References of "Buret, Laetitia"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'interdisciplinarité, un choix incontournable
Buret, Laetitia ULiege; Mellier, Jessica; Mahieu, Celine

in Santé Conjuguée (2021), (N 97), 37-39

Le développement de l’interdisciplinarité est lié à la chronicisation des maladies. Les disciplines de santé et les rapports qu’elles entretiennent entre elles ont évolué au rythme des transitions ... [more ▼]

Le développement de l’interdisciplinarité est lié à la chronicisation des maladies. Les disciplines de santé et les rapports qu’elles entretiennent entre elles ont évolué au rythme des transitions épidémiologiques et des représentations sociales qui les ont accompagnées. Elles vont se diversifier progressivement face aux défis sociétaux avant que l’importance relative des maladies chroniques n’encourage les institutions de santé et les professions à se réorganiser et à favoriser (au moins dans les discours) le travail collaboratif et l’approche holistique du patient. Cet article décrit l'intérêt indéniable de l'interdisciplinarité dans la gestion de la santé des malades chroniques [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (4 ULiège)
See detailL'interdisciplinarité en première ligne d'aide et de soins, analyse et perspectives d'avenir pour les professionnels.
Buret, Laetitia ULiege

Conference given outside the academic context (2021)

Collaborer, partager des informations et des tâches entre différentes disciplines, est aujourd'hui reconnu comme un des moyens évident pour répondre aux besoins complexes des patients. Il est aussi ... [more ▼]

Collaborer, partager des informations et des tâches entre différentes disciplines, est aujourd'hui reconnu comme un des moyens évident pour répondre aux besoins complexes des patients. Il est aussi démontré que la mise en œuvre de ces collaborations est difficile. Une analyse de la littérature et de nos pratiques quotidiennes propose un éclairage sur les éléments qui peuvent expliquer cette dualité, entre intérêts et difficultés. Comprendre le pourquoi permet d'envisager le comment, cette analyse propose aussi quelques pistes pour faciliter nos collaborations interdisciplinaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (1 ULiège)
See detailWebinaire Interdisciplinarité en santé: de quoi parle-t-on?
Buret, Laetitia ULiege

Conference given outside the academic context (2021)

Face à des situations médico-sociales de plus en plus complexes, l’interdisciplinarité devient incontournable. Dans les maisons médicales, soucieuses de délivrer des soins globaux de qualité ... [more ▼]

Face à des situations médico-sociales de plus en plus complexes, l’interdisciplinarité devient incontournable. Dans les maisons médicales, soucieuses de délivrer des soins globaux de qualité, l’interdisciplinarité fait partie de leur ADN depuis leur création. La mise en pratique n’en reste pas moins un challenge quotidien.Derrière l’interdisciplinarité se cachent de multiples pratiques influencées, entre autres, par les regards et les normes de disciplines diverses… ce premier webinaire propose de clarifier le concept d'interdisciplinarité, concept aux contours flous. Comment co-définir l’interdisciplinarité et la co-construire en équipe ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (2 ULiège)
Full Text
See detailSARS-CoV-2 seroprevalence among vaccinated nursing home residents and staff in Belgium in August 2021
Meyers, Eline; Deschepper, Ellen; Duysburgh, Els et al

Report (2021)

The SCOPE study assesses the prevalence of anti-SARS-CoV-2 antibodies among a representative sample of residents and staff in Belgian NH (nursing homes). Starting from February 1st 2021, a cohort of 1,640 ... [more ▼]

The SCOPE study assesses the prevalence of anti-SARS-CoV-2 antibodies among a representative sample of residents and staff in Belgian NH (nursing homes). Starting from February 1st 2021, a cohort of 1,640 residents and 1.368 staff members in 69 Belgian NHs are being tested every two months on the presence of anti-SARS-CoV-2 antibodies. This brief communication reports on the prevalence of anti-SARS-CoV-2 antibodies among vaccinated nursing home residents and staff. At the end of April 2021, the large scale vaccination campaign in Belgian nursing homes, which took place between January 5th and March 24th 2021, resulted in a vaccination coverage of 97% in NH residents and 84% in staff members. For these vaccinated groups, we describe the prevalence of anti-SARS-CoV-2 antibodies immediately following the vaccination campaign (April, 2021) and the seroprevalence evolution over the two following testing periods (in June and August 2021). Data collection of the August 2021 testing period was not finished at the time of compiling this brief communication. The August 2021 testing period comprises the data from 65 out of the 69 nursing homes. Additionally, some antibody test results are expected the coming weeks in case of self-sampling (for staff in particular). Results given here are preliminary. Small adaptations in some data might occur in future reports. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (2 ULiège)
Full Text
See detailSARS-CoV-2 seroprevalence among nursing home residents and staff in Belgium, SCOPE
Meyers, Eline; Deschepper, Ellen; Duysburgh, Els et al

Report (2021)

From February 1st until March 24th, 2021, the SCOPE study measured the proportion of residents and staff members in Belgian nursing homes (NH) that had anti-SARS-CoV-2 antibodies (seroprevalence). In ... [more ▼]

From February 1st until March 24th, 2021, the SCOPE study measured the proportion of residents and staff members in Belgian nursing homes (NH) that had anti-SARS-CoV-2 antibodies (seroprevalence). In total, 1,572 residents and 1,253 staff members from 69 NHs in Belgium were tested for the presence of SARS-CoV-2 antibodies by a point-of-care rapid test, and responded to a COVID-19 related questionnaire. At the first testing moment (five bimonthly follow-up testing moments are scheduled), we observed the following:Between February 1st and March 24th, 2021, during the ongoing SARS-CoV-2 vaccination campaign, 69% (95% CI: 63%-74%) of residents and 80% (95% CI: 76%- 83%) of staff in Belgian nursing homes had anti-SARS-CoV-2 antibodies. At the time of testing 96% of the residents received at least one vaccination dose and 68% were fully vaccinated. For staff this data were respectively 85% and 48%. So, although more residents than staff were vaccinated at the moment of testing, seroprevalence was lower among residents than among staff. At least one day after receiving one dose of a COVID-19 vaccination, 52% of residents tested positive for anti-SARS-CoV-2 antibodies and 77% tested positive at least one day after receiving two doses. Among staff these findings were higher, being respectively 75% and 98%. The proportion of residents and staff with antibodies after vaccination was higher among those who reported a previous SARS-CoV-2 infection than among those without a self- reported previous infection. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa cascade des qualifications
Defraine, Fabian; Di BIagi, Lea; Buret, Laetitia ULiege et al

in Santé conjugué (2021), (24), 14-16

La dynamique de la pandémie de Covid-19 pousse les différents groupes de métiers de la santé à s’interroger sur leurs domaines respectifs de compétences et sur le partage des frontières professionnelles ... [more ▼]

La dynamique de la pandémie de Covid-19 pousse les différents groupes de métiers de la santé à s’interroger sur leurs domaines respectifs de compétences et sur le partage des frontières professionnelles qui en découle. Cette crise questionne également la place du patient et des aidants proches dans les soins et la reconnaissance des compétences ainsi acquises. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSéance d’apprentissage du raisonnement clinique (ARC) à distance
Massart, Valérie; Buret, Laetitia ULiege; Giet, Didier ULiege et al

in Pédagogie Médicale (2020), 21(4), 223-226

Detailed reference viewed: 59 (10 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMapping the current knowledge in syndemic research applied to men who have sex with men: a scoping review protocol
Ouafik, Maxence ULiege; Buret, Laetitia ULiege; Scholtes, Béatrice ULiege et al

in BMJ Open (2020), 10(11),

Introduction  Men who have sex with men (MSM) are disproportionally affected by a number of health conditions that are associated with violence, stigma, discrimination, poverty, unemployment or poor ... [more ▼]

Introduction  Men who have sex with men (MSM) are disproportionally affected by a number of health conditions that are associated with violence, stigma, discrimination, poverty, unemployment or poor healthcare access. In recent years, syndemic theory provided a framework to explore the interactions of these health disparities on the biological and social levels. Research in this field has been increasing for the past 10 years, but methodologies have evolved and sometimes differed from the original concept. The aim of this paper is to provide an overview of the existing literature on syndemic theory applied to MSM in order to identify knowledge gaps, inform future investigations and expand our understanding of the complex interactions between avoidable health conditions in a vulnerable population. Methods and analysis  The proposed scoping review will follow the methodological framework developed by Arksey and O’Malley with subsequent enhancements by Levac et al, Colquhoun et al and Peters et al as well as the Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-­Analyses extension for scoping review. A systematic search of MEDLINE, PsycInfo, Scopus, Cochrane Central Register of Controlled Trials and ProQuest Sociological Abstracts will be conducted. Reference lists of the included studies will be hand-­searched for additional studies. Screening and data charting will be achieved using DistillerSR. Data collating, summarising and reporting will be performed using R and RStudio. Tabular and graphical summaries will be presented, alongside an evidence map and a descriptive overview of the main results. Ethics and dissemination  This scoping review does not require ethical approval. Data and code will be made accessible after manuscript submission. Final results will be disseminated through publication in a peer-­reviewed journal and collaboration with grassroots Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer, Intersex and Asexual (LGBTQIA+) organisations. Registration  This protocol was registered on manuscript submission on the Open Science Framework at the following address: https://osf.io/jwxtd; DOI: 10.17605/OSF. IO/JWXTD. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (14 ULiège)
See detailvidéo atelier TAP
Buret, Laetitia ULiege; Dumont, Virginie ULiege; Colson, Justine ULiege

Learning material (2020)

Cette vidéo présente l'examen clinique de base, systématique de la tête au pieds. Elle est destinée aux étudiants de BAC3 et MASTER 1 qui entre en stage d'observation de Médecine générale. Elle a pour ... [more ▼]

Cette vidéo présente l'examen clinique de base, systématique de la tête au pieds. Elle est destinée aux étudiants de BAC3 et MASTER 1 qui entre en stage d'observation de Médecine générale. Elle a pour objectifs d'aider les étudiants à être plus à l'aise dans l'approche du patient et dans la pratique des tests cliniques de base. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (2 ULiège)
Full Text
See detailInterdisciplinarité en Santé: analyse et perspectives d'avenir pour les professionnels de la première ligne
Buret, Laetitia ULiege

Doctoral thesis (2020)

La pratique de la médecine générale dans un centre de santé intégré nous a sensibilisé à la question de l’interdisciplinarité. La conviction de la nécessité mais aussi de l’exigence de cette pratique nous ... [more ▼]

La pratique de la médecine générale dans un centre de santé intégré nous a sensibilisé à la question de l’interdisciplinarité. La conviction de la nécessité mais aussi de l’exigence de cette pratique nous a mené au souhait de mieux comprendre ce concept aux contours flous. Une première étape a consisté à ouvrir les frontières de nos connaissances vers des territoires inconnus pour appréhender la complexité du concept d’interdisciplinarité (chapitre 1). Terme polyédrique, l’interdisciplinarité trouve son origine dans l’intégration des savoirs et des pratiques de disciplines différentes devenues isolément insuffisantes pour répondre aux besoins de résolution de problèmes complexes. Elle est porteuse de valeurs aux enjeux sociaux importants ; en témoignent les regards pluriels trouvés dans la littérature. Les auteurs qui s’y intéressent ont exploré certains aspects selon les normes et valeurs de leurs disciplines respectives. Néanmoins, dans le domaine de la santé, ces regards pluriels ont trouvé un point de convergence dans la recherche de la qualité des soins, qualité qui passe chaque fois par la recherche d’une réponse globale au problème complexe qui se pose au patient ou à la population. Pour la suite de nos travaux, nous avons considéré que l’interdisciplinarité répondait aux caractéristiques de deux concepts indissociables : la collaboration et l’intégration. La collaboration évoque la recherche d’interactions nécessaires à la construction de ponts entre les différents savoirs et entre les différentes pratiques dans l’élaboration d’une œuvre commune. L’intégration, quant à elle, cherche à former un tout cohérent à partir d’éléments dispersés. Dans la pratique, nous avons convenu que l’interdisciplinarité évoluait selon un continuum de collaborations prenant des formes différentes. Dans le décours d’une même situation, les modes de pratiques peuvent osciller entre des collaborations pluridisciplinaires, interdisciplinaires ou encore transdisciplinaires. Ces modes de pratique faisant appel à des niveaux d’intégration différents peuvent aller de la juxtaposition occasionnelle à l’intégration complète des savoirs et des pratiques. Ce processus dynamique étant guidé par le degré de complexité des situations, nous avons cherché à définir la complexité. Il en est ressorti de nombreux facteurs dépassant le cadre purement médical. Cependant, dans la pratique, certains d’entre eux sont des signaux d’alarme avertissant d’une situation à analyser. Le choix de l’analyse de l’interdisciplinarité au sein de la 1ère ligne belge nous a aussi demandé de définir le système dans lequel évolue les professionnels, en ce compris leurs rôles et la place qu’ils y occupent (Chapitre 2). Nous avons adopté une définition fonctionnelle de la 1ère ligne répondant aux critères GICA du Groupe d’étude et de la réforme de la médecine : Globalité, Intégration, Continuité et Accessibilité. Par ce choix nous avons souhaité privilégier d’emblée l’action collective des différentes disciplines de la 1ère ligne et nous y avons intégré les aspects sociaux en parlant de la première ligne d’aide et de soins. Nous nous sommes particulièrement intéressés aux professionnels de la première ligne qui interagissent le plus souvent auprès d’un même patient : médecins généralistes, infirmiers, kinésithérapeutes, assistants sociaux et aides familiales. Une fois le problème défini, et face aux constats contradictoires d’une légitimité bien établie et des difficultés de mise en œuvre de l’interdisciplinarité, nous avons formulé plusieurs questions de recherche qui ont guidé ce travail.  Quelles sont les explications que nous pouvons apporter aux difficultés récurrentes de la collaboration entre les intervenants de la première ligne d’aide et de soins belge ?  Quels sont les facteurs influençant l’interdisciplinarité en première ligne d’aide et de soins en Belgique ?  Quels sont les freins et leviers à la mise en œuvre de l’interdisciplinarité en première ligne d’aide et de soins en Wallonie? Une analyse approfondie des modèles et cadres conceptuels étudiant les notions associées au concept d’interdisciplinarité nous a aidé à comprendre les mécanismes qui animent l’interdisciplinarité (Chapitre 3). Cette analyse nous a aussi mené à choisir deux cadres théoriques sur lesquels nous avons posé les bases de nos recherches. Il s’agit des cadres conceptuels de Pim Valentijn et de Danielle D’Amour. A partir de ces deux prismes d’analyse, nous avons admis que l’étude de l’interdisciplinarité reposait sur une épistémologie particulière appelant à poser notre réflexion, conjointement, sur la rationalité des institutions et sur la diversité des normes socio-culturelles des différents acteurs. Le chapitre 4 a dressé une analyse du contexte dans lequel s’élaborent les collaborations. L’élément prégnant mis en évidence est l’inadéquation entre les besoins de la population, les caractéristiques du contexte politique et légal de la Belgique ainsi que les ressources professionnelles disponibles laissant peu de chance à toute volonté de collaboration. L’état des lieux des dispositifs favorisant l’interdisciplinarité (Chapitre 4) a montré une volonté de décloisonnement des professions de la part de l’État. Cependant, les tentatives de rapprochement interdisciplinaire ont été réfléchies à différentes époques, sous différents gouvernements produisant ainsi des dispositifs manquant de cohérence entre eux et le plus souvent axés sur des objectifs de résultats portant sur des maladies. De plus, la mise en pratique de ces dispositifs se heurte, entre autre, à des difficultés fonctionnelles. Nous avons mis en évidence les obstacles tels que les diversités organisationnelles, financières, liées à l’information et à la formation des professionnels de la 1ère ligne. Dans le chapitre 5, nous avons cherché à comprendre la place des différents professionnels au sein du système de santé et à extraire l’état des lieux et les causes de leurs capacités à collaborer. Pour ce faire, nous avons analyser sous le prisme socio-historique, les mécanismes qui ont participé aux processus de professionnalisation des 5 disciplines précédemment citées. Ce chapitre a mis en évidence les dimensions indissociables susceptibles d’accroitre la légitimité des regroupements interdisciplinaires au sein du système de santé. Le monopole de l’art de guérir, gagné par les médecins, les a placés, depuis le 19ème siècle, au sommet de la hiérarchie des autres professions de santé, reconnues un siècle plus tard. La construction pyramidale du système de santé et les multiples réformes politiques ont contribué à la défense du pré-carré de chacune des professions, s’opposant ainsi au principe de partage. Trois études empiriques ont ensuite complété l’éclairage théorique. Elles avaient pour objectifs de mettre en évidence les leviers et les obstacles à l’interdisciplinarité pour ensuite proposer des pistes qui faciliteraient et amélioreraient les collaborations interdisciplinaires. La 1ère recherche (Chapitre 6) s’est intéressée à la concertation multidisciplinaire, peu utilisée bien qu’elle soit le dispositif formel de collaboration interdisciplinaire le plus abouti et qu’elle présente un haut potentiel d’intégration. Nos recherches ont mis en évidence que la concertation multidisciplinaire n’était pas en adéquation avec les réalités organisationnelles du terrain. Il est apparu que la pratique interdisciplinaire nécessitait une disponibilité commune, un espace commun et des finances partagées entre les différents professionnels. Parallèlement à ces aspects fonctionnels, nous avons constaté que la pratique interdisciplinaire requérait aussi, et avant tout, une volonté de collaborer. Le passage de l’intention à l’action impose une prise de conscience de l’interdépendance de chacun et le développement de valeurs qui tendent à réduire les concurrences entre les professionnels au profit de la complémentarité. La 2ème recherche (Chapitre 7) a interrogé les collaborations entre les médecins généralistes, les infirmiers et les aides familiales. L’expression de ces trois acteurs a proposé une photographie contemporaine des places que chacun prend au sein de l’équipe constituée autour d’un patient. L’analyse des perceptions de ces professionnels sous l’angle de vision de D. D’Amour a enrichi plus particulièrement les réflexions liées aux valeurs utiles aux bonnes collaborations en se positionnant au sein de contextes variés. La confiance et le respect mutuels sont ressortis comme des éléments-clés de la collaboration interdisciplinaire. La 3ème recherche (Chapitre 8) concerne le groupe professionnel des aides familiales. L’analyse de leur discours non lissés, a permis d’aborder les sujets délicats des hiérarchies qui entravent les collaborations. Cette analyse a mis en évidence la légitimité et les jeux de pouvoirs qui opèrent dans les relations interdisciplinaires. Les discours des aides familiales ont aussi permis d’analyser la communication interdisciplinaire et de montrer à quel point le cloisonnement entre le domaine des soins et celui de l’aide était prégnant. Ce travail d’analyse sur l’interdisciplinarité au sein de la première ligne d’aide et de soins nous livre de nombreux enseignements tant pour les institutions de formation et de recherche que pour les professionnels de la santé, les gestionnaires de la santé (responsables des structures de soins et d’aide), les décideurs politiques et les personnes dans leur communauté. Globalement, nos recherches démontrent la nécessité de porter une attention particulière aux normes et aux valeurs des professionnels sans pour autant négliger les aspects fonctionnels, organisationnels impliqués dans l’interdisciplinarité. Pour les aspects normatifs il ressort, par exemple, que le principal levier pour unifier les professionnels autour de valeurs communes s’est avéré être la formation interdisciplinaire. Provoquer les rencontres interdisciplinaires et promouvoir les expérimentations de collaborations interdisciplinaires auprès des professionnels participeraient aussi aux profonds changements d’attitudes et de pensées nécessaires pour développer une culture interdisciplinaire. Les recherches ont mis en exergue l’importance de respecter la dialogique inhérente à tout processus décisionnel. Ces constats encouragent à considérer les différentes visions comme une force et une opportunité utiles pour rencontrer les objectifs avec et pour les patients. Pour les aspects fonctionnels, nous avons aussi observé que l’interdisciplinarité devait être soutenue par des dispositifs adaptés aux réalités des professionnels. Le principal levier était la mise à disposition, par les Autorités en santé, d’un système d’information accessible à tous les professionnels de la santé et performant dans sa capacité à intégrer les informations en un tout cohérent. En outre, ce travail a montré l’intérêt de l’interdisciplinarité dans la recherche d’efficience des systèmes de santé. En effet, le centrage des réflexions sur les priorités des patients/bénéficiaires étant inhérent aux collaborations interdisciplinaires, les actions à mettre en place doivent se négocier selon les besoins des personnes et non en fonction de l’offre professionnelle disponible. In fine, la collaboration interdisciplinaire, modalité pratique de l’interdisciplinarité faisant appel à un haut degré d’intégration, offre aux patients/bénéficiaires la possibilité selon leur souhait de rester les acteurs et/ou les porte-parole privilégiés de leur santé le plus longtemps possible. [less ▲]

Detailed reference viewed: 227 (17 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailChapitre 4. Collaboration interprofessionnelle et développement des compétences
Buret, Laetitia ULiege; Di Biagi, Léa; Defraine, Fabian et al

in Un livre blanc de la première ligne en Belgique francophone (2020)

Detailed reference viewed: 85 (10 ULiège)
Full Text
See detailUn livre blanc de la première ligne en Belgique francophone
Alvarez, Lucia; Belche, Jean Luc ULiege; Biston, Christine et al

Report (2020)

Detailed reference viewed: 104 (10 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAUX NOMS DE LA COORDINATION DE SOINS
Belche, Jean Luc ULiege; Buret, Laetitia ULiege; Duchesnes, Christiane ULiege

in Santé Conjuguée (2019)

Detailed reference viewed: 32 (2 ULiège)
Full Text
See detailRapport de recherche COMING: collaboration entre médecins et infirmiers de la 1ère ligne de soine en Wallonie
Belche, Jean Luc ULiege; Karam, Marlène; Crismer, André ULiege et al

Report (2019)

Cette recherche-action a exploré, sur le territoire wallon, la collaboration médecin-infirmier en 1ère ligne de soins ainsi que les opportunités et obstacles à l’élaboration d’un modèle de collaboration ... [more ▼]

Cette recherche-action a exploré, sur le territoire wallon, la collaboration médecin-infirmier en 1ère ligne de soins ainsi que les opportunités et obstacles à l’élaboration d’un modèle de collaboration plus structuré. Un constat fort de cette recherche a révélé la méconnaissance interprofessionnelle : les professionnels connaissent peu le champ professionnel de l’autre et les modalités de collaboration existantes. Pour y remédier, il est essentiel de rendre plus accessibles et compréhensibles les possibilités actuelles pour les professionnels qui voudraient se lancer dans une dynamique de collaboration accrue. A moyen terme des formations initiales et continues, mettant l’accent sur la collaboration interprofessionnelle, tant au niveau local que régional, devront favoriser le décloisonnement professionnel. La structuration de la profession infirmière au niveau local, via des cercles infirmiers, favorisera la concertation professionnelle au niveau local. Un plan de communication facilitera l’acceptation par la population générale. Une hétérogénéité dans les pratiques de collaboration a été observée sur le terrain. Pour chaque contexte local et selon le stade de collaboration existant, des modalités de support spécifiques seront nécessaires. Un support spécifique pour les professionnels au niveau local facilitera la mise en projet et la pratique collaborative. Il est indispensable de continuer à soutenir l’appropriation par les professionnels d’outils de communication et de partage de l’information médicale (logiciels métiers interconnectables) et des incitants à l’utilisation, et principalement au niveau infirmier. A moyen terme, certaines modalités existantes de support à la collaboration devront être adaptées pour la pratique quotidienne. La responsabilité de ces changements relève de la Région (concertation multidisciplinaire, associations de santé intégrées, soutien administratif à la pratique collaborative) ou du niveau fédéral (diagnostic infirmier, délégation vers l’aide-soignante). Dernier point, mais certainement le plus important, il faudra redéfinir, avec les professions concernées et des représentants de patients, des profils spécifiques et complémentaires des professions de la 1ère ligne. Une révision du cadre financier et légal de leurs prestations devra y faire écho afin que les médecins et infirmiers de la 1ère ligne de soins puissent répondre au mieux aux besoins identifiés et aux attentes légitimes de la population tenant compte des ressources disponibles. Ainsi, il sera possible d’élaborer des protocoles de soins partagés entre médecins et infirmiers de la 1ère ligne, où les prestations intellectuelles infirmières prendraient davantage de place. Pour parvenir à cette nouvelle répartition des tâches sur le terrain, un monitoring et une planification des professionnels de la 1ère ligne est nécessaire. Des projets-pilotes, basés sur ces suggestions et sur des exemples de collaboration existants et fructueux et dont l’évaluation permettra de définir les éléments bénéfiques aussi bien pour les professionnels que pour la population, permettront de déterminer le cadre de collaboration future. Ces évolutions pourront contribuer à rendre la première ligne de soins plus accessible, plus efficiente, et offrant des activités de soins correspondant aux compétences des professionnels qui la composent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 454 (19 ULiège)
Full Text
See detailIntégration de l’aide et des soins : Qu’en disent les médecins généralistes et les prestataires de la CSD ?
Buret, Laetitia ULiege; Duchesnes, Christiane ULiege; Mainil, Florence et al

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 31 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDealing with health literacy at the organisational level, French translation and adaptation of the Vienna health literate organisation self-assessment tool
Henrard, Gilles ULiege; Vanmeerbeek, Marc ULiege; Buret, Laetitia ULiege et al

in BMC Health Services Research (2019)

Background Efforts to address health literacy should favour a system-based approach with the dual aim both of fostering the material conditions and creating a work culture inside health care organisations ... [more ▼]

Background Efforts to address health literacy should favour a system-based approach with the dual aim both of fostering the material conditions and creating a work culture inside health care organisations that makes it easier for people to use information. The Vienna Health Literate Organisation (V-HLO) self-assessment tool is a German-speaking questionnaire for quality managers of health care organisations. Its objective is to provide a diagnostic of the strengths and weaknesses of the organisation in terms of health literacy. Our goal was to translate and culturally adapt this questionnaire for the French-speaking part of Belgium. Methods We followed the Translation, Review, Adjudication, Pretesting, and Documentation (TRAPD) team model for cross-cultural translation of questionnaires. We used cognitive interviews with quality experts to pre-test the translation. Results Cognitive interviews allowed us to improve the translation by removing certain ambiguities, providing contextual clarifications or rephrasing some items in such a way as to render them more culturally appropriate. Local experts generally judged the tool to be relevant and applicable to their context. The insight gained with regard to their cognitive process when completing the V-HLO allowed us to identify possible barriers to the adoption of the tool (such as difficulties in considering staff literacy as a relevant target for the tool, fear of overwhelming staff, a feeling that some items fell outside the scope of health literacy and lack of attention for integration of services with primary care) and could contribute to the future development of the tool. Conclusion We translated and adapted the V-HLO self-assessment tool for French. The French version of the V-HLO will now be implemented in our local context to assess whether it can make it easier for people to deal with the complexities of health care organisations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (22 ULiège)
Full Text
See detailLes aides familiaux: des acteurs du domicile à apprendre à connaitre
Buret, Laetitia ULiege; Duchesnes, Christiane ULiege; Mainil, Florence

Conference given outside the academic context (2018)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa littératie en santé, un levier pour des systèmes de soins plus équitables ? Des outils pour armer les professionnels et impliquer les institutions
Henrard, Gilles ULiege; Ketterer, Frédéric ULiege; Giet, Didier ULiege et al

in Santé Publique: Revue Multidisciplinaire pour la Recherche et l'Action (2018)

This article briefly recalls why low levels of health literacy should be considered to constitute a public health issue. It then proposes the concept of health literacy as a possible lever to help health ... [more ▼]

This article briefly recalls why low levels of health literacy should be considered to constitute a public health issue. It then proposes the concept of health literacy as a possible lever to help health care systems to more effectively take social health inequalities into account. Finally, it provides concrete tools for field workers, both clinicians and quality of care managers, and emphasises the importance of an organizational approach to health literacy [less ▲]

Detailed reference viewed: 287 (44 ULiège)