References of "Verpoorten, Dominique"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailClash of Chemists: A gamified blog to master the concept of limiting reagent stoichiometry
le Maire, Nathalie ULiege; Verpoorten, Dominique ULiege; Fauconnier, Marie-Laure ULiege et al

in Journal of Chemical Education (2018)

In a first-year university course, students experienced a new learning activity (“Clash of Chemists”) prompting them to create and share personal analogies explaining the difference between stoichiometric ... [more ▼]

In a first-year university course, students experienced a new learning activity (“Clash of Chemists”) prompting them to create and share personal analogies explaining the difference between stoichiometric and non-stoichiometric reaction conditions, also known in literature as "limiting reagent stoichiometry". To support students’ commitment to this unusual assignment, the instructional design drew on a blog enriched with game mechanics (tournament, video rewards, and leaderboard), as found in popular mini-games. The paper reports on the activity’s outputs and on participants’ perceptions of its usability, usefulness and generated satisfaction. Overall students’ reception of this mini-game was positive. A significant difference between players and non-players’ end-of-term exam results was highlighted. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Gamification" d'activités d'entrainement - Retour d'expérience dans un cours de chimie générale
le Maire, Nathalie ULiege; Fauconnier, Marie-Laure ULiege; Colaux, Catherine ULiege et al

in Actualité Chimique (2018), 426

Depuis plusieurs années, l’enseignement supérieur est partie prenante du questionnement sur la pertinence pédagogique du jeu numérique mais se heurte au temps, à la complexité et au coût de développement ... [more ▼]

Depuis plusieurs années, l’enseignement supérieur est partie prenante du questionnement sur la pertinence pédagogique du jeu numérique mais se heurte au temps, à la complexité et au coût de développement qu’entraine la création d’environnements narratifs, immersifs et de simulation. Une proposition alternative aux « serious games » immersifs, appelée « gamification » [1], consiste à appliquer des éléments et mécanismes du jeu à des situations et des contextes non ludiques en vue de générer chez l’étudiant-joueur différents bénéfices attribués à la pédagogie ludique [2]. L’application d’éléments dits de « gamification » à des activités d’entrainement permet notamment de concevoir des mini-jeux [3] centrés sur un concept à maitriser. C’est précisément ce à quoi 223 étudiants bioingénieurs de première année de l’Université de Liège ont pris part en participant à « World of Chemistry » dans le cadre de leur cours de chimie générale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (54 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSupporting students' learning through a program focusing on formative feedback
Leduc, Laurent ULiege; Verpoorten, Dominique ULiege

Conference (2018, February)

Designed in order to support learning and success of First-Year students enrolled in the same programs at the University of Liège (Belgium), the « Feedback First-Year Project » has been successively ... [more ▼]

Designed in order to support learning and success of First-Year students enrolled in the same programs at the University of Liège (Belgium), the « Feedback First-Year Project » has been successively implemented in five different Faculties since its creation in 2013. This structured project consists in providing a customized pedagogical support - teams of advisers made of specialists in instructional sciences and content-domain experts - to the professors in charge of First-Year courses in those schools in order to discuss the opportunity to regulate or optimize some aspects of their teaching (collectively or individually), focusing on their formative feedback practices with Freshmen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (22 ULiège)
Peer Reviewed
See detailUn MOOC (Massive Open Online Course) sur des travaux pratiques en Histologie à destination de nos étudiants et du grand public : retour sur une première année d’expérience.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

Poster (2018)

Un MOOC (Massive Open Online Courses) est intégré depuis 2017 dans l’enseignement des travaux pratiques d’histologie générale à l’Université de Liège. Il comprend 5 modules d’activités (vidéos ... [more ▼]

Un MOOC (Massive Open Online Courses) est intégré depuis 2017 dans l’enseignement des travaux pratiques d’histologie générale à l’Université de Liège. Il comprend 5 modules d’activités (vidéos, exploration de lames histologiques digitalisées, quiz…), chacun étant consacré à l’un des 5 tissus fondamentaux de l’organisme. Hébergé sur la plate-forme FUN, ce MOOC s’adresse non seulement à nos étudiants mais également au grand public en proposant deux parcours pédagogiques de difficultés différentes. La première session du cours, ouverte en février 2017, a rassemblé 5250 inscrits. Mais qui sont ces apprenants et comment ont-ils utilisé le MOOC ? D’après un sondage proposé à l’inscription (n=841), les motivations à s’inscrire au MOOC se divisent en quatre catégories : 1) la curiosité pure, citée par 33,5% des apprenants, 2) le souhait d’acquérir des compétences valorisables professionnellement (18,2%) ; en effet, beaucoup d’actifs dans le domaine de la santé ou de la biologie ont utilisé le MOOC comme un outil de formation continue en rafraichissant ou approfondissant leurs connaissances, 3) en complément de leurs propres cours d’histologie pour 18% d’apprenants-étudiants et 4) le développement de compétences dans la perspective de futures études ou métier dans le domaine de la santé (9,5%). En terme d’activités, les vidéos et l’utilisation du microscope virtuel ont été les plus plébiscitées. Par ailleurs, un sondage de fin de MOOC (n=159) indique que ce cours a su répondre aux attentes de son public. L’immense majorité des participants au sondage a été satisfaite de la qualité du MOOC (98%) et pense que les objectifs fixés par l’équipe enseignante ont été atteints (80%). Notre but était de rendre le MOOC accessible, de permettre à chaque inscrit d’y trouver un intérêt. Au regard du nombre d’apprenants, des signes de leur engagement et de leur satisfaction, ce MOOC peut être considéré comme un succès. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (7 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn « Massive Open Online Course » (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie : une méthode, un outil, un public varié ! Retour sur une première année d’expérience.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

Conference (2017, November)

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux Etats-Unis dans de grandes universités, ces ... [more ▼]

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux Etats-Unis dans de grandes universités, ces cours en ligne accessibles gratuitement laissent espérer une démocratisation maximale des savoirs. Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux 500 étudiants de première année d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant e-learning et présentiel (Multon et al., 2015). Forte de cette expérience réussie, notre équipe a réalisé un MOOC qui fait partie intégrante du cursus de nos étudiants depuis cette année et qui répond à la volonté de partager nos ressources numériques avec un public plus large. <br />Ce MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » est découpé en un module introductif suivi de 5 modules dédiés aux 5 familles de tissus biologiques. Deux parcours pédagogiques permettent d’approfondir différemment la matière et ainsi de mieux correspondre aux objectifs ou motivations de chacun. La première session, hébergée sur la plate-forme FUN (France Université Numérique), s’est déroulée sur 6 semaines à partir de février 2017. <br />Chaque module du MOOC comprend des vidéos réalisées par l’équipe enseignante. Leur contenu est illustré de schémas construits au fur et à mesure des explications ou encore de liens avec l’anatomie. Les apprenants sont invités à manipuler un microscope virtuel pour explorer des lames histologiques digitalisées sur lesquelles un parcours balisé de questions/réponses est proposé. D’autres activités interactives et ludiques telles que des quiz (avec corrections détaillées personnalisées), la recherche d’intrus ou la réalisation de devoirs corrigés par des pairs permettent de tester et renforcer ses connaissances. A l’issu de chaque module, les apprenants ont la possibilité de réaliser des activités certificatives. L’obtention de 70% à chacune donne lieu à une attestation de suivi avec succès du MOOC. <br />Notre MOOC a attiré 5250 personnes issues de 82 pays. Un sondage à l’inscription (n=841) indique que 42% sont des étudiants et 41% ont une activité professionnelle. Un forum actif a permis de nombreux échanges entre apprenants ou avec l’équipe pédagogique (170 fils de discussion). De nombreux participants ont souligné les aspects didactique, accessible, dynamique et captivant du MOOC. Nos étudiants ont également apprécié la possibilité de travailler où et quand ils le souhaitaient tout en étant guidés par la structure des différents modules. Nos premières données montrent que 32% des apprenants ont utilisé le microscope virtuel et que 20% se sont engagés dans les activités certificatives, la moitié d’entre eux les ayant réussies. <br />En conclusion, la première édition de ce MOOC francophone a su intéresser un vaste public et les premiers retours semblent indiquer sa satisfaction. Dix pourcents des participants ont obtenu l’attestation finale, la moyenne se situant généralement autour de 5% pour les autres MOOC (Oliveri, 2016). Un sondage de fin de cours est actuellement analysé, il nous permettra d’étudier le ressenti des apprenants sur les différentes composantes de l’expérience d’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (29 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn « Massive Open Online Course » (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie : le grand écart entre son intégration dans l’enseignement universitaire et l’intérêt du grand public.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie et al

Conference (2017, October)

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur ... [more ▼]

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formations en ligne massives ouvertes à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur l’intelligence artificielle dispensé par l’université de Stanford, ces cours en ligne accessibles gratuitement font miroiter la possibilité d’une démocratisation maximale des savoirs. A ce titre, les MOOC bénéficient des innovations issues du Web 2.0 : ils tirent le meilleur de la rencontre entre les nouveaux usages induits par les réseaux sociaux et les apports de la pédagogique active. Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux 500 étudiants de première année d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant e-learning et présentiel (Multon et al., 2015). Forte de cette expérience réussie, notre équipe a réalisé un MOOC faisant partie intégrante du cursus de nos étudiants et qui répond à la volonté de partager nos ressources numériques avec un public plus large. Ce MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain » est dédié à l’étude des 5 familles de tissus biologiques. Deux parcours pédagogiques permettent d’approfondir différemment la matière et ainsi de mieux correspondre aux objectifs ou motivations de chacun. La première session, hébergée sur la plate-forme FUN (France Université Numérique), s’est déroulée en 6 semaines à partir de février 2017. Au travers de vidéos explicatives contenant des dessins construits au fur et à mesure et des liens avec l’anatomie suivie d’activités interactives telles que la manipulation d’un microscope virtuel, de nombreux quiz et d’activités réalisées avec les pairs, les participants seront capables de reconnaître les différents types cellulaires et tous les éléments qui les entourent afin de comprendre comment ils s’organisent entre eux pour former des tissus aux fonctions spécifiques. A l’issu de chaque module, les apprenants ont la possibilité de réaliser des activités certificatives. L’obtention de 70% à chacune donne lieu à une attestation de suivi avec succès du MOOC. Notre MOOC a attiré 5250 personnes issues de 82 pays. Un sondage à l’inscription (n=841) indique que 42% sont des étudiants et 41% ont une activité professionnelle. Un forum actif a permis de nombreux échanges entre apprenants ou avec l’équipe pédagogique (170 fils de discussion). De nombreux participants ont souligné les aspects didactique, accessible, dynamique et captivant du MOOC. Nos étudiants ont apprécié la possibilité de travailler où et quand ils le souhaitaient tout en étant guidés par la structure des différents modules. Nos premières données montrent que 32% des apprenants ont utilisé le microscope virtuel et que 20% se sont engagés dans les activités certificatives, la moitié d’entre eux les ayant réussies. En conclusion, la première édition de ce MOOC francophone a intéressé un vaste public. Dix pourcents des participants ont obtenu l’attestation finale, la moyenne se situant généralement autour de 5% pour les autres MOOC (Oliveri, 2016). Un sondage final est actuellement analysé, il nous permettra d’étudier le ressenti des apprenants sur les différentes composantes de l’expérience d’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 87 (18 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDesigning MOOCs videos - A prompt for teachers and advisers' pedagogical development?
Van de Poël, Jean-François ULiege; Martin, Pierre ULiege; Harcq, Samuel ULiege et al

Conference (2017, September 21)

The use of online video is not new in education but it undergoes a new momentum. What is new is not the medium but its scale of deployment and availability (Van Gog, 2013). MOOCs have played their part in ... [more ▼]

The use of online video is not new in education but it undergoes a new momentum. What is new is not the medium but its scale of deployment and availability (Van Gog, 2013). MOOCs have played their part in this rise since these new modes of online learning deliver learning through a series of (short) videos. Both for teachers and Teaching & Learning Centers, like IFRES at the University of Liège, designing, shooting, editing, ornamenting, and locating such videos in the instructional design of a MOOC is a challenge. This presentation documents how this challenge was experienced on both sides. As for staff trainers, MOOCs imply the implementation of a particular technical infrastructure and pedagogical engineering. At the University of Liège, it also demanded to grapple with a corpus of new concerns such as: - Appropriate lengths of instructional videos (Guo, Kim, Rubin, 2014); - Cognitive load theory applied to multimedia components (Cooper, 1990; Barrett, 2006; Sweller, 2011) - Quality principles in instructional multimedia (Mayer, 2005) - Pedagogic strategies for the use of video (Zhang 2006; Hibbert; 2014, Thomson, Bridgstock, & Willems, 2014) - Inventories of videos styles in order to go beyond the seamless shot of teachers in front of blackboards or slideshows (Hansch, Newman, Hiller, Schildauer, Mc Conachie, & Schmidt, 2015; Van de Poël, Martin, & Verpoorten, 2015) Afterwards, an extra effort had to be made to convert these resources into a series of conceptual tools (storyboard framework, grid of qualitative criteria, etc.) usable by average teachers to their writing of the video sequences. The presentation will describe these processes intended to a) securing the video production of three MOOCs in a tight timeframe (institutional requirement) and b) fostering the pedagogical development of the involved teachers (“raison d’être” of a Teaching & Learning Center). As for teachers, the presentation will provide a report of the difficulties and surprises teachers came across when designing efficient videos. Some of these cognitive discrepancies suggest that the making of instructional videos calls for a different set of skills than those required for classroom teaching. Sometimes MOOCs instructors wrongly believed that they could translate their offline teaching experience to an online environment without much preparation and pedagogical novelty (Hansh & al., 2015). Lessons learnt show that it is critical for the writing process of the first video sequences to be an object of great care by the faculty support team. During this process, it is important that each comment, suggestion or decision be systematically explained to the teachers in order to create new beacons and tenets. A questionnaire survey of 10 participant teachers, coupled with 3 in-depth interviews conducted according to an appreciative mode of inquiry (Cockell & McArthur-Blair, 2012) will be administered. Protocol analyses will be applied on the interviews data in order to ascertain to what extent the making of MOOCs videos conveyed opportunities for pedagogical development. The presentation will report on the results. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUps and downs for SoTL development in a collective project targeting feedback practice enhancement
Verpoorten, Dominique ULiege; Detroz, Pascal ULiege; Mohr, Audrey ULiege et al

Conference (2017, June 08)

The “Feedback First-Year Project” (FFYP) was designed by IFRES (Institute for Training and Research in Higher Education) and the Study Guidance Service at the University of Liège (Belgium) to support ... [more ▼]

The “Feedback First-Year Project” (FFYP) was designed by IFRES (Institute for Training and Research in Higher Education) and the Study Guidance Service at the University of Liège (Belgium) to support First-Year professors’ efforts to think and act upon their current teaching and assessment practice, and possible improvements. Amongst lessons learnt, the presentation pinpoints three major risks that a collective project like FFYP might encounter. Recommendations likely to mitigate these risks are proposed, in case others would like to replicate the experience. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (20 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDocumenting the parameters of effective SoTL counselling
Jérôme, Françoise ULiege; Verpoorten, Dominique ULiege; Detroz, Pascal ULiege

in Andersson, Roy; Martensson, Katarina; Roxa, Torgny (Eds.) Proceedings of the 2nd EuroSoTL Conference (2017, June)

The Specialized Master in Higher Education Pedagogy (Formasup) organized at the University of Liège (Belgium) aims at the professional development of teachers involved in Higher Education. The training ... [more ▼]

The Specialized Master in Higher Education Pedagogy (Formasup) organized at the University of Liège (Belgium) aims at the professional development of teachers involved in Higher Education. The training programme gives participants the opportunity to make a full-scale SoTL study (from the implementation of a well-circumscribed course regulation to the assessment of its pedagogical effectiveness by means of the analysis of collected data) of one prominent aspect of their teaching practice. The process of trying out some new pedagogical approach and of discussing its effects on student learning has also to be reported in the form of a scientific paper (including a short review of the relevant pedagogical literature) and presented to a small audience of teacher colleagues. In order to meet the many requirements of such a complex task, each participant benefits from individualized pedagogical counselling. Besides a brief description of the Formasup context, the present contribution proposes brief case studies of three SoTL projects carried out in 2016. The case studies focus mainly on the dynamics of the interaction between teacher and pedagogical counsellor at each constitutive step of the SoTL project with the intention of making out the specificities of counselling applied to first time SoTL experience (time dedicated to and types of counselling activities in relation to the particularities of individual projects). The case studies are then integrated into a bigger picture drawing upon a larger number of counselling experiences over the last four years (from 2013 to 2016). On the basis of the main characteristics of 21 counselling experiences we propose a typology of teacher profiles according to their strategic approach to SoTL and the corresponding input of counselling. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (12 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDecoding the disciplines – A pilot study at the University of Liège (Belgium)
Verpoorten, Dominique ULiege; Devyver, Julie ULiege; Duchâteau, Dominique ULiege et al

in Andersson, Roy; Martensson, Katarina; Roxa, Torgny (Eds.) Proceedings of the 2nd EuroSoTL Conference - Transforming patterns through the scholarship of teaching and learning (2017, June)

This paper reports on a first attempt to apply the two first stages of the “Decoding the disciplines” framework (Pace, 2017) at the University of Liège (Belgium). In this context, 7 professors volunteered ... [more ▼]

This paper reports on a first attempt to apply the two first stages of the “Decoding the disciplines” framework (Pace, 2017) at the University of Liège (Belgium). In this context, 7 professors volunteered to reflect, through a structured process, upon “bottlenecks” in their courses, with the help of IFRES’ (Institute for Training and Research in Higher Education) pedagogical advisers. This pilot delivered contrasted observations: while participants granted value to their exposure to this approach, especially in terms of enhanced awareness of possible discrepancies between what experts and newcomers in the field might consider as obvious, none of them activated the possibility offered to tackle the identified bottlenecks, according to the systematic approach (stages 3-7) suggested by the framework. The paper presents the pedagogical setting, analyses the interviews of participants and the outcomes of the project, outlines explanations for its results, and shares some lessons learnt. [less ▲]

Detailed reference viewed: 182 (48 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEffects of isolated versus combined learning enactments in an online course
Verpoorten, Dominique ULiege; Westera, Wim; Specht, Marcus

in International Journal of Technology Enhanced Learning (2017), 9(2), 169-185

In a controlled experiment on the effects of frequent and local digital annotations, 137 volunteers covered an online course under three possible conditions: no/free/question-based digital annotations ... [more ▼]

In a controlled experiment on the effects of frequent and local digital annotations, 137 volunteers covered an online course under three possible conditions: no/free/question-based digital annotations. Results show no difference in performance between groups when annotation behaviour is considered in isolation. However, analyses conducted within treatments provide indications of a positive impact on performance when annotation rates are taken into consideration, and coupled with other enactments tracked in the course. Combined in engagement profiles (Learning DNAs), these enactments suggest that what makes active learning efficient might be an ongoing crisscrossing between a firstorder learning activity (the study of the course) and a series of second order activities, such as making notes. Students who manage to coordinate these activities at a higher rate perform better. This observation opens a line of reasoning about what determines the quality of a mental engagement in a learning task, in terms of balance and rotation of cognitive and metacognitive operations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (17 ULiège)
See detailBlended learning - Pedagogical success factors and development methodology
Verpoorten, Dominique ULiege; Parlascino, Emmanuelle ULiege; André, Marine ULiege et al

Report (2017)

Pedagogical factors that make a blended learning course a success are numerous. But the most critical one is, for blended courses owners, to rely on a safe development methodology. This is why this ... [more ▼]

Pedagogical factors that make a blended learning course a success are numerous. But the most critical one is, for blended courses owners, to rely on a safe development methodology. This is why this document presents as a handbook usable as a ready reference for guiding teachers through the different steps and attention points to be considered in the making of their blended set up. [less ▲]

Detailed reference viewed: 182 (29 ULiège)
Full Text
See detail14 interventions dans la presse écrite et radio au sujet des techno-pédagogies, du 22 mai 2013 jusqu'au 6 mars 2017
Verpoorten, Dominique ULiege

Diverse speeche and writing (2017)

Ces interventions témoignent du suivi appréciatif et critique des initiatives en matière de techno-pédagogie pour l'enseignement supérieur.

Detailed reference viewed: 83 (26 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMassivement histologique : entre continuité et (r)évolution pédagogique. Lancement du premier Massive Open Online Course (MOOC) sur des travaux pratiques en Histologie à destination de nos étudiants mais aussi du grand public.
Multon, Sylvie ULiege; Pesesse, Laurence ULiege; Weatherspoon, Alodie ULiege et al

Poster (2017, March)

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formation en ligne massive ouverte à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur l’intelligence ... [more ▼]

L’acronyme anglophone MOOC désigne les « Massive Open Online Courses » que l’on pourrait traduire par « formation en ligne massive ouverte à tous ». Nés aux États-Unis avec un programme sur l’intelligence artificielle dispensé par l’université de Stanford, ces cours en ligne accessibles gratuitement font miroiter la possibilité d’une démocratisation maximale des savoirs. A ce titre, les MOOC bénéficient des innovations issues du Web 2.0 : ils tirent le meilleur de la rencontre entre les nouveaux usages induits par les réseaux sociaux et les apports de la pédagogique active. Ces cinq dernières années, nous avons dispensé les travaux pratiques en Histologie aux premières années d’étude de la faculté de Médecine de l’Université de Liège par une méthodologie hybride alliant les bénéfices d’un enseignement à distance et ceux de séances menées en face-à-face (Multon et al., 2015). Notre dispositif d’auto-apprentissage invite chaque année plus de 500 étudiants à parcourir plusieurs coupes d’organes digitalisées afin de découvrir les structures histologiques pointées par des balises interactives pour chaque grande famille de tissus. La mise en ligne d’un MOOC dédié aux travaux pratiques d’Histologie s’inscrit dans une suite logique de nos activités avec une volonté de donner accès à nos ressources numériques à un public plus large. « Découvrir les tissus fondamentaux du corps humain en explorant par vous même des lames histologiques au microscope », tel est le programme de notre MOOC intitulé « Introduction à l’histologie, exploration des tissus du corps humain ». Celui-ci a débuté en février 2017 et est hébergé sur la plate-forme FUN encadrée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du ministère français (https://www.fun-mooc.fr/courses/ulg/108001/session01/about). Ce MOOC s’adresse à un public large : aux étudiants ou futurs étudiants dans le domaine médical, paramédical ou scientifique, aux enseignants, chercheurs, professionnels dans le secteur de la santé, décideurs dans le domaine de l’éducation ou de la santé ou simplement aux curieux désireux de comprendre à partir de quoi le corps humain est construit. Deux parcours pédagogiques permettant d’approfondir différemment la matière sont proposés pour correspondre au mieux aux objectifs ou motivations de chacun. Au travers de vidéos explicatives contenant des dessins réalisés sous vos yeux et des liens avec l’anatomie suivie d’activités interactives telles que la manipulation d’un microscope virtuel, de nombreux quiz et d’activités réalisées avec les pairs, les participants seront capables de reconnaître les différents types de cellules et tous les éléments qui les entourent afin de comprendre comment ils s’organisent entre eux pour former des tissus aux fonctions spécifiques. Une recherche est actuellement en cours sur l’étude des traces d’activités des participants au MOOC en fonction du parcours pédagogique choisi afin d’évaluer notamment l’impact des différentes composantes de l’expérience d’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 115 (26 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDécoder les verrous d’apprentissage d’une discipline
Verpoorten, Dominique ULiege; Devyver, Julie ULiege; Duchâteau, Dominique ULiege et al

Conference (2017, February 21)

L’ULg a conduit une expérience pilote avec quelques enseignants. Elle vise à estimer le potentiel didactique et pédagogique d’un travail sur les « verrous d’apprentissage » (traduction délibérément ... [more ▼]

L’ULg a conduit une expérience pilote avec quelques enseignants. Elle vise à estimer le potentiel didactique et pédagogique d’un travail sur les « verrous d’apprentissage » (traduction délibérément adaptée de « bottleneck ») pour lutter contre l’échec, ou plutôt pour relever le défi de l’intégration intellectuelle du plus grand nombre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 318 (24 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTen years of pedagogical training sessions for faculties teaching freshmen
Leduc, Laurent ULiege; Verpoorten, Dominique ULiege

Conference (2017, February 12)

Created at the University of Liège (Belgium) in 2006, the CDS - IFRES offers to all the new faculties and teaching assistants the opportunity to participate to a pedagogical training program dealing with ... [more ▼]

Created at the University of Liège (Belgium) in 2006, the CDS - IFRES offers to all the new faculties and teaching assistants the opportunity to participate to a pedagogical training program dealing with a wide range of themes exclusively related to the enhancement of teaching activities for first-year students. More than 1400 staffs have already attended to those sessions in which dissemination of good practices in the first-year course takes a large part. Leading a reflective analysis of the process of this program and its outcomes through various data, this communication offers great insights for conceptors of faculty training programs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (11 ULiège)