélectionner les sujets. Les participants ont ensuite réalisé une tâche d’immersion dans un environnement virtuel de « bar ». Le nombre de zooms effectués sur les stimuli « bières » et le nombre de commentaires rapportés en lien avec l’alcool étaient mesurés. Directement après l’immersion, la Visual Analogue Craving Scale (VAS) leur était administrée afin d’évaluer leur envie de boire. Résultats : Les « gros consommateurs » présentent davantage de zooms sur les stimuli « bières » que les «petits consommateurs». De plus, les « gros consommateurs » présentent un score plus élevé à la VAS que les «petits consommateurs », ce qui témoignerait d’une envie de consommer plus élevée après l’immersion par rapport aux « petits consommateurs ». Cependant, aucune corrélation significative n’a été mise en avant entre le nombre de zooms effectués et le score à la VAS chez les « gros consommateurs ». Conclusion : En accord avec nos hypothèses, nos résultats ont montré que les gros consommateurs présentent davantage de biais attentionnels envers les stimuli liés à l’alcool que les petits consommateurs ». Cependant, de futures recherches sont nécessaires afin de pouvoir confirmer que la réalité virtuelle fournit un environnement qui permet de tester les biais attentionnels. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (1 ULiège)
Full Text
See detailLa réalité virtuelle comme outil thérapeutique et de recherche
Delroisse, Stéphanie ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege; Willems, Sylvie et al

Speech/Talk (2017)

En clinique à la Clinique Psychologique et Logopédique de l'Université comme en recherche à la Faculté de Psychologie, Logopédie et des Sciences de l'Education, la réalité virtuelle est utilisée pour ... [more ▼]

En clinique à la Clinique Psychologique et Logopédique de l'Université comme en recherche à la Faculté de Psychologie, Logopédie et des Sciences de l'Education, la réalité virtuelle est utilisée pour explorer de nombreux phénomènes psychologiques comme l'addiction, les troubles du comportement alimentaire, le bégaiement, les céphalées de tension, la mémoire, la voix et les hallucinations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDrepakis : Contribution to the management of Sickle cell disease in the city of Kisangani (D.R. Congo)
Marini Djang'Eing'A, Roland ULiege; Batina Agasa, Salomon; Gulbis, Béatrice et al

Conference (2017, October 06)

Detailed reference viewed: 47 (8 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa réalité virtuelle : un outil d'enseignement universitaire pour les modèles de croyances liés à la santé,
Etienne, Anne-Marie ULiege

Conference (2017, October 05)

L’Université a un rôle à jouer dans la transition vers la société numérique. Le support numérique permet un accès aux savoirs moins contraint temporellement et géographiquement (Goastellec, 2014) et en ... [more ▼]

L’Université a un rôle à jouer dans la transition vers la société numérique. Le support numérique permet un accès aux savoirs moins contraint temporellement et géographiquement (Goastellec, 2014) et en même temps, il est porteur d’une culture du foisonnement et de l’instantané aux antipodes de la tradition académique (Loisy, 2014). En conséquence, un des enjeux d’une transition numérique réussie réside dans la transformation du métier de l’enseignant, tout en laissant une belle place à la créativité (Psotka, 2013). Les référentiels de compétences définissent ce qui doit être appris aux différents moments du parcours universitaire et le niveau de maitrise à atteindre. Ces compétences supposent tant l’éducation “au” numérique que “par” le numérique (Merchant et al., 2014 ; Pacte d’excellence, 2017). C’est pourquoi à l’Université de Liège (Belgique), un nouveau projet transversal d’enseignement par le numérique est en cours de construction ; un de ses objectifs sera de faciliter la progression des compétences et apprentissages critiques des étudiants pendant leur cursus universitaire : du Bloc 1 du Bachelier au Bloc 2 du Master. Le cours de psychologie de la santé constituera un des pilotes de cette nouvelle façon d’enseigner. Il s’agira d’intégrer la réalité virtuelle comme outil d’aide à la compréhension. Les environnements virtuels permettront d'incorporer des concepts abstraits (les attitudes, les normes subjectives, etc) dans des expériences concrètes (l’adoption d’un comportement de santé par l’usager). Pour illustrer ces concepts abstraits, nous utiliserons les principes du dispositif de l'échafaudage (Scaffolding). La compétence de l’étudiant ira en augmentant : nous partirons d’environnements virtuels « secure » et généraux vers des environnements plus complexes : par exemple mettre en place un comportement de santé, seul ou en présence d’autrui, à son domicile puis dans un restaurant; ou encore en état de « bonne » santé versus malade. Les étudiants (psychologues et acteurs en santé publique) recevront les concepts associés aux modèles de santé à l’intérieur d’un module de cours qui comprendra des exposés classiques, un chapitre de livre, des exercices et plusieurs séances d’immersion en réalité virtuelle en grand auditoire. Il y aura uniquement trois temps d’évaluation : avant de commencer ce dispositif, une semaine après avoir terminé le module et au cours de la session d’examen (Merchant, 2014). Les étudiants (n = +/- 200) répondront à plusieurs questionnaires : sentiment de présence, connaissances théoriques et pratiques à propos des concepts ainsi que les compétences acquises (cf. Référentiel de psychologie / santé publique), Nous discuterons de la plus value de ce dispositif pour l’enseignant. Ainsi, selon Quales et al. (2009), les résultats attendus pourraient être que la fusion des espaces réels et virtuels devraient offrir "un niveau unique d'échafaudages éducatifs", ainsi qu’un transfert d'apprentissage amélioré des domaines abstraits et concrets". Nos attentes vont dans ce sens et même nous pensons que la réalité virtuelle peut ne pas être juste efficace, elle peut donner envie de poursuivre l’apprentissage de manière informelle et en dehors de l’université. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Psychometric Properties of the French Version of the Trait Emotional Intelligence Questionnaire-Child Short Form
Stassart, Céline ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege; Luminet, Olivier et al

