References of "Remacle, Angélique"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’analyse acoustique des voix d’enfants de 5 ans : Proposition de valeurs de référence pour les logiciels PRAAT et VOCALAB
Sicard, Etienne; Meyrieux, Léa; Moreau, Mathilde et al

Poster (2019, May 14)

En clinique, les mesures acoustiques d’une voix sont comparées à des normes correspondant au genre, à l’âge et à la langue de l’individu. De telles normes sont disponibles pour les adultes mais sont plus ... [more ▼]

En clinique, les mesures acoustiques d’une voix sont comparées à des normes correspondant au genre, à l’âge et à la langue de l’individu. De telles normes sont disponibles pour les adultes mais sont plus rares pour les enfants, particulièrement les francophones en-deçà de 6 ans. Pour répondre à ce manque, Remacle et collaborateurs (2019) ont constitué un corpus de voix de 53 enfants normophoniques de 5 ans (26 filles ; 27 garçons), comportant la production des voyelles /a/, /i/, /u/ tenues. A partir de ce corpus, des valeurs de références pour les paramètres acoustiques ont été établies sous PRAAT (Remacle et al., 2019) et VOCALAB (Meyrieux & Moreau, 2018). L’objectif de cette étude est d’identifier les points de convergence/divergence entre les paramètres obtenus à l’aide des deux logiciels, sur base du corpus décrit ci-dessus. Compte tenu de l’absence de différence de l’appareil vocal (Cartei et al., 2014) et des paramètres acoustiques à 5 ans (Remacle et al., 2019), nous proposons une analyse groupée pour les filles et les garçons. Sur PRAAT, la F0 (méthode d’auto-corrélation), le shimmer, le Jitter et le NHR ont été extrait sur une portion stable d’une seconde au milieu de la voyelle tenue. Sur VOCALAB, les paramètres correspondants ont été extraits sur l'ensemble de la voyelle (Tableau 1). L’analyse du F0 montre une corrélation très forte des valeurs obtenues avec PRAAT et VOCALAB. Des différences importantes sont observées entre les indicateurs d’instabilité en fréquence et en amplitude des deux logiciels. Ces différences s’expliquent par le calcul court terme de PRAAT (à l’échelle d’un à dix cycles, d’une durée de quelques dizaines de ms) et le calcul combinant le court, moyen (100 ms) et long terme (1 sec) de VOCALAB, ainsi que par la portion du signal analysée (1 sec sur PRAAT et la voyelle entière sur VOCALAB). En revanche, le NHR de PRAAT et le rapport bruit/signal de VOCALAB montrent une corrélation négligeable à modérée selon la voyelle analysée. Ces résultats sont très proches de ceux obtenus pour des voix adultes précédemment publiés (Sicard & Menin-Sicard, 2013). L’analyse acoustique des voix d’enfants de 5 ans aura permis d'intégrer des repères d'indicateurs d'altération de la voix de jeunes enfants dans VOCALAB, sous forme d’un recoloriage des seuils voix normale/altérée (Figure 1). L’extrapolation entre les repères de l’enfant de 5 ans jusqu’à la puberté justifie toutefois la construction d’un corpus d’enfants âgés de 4 à 12 ans pour affiner les repères. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuels facteurs individuels peuvent prédire la charge vocale des enseignants ?
Remacle, Angélique ULiege; De Chambourcy, Laetitia; Lefèvre, Nathalie

Conference (2019, May 14)

Introduction : Au cours de leur carrière, plus de la moitié des enseignants développent des troubles de la voix (Van Houtte et al., 2011). Il s’agit principalement de phonotraumatismes consécutifs à une ... [more ▼]

