References of "Wertz, Céline"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailExploration of relationship between parental distress, family functioning and post-traumatic symptoms in children
Gallo, Alicia ULiege; Wertz, Céline ULiege; Kairis, Sophie et al

in European Journal of Trauma and Dissociation (in press)

We investigated the links between peritraumatic distress in children and in their parents following a potentially traumatic event, focusing specifically on the role that parents and family functioning can ... [more ▼]

We investigated the links between peritraumatic distress in children and in their parents following a potentially traumatic event, focusing specifically on the role that parents and family functioning can play in the development and maintenance of post-traumatic disorders in children. To this end, we examined a population of 41 children (aged 8 and above), and their parents, who had been admitted to the emergency room of a pediatric hospital due to an accident. The design included a two-step assessment: immediate reactions (in the hours following the event) and delayed reactions (5-8 weeks after the event). We used six questionnaires to assess reactions. The results indicated a statistically significant positive correlation between the intensity of the peri-traumatic distress of the parents and the level of post-traumatic symptoms observed later (5 to 8 weeks after the event) in the questionnaires administered to the children. Regarding educational practices, differences appear to be linked to maternal education practice and to the severity of child’s symptomatology. Finally, a link has been established between changes within the family dynamic after a potentially traumatic event and the severity of child’s post traumatic symptoms. This study showed the extent to which the parents’ initial reactions can be decisive in the outcome for a child who has experienced a potentially traumatic event. The study highlights the importance of assessing parental responses as well as paying attention to the children when they arrive in a pediatric emergency room. The results are relevant for prevention and treatment of PTSD in children, as the integration of this parental dimension early on in the process may lead to improved identification of which young patients are at risk of developing post-traumatic symptomatology. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (5 ULiège)
See detailL un abus sexuel : le vécu du couple, ses fonctions et conséquences
Gallo, Alicia ULiege; Wertz, Céline ULiege; Blavier, Adelaïde ULiege

Conference (2018, January 16)

Detailed reference viewed: 28 (2 ULiège)
Full Text
See detailQuand l'enfant révèle un abus sexuel : le vécu du couple, ses fonctions et conséquences
Gallo, Alicia ULiege; Wertz, Céline ULiege; Blavier, Adelaïde ULiege

Conference (2017, June 01)

Cet exposé relate les difficultés du couple à l’annonce d’un abus sexuel d’un enfant. Ce vécu mérite d’être investigué car nous savons combien la souffrance des parents influence celle des enfants et peut ... [more ▼]

Cet exposé relate les difficultés du couple à l’annonce d’un abus sexuel d’un enfant. Ce vécu mérite d’être investigué car nous savons combien la souffrance des parents influence celle des enfants et peut alimenter voire maintenir leurs symptômes. Notre échantillon comprend 6 couples dont l’enfant a été victime. Nous avons réalisé un entretien semi-structuré récoltant les informations sur les circonstances de l’abus. De plus, nous avons administré 5 questionnaires évaluant une dimension spécifique du couple. Les résultats obtenus soulignent une détresse chez chaque couple. Cependant, celle-ci s’exprime différemment, aussi bien entre les couples qu’entre les partenaires conjugaux. Néanmoins, pour chacun d’eux, la dimension de la parentalité semble être une ressource permettant un investissement auprès de leur enfant par une focalisation ayant pour conséquence l’effacement du couple conjugal. Si certains couples manifestent néanmoins un rapprochement, celui-ci se fait autour de l’enfant et du problème. Cette capacité à faire équipe nous laisse penser que ces couples disposent de ressources pour faire face à l’abus. L’intérêt porté à la détresse conjugale et parentale semble primordial car si les parents tentent dans un premier temps de mettre en place des mécanismes assurant l’homéostasie et la sécurité, ceux-ci ne sont pas toujours adaptatifs à long terme (secret de famille, surprotection, étiolement du couple). Ainsi, il nous semble impératif de soutenir et contenir la conjugalité. D’autres études sont nécessaires pour approfondir les difficultés vécues par ces couples. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuand l’enfant révèle un abus sexuel : le vécu du couple, ses fonctions et conséquences.
Gallo, Alicia ULiege; Wertz, Céline ULiege; Blavier, Adelaïde ULiege

in Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence (2016), 64

Detailed reference viewed: 40 (9 ULiège)
Peer Reviewed
See detailStudy of family drawings and self-esteem in institutionalized children
Gallo, Alicia ULiege; Simar, Angélique; Blavier, Adelaïde ULiege et al

Poster (2015, May)

Detailed reference viewed: 52 (5 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLe cycle intergénérationnel de victimisation sexuelle : Etude internationale sur le profil psychologique des mères impliquées dans ce processus
Blavier, Adelaïde ULiege; Jadin, Aurore ULiege; Thiltgès, Esther et al

Conference (2015)

Malgré le peu d’études ayant exploré le cycle intergénérationnel de la victimisation sexuelle dans l’enfance, soit lorsqu’une mère et son enfant ont été victimes d’agression sexuelle dans l’enfance, ce ... [more ▼]

Malgré le peu d’études ayant exploré le cycle intergénérationnel de la victimisation sexuelle dans l’enfance, soit lorsqu’une mère et son enfant ont été victimes d’agression sexuelle dans l’enfance, ce phénomène apparaît bien réel dans les milieux d’intervention. Les taux d’agression sexuelle observés auprès de mères d’enfants agressés sexuellement dans les écrits scientifiques et cliniques suggèrent la présence d’une continuité de la victimisation entre les générations, puisqu’on estime à environ 50 % la proportion de mères d’enfants agressés sexuellement qui en ont aussi été victimes dans l’enfance, en comparaison à moins de 20 % dans la population générale (Baril, Tourigny & Cyr, 2007). En dépit de l’ampleur du phénomène, on ignore si le profil des mères impliquées dans un cycle intergénérationnel de victimisation sexuelle diffère de celui de mères survivantes d’agression sexuelle dont l’enfant n’en sera pas victime à son tour. De plus, on explique difficilement les mécanismes agissant entre le passé d’agression sexuelle d’une mère et la victimisation subséquente de son enfant et les études ayant tenté d’identifier les facteurs impliqués dans cette continuité sont rares. Ainsi, l’identification de caractéristiques associées aux mères impliquées dans un cycle intergénérationnel de victimisation sexuelle s’avère utile pour valider ces hypothèses et tenter une meilleure compréhension du phénomène. Compte tenu des séquelles que peuvent toujours présenter à l’âge adulte des mères ayant une histoire d’agression sexuelle, la détresse psychologique, les symptômes de stress post-traumatique, l’abus de substances et les problèmes conjugaux peuvent exacerber l’état de crise provoqué par le dévoilement de l’agression de leur enfant et interférer avec le soutien offert. L’impact de ces difficultés est d’autant plus important que la mère est souvent la première personne à recevoir les confidences dans les situations d’agression sexuelle. La réponse maternelle suite à un dévoilement s’avère donc un facteur primordial dans l’adaptation de l’enfant et joue un rôle crucial dans la protection et le rétablissement de l’enfant qui en est victime. Dans ce contexte, notre étude vise à comparer le profil de mères d’enfants ayant dévoilé une agression sexuelle selon la présence d’un passé d’agression sexuelle chez ces mères, et ce, afin d’examiner l’impact de cette victimisation sur leur détresse face au dévoilement de leur enfant, mais aussi de comparer la réaction de ces mères face au dévoilement d’agression sexuelle de leur enfant. Notre étude internationale a été menée sur internet au Québec, en Suisse, France et Belgique. Les mères qui souhaitaient participer à l’étude répondaient à un questionnaire en ligne (Survey Monkey) documentant les mauvais traitements vécus dans leur enfance, incluant l’agression sexuelle; différentes séquelles potentielles des agressions sexuelles dans l’enfance ; leur consommation d’alcool; les symptômes dépressifs; leurs idéations et tentatives suicidaires; la violence conjugale vécue; leurs symptômes de stress post-traumatique actuels; la victimisation sexuelle de leurs enfants; leur dévoilement et leur utilisation des services (s’il y a lieu) et leurs caractéristiques sociodémographiques. L’objectif de cette communication est de présenter les résultats obtenus à partir de l’enquête en ligne. Outre les aspects théoriques qui seront discutés à partir des résultats, nous développerons également les implications cliniques que ces résultats entrainent, principalement dans l’identification des besoins spécifiques des survivantes d’agression sexuelle impliquées dans un cycle intergénérationnel, permettant de proposer des interventions adaptées à cette clientèle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailL’influence du passé d’agression sexuelle sur le sentiment de compétence parentale : analyse qualitative et quantitative.
Blavier, Adelaïde ULiege; Fivet, Marie; Thiltges, Esther ULiege et al

Conference (2013, May 15)

L’objectif de cette présentation est d’étudier le sentiment de compétence parentale chez des mères qui ont été victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance (entre 0 et 16 ans) et de mettre en ... [more ▼]

L’objectif de cette présentation est d’étudier le sentiment de compétence parentale chez des mères qui ont été victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance (entre 0 et 16 ans) et de mettre en évidence les facteurs qui affectent cette image chez ces mères. Afin de tenir compte de la complexité du phénomène, nous avons examiné diverses caractéristiques relatives à l’agression sexuelle (durée, âge lors des premiers faits, force et menace, intensité du traumatisme subi, avoir suivi une thérapie ou non, divers troubles encore présents actuellement). En outre, nous avons pris en considération la présence d’autres maltraitances infantiles survenues durant l’enfance et/ou l’adolescence. Les outils utilisés pour la récolte des données sont le questionnaire d’autoévaluation de la compétence parentale (QAECP), le TraumaQ et un entretien semi-structuré réalisé suite à une revue de la littérature. Nous avons rencontré 11 mères victimes d’agression et 11 mères non victimes (groupe contrôle apparié). Suite à la récolte de ces données, des analyses qualitatives et quantitatives ont été réalisées. Celles-ci montrent que le sentiment de compétence parentale est inférieur chez les mères qui ont été agressées sexuellement et que plus le traumatisme psychologique est intense, plus le sentiment de compétence parentale est faible. On remarque également que ces mères victimes d’agression sexuelle perçoivent leurs parents comme étant moins compétents que les mères contrôles. De plus, lorsqu’il y a eu d’autres maltraitances infantiles, les mères se sentent encore moins compétentes. Nos résultats montrent en outre l’influence d’autres caractéristiques sur le sentiment de compétence parentale, telles que l’âge au début des faits, le statut de l’agresseur, les troubles dépressifs et les troubles du sommeil. L’ensemble de ces facteurs et leurs conséquences illustre la complexité individuelle mais aussi intergénérationnelle de cette problématique. Les résultats seront discutés à la lumière des théories scientifiques dans ce domaine. Nous terminerons l’exposé par les pistes thérapeutiques mises en place pour restaurer l’image parentale auprès de ces mères afin d’améliorer les relations qu’elles entretiennent avec leur(s) enfant(s) en vue notamment de prévenir les risques de maltraitance infantile (négligence, violence) ou la mise en place d’un cycle intergénérationnel de l’abus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 146 (18 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes contenus anatomiques au test de Rorschach : comparaison des réponses de sujets infirmiers à une population contrôle.
Englebert, Jérôme ULiege; Thiltges, Esther ULiege; Wertz, Céline ULiege et al

in Encéphale (L') (2013), 39(2), 94-100

Introduction: The study of answer contents at Rorschach test leads to numerous debates and controversies. On a pragmatic point of view, the recurrent question is to understand the meaning of a content (or ... [more ▼]

Introduction: The study of answer contents at Rorschach test leads to numerous debates and controversies. On a pragmatic point of view, the recurrent question is to understand the meaning of a content (or its repetition) in a protocol. On a discursive and perceptive point of view, it is hazardous to give an interpretation other than descriptive and contextual. Indeed, no one interpretative theory or analysis method is able to determine with certainty and rigour a strict correlation between people’s psychological functioning and the contents they perceive. Methods: In this empirical context, we studied the “anatomy” answers (frequencies and formal qualities) in a nurse population (N=38) matched with a control group (non medical subjects, N=38). The Rorschach test was administrated according to the recommendations of Integrated System. Results: The average of An+Xy answers was clearly and significantly higher in nurse population (3.58) than in the control group (0.89) and than in the three comparative norms that we selected (from 0.96 to 1.83). Concerning the formal quality, the repeated-measures analysis of variance showed a significant interaction effect: although subjects in the control group gave a similar number of ordinary, unusual and minus forms for An+Xy answers, the nurses gave more wrong (minus) forms (1.79) than unusual forms (1.21) and finally than ordinary forms (0.58). un nombre significativement plus élevé de mauvaises formes (1.79) que de formes inhabituelles (1.21) et finalement que de formes ordinaires (0.58). Discussion: Two hypotheses may be suggested in order to explain our findings. From one part, there is highly probable that our results are linked to the everyday body confrontation in nurse job. From another part, we suggest that by giving An+Xy answers, nurses tend to reveal some idiosyncratic characteristics in order to show their own identity. Indeed, our nurse subjects were selected because of their job and then they complied with the social identity that was implicitly expected. This is congruent with the complex functioning in social reality: in a social group, people will not verbalize all of their perceptions, they will preferentially verbalize perceptions that define their social identity. On the contrary, if some perceptions do not comply with subject’s identity, these perceptions will be less frequently verbalized despite the fact that they were perceived. Concerning the second main finding, the inadequate formal quality of answers given by nurses emphasizes a visual misrepresentation conditioning by one’s job. This effect is interesting on a psychological point of view because it suggests that this tendency to perceive more anatomical contents arises to the detriment of the “reality”. Finally, our findings allowed us to suggest hypothesis on the role of identity on answer contents at Rorschach test according to the context and to formulate some recommendations about the content use in the Rorschach interpretation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 668 (65 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTroubles réactionnels de l’attachement et compétences émotionnelles chez l’enfant âgé de cinq à huit ans
Wertz, Céline ULiege; Gauthier, Jean-Marie ULiege; Blavier, Adelaïde ULiege

in Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence (2012), 60(7-8), 492504

Background The quality of interactions experienced with primary attachment figures influences the development of emotional skills. On the other hand, we know how emotions fill a critical adaptive role for ... [more ▼]

Background The quality of interactions experienced with primary attachment figures influences the development of emotional skills. On the other hand, we know how emotions fill a critical adaptive role for the social adjustment, in that they assume both a communicative function and an informative value. In this paper, we were particularly interested in how children's patterns of attachment were expressed in terms of ability to understand other's emotions. According to Laible & Thompson's observations (1998), we tested the following hypothesis: insecure attachment representations are associated with a poverty of skills in decoding emotional signals. They especially would affect the perception of negative emotional expressions, because of their threatening nature. Method We tested this hypothesis by the meeting of four children of primary school age (5 to 8 years old) with a reactive attachment disorder, and four peer controls, matched for gender and age. At first, the Attachment Story Completion Task (Bretherton et al., 1990) allowed us to specify the type of attachment disorder for each child of the clinical group. Secondly, inspired by Pollak et al.’s study, we proposed to all subjects a recognition task of facial emotional expressions. Results We observed in the clinical group low average rates of identification of basic and primary negative emotions. But if the accuracy of judgments is a function of emotion's valence, it actually seems more especially dependent of the child's attachment pattern. More specifically, whereas some of them tend to avoid dealing with negative emotions (desactivation of attachment strategy), others fit into an opposite pattern of hypersensitivity to these emotions (hyperactivation). Particular ways of emotional perception finally appear typical of specific patterns of attachment. Moreover, the finding of specific patterns of errors, and particularly the central role of sadness in these confusions would demonstrate an immaturity of empathic and symbolic skills in children suffering from this kind of disorder. Conclusion These results, although obtained from a small sample of children, nevertheless open interesting perspectives for research, both theoretical and methodological level. They especially concern difficulties experienced by these children to consider emotion to a symbolic level and the various defenses set up in front of emotional life, prevent their access to others’ point of view. This seems causing many social dysregulations tending to increase, in turn, their deficiencies in the affective area. [less ▲]

Detailed reference viewed: 635 (101 ULiège)