in Journal of Psychoeducational Assessment (2017)

The psychometric properties of the French version of the Child Short Form of the Trait Emotional Intelligence Questionnaire (TEIQue-CSF) were investigated in a sample of 556 from 9 to 13 years old. The ... [more ▼]

The psychometric properties of the French version of the Child Short Form of the Trait Emotional Intelligence Questionnaire (TEIQue-CSF) were investigated in a sample of 556 from 9 to 13 years old. The internal consistency and temporal stability were satisfactory. A significant difference for gender, but not for age, was observed. With regard to the factor structure, the best fit was found for a two-factor solution, emotion control and socioemotionality. Regarding convergent validity, positive correlations were found with the total and all except one-factor scores of the Emotion Awareness Questionnaire score (EAQ30). Evidences of concurrent validity were demonstrated, with negative correlations with State-Trait Anxiety Inventory for Children (STAIC) and Childhood Anxiety Sensitivity Index (CASI). Results also showed a positive correlation with Children’s Social Desirability Scale (CSD). In conclusion, these findings provide additional support for the use of the TEIQue-CSF for researchers and practitioners who want to assess emotion-related constructs in children. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (9 ULiège)
See detailLa réalité virtuelle, un outil issu de la recherche et dédié aux traitements des peurs !
Etienne, Anne-Marie ULiege; Stassart, Céline ULiege; Leclercq, Anne-Lise ULiege et al

Speech/Talk (2017)

Une série de projets scientifiques sont en cours dans le domaine des soins de santé globale au sein de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Science de l’Education prenant appui sur la technologie de la ... [more ▼]

Une série de projets scientifiques sont en cours dans le domaine des soins de santé globale au sein de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Science de l’Education prenant appui sur la technologie de la réalité virtuelle. L’équipe travaille notamment sur la dépendance à l’alcool, la douleur, l’obésité, le bégaiement, etc… Pour ces recherches, elle utilise des environnements virtuels en 3D en temps réel. Ces environnements virtuels permettent de naviguer librement dans des scénarios, d’incorporer progressivement des sensations physiques et émotionnelles et de graduer les interactions au rythme des utilisateurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (7 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailétude sur l'intolérance à l'incertitude et ses biais cognitifs chez les parents d'un enfant en rémission d'un cancer
Vander Haegen, Marie ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege; Piette, Caroline

in Revue Médicale de Liège (2017), 72

Résumé : Les études en oncologie pédiatrique décrivent une relativement bonne qualité de vie chez les enfants survivants de cancer. À ce jour, peu d’études se sont intéressées aux parents d’un enfant ... [more ▼]

Résumé : Les études en oncologie pédiatrique décrivent une relativement bonne qualité de vie chez les enfants survivants de cancer. À ce jour, peu d’études se sont intéressées aux parents d’un enfant survivant de cancer. Soixante-et-un parents sont recrutés dans les hôpitaux belges. Trois groupes de parents sont constitués : les parents dont l’enfant est à 4 ans de rémission (groupe 1), à 5 ans de rémission (groupe 2) et à 6 ans de rémission (groupe 3). Des échelles cliniques et une tâche de Stroop émotion sont administrées. Les parents (des 3 groupes) présentent une faible tolérance à l’incertitude, ont des inquiétudes excessives quant à l’évolution de la santé de leur enfant et souffrent de symptômes anxieux. Le Stroop émotion révèle un biais cognitif de l’attention en faveur des stimuli de nature menaçante. L’étude met en exergue l’importance de détecter les parents intolérants à l’incertitude lors du diagnostic d’annonce du cancer et leur suivi psychologique continu une fois les traitements terminés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (6 ULiège)
Full Text
See detailIntroduction à l’evidence-based practice en psychologie
Durieux, Nancy ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege; Willems, Sylvie ULiege

Article for general public (2017)

Beaucoup d’encre coule au sujet de l’evidence-based practice (EBP) en psychologie, approche recommandée par certains collègues, mais décriée par d’autres… Cet article a pour objectif d’introduire ... [more ▼]

Beaucoup d’encre coule au sujet de l’evidence-based practice (EBP) en psychologie, approche recommandée par certains collègues, mais décriée par d’autres… Cet article a pour objectif d’introduire brièvement l’EBP auprès des praticiens. Les auteurs tenteront de montrer que, malgré les obstacles et les développements essentiels pour que cette approche puisse être intégrée dans le quotidien des psychologues, l’EBP constitue une opportunité de faire évoluer les pratiques professionnelles et de permettre une meilleure valorisation de la psychologie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 125 (25 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa «Health Literacy»,un moyen pour réduire les inégalités sociales de santé
Bragard, Isabelle ULiege; COUCKE, Philippe ULiege; Pétré, Benoît ULiege et al

in Revue Médicale de Liège (2017), 72(1),

Health literacy (HL) is defined as ‘the knowledge, motivation, and competences to access, understand, appraise and apply health information in order to make judgments and take decisions in everyday life ... [more ▼]

Health literacy (HL) is defined as ‘the knowledge, motivation, and competences to access, understand, appraise and apply health information in order to make judgments and take decisions in everyday life concerning health care, disease prevention and health promotion to maintain or improve quality of life’. This concept begins to be recognized as a priority area for action at political level in Belgium. Indeed, a limited HL may affect health by leading, by example, with poorer management of chronic diseases, more hospital admissions and premature deaths. This paper addresses the question of HL evaluation, improvement interventions as well as the many challenges that remain in this area. HL seems fundamental to the development of better health management. It would allow patients to play a more active role in health care, to involve all health stakeholders, and to contribute to a more sustainable health system. Improving HL could allow better equal access to health care. [less ▲]

Detailed reference viewed: 170 (11 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCognitive compensatory processes of older, clinically fit patients with hematologic malignancies undergoing chemotherapy: A longitudinal cohort study
Libert, Y.; Borghgraef, C.; Beguin, Yves ULiege et al

in Psycho-oncology (2017), 26(12), 2086-2093

Objective: Despite the well-known negative impacts of cancer and anticancer therapies on cognitive performance, little is known about the cognitive compensatory processes of older patients with cancer ... [more ▼]

Objective: Despite the well-known negative impacts of cancer and anticancer therapies on cognitive performance, little is known about the cognitive compensatory processes of older patients with cancer. This study was designed to investigate the cognitive compensatory processes of older, clinically fit patients with hematologic malignancies undergoing chemotherapy. Methods: We assessed 89 consecutive patients (age ≥ 65 y) without severe cognitive impairment and 89 age-, sex-, and education level-matched healthy controls. Cognitive compensatory processes were investigated by (1) comparing cognitive performance of patients and healthy controls in novel (first exposure to cognitive tasks) and non-novel (second exposure to the same cognitive tasks) contexts, and (2) assessing psychological factors that may facilitate or inhibit cognitive performance, such as motivation, psychological distress, and perceived cognitive performance. We assessed cognitive performance with the Trail-Making, Digit Span and FCSR-IR tests, psychological distress with the Hospital Anxiety and Depression Scale, and perceived cognitive performance with the FACT-Cog questionnaire. Results: In novel and non-novel contexts, average cognitive performances of healthy controls were higher than those of patients and were associated with motivation. Cognitive performance of patients was not associated with investigated psychological factors in the novel context but was associated with motivation and psychological distress in the non-novel context. Conclusions: Older, clinically fit patients with hematologic malignancies undergoing chemotherapy demonstrated lower cognitive compensatory processes compared to healthy controls. Reducing distress and increasing motivation may improve cognitive compensatory processes of patients in non-novel contexts. Copyright © 2017 John Wiley & Sons, Ltd. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPERCEPTION PAR L’ONCOLOGUE DE LA DÉTRESSE DES PARENTS D’UN ENFANT EN RÉMISSION DE CANCER
Vander Haegen, Marie ULiege; Stassart, Céline ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege

in Revue Médicale de Liège (2017), 72(1),

The aim of the study was to assess the degree of similarity between the distress expressed by parents of a child cancer survivor and the distress perceived by the oncologist. Overall, 61 parents of a ... [more ▼]

The aim of the study was to assess the degree of similarity between the distress expressed by parents of a child cancer survivor and the distress perceived by the oncologist. Overall, 61 parents of a child cancer survivor (between 4 and 6 years of cancer remission) were recruited in Belgian hos- pitals (Province of Liège). Parents filled out questionnaires about the intolerance of uncertainty (IUS), positive beliefs about worry (WW-II), parental worries about the evolution of their child’s health (QIPS-R15), problem orientation (NPOQ), cognitive avoidance (CAQ), ruminations (Mini-CERTS), and anxiety/depression (HADS). Eight oncologists who having taken care of the child filled out the « OncoMed » question- naire that examines their perception of the parental distress (e.g. anxiety, worries). Parents suffered from anxiety, worries about their child’s health and showed a low level of tolerance of uncertainty. Overall, oncologists demonstrated a low per- ceived distress compared to the level of parental distress. The study highlights the need to detect early parents who are intolerant of uncertainty in order to offer them an efficient psychological follow-up. This study underlines finally the necessity to develop medical perception tools about the dis- tress in order to strengthen the medical communication and the follow-up of these families. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (7 ULiège)