Introduction : Au cours de leur carrière, plus de la moitié des enseignants développent des troubles de la voix (Van Houtte et al., 2011). Il s’agit principalement de phonotraumatismes consécutifs à une surcharge vocale, favorisant des patterns phonatoires dysfonctionnels (Martins et al., 2014). Ce travail vise à identifier les facteurs individuels qui prédisent l’augmentation de la charge vocale. Méthode : 87 enseignants ont porté un dosimètre durant une semaine de travail (Figure 1). Ce dispositif permet le monitoring du comportement phonatoire à l’aide d’un capteur de vibration des plis vocaux. Les paramètres de charge vocale analysés toutes les 200 ms sont : la durée de phonation, l’intensité et la fréquence fondamentale de la voix (F0). Les caractéristiques individuelles suivantes des participants ont été étudiées : genre, âge, nombre d’années de carrière dans l’enseignement, niveau enseigné (Tableau 1), consommation de tabac, présence de problèmes gastro-œsophagiens, pratique d’un loisir sollicitant l’usage de la voix, éducation vocale, problèmes vocaux passés, présence de plaintes vocales au moment de l’étude évaluée avec le Voice Handicap Index (VHI) (Woisard et al., 2004). Afin de déterminer l’effet des facteurs individuels sur les paramètres de charge vocale, des modèles linéaires mixtes ont été utilisés. Résultats : Aucun facteurs individuel n’influence la durée de phonation ni l’intensité vocale. Par contre, F0 dépend significativement du genre, du niveau enseigné, de la pratique d’un loisir sollicitant l’usage de la voix, et du score au VHI. Plus précisément, F0 est plus élevée pour les femmes que les hommes (Δ=68 Hz), pour les individus ne pratiquant pas de loisir vocal (Δ=10 Hz), et pour ceux ayant un score élevé au VHI (augmentation de 0,7 Hz pour chaque point supplémentaire au VHI). Le niveau enseigné impacte la F0 des femmes uniquement. Les enseignantes des universités ont une voix plus grave que celles du maternel (Δ=58 Hz), du primaire (Δ=44 Hz), et du secondaire (Δ=31 Hz). Conclusions : Sachant que l’élévation de F0 augmente les stress mécaniques liés à la vibration, les individus à risque de phonotraumatismes sont les femmes et particulièrement celles qui enseignent dans les niveaux inférieurs, ainsi que les enseignants auto-rapportant des plaintes vocales. La voix plus grave des participants ayant une activité extra-professionnelle vocale pourrait s’expliquer par une inflammation aigue ou une fatigue musculaire liée à la surcharge vocale (Remacle et al., 2018). Ces informations aident à identifier les enseignants à cibler dans les programmes de dépistage et de prévention des problèmes vocaux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (1 ULiège)
See detailLes troubles de la voix chez les enseignants : Quels en sont les facteurs de risque et les conséquences ?
Remacle, Angélique ULiege

Scientific conference (2019, April 11)

Au cours de leur carrière, plus de la moitié des enseignants développent des troubles de la voix. Il s’agit principalement de phonotraumatismes consécutifs à une surcharge vocale, menant à des patterns ... [more ▼]

Au cours de leur carrière, plus de la moitié des enseignants développent des troubles de la voix. Il s’agit principalement de phonotraumatismes consécutifs à une surcharge vocale, menant à des patterns phonatoires dysfonctionnels. Ces perturbations laryngées impliquent une dégradation du son et un inconfort physique pour le locuteur. La première partie de cette conférence porte sur les facteurs individuels qui induisent une augmentation de la charge vocale. Le monitoring du comportement phonatoire à l’aide de capteurs de vibration permet d’étudier la durée de phonation, l’intensité et la fréquence de la voix en contexte écologique. Ces données sont mises en relation avec les facteurs individuels afin d’identifier les enseignants les plus à risque de développer un trouble lié à une charge vocale élevée. La deuxième partie de l’exposé s’intéresse aux conséquences des troubles vocaux des enseignants. Sur base de travaux menés en collaboration avec Isabel Schiller, le point de vue de l’auditeur est adopté. L’impact de la voix dysphonique de l’enseignant sur la compréhension des élèves est exposé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (5 ULiège)
See detailFacteurs de risque et conséquences des troubles de la voix : l’exemple des enseignants
Remacle, Angélique ULiege

Scientific conference (2019, February 27)

En contexte pédagogique, les challenges pour l’enseignant sont (i) communiquer efficacement en environnement hostile (acoustique défavorable, bruit ambiant élevé) ; (ii) capter l’attention des élèves pour ... [more ▼]

En contexte pédagogique, les challenges pour l’enseignant sont (i) communiquer efficacement en environnement hostile (acoustique défavorable, bruit ambiant élevé) ; (ii) capter l’attention des élèves pour transmettre un contenu pédagogique ; (iii) assurer la gestion de la classe (organisation, discipline). Au cours de leur carrière, plus de la moitié des enseignants développent des troubles de la voix. Il s’agit principalement de phonotraumatismes consécutifs à une surcharge vocale, menant à des patterns phonatoires dysfonctionnels. Ces perturbations laryngées impliquent une dégradation du son et un inconfort physique pour le locuteur. La première partie de cet exposé vise à identifier les facteurs individuels qui prédisent l’augmentation de la charge vocale. Le monitoring du comportement phonatoire à l’aide de capteurs de vibration des plis vocaux permet d’étudier la durée de phonation, l’intensité et la fréquence de la voix en contexte écologique. Ces données sont mises en relation avec les facteurs individuels afin d’identifier les enseignants les plus à risque de développer un trouble lié aux phonotraumatismes. La deuxième partie de l’exposé, basée sur les travaux de thèse d’Isabel Schiller, s’intéresse aux conséquences des troubles vocaux du locuteur sur la compréhension des élèves. L’impact d’une voix dysphonique sur la discrimination phonologique et la compréhension morphosyntaxique d’enfants de 5-6 ans est évalué. Les résultats suggèrent que la dysphonie de l’enseignant impacte la manière dont les enfants traitent l’information linguistique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (4 ULiège)
Peer Reviewed
See detailThe effect of impaired speaker’s voice and noise on children's spoken language processing
Schiller, Isabel ULiege; Morsomme, Dominique ULiege; Kob, Malte et al

Poster (2019, January 11)

Background – Past studies indicate that listening to either impaired voice or against background noise may compromise children’s ability to process spoken language. However, the interaction of both ... [more ▼]

Background – Past studies indicate that listening to either impaired voice or against background noise may compromise children’s ability to process spoken language. However, the interaction of both factors remains largely unknown. Aim – The aim of this study was to investigate single and combined effects of impaired speaker’s voice and noise on spoken language processing in children (aged 5-6). Methods – First-grade primary school children (n = 53) individually performed two listening tasks: A Minimal-Pair Discrimination task assessing speech perception and a Sentence-Picture Matching Task assessing listening comprehension. Speech stimuli were presented in four conditions: (C1) normal voice and no noise, (C2) imitated impaired voice and no noise, (C3) normal voice and speech-shaped noise, and (C4) imitated impaired voice and speech-shaped noise. Task score per condition was calculated as measure of performance. Results – Irrespective of task, children performed significantly lower when stimuli were presented in a combination of impaired voice and noise (C4) as compared to any other condition. The presence of only one adverse factor (C2 or C3) lowered performance in the speech perception task but not the listening comprehension task. Discussion – Results suggest that when processing speech, young school-aged children are highly vulnerable to the combined effect of impaired speaker’s voice and noise. This could be due to increased auditory masking and reduced cognitive capacity available for linguistic processing. With only a single adverse factor present, children seem able to still use semantic or syntactic context cues for correct interpretation. However, performance drops when such cues are unavailable. Conclusion – Favorable listening conditions may be crucial for children’s processing of spoken language and positive learning outcomes. Particularly in the educational context, where listening is affected by voice quality and noise, measures should be taken to enhance the transmission of the speech signal and reduce noise. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (7 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVocal characteristics of 5-year-old children: Proposed normative values based on a French-speaking population
Remacle, Angélique ULiege; Genel, Ysaline; Segers, Magali et al

in Logopedics, Phoniatrics, Vocology (2019), 16

Purpose: Previous research proposed normative data on gender- and age-specific voice acoustics for adults. Such reference values are lacking for children, particularly under the age of 6. This study was ... [more ▼]

Purpose: Previous research proposed normative data on gender- and age-specific voice acoustics for adults. Such reference values are lacking for children, particularly under the age of 6. This study was intended (1) to collect reliable normative data for the acoustic parameters of 5-year-old children’s voices, and (2) to investigate potential gender-specific differences. Study: Prospective and cross-sectional. Methods: Acoustic analyses were done on the voices of 53 normophonic children (26 girls; 27 boys) aged 5;0 to 5;11 years, using Praat software. The fundamental frequency, local jitter, local shimmer, and noise-to-harmonics ratio (NHR) were measured on the sustained vowels [a], [i], and [u]. The highest frequency, lowest frequency, and frequency range were measured using ascending and descending glissandi on the vowel [a]. Results: For the three sustained vowels, the mean fundamental frequency ranged from 255 Hz to 277 Hz, mean jitter ranged from 0.394% to 0.591%, mean shimmer ranged from 2.571% to 5.824%, and mean NHR ranged from 0.009 to 0.034. The frequency range was from 190 Hz to 750 Hz, which corresponds to 23.7 semitones. No gender difference was found, except for NHR on the vowel [a]. Conclusions: The lack of gender differences – other than for NHR on the vowel [a] – led us to propose mixed norms for 5-year-old boys and girls combined. Implications: These normative data will allow clinicians to compare children’s voice assessments to specific references in order to enhance diagnostic accuracy and measure therapy outcomes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (15 ULiège)
Peer Reviewed
See detailL’influence de la qualité vocale du locuteur et du bruit de fond sur la compréhension du langage oral chez les enfants
Schiller, Isabel ULiege; Morsomme, Dominique ULiege; Kob, Malte et al

Conference (2018, November 09)

Objectif – Cette étude investigue les effets isolés et combinés d’une voix dysphonique et du bruit de fond sur la compréhension d’enfants âgés de cinq à six ans. Matériels et méthodes – 53 enfants de ... [more ▼]

Objectif – Cette étude investigue les effets isolés et combinés d’une voix dysphonique et du bruit de fond sur la compréhension d’enfants âgés de cinq à six ans. Matériels et méthodes – 53 enfants de première année primaire ont participé à deux tâches d’écoute : la première consistait en une tâche de discrimination de paires minimales pour estimer les capacités phonologiques des enfants et la deuxième une tâche d’assignation d’image afin d’évaluer leur compréhension morphosyntaxique. Pour ces deux tâches, les stimuli ont été présentés dans quatre conditions : (1) voix normale et sans bruit de fond, (2) voix dysphonique et sans bruit de fond, (3) voix normale et bruit de fond, et (4) voix dysphonique et bruit de fond. Résultats – Indépendamment de la tâche, les enfants obtiennent des scores significativement plus faibles lorsque les stimuli sont présentés dans la condition combinée voix dysphonique et présence de bruit de fond. La présence d’un seul facteur (soit la voix dysphonique, soit le bruit de fond) diminue les scores uniquement à la tâche de discrimination. Discussion – Les résultats suggèrent que les enfants sont sensibles aux effets que provoque une voix dysphonique cumulée à la présence de bruit de fond. Le fait que le message soit masqué par le bruit de fond et perturbé par la voix dysphonique influence potentiellement la manière dont les enfants traitent l’information linguistique. Leurs ressources cognitives pourraient ainsi être partiellement détournées en faveur du traitement de la perturbation du signal. Conclusion – Pour accéder à la compréhension du langage oral, les enfants doivent bénéficier d’un contexte d’écoute de qualité. Nos résultats soulignent la nécessité d’identifier les conditions optimales d’enseignement afin d’améliorer la transmission du signal vocal et de réduire le bruit de fond. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (21 ULiège)
Peer Reviewed
See detailApport du biofeedback dans l’augmentation de la fréquence fondamentale en féminisation vocale
Remacle, Angélique ULiege; Morsomme, Dominique ULiege

Conference (2018, November 09)

Objectifs Le Biofeedback (BF) informe en temps réel un individu sur le fonctionnement de son organisme, et ce via un capteur mesurant une activité physiologique. En phoniatrie, le BF peut, par exemple ... [more ▼]

Objectifs Le Biofeedback (BF) informe en temps réel un individu sur le fonctionnement de son organisme, et ce via un capteur mesurant une activité physiologique. En phoniatrie, le BF peut, par exemple, rendre compte d’un comportement moteur vocal inadéquat et amener le patient à le modifier. Chez une femme transgenre en recherche de féminité vocale, adopter un pattern fréquentiel plus élevé participe à une production jugée comme plus féminine. Cette étude vise à évaluer l’apport du BF dans l’acquisition d’un pattern fréquentiel plus élevé. Matériels et méthodes Design : étude de cas. Une femme transgenre a respecté les différents temps du protocole suivant : T1) évaluation, T2) trois séances logopédiques réparties sur 2 semaines, T3) évaluation, T4) deux semaines de BF continu encadré par un accompagnement du thérapeute, T5) évaluation. Le BF programmé sur le dosimètre VoxLog a délivré une alerte vibratoire lorsque F0 était inférieure à 150Hz. La F0 et le taux d’activation du BF ont été relevés via le Voxlog à chaque évaluation. Résultats Le test de Wilcoxon ne montre pas de changement de F0 suite à la rééducation logopédique mais bien une augmentation significative de F0 suite au traitement par BF. Au cours du traitement par BF, une diminution de l’activation de celui-ci suggère un apprentissage du comportement moteur escompté. Discussion L’utilisation du BF avec un accompagnement du thérapeute semble efficace pour atteindre un pattern fréquentiel plus élevé. Néanmoins, l’enseignement des techniques permettant au participant d’augmenter F0 doit être intégré au traitement logopédique. Conclusion La F0 n’étant pas le seul paramètre favorisant la perception d’une voix féminine, le BF reste une méthode certes prometteuse mais surtout complémentaire au traitement logopédique classique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (10 ULiège)
See detailQuels facteurs influencent le risque de développer un trouble de la voix chez l'enseignant?
Remacle, Angélique ULiege

Scientific conference (2018, October 16)

Detailed reference viewed: 46 (9 ULiège)
See detailListening challenge: How noise and dysphonic voice may disrupt children‘s spoken language processing
Schiller, Isabel ULiege; MORSOMME, Dominique ULiege; KOB, Malte et al

Scientific conference (2018, October 11)

The aim of this study was to investigate the effects of speech-shaped noise and impaired speaker’s voice on spoken language processing in children (aged 5-6 years). Fifty-three first-grade primary school ... [more ▼]

The aim of this study was to investigate the effects of speech-shaped noise and impaired speaker’s voice on spoken language processing in children (aged 5-6 years). Fifty-three first-grade primary school children performed two listening tasks: A minimal-pair discrimination task assessing speech perception and a sentence-picture matching task assessing listening comprehension. Speech stimuli were presented in four listening conditions: (1) normal voice / no noise, (2) impaired voice / no noise, (3) normal voice / noise, and (4) impaired voice / noise. Performance was measured in answer accuracy per condition. Results showed that performance was lowest when stimuli were presented in a combination of noise and impaired voice (speech perception: z = -9.36, p < .001; listening comprehension: z = -2.2, p = .028). This effect was more pronounced for speech perception than listening comprehension. The presence of either noise or impaired voice lowered performance in speech perception only. Results suggest that, when processing spoken language, children are highly susceptible to the combined effect of noise and impaired speaker’s voice. Available context cues may promote children’s spoken language processing in adverse listening conditions, but only to a certain extent of disturbance. This study has relevance for the educational setting, where noise and impaired teacher’s voice may negatively influence children’s listening efficacy. Measures should be taken to enhance the quality and transmission of speech signals in classrooms. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULiège)
See detailL'apport du biofeedback en thérapie vocale
Remacle, Angélique ULiege; Morsomme, Dominique ULiege

Scientific conference (2018, October 11)

Depuis une dizaine d'années, le monitoring de la voix du patient en dehors du cabinet logopédique est possible grâce à un outil transportable et simple d’usage : le dosimètre. Cet outil permet de mesurer ... [more ▼]

Depuis une dizaine d'années, le monitoring de la voix du patient en dehors du cabinet logopédique est possible grâce à un outil transportable et simple d’usage : le dosimètre. Cet outil permet de mesurer la fréquence et l’intensité de la voix, ainsi que la durée de phonation au cours des activités quotidiennes. Outre l’accumulation de la voix en contexte écologique, le dosimètre permet de donner un feedback au patient sur son utilisation vocale. En pratique, le clinicien configure l’appareil de sorte qu’il fournisse un signal en temps réel lorsque le patient adopte un comportement vocal inadéquat. Ainsi, le feedback permet de conscientiser un comportement spécifique et aide l’individu à le modifier. Dans cette conférence, nous discutons des applications cliniques de cet outil. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (4 ULiège)
See detailL’apport du biofeedback en thérapie vocale
Remacle, Angélique ULiege

Conference given outside the academic context (2018)

Depuis peu, le monitoring de la voix du patient en dehors du cabinet logopédique est possible grâce à un outil transportable et simple d’usage : le dosimètre. Cet outil permet de mesurer la fréquence et ... [more ▼]

Depuis peu, le monitoring de la voix du patient en dehors du cabinet logopédique est possible grâce à un outil transportable et simple d’usage : le dosimètre. Cet outil permet de mesurer la fréquence et l’intensité de la voix, ainsi que la durée de phonation au cours des activités quotidiennes. Outre l’accumulation de la voix en contexte écologique, le dosimètre permet de donner un feedback au patient sur son utilisation vocale. En pratique, le clinicien configure l’appareil de sorte qu’il fournisse un signal en temps réel lorsque le patient adopte un comportement vocal inadéquat. Ainsi, le feedback permet de conscientiser un comportement spécifique et aide l’individu à le modifier. Dans cette conférence, nous discutons des applications cliniques de cet outil. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (2 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVoice use among music theory teachers: A voice dosimetry and self-assessment study
Schiller, Isabel ULiege; Morsomme, Dominique ULiege; Remacle, Angélique ULiege

in Journal of Voice (2018), 32(5), 578-584

Objectives. This study aimed (1) to investigate music theory teachers’ professional and extraprofessional vocal loading and background noise exposure, (2) to determine the correlation between vocal ... [more ▼]

Objectives. This study aimed (1) to investigate music theory teachers’ professional and extraprofessional vocal loading and background noise exposure, (2) to determine the correlation between vocal loading and background noise, and (3) to determine the correlation between vocal loading and self-evaluation data. Methods. Using voice dosimetry, 13 music theory teachers were monitored for one workweek. The parameters analyzed were voice sound pressure level (SPL), fundamental frequency (F0), phonation time, vocal loading index (VLI), and noise SPL. Spearman correlation was used to correlate vocal loading parameters (voice SPL, F0, and phonation time) and noise SPL. Each day, the subjects self-assessed their voice using visual analog scales. VLI and selfevaluation data were correlated using Spearman correlation. Results. Vocal loading parameters and noise SPL were significantly higher in the professional than in the extraprofessional environment. Voice SPL, phonation time, and female subjects’ F0 correlated positively with noise SPL. VLI correlated with self-assessed voice quality, vocal fatigue, and amount of singing and speaking voice produced. Conclusions. Teaching music theory is a profession with high vocal demands. More background noise is associated with increased vocal loading and may indirectly increase the risk for voice disorders. Correlations between VLI and self-assessments suggest that these teachers are well aware of their vocal demands and feel their effect on voice quality and vocal fatigue. Visual analog scales seem to represent a useful tool for subjective vocal loading assessment and associated symptoms in these professional voice users. [less ▲]

Detailed reference viewed: 110 (31 ULiège)
Full Text
See detailLa voix en contexte professionnel : Usages, contraintes, dysfonctions et traitements
Remacle, Angélique ULiege

Scientific conference (2018, May 15)

Instrument de travail et de communication au fonctionnement peu connu, la voix confère de multiples usages. Souvent malmenée et surmenée par les professionnels (p.ex. enseignants, formateurs, etc.) qui ne ... [more ▼]

Instrument de travail et de communication au fonctionnement peu connu, la voix confère de multiples usages. Souvent malmenée et surmenée par les professionnels (p.ex. enseignants, formateurs, etc.) qui ne peuvent exercer leur travail sans son bon fonctionnement, la voix doit permettre de convaincre dans les conditions les plus adverses : acoustique défavorable, présence de bruit de fond, distance entre les interlocuteurs. Fatigue, forçage, modification de la qualité du son voire aphonie représentent un réel handicap, particulièrement pour les personnes exerçant un métier à voix. Tel est le cas des enseignants, qui constituent la population cible des recherches présentées dans cet exposé. Le projet VirtuVox sera présenté. Ce projet évalue l’apport de la réalité virtuelle en tant qu’outil applicable dans l’apprentissage d’un comportement vocal sain en situation d’enseignement. Il vise à améliorer la prévention des problèmes de voix et leur traitement en orthophonie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (13 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProtocole d’évaluation de la validité écologique d’une classe virtuelle pour l’apprentissage d’un comportement vocal sain en situation d’enseignement
Remacle, Angélique ULiege; Bouchard, Stéphane; Etienne, Anne-Marie ULiege et al

Poster (2018, April 23)

Contexte : En contexte scolaire, une utilisation optimale de la voix est indispensable pour enseigner efficacement tout en préservant la santé vocale de l’enseignant. En raison des exigences vocales liées ... [more ▼]

Contexte : En contexte scolaire, une utilisation optimale de la voix est indispensable pour enseigner efficacement tout en préservant la santé vocale de l’enseignant. En raison des exigences vocales liées à l’exercice de cette profession, la prévalence des problèmes de voix est extrêmement élevée chez les enseignants, impactant négativement leur qualité de vie, la qualité de l’enseignement et les apprentissages des élèves (1). Objectifs : Pour (re)apprendre un comportement moteur vocal sain en situation d’enseignement, nous évaluerons l’apport de la réalité virtuelle (RV), et plus spécifiquement de l’environnement virtuel (EV) classe du programme d’exposition en RV In Virtuo (2). Méthode : La validité écologique de l’EV classe sera mesurée en comparant le comportement vocal de 30 enseignants donnant une même leçon dans une classe virtuelle et dans une classe réelle, à l’aide de paramètres acoustiques et d’échelles d’auto-évaluation. Pour évaluer la qualité de l’immersion, les participants compléteront le Questionnaire de Propension à l’Immersion et le Questionnaire sur l’Etat de Présence (3). Post-immersion, un entretien semi-directif permettra d’obtenir l’avis de chaque participant concernant son expérience virtuelle. Résultats escomptés : Un état immersif et un sentiment de présence élevés, ainsi qu’un comportement vocal similaire in virtuo et in vivo, permettront de valider la RV en tant qu’outil applicable dans le cadre de l’apprentissage d’un comportement vocal sain en situation d’enseignement. Références : 1. Inserm. La voix : Ses troubles chez les enseignants. Paris: Inserm; 2006. 2. Bouchard, S., & Robillard, G. (2015). Manuel d’utilisation du programme d’exposition en réalité virtuelle pour le traitement des troubles d’anxiété. Document inédit rédigé dans le cadre de la subvention de la Fondation Canadienne pour l’Innovation (2007-2015) : Canadian Cyberpsychology and Anxiety Virtual Lab. Gatineau : Université du Québec en Outaouais. 3. Robillard, G., Bouchard, S., Renaud, P., & Cournoyer, L.G. (2002). Validation canadienne-française de deux mesures importantes en réalité virtuelle : l’Immersive Tendencies Questionnaire et le Presence Questionnaire. Poster presented at the 25ième congrès de la Société Québécoise pour la Recherche en Psychologie (SQRP), Trois-Rivières, November 1-3. [less ▲]

Detailed reference viewed: 115 (44 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes particularités de la voix du thérapeute en hypnose
Remacle, Angélique ULiege; Todorova, Tatiana; Zambra, Nurihan

Poster (2018, April 23)

Tandis que le contenu linguistique des suggestions hypnotiques a fait l’objet de diverses recherches, les aspects paralinguistiques, à savoir la voix utilisée par l’hypnothérapeute, restent peu décrits ... [more ▼]

Tandis que le contenu linguistique des suggestions hypnotiques a fait l’objet de diverses recherches, les aspects paralinguistiques, à savoir la voix utilisée par l’hypnothérapeute, restent peu décrits. Dans le cadre de la relaxation musculaire, les caractéristiques vocales des thérapeutes ont déjà été évaluées au moyen de mesures acoustiques (Knowlton & Larkin, 2006). A notre connaissance, de telles mesures n’ont pas été appliquées dans le domaine de l’hypnose. L’objectif de cette étude est d’investiguer l’existence d’un pattern vocal particulier en hypnose. A cette fin, 32 thérapeutes ont été enregistrés lors de la lecture d’un même texte dans 2 conditions : avec une voix normale et avec une voix d’induction hypnotique. Pour ces deux conditions, les analyses acoustiques suivantes ont été réalisées : la quantité de voisement, la fréquence de la voix, son intensité, les variations de fréquence et d’intensité. Les résultats montrent que, comparée à la condition contrôle, la voix en hypnose présente une moindre quantité de voisement (p<.001), une fréquence et une intensité plus faibles (p<.001), moins de variation en intensité (p=.003), et une tendance de moindre variabilité en fréquence (p=.056). Ces résultats permettent d’objectiver des corrélats acoustiques de la voix en hypnose tels qu’une voix grave, de faible intensité, monocorde et peu voisée. Ces caractéristiques acoustiques corroborent les descriptions subjectives évoquées dans les manuels pratiques, notamment une voix calme, douce, rassurante, chaleureuse, qui tend à créer un contexte d’intimité et de confidentialité lors de la séance d’hypnose. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (9 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVocal change patterns during a teaching day: Inter- and intra-subject variability
Remacle, Angélique ULiege; Garnier, Maëva; Gerber, Silvain et al

in Journal of Voice (2018), 32(1), 57-63

Objectives: To describe the mean voice changes of 22 female teachers during a typical workday, examine the inter- and intra-subject variability, and establish a typology of different voice patterns during ... [more ▼]

Objectives: To describe the mean voice changes of 22 female teachers during a typical workday, examine the inter- and intra-subject variability, and establish a typology of different voice patterns during the workday. Methods: For each participant, fundamental frequency (F0), harmonics-to-noise ratio (HNR), jitter, and shimmer were measured on sustained vowels at the beginning and at the end of the workday, at three different times during the school year. Results: The group mean pattern showed significant increases in F0 and HNR during the workday and significant decreases in jitter and shimmer. However, considerable inter- and intra-subject variability was observed. Based on the variation in the acoustic parameters during the workday, three different voice patterns were identified. The first is characterized by a greater F0 increase during the day, interpreted as a common, appropriate adaptation to vocal load. The second is characterized by a greater increase in HNR during the day and greater decreases in jitter and shimmer, interpreted as hyperfunctional voice production. The third is characterized by greater decreases in F0 and HNR and greater increases in jitter and shimmer, suggesting acute inflammation or muscle fatigue following the workday. Conclusions: The observed variety of vocal patterns during the workday emphasizes the need to study this phenomenon individually and target different types of behaviors in order to develop tailored prevention and treatment methods. [less ▲]

Detailed reference viewed: 116 (11 ULiège)
Peer Reviewed
See detailCaractérisation de la voix d’enfants francophones euphoniques âgés de 5 ans
Remacle, Angélique ULiege; Genel, Ysaline; Segers, Magali

Conference (2017, November 25)

Cette recherche découle du manque actuel de normes acoustiques pour la voix d’enfants francophones. Méthode: Chez 53 enfants de 5 ans (26 filles ; 27 garçons), des analyses acoustiques ont été réalisées ... [more ▼]

Cette recherche découle du manque actuel de normes acoustiques pour la voix d’enfants francophones. Méthode: Chez 53 enfants de 5 ans (26 filles ; 27 garçons), des analyses acoustiques ont été réalisées sur les voyelles soutenues [a], [i] et [u], sur des sirènes ascendantes et descendantes, et sur des crescendos et decrescendos. Les objectifs étaient 1) d’établir des valeurs de référence pour les paramètres acoustiques F0, jitter, shimmer, rapport bruit/harmoniques (NHR), fréquence minimale, fréquence maximale, intensité minimale et intensité maximale, et 2) de rechercher d’éventuelles différences selon le genre. Résultats: Seul le NHR diffère statistiquement selon le genre sur la voyelle [a]. Pour tous les autres paramètres analysés, l’absence de différence entre les filles et les garçons nous amène à proposer des normes conjointes qui aideront au diagnostic des troubles de la voix chez les enfants de 5 ans. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (6 ULiège)
Full Text
See detailLa réalité virtuelle comme outil thérapeutique et de recherche
Delroisse, Stéphanie ULiege; Etienne, Anne-Marie ULiege; Willems, Sylvie et al

Speech/Talk (2017)

En clinique à la Clinique Psychologique et Logopédique de l'Université comme en recherche à la Faculté de Psychologie, Logopédie et des Sciences de l'Education, la réalité virtuelle est utilisée pour ... [more ▼]

En clinique à la Clinique Psychologique et Logopédique de l'Université comme en recherche à la Faculté de Psychologie, Logopédie et des Sciences de l'Education, la réalité virtuelle est utilisée pour explorer de nombreux phénomènes psychologiques comme l'addiction, les troubles du comportement alimentaire, le bégaiement, les céphalées de tension, la mémoire, la voix et les hallucinations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 328 (42 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe acoustic correlates of hypnotic voice
Remacle, Angélique ULiege; Todovora, Tatiana; Zambra, Nurihan

Poster (2017, August 31)

Although the linguistic content of hypnotic suggestions has been investigated in various studies, the paralinguistic aspects – that is, the voice used by hypnotherapists – are little described. The few ... [more ▼]

Although the linguistic content of hypnotic suggestions has been investigated in various studies, the paralinguistic aspects – that is, the voice used by hypnotherapists – are little described. The few indications concerning vocal patterns that promote a state of hypnotic trance are limited to subjective descriptions based on clinical observations, as reported in textbooks (Grinder & Bandler, 1997; James, 2010). From an empirical point of view, voice characteristics have been assessed objectively with acoustic measures in the context of muscle relaxation (Knowlton & Larkin, 2006); however, to the best of our knowledge, such measures have not been applied to identify vocal indices of the voice used to induce hypnosis. The aim of this study is to investigate the existence of a voice pattern specific to hypnosis. To that end, 32 French-speaking therapists (18 women and 14 men) who practice hypnosis in a medical or psychological context were recorded while reading a single text in two conditions: with a normal voice and with a voice used for hypnotic induction. For each of these two conditions, the following acoustic analyses were conducted with Praat software: degree of voicing (in %), mean fundamental frequency (F0, in Hz), mean sound pressure level (SPL, in dB), and variability of F0 and SPL. Statistical analyses (Wilcoxon test) show that, compared to a normal voice, a hypnotic voice presents less voicing (p<.001), lower F0 and SPL (p<.001), less SPL variability (p=.003), and a trend toward less F0 variability (p=.056). These preliminary results allow us to provide objective acoustic correlates of a hypnotic voice, such as low frequency, low intensity, monotone and lack of voicing. These acoustic characteristics correspond to the subjective voice descriptions given in textbooks, such as quiet, gentle, reassuring, and warm, which tend to create a sense of intimacy and confidentiality. Regarding the lower degree of voicing in hypnotic voices, subsequent analyses will make it possible to test the hypothesis that the voice is breathy and whispery, at least at times, and that there are longer pauses than in a normal voice. Analyses of spontaneous speech during hypnosis sessions are currently under way to test the generalizability of the results presented here. References -Grinder, J., & Bandler, R. (1997). Patterns of the hypnotic techniques of Milton H. Erickson, M.D. Vol. I. Portland, OR: Metamorphous Press. -James, U. (2010). Clinical hypnosis textbook: A guide for practical intervention (2nd ed.). Oxford, UK, New York: Radcliffe Publishing Ltd. -Knowlton, G. E., & Larkin, K. T. (2006). The influence of voice volume, pitch, and speech rate on progressive relaxation training: Application of methods from speech pathology and audiology. Applied Psychophysiology and Biofeedback, 31(2), 173–185. doi:10.1007/s10484-006-9014-6 [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (2 ULiège)