References of "Vankan, Gaylen"
     in
Bookmark and Share    
See detailJan Swart van Groningen facing Orient. Encounter, Assimiliation, and Reinvestment of a Foreign Culture
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2020, October 19)

Little is known about Jan Swart van Groningen. In his famous Schilder-Boeck, Carel Van Mander wrote about the one he described as an "ornament of Dutch painting" that he travelled to Italy and stayed for ... [more ▼]

Little is known about Jan Swart van Groningen. In his famous Schilder-Boeck, Carel Van Mander wrote about the one he described as an "ornament of Dutch painting" that he travelled to Italy and stayed for a time in Venice. Like Albrecht Dürer before him, he took advantage of this stay to meet some Orientals, of whom one knows there were many at the time in the City of the Doges, and to learn about their culture. This encounter certainly marked a decisive turning point in the master's career. Upon his return to the Low Countries, Jan Swart tried to pass on to his contemporaries the knowledge he had recently acquired through his contact with Turks, in a region that was then virtually ignorant of most of the oriental customs. The Procession of Turkish Riders, a remarkable five woodcuts series published in Antwerp in 1526, is certainly the most indicative example of it. Moreover, the artist's works, especially his drawings, reveal the extraordinary fascination he developed for the Orient. Indeed men wearing orientalizing turbans became recurrent characters in his Oeuvre, even though the subject depicted did not impose on him to do so, so that the precise identification of the iconography is sometimes made difficult, as we shall see. This paper aims to show how Jan Swart's stay in Venice and his encounter with Orientals irrevocably shaped the artist's career. Through emblematic cases, we’ll also highlight how he managed to assimilate a new formal repertoire, which he then mobilized and adapted to new iconographic and aesthetic constraints. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULiège)
See detailThe Story of Joseph by Jan Swart van Groningen. Issues, Interests and Perspectives of an Intericonic Study
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2020, February 20)

Artiste aux multiples talents, Jan Swart se distingua comme un formidable concepteur de modèles pour la production de peintures sur verre. La suite fragmentaire de l’histoire de Joseph (British Museum) en ... [more ▼]

Artiste aux multiples talents, Jan Swart se distingua comme un formidable concepteur de modèles pour la production de peintures sur verre. La suite fragmentaire de l’histoire de Joseph (British Museum) en est un exemple patent. L’étude intericonique de ces œuvres révèle combien le maître hollandais puisa à des sources variées (œuvres des primitifs flamands, gravures italiennes, …) qu’il réinterpréta afin de créer des compositions visuelles innovantes et marquantes. Il appert aussi que ces dessins, essaimant largement, servirent à leur tour de modèles pour d’autres artistes et artisans. À travers ce cas d’étude, ma communication entend souligner la dimension hautement interactive de la création artistique à la Renaissance et préciser la place centrale occupée par Jan Swart au cœur d’un vaste réseau d’échange de motifs qui transcendait les médiums artistiques. Ces questionnements occupent un pan important de mes recherches doctorales. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (1 ULiège)
See detailPar-delà le cadre. Intérêts et enjeux des marges dans l’étude de l’œuvre de Jan Swart van Groningen
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2020, February 06)

Artiste aussi fascinant que méconnu, à la fois peintre, graveur et dessinateur, Jan Swart van Groningen (ca. 1500 – ca. 1560) se distingua avant tout par ses formidables qualités d’artiste-inventor, c’est ... [more ▼]

Artiste aussi fascinant que méconnu, à la fois peintre, graveur et dessinateur, Jan Swart van Groningen (ca. 1500 – ca. 1560) se distingua avant tout par ses formidables qualités d’artiste-inventor, c’est-à-dire de concepteur de motifs et d’images passibles d’usages multiples. Il appert qu’un grand nombre de ses dessins servirent autrefois de modèles pour la production de peintures sur verre. Leur format et leurs dimensions étaient, partant, tributaires de ceux des panneaux de verre ensuite produits : « form follows function » pour reprendre la célèbre maxime structuraliste. Etonnamment, il n’est pourtant pas rare que la composition ait été prolongée par-delà les limites imposées par le cadre. L’étude de ces éléments périphériques, situés hors-champ, se révèle riche d’enseignements, en ce qu’elle met en lumière certaines stratégies compositionnelles développées par l’artiste hollandais. Elle fournit en outre de précieuses données, permettant de restituer les étapes du processus créatif qui sous-tend l’exécution de ces dessins, depuis le tracé préparatoire à la craie noire jusqu’à la pose d’un lavis, modelant avec subtilité reliefs du paysage et plis des drapés. Par ailleurs, certaines inscriptions marginales, souvent négligées par la critique, invitent à la reconsidération de certaines iconographies. Au travers de plusieurs exemples inédits, tirés de l’œuvre de Jan Swart van Groningen, cette communication entend montrer tout l’intérêt que revêt l’étude des marges pour une meilleure compréhension des œuvres et des pratiques artistiques du maître hollandais. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Large est le chemin qui conduit le pape et les fidèles à la perdition". Une image diffamante du pontife dans l'oeuvre de Jan Swart van Groningen
Vankan, Gaylen ULiege

in D'Alberto, Claudia (Ed.) Imago Papae. Le pape en image du Moyen Âge à l'Epoque contemporaine (2020)

Detailed reference viewed: 37 (1 ULiège)
See detailFrom Paper to Glass. Prints and Stained Glass Roundels in the 16th Century Low Countries
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2019, October 21)

Absolute technical revolution, printmaking played a major role in the circulation of images and motifs throughout Renaissance Europe. While its interrelationship with painting is relatively well known ... [more ▼]

Absolute technical revolution, printmaking played a major role in the circulation of images and motifs throughout Renaissance Europe. While its interrelationship with painting is relatively well known, its links with the art of stained glass roundel, which flourished between the 15th and 17th centuries, remain for their part little studied. Yet, it appears that glass painters found in prints a formidable repertoire of models that they willingly transferred to glass, thus contributing to their wider diffusion. Consequently, prints constitute a valuable methodological tool for the art historian as well, especially when it comes to dating these glass panels. This paper aims to highlight the ever-increasing place of engravings in the creative genesis of glass painters during the 16th century and to question the practical modalities of their transfer to glass. It also aims to show how some engraved compositions, such as those executed after Maarten van Heemskerck’s designs, enjoyed exceptional popularity among glassmakers, sometimes for several decades. By doing so, new perspectives on the interrelationship between graphic art and painting on glass will be opened. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (3 ULiège)
See detailCréation ou innovation artistique ? Pour une nouvelle approche des procédés créatifs à la Renaissance
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2019, July 05)

Incontestablement, l’innovation fut de tous temps et demeure aujourd’hui encore l’un des principaux moteurs de la création artistique. Animés par une besoin identitaire qui les pousse sans cesse à se ... [more ▼]

Incontestablement, l’innovation fut de tous temps et demeure aujourd’hui encore l’un des principaux moteurs de la création artistique. Animés par une besoin identitaire qui les pousse sans cesse à se démarquer, les artistes déploient force d’ingéniosité afin de proposer au regard ce que jamais auparavant il n’a eu l’occasion de voir. Aussi, l’innovation réside-t-elle avant tout dans la quête de l’inédit, dans la rupture, dans la prise d’écart vis-à-vis de la tradition. Les œuvres de la Renaissance rendent compte d’une réalité sensiblement différente et mettent en lumière des processus créatifs essentiellement fondés sur l’imitation, l’émulation et la réinterprétation formelle. Le cas de Jan Swart van Groningen (v. 1500 – v. 1560), artiste hollandais auquel est consacré mon projet doctoral, est emblématique à cet égard. À la fois peintre, graveur et dessinateur, il se distingua avant tout par son incroyable habileté à réinventer des motifs éprouvés, s’inspirant de sources variées qu’il se réappropria afin d’élaborer de nouvelles images qui, essaimant largement, fécondèrent le travail d’autres artistes et finirent pas imprégner la culture visuelle de son temps. Ses réalisations s’inscrivent au cœur d’un vaste réseau de circulation des images transcendant l’espace et le temps, mais aussi les médiums artistiques et, partant, attestent de la dimension hautement interactive de la création artistique à la Renaissance. Cette communication entend démontrer l’importance de porter un regard nouveau sur les processus créatifs à la Renaissance, envisagés à travers le prisme de concepts novateurs tels que la notion d’intericonicité. Elle vise ainsi à ouvrir une réflexion sur le sens à accorder à l’innovation à l’époque. Des exemples édifiants tirés de l’œuvre du maître hollandais appuieront le propos. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (2 ULiège)
See detailPeindre le verre aux Temps modernes. L'art du rondel, une facette méconnue de notre patrimoine artistique
Vankan, Gaylen ULiege

Conference given outside the academic context (2019)

Detailed reference viewed: 26 (2 ULiège)
Full Text
See detailNova Reperta, gravures au burin, 219 x 280 mm, d’après des dessins de Jan van der Straet dit Stradanus, éd. Anvers, Jan Galle, après 1636 (Liège, Musée Wittert, inv. 11773-11789)
Vankan, Gaylen ULiege

in Arm@rium Universitatis Leodiensis: la Bibliothèque Numérique du Moyen Âge et de la Première Modernité de l'Université de Liège (2019)

Detailed reference viewed: 38 (6 ULiège)
See detailTraduction ou homonymie ? Quand la source d'information devient source de confusion
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2019, February 27)

L’une des principales difficultés méthodologies que soulèvent l’étude de la vie et de l’œuvre de Jan Swart van Groningen, artiste auquel est consacré mon projet doctoral, réside dans la pauvreté des ... [more ▼]

L’une des principales difficultés méthodologies que soulèvent l’étude de la vie et de l’œuvre de Jan Swart van Groningen, artiste auquel est consacré mon projet doctoral, réside dans la pauvreté des sources documentaires. Force est de constater que la (très) brève notice biographique que consacra l’historiographe néerlandais Carel Van Mander à l’artiste dans son célèbre Schilder-Boeck, bien que truffée d’approximations, voire d’inexactitudes, demeure notre principale source d’informations. C’est sans surprise que celle-ci servit de point d’ancrage à l’ensemble des ouvrages et contributions scientifiques qui virent le jour depuis le XVIIe siècle. Originellement présentées en néerlandais, les informations contenues aux folios 222v et 223r furent alors traduites (en allemand, en latin, en français, en italien, etc.). Dans le cas présent, le processus ne fut pas sans générer des erreurs d’interprétation dues pour l’essentiel à des confusions entre traduction et homonymie. La lecture attentive de la littérature sur Jan Swart révèle une tendance partagée par plusieurs auteurs à assimiler deux personnalités distinctes, mêlant ainsi leur parcours de vie respectif, ou, à l’inverse, à dissocier deux artistes quand il s’agit en réalité d’un seul et même individu. De Jan Swart à Hans Schwarz, en passant par Giovanni da Frisia, Jean le Noir ou encore à Johannes Niger, se pose en définitive la question de savoir si nous nous trouvons en présence d’un seul et même artiste, ou s’il s’agit d’autant de personnalités distinctes. À travers deux cas édifiants, la présente communication entend revenir sur ces confusions à l’origine de certaines données biographiques erronées parfois si profondément ancrées qu’elles continuent d’être véhiculées par la critique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (3 ULiège)
Peer Reviewed
See detailCirculation and Uses of Images in the Low Countries during the Renaissance. Reflections on Jan Swart van Groningen
Vankan, Gaylen ULiege

Conference (2019, January 25)

Personnalité aussi fascinante que méconnue, à la fois peintre, graveur et dessinateur, Jan Swart van Groningen (ca. 1495-ca. 1563) déploya, dans les anciens Pays-Bas, une formidable activité de concepteur ... [more ▼]

Personnalité aussi fascinante que méconnue, à la fois peintre, graveur et dessinateur, Jan Swart van Groningen (ca. 1495-ca. 1563) déploya, dans les anciens Pays-Bas, une formidable activité de concepteur d’images et de modèles figurés passibles d’usages multiples. Ce contemporain de Pieter Bruegel l’Ancien se signale notamment par l’habileté dont il fit preuve pour s’approprier des compositions et motifs éprouvés, puisant à des sources aussi diverses que les œuvres des Primitifs flamands, celles de graveurs italiens ou de Dürer, qu’il réinterpréta pour créer des formules iconographiques à la fois innovantes et visuellement marquantes. À leur tour, celles-ci inspirèrent d’autres artistes, actifs dans des disciplines diverses, qui les reformulèrent eux aussi, afin de les adapter à de nouvelles exigences esthétiques, fonctionnelles ou iconographiques ; nombre des modèles conçus par Jan Swart connurent une faveur particulière dans le milieu des peintres-verriers où ils furent notamment exploités pour la production de « rondels ». Ainsi, l’artiste hollandais s’insérait au cœur d’un vaste réseau d’échanges et de circulations des images, qui transcendait les genres artistiques. Envisagée à l’aune du concept d’intericonicité, l’œuvre du maître hollandais dévoile une dimension hautement interactive de la création artistique de la Renaissance, essentiellement fondée sur l’imitation et la réinterprétation formelle. Un dessin sur l'histoire de Tobie (Londres, British Museum) servira à illustrer notre propos. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (2 ULiège)
See detailHieronymus Cock, d'après Pieter Bruegel l'Ancien, Paysage avec la tentation du Christ
Vankan, Gaylen ULiege

in Bassens, Maarten; Van Grieken, Joris (Eds.) Bruegel en noir et blanc. Tout l'Œuvre gravé (2019)

Detailed reference viewed: 28 (1 ULiège)
See detailPieter van der Heyden, d'après Pieter Bruegel l'Ancien, Saint Jacques et le magicien Hermogène
Vankan, Gaylen ULiege

in Bassens, Maarten; Van Grieken, Joris (Eds.) Bruegel en noir et blanc. Tout l'Œuvre gravé (2019)

Detailed reference viewed: 30 (1 ULiège)
Peer Reviewed
See detailImagine Orient: a Military Procession by Jan Swart van Gronignen
Vankan, Gaylen ULiege

Conference (2018, November 24)

“Een deel Turcken te Peerde, met boghen en pilkokers, die seer aerdigh en gheestigh zijn”. These are the words used by Carel van Mander, in his famous Schilder-Boeck, to describe a remarkable series of ... [more ▼]

“Een deel Turcken te Peerde, met boghen en pilkokers, die seer aerdigh en gheestigh zijn”. These are the words used by Carel van Mander, in his famous Schilder-Boeck, to describe a remarkable series of woodcuts by Jan Swart van Groningen. This latter is composed of five self-sufficient sheets which put together form a military procession showing the Emperor Soliman I preceded and followed by Turkish, Mameluke, heathen and Arabish riders. This series is exceptional in many ways. Unlike most of the processions produced during the first half of the 16th century, this one didn’t commemorate any particular historical even, nor did it participate in propaganda through the use of images. Rather, it proves to be a pure artificial construction, guided by some « documentary » intentions, which partook of a popular taste for exoticism and oriental images. An interesting point is to consider how Jan Swart resorted to the same iconographic canons as those developed for example by Hans Burgkmair and Albrecht Aldorfer in their triumphal processions and equestrian portraits. Published in Antwerp by Willem Liefrinck in 1526, this series enjoyed a flourishing success in the Lowlands and far beyond, literally stamping its own imprint on the Northern European visual culture – the influence on Pieter Coecke’s Procession of Süleyman I will be considered. Largely spread in the Germanic Empire, these woodcuts were used as models by other artists, such as Daniel Hopfer and Melchior Lorsch (?), for their own Turkish processions. At a time when Christianity looked with apprehension at Turkish progress and supremacy, some personalities like Erhard Schön reinterpreted this series in order to nourish a strong anti-Turkish propaganda. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (3 ULiège)
See detailLe Christ dans un paysage de Jan Swart van Groningen : symboles, références et messages cachés
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2018, November 14)

Detailed reference viewed: 54 (5 ULiège)
Full Text
See detailDen Bibel. ‘t geheel Oude ende Nieuwe Testament, Antwerpen, Willem Vorsterman, 1544, in 4° (Liège, Bibliothèque ALPHA, Th00510)
Vankan, Gaylen ULiege

in Arm@rium Universitatis Leodiensis: la Bibliothèque Numérique du Moyen Âge et de la Première Modernité de l'Université de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 61 (3 ULiège)
See detailEmulation et intericonicité. Le cas de Jan Swart van Groningen
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2018, September 28)

Personnalité aussi fascinante que méconnue, Jan Swart van Groningen (ca. 1495-ca. 1563) déploya, dans les anciens Pays-Bas, une formidable activité de concepteur d’images et de modèles figurés passibles ... [more ▼]

Personnalité aussi fascinante que méconnue, Jan Swart van Groningen (ca. 1495-ca. 1563) déploya, dans les anciens Pays-Bas, une formidable activité de concepteur d’images et de modèles figurés passibles d’usages multiples. Les modalités de leur élaboration méritent qu’on s’y attarde ; l’imitation et l’émulation y jouent un rôle central. L’artiste hollandais se signale en effet par l’habileté dont il fit preuve pour s’approprier des compositions et motifs éprouvés, puisant à des sources aussi diverses que les œuvres des Primitifs flamands, celles de graveurs italiens ou de Dürer, qu’il réinterpréta pour créer des formules iconographiques à la fois innovantes et visuellement marquantes. À leur tour, celles-ci inspirèrent d’autres artistes, actifs dans des disciplines diverses, qui les reformulèrent eux aussi, afin de les adapter à de nouvelles exigences esthétiques, fonctionnelles ou iconographiques. Il apparaît que nombre des modèles conçus par Jan Swart connurent une faveur particulière dans le milieu des peintres-verriers où ils furent notamment exploités pour la production de « rondels ». C’est dire qu’ils percolèrent largement dans la culture visuelle de leur temps. Une suite remarquable de dessins illustrant l’histoire du patriarche Joseph (Londres, British Museum) servira de point de départ à mon propos, car elle se révèle être au centre d’un tel phénomène de recyclage créatif. À travers cet exemple, c’est la nature même d’une démarche créative basée sur un principe d’« imitation-émulation » qui sera contextualisée et interrogée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (4 ULiège)
See detailPenser l’outil numérique dans l’étude du rondel : enjeux, intérêts et dangers
Vankan, Gaylen ULiege

Scientific conference (2018, May 16)

Detailed reference viewed: 23 (6 ULiège)
Full Text
See detailClaude Paradin, Quadrins historiques de la Bible, Lyon, Jean de Tournes, 1558, 8° (Liège, Bibliothèques de l'ULiège, TH01093)
Vankan, Gaylen ULiege

in Arm@rium Universitatis Leodiensis: la Bibliothèque Numérique du Moyen Âge et de la Première Modernité de l'Université de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 48 (5 ULiège)
See detailMaître de 1518, Auguste et la Sibylle de Tibur
Vankan, Gaylen ULiege

in La Boverie. Catalogue des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 23 (2 ULiège)
See detailPieter Coecke van Aelst, Cène
Vankan, Gaylen ULiege

in La Boverie. Catalogue des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège (2018)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULiège)