References of "Spitz, Jacqueline"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLa sensibilisation des adoptants aux enjeux de la parentalité adoptive : un médiateur de la résilience de l’enfant
Spitz, Jacqueline ULiege; Glowacz, Fabienne ULiege

Conference (2018, June 28)

Il n’y a pas d’adoption sans abandon. Un enfant adopté, au travers de cette rupture précoce, a subi un trauma, une perte profonde. S’il n’est pas possible de présumer de l’impact de cette blessure ... [more ▼]

Il n’y a pas d’adoption sans abandon. Un enfant adopté, au travers de cette rupture précoce, a subi un trauma, une perte profonde. S’il n’est pas possible de présumer de l’impact de cette blessure, l’hypothèse que cette rupture initiale ait des effets et puisse être une source de traumatismes ne peut pour autant être écartée. La première rencontre entre l’enfant et les parents adoptifs est aussi longuement décrite dans la littérature comme un moment de « choc » pour chacun. La mise en jeu de capacités de résilience par l’enfant nécessite de trouver dans son milieu familial, dans son environnement, des liens significatifs de qualité, un étayage affectif et relationnel favorisant le développement de liens d’attachement. La prise en compte des traces des souffrances de la prime enfance requiert soutien et disponibilité émotionnelle des parents, des compétences parentales réparatrices. Dans ce cadre, les parents adoptifs deviennent les premiers tuteurs de résilience au bénéfice de leur enfant. Pour un certain nombre de candidats en désir d’enfant, l’adoption est l’ultime recours pour « devenir parents ». La tentation est grande pour eux de mettre le focus sur les rêves élaborés autour de l’enfant adopté et de minimiser, banaliser les spécificités de la parentalité adoptive, qui ne peuvent néanmoins être déniées. L’évolution actuelle du contexte de l’adoption et du profil des enfants adoptables accroît encore la distance par rapport aux attentes des adoptants. A la lumière de ces éléments, les connaissances cliniques et les recommandations des hautes instances internationales soulignent la nécessité d’un accompagnement du processus adoptif, les intervenants devenant alors des tuteurs d’un second niveau de la résilience des enfants. En Belgique, la participation à un module de sensibilisation aux enjeux de la parentalité adoptive est une obligation au début de la procédure d’adoption, prenant place avant l’évaluation des aptitudes des adoptants. Ce module les amène à soutenir un processus de pensée autour de l’adoption, à traverser les grandes questions relatives aux particularités de la parentalité adoptive. Ce dispositif répond à des conditions pour devenir un médiateur de résilience des enfants au travers de l’identification de compétences des parents à être des tuteurs de résilience. L’objectif de notre communication est de mettre en évidence les éléments de ce module soutenant la fonction de médiateur des intervenants au travers de la sensibilisation des parents adoptifs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (3 ULiège)
Peer Reviewed
See detailQuand le conflit parental devient une source potentielle de victimisation de l’enfant : une nouvelle mission pour l’expert judiciaire ?
Spitz, Jacqueline ULiege; Glowacz, Fabienne ULiege

Conference (2018, June 04)

En Belgique, le recours à l’expertise judiciaire ordonnée par le tribunal de la famille se multiplie depuis plusieurs années au vu non seulement de l’augmentation du nombre des séparations parentales mais ... [more ▼]

En Belgique, le recours à l’expertise judiciaire ordonnée par le tribunal de la famille se multiplie depuis plusieurs années au vu non seulement de l’augmentation du nombre des séparations parentales mais aussi de la complexification des situations familiales portées à sa connaissance. L’hébergement de l’enfant entretient la poursuite des conflits au-delà de la séparation, faisant de ce dernier à la fois un enjeu, un instrument voire une victime. L’autorité parentale conjointe et l’hébergement égalitaire de l’enfant sont devenus la norme dans le débat judiciaire et semblent aussi créer un contexte favorable à la pérennisation des conflits. Tant les parents que la justice ne peuvent échapper aux changements d’une société en perpétuelle mutation. Le statut de chaque parent, l’égalité de la place de chacun et l’évolution des modèles familiaux sont des éléments contextuels venant impacter les enjeux et le mode de résolution des conflits. Au-delà des missions classiques relatives aux modalités d’hébergement de l’enfant, l’expertise judiciaire est plus souvent ordonnée dans les situations où le recours à la procédure civile semble figer ou amplifier le conflit entre les parents et dans les situations où des infractions pénales sont à charge d’un parent, c’est-à-dire celles où l’enfant court le risque d’être un « enfant en danger ». L’objectif de cette communication est de questionner les facteurs de risque susceptibles de transformer une situation de conflit parental en une situation de danger pour l’enfant. Comment peut-on passer d’une procédure civile à une procédure protectionnelle ? Quelle est la place de l’infraction pénale dans le débat civil ? L’analyse qualitative de vignettes cliniques issues de notre pratique expertale soutient ce questionnement du traitement du conflit parental majeur dans le contexte du système judiciaire belge. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (2 ULiège)