References of "Vankeerberghen, Audrey"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailThe international Summer School on Agroecology
Vankeerberghen, Audrey ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

Report (2017)

Cette année, l’ISSAE s’est déroulée à Bruxelles afn d’étudier la dynamique de l’agroécologie urbaine qui s’y développe et dont la réputation a dépassé les frontières belges: le dynamisme et la ... [more ▼]

Cette année, l’ISSAE s’est déroulée à Bruxelles afn d’étudier la dynamique de l’agroécologie urbaine qui s’y développe et dont la réputation a dépassé les frontières belges: le dynamisme et la créativité des acteurs ainsi que le fort soutien institutionnel à l’agriculture urbaine en région bruxelloise ont ofert des possibilités inédites de ré exion. L’objectif de l’école d’été est d’améliorer la compréhension de l’agroécologie par les participants en leur faisant prendre conscience de l’importance des interactions entre la production de connaissances, l’action et les valeurs sans perdre de vue les autres dimensions de l’agroécologie. La formation est organisée selon les principes de l’apprentissage par projet et problème (PBL, voir rubrique III 9. du dossier de demande de fnancement). Au cours de celle-ci, les participants travaillent sur des problématiques mises en avant par le réseau des GASAP, l’entreprise « Permafungi », le projet participatif et écologique d’agriculture urbaine « Champs des Cailles » et l’association « Terre en vue ». Afn de faire prendre conscience aux participants de l’importance des politiques publiques en matière d’agriculture urbaine, deux keynotes speakers ont été invités : X. Hulhoven, responsable de l’Action Co-Create à Innoviris, et H. Renting, chercheur à l’International Network of Resources Centres on Urban Agriculture and Food Security (Pays-Bas). Ces conférences étaient ouvertes à tous. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe transition to conservation agriculture : an insularization process towards sustainability
Vankeerberghen, Audrey ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

in International Journal of Agricultural Sustainability (2016), 14(4), 392-407

Part of the Sustainability Transition Studies, this work addresses the question of the relationship between niches and regimes by examining the transition to conservation agriculture. It seeks to ... [more ▼]

Part of the Sustainability Transition Studies, this work addresses the question of the relationship between niches and regimes by examining the transition to conservation agriculture. It seeks to understand how farmers' transition to conservation agriculture can contribute to a better understanding of the transition of agro-food systems towards sustainability. Based on an analysis of farmers' trajectories in the Walloon region in Belgium, the paper develops the notion of insularization in order to characterize the emergence of conservation agriculture as a niche that is a dynamic process, growing from within and progressively detaching itself from the conventional agricultural regime. The analysis of farmers' transition shows how, after an initial phase of destabilization of the conventional ploughing regime, learning and experiencing processes can lead to a transformation in soil and soil quality management perceptions. Our hypothesis is that this cognitive transformation constitutes a tipping point in the insularization process because of its effects on agricultural practices, which increase the detachment of conservation agriculture from the regime and thus embed the irreversibility and sustainability of the transition. The term insularization is used to describe an ecologization pathway of agricultural practices endogenous to the regime that can not only lead to adaptive changes on the periphery of the system, but might also induce a deep and systemic transformation of conventional agricultural practices. [less ▲]

Detailed reference viewed: 277 (59 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'insularisation comme mode de transition, le cas de l'agriculture de conservation en Région Wallonne
Vankeerberghen, Audrey ULiege; Dannevoye, Bastien ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

in de Raymond, Antoine; Goulet, Frédéric (Eds.) Sociologie des grandes cultures, au coeur du modèle industriel agricole (2014)

Bien que peu connue du grand public, l'agriculture de conservation est un modèle qui se développe aujourd'hui dans les systèmes de grandes cultures de nombreux pays et qui gagne peu à peu la ... [more ▼]

Bien que peu connue du grand public, l'agriculture de conservation est un modèle qui se développe aujourd'hui dans les systèmes de grandes cultures de nombreux pays et qui gagne peu à peu la reconnaissance d'institutions publiques . L'agriculture de conservation vise à un meilleur respect de la vie du sol à travers trois principes : la réduction du travail du sol (techniques sans labour), la couverture permanente des sols et des rotations de cultures adaptées. En Europe, l’agriculture de conservation a connu un intérêt croissant à partir du milieu des années 1990. En Région wallonne (Belgique) les surfaces en non-labour représenteraient 15-20% de l’assolement en céréales d’hiver et moins de 10% pour les autres cultures (Greenotec 2012). Ce chapitre adresse la question des modalités de transition des agriculteurs wallons vers ce mode de production. Pour traiter cette problématique, nous nous appuyons sur les acquis des « Sustainability Transition Studies » (Markard 2012) afin d'analyser les modalités d'articulation entre l'agriculture de conservation et le système agricole dominant. L'articulation de la théorie multi-niveaux développée par Geels (2002) avec le concept d'innovation par retrait (Goulet et Vinck 2012) nous amènera à développer l'hypothèse de l'insularisation pour caractériser le processus de transition vers l'agriculture de conservation. La particularité de ce processus d'insularisation est que celui-ci s'effectue à travers une dynamique à la fois de détachement et de continuité avec l'agriculture dite conventionnelle. L'analyse de trajectoires d'agriculteurs présentée ici permettra d'identifier ces modalités de détachement et de continuité. Elle nous mènera également à questionner le cadre théorique proposé par Geels (2002) ainsi que la notion d'agriculture conventionnelle en elle-même. [less ▲]

Detailed reference viewed: 212 (29 ULiège)
Peer Reviewed
See detailL’innovation "autonome" en agriculture de conservation : Du désintérêt vis-à-vis des acteurs historiques du développement agricole à la quête d’une alliance renouvelée avec la recherche scientifique
Dannevoye, Bastien ULiege; Vankeerberghen, Audrey ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

in Actes du colloque "Nouvelles formes d’agriculture : pratiques ordinaires, débats publics et critique sociale", INRA Dijon (2013, November 21)

Cette communication présente plusieurs raisons de l’organisation autonome de l’expérimentation et de l’innovation agronomiques, en matière de durabilité et de gestion des sols, au sein de groupes ... [more ▼]

Cette communication présente plusieurs raisons de l’organisation autonome de l’expérimentation et de l’innovation agronomiques, en matière de durabilité et de gestion des sols, au sein de groupes d’agriculteurs et de techniciens se revendiquant d’une agriculture "sans labour" et/ou "de conservation", en France et en Belgique (Région Wallonne). Après un rappel du développement historique des "techniques sans labour" dans les régions enquêtées, la communication rentre dans le détail des motivations des agriculteurs. Celles-ci ont été rassemblées en deux grandes catégories de "critiques" : les critiques envers la recherche agronomique publique, et les critiques envers les acteurs privés de l’agrofourniture. En nous référant à la théorie de l’acteur-réseau (Callon, 1986), nous comprenons ces critiques comme des éléments essentiels d’une dynamique de désintéressement vis-à-vis des traductions historiques de ces acteurs institutionnels ou économiques, cherchant par-là à montrer comment ce désintéressement peut constituer une justification suffisante à la (re)prise en charge de l’innovation par les praticiens. Ces derniers rejettent ainsi le schéma de développement agronomique dit "diffusionniste" hérité de la Seconde Guerre mondiale, selon lequel les missions de recherche et d’innovation avaient été confiées respectivement à des instituts publics de recherche agronomique et aux firmes. En conclusion, nous montrons que ces critiques sont loin d’être des attitudes "anti-scientifiques" ou "anti-marché" mais expriment au contraire des volontés de rencontres et de travail collaboratif renouvelé entre ces acteurs ou ces "rôles prescrits". Les acteurs "désintéressés" de traductions anciennes deviennent ainsi les promoteurs d’une nouvelle problématisation [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (8 ULiège)
Peer Reviewed
See detailLa transition des agriculteurs wallons vers l'agriculture biologique
Vankeerberghen, Audrey ULiege

in Actes 1er Congrès Interdisciplinaire de Développement Durable : quelle transition pour nos sociétés ? Thème 2 : Alimentation, Agriculture, Élevage (2013)

Detailed reference viewed: 77 (6 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTransition et écologisation de l’agriculture en Région Wallonne : trajectoires en Agriculture de Conservation
Stassart, Pierre M ULiege; Vankeerberghen, Audrey ULiege; Dannevoye, Bastien ULiege et al

in van Ypersele, Jean-Pascal; Hudon, Marek (Eds.) Actes 1er Congrès Interdisciplinaire de Développement Durable: Quelle transition pour nos sociétés. Thème 2: Alimentation , Agriculture, Elevage. 101-122 (2013)

Cet article s’intéresse aux trajectoires de transition d’agriculteurs engagés dans le mouvement d'« Agriculture de Conservation des sols » en Région Wallonne (Belgique). L'agriculture de conservation vise ... [more ▼]

Cet article s’intéresse aux trajectoires de transition d’agriculteurs engagés dans le mouvement d'« Agriculture de Conservation des sols » en Région Wallonne (Belgique). L'agriculture de conservation vise à restaurer ou à maintenir la fertilité des sols ainsi qu'à enrayer l'érosion de ces derniers par la mise en œuvre de techniques telles que la réduction du travail du sol (techniques de non-labour), la couverture permanente des sols et les rotations de cultures appropriées. Ce modèle agricole se développe aujourd'hui dans de nombreux pays et gagne peu à peu la reconnaissance d'institutions publiques. L’interprétation du processus de transition vers l’agriculture de conservation reste néanmoins ambiguë, car cette dernière s’inscrit dans des perspectives diverses et parfois contradictoires : initiative technique, économique, agronomique ou encore écologique. Le cadre analytique choisi est celui de la théorie multi-niveaux de la transition, considérant l'agriculture de conservation comme une niche d'innovation « par retrait », se construisant par décrochages successifs du labour en tant qu'institution du régime de l'agriculture conventionnelle. À travers les trajectoires de trois agriculteurs engagés dans des techniques de non-labour, il s'agira de saisir les modalités d'articulation et de désarticulation entre l'agriculture de conservation, d'une part, et le labour et l'agriculture conventionnelle, d'autre part. Cette analyse permettra de comprendre dans quelles perspectives les agriculteurs inscrivent leur pratique de l'agriculture de conservation ainsi que la position qu'ils lui donnent par rapport à l'agriculture conventionnelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 384 (27 ULiège)
See detail'Today, one can farm organic without living organic' : Belgian farmers' perceptions of and reactions to recent changes in organic farming
Vankeerberghen, Audrey ULiege

in Ethical consumption : social value and economic practice (2012)

Detailed reference viewed: 42 (5 ULiège)
Full Text
See detailRapport de l'expérience Collaborative du projet "Durabilité de l'Elevage et Gestion du Parasitime
Vankeerberghen, Audrey ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

Report (2012)

La problématique traitée est celle de la transition des éleveurs vers des pratiques de gestion du parasitisme ayant un impact moins négatif sur l'environnement. Cette recherche est basée sur un travail ... [more ▼]

La problématique traitée est celle de la transition des éleveurs vers des pratiques de gestion du parasitisme ayant un impact moins négatif sur l'environnement. Cette recherche est basée sur un travail collaboratif avec les éleveurs permettant d'aborder la question du parasitisme animal à travers une exploration du « système-bouse » formé par la bouse, ses insectes coprophages, leurs prédateurs, et les vermifuges. Notre première hypothèse de travail est la suivante : dans la gestion du parasitisme en élevage bovin, la mise en place de pratiques ayant un impact moins négatif sur l'environnement (et donc sur les coprophages et leurs prédateurs) nécessite que les éleveurs s'intéressent à cette problématique et que celle-ci fasse sens pour eux. Notre but premier est donc de saisir quelle est leur propre compréhension du « système-bouse » et par quels biais il est possible d'intéresser les éleveurs pour modifier leurs pratiques. Dans un second temps, nous nous intéressons à la question de la transformation des pratiques anti-parasitaires chez les éleveurs wallons. Pour ce faire, nous mobilisons le cadre analytique ESR (Hill 1995) ainsi que la typologie des conceptions de la santé animale de Cabaret et Nicourt (2011). À travers les parcours des éleveurs rencontrés, nous cherchons à comprendre comment les éleveurs gèrent le parasitisme, quelle est leur conception de la maladie animale, dans quelle logique ils se situent. Ces parcours mettennt en évidence plusieurs logiques possibles de transformation des pratiques anti-parasitaires et d'apprentissage de nouvelles pratiques. Leur analyse souligne également l'importance du rôle que peut jouer la symbolique des parasitoses dans ces transformations. Finalement, nous entamons une réflexion sur les convergences et divergences entre les alternatives proposées et le système de gestion du pâturage et du troupeau chez les éleveurs. L'étude se conclut par un bilan des avantages et limites des différentes approches du modèle ESR dans le cas de la gestion du parasitisme ainsi que des freins et obstacles à la transformation à la reconfiguration des pratiques anti-parasitaires en Région wallonne. Il apparaît enfin que les éleveurs ne sont pas les seuls acteurs dans la gestion de la maladie animale et qu'une transformation est également nécessaire au sein des autres catégories d'acteurs impliquées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 132 (7 ULiège)
Peer Reviewed
See detailConservation Agriculture a professional model for the ecological transition of agriculture?
Vankeerberghen, Audrey ULiege; Stassart, Pierre M ULiege

Conference (2012)

Over the last decades, the agriculture has experienced the development of several alternatives that aim to achieve sustainability, environment protection, farmers' livelihood improvement, etc. Amongst ... [more ▼]

Over the last decades, the agriculture has experienced the development of several alternatives that aim to achieve sustainability, environment protection, farmers' livelihood improvement, etc. Amongst these alternatives, the “Conservation Agriculture” is expanding in many countries as an attempt to maintain soil fertility and prevent soil erosion through the application of principles such as minimal soil disturbance (zero-tillage), permanent soil cover and crop rotations. Based on an empirical case study that is being carried out in the South of Belgium, the paper discusses some questions raised by the Conservation Agriculture movement in the perspective of the theory of transition and its multi-level analysis (Geels 2007). - At first, it suggests to investigate the farmers' trajectories in the adoption of the Conservation Agriculture techniques as well as the building of the movement to see how individual learnings/lock-in affect the transition. - At a collective level, we want to understand how far the associations providing technique support, advices and information to the farmers could be a source of reflexive learning : indeed, Conservation Agriculture is an ambiguous approach mixing ecological concerns with business- and industrial-oriented practices such the use of Round Up Pesticide (chemical tillage) and time saving for big cropfarmers. - In Belgium, Conservation Agriculture is a “professional” initiative with weak visibility in the public sphere (compared to organic agriculture). What are the consequences of this lack of official recognition on the public debate about the future of agriculture ? - Further, the paper tries to highlight how the network or Conservation Agriculture has or not the ability to meet wider society's concerns such as the problem of mudslides in the countryside or use of pesticide. - And finally, through this multi-level analysis, we will address the question of the building of knowledge and know-how around Conservation Agriculture. [less ▲]

Detailed reference viewed: 105 (4 ULiège)
See detailÊtre agriculteur bio : engagements individuels, engagements collectifs
Vankeerberghen, Audrey ULiege

Doctoral thesis (2011)

Detailed reference viewed: 41 (3 ULiège)