References of "Jamin, Virginie"
     in
Bookmark and Share    
See detailA la croisée des réalités de l'alternance : le coordinateur
Jamin, Virginie ULiege; Dupont, Chantal ULiege; Georges, François ULiege et al

Conference (2018, October 25)

S’il est un acteur de la formation en alternance qui se voit plongé dans des univers différents, c’est certainement celui parfois nommé « coordinateur » dans la sémantique non stabilisée de l’alternance ... [more ▼]

S’il est un acteur de la formation en alternance qui se voit plongé dans des univers différents, c’est certainement celui parfois nommé « coordinateur » dans la sémantique non stabilisée de l’alternance (Boudjaoui & Gagnon, 2014). Attaché à l’institution de formation mais pourtant garant de la coordination entre celle-ci et les superviseurs en entreprise, par ses missions, le coordinateur se situe à l’intersection de multiples enjeux : (1) enjeux d’apprentissage, d’évaluation et d’anticipation de l’insertion professionnelle des étudiants, (2) enjeux d’organisation, de valorisation et de reconnaissance institutionnelles, (3) enjeux de réseautage et de communication avec le terrain de l’entreprise et enfin (4) enjeux de légitimité, d’identité et de développement professionnels. Par l’étude des cas singuliers de trois coordinateurs et coordinatrices de Master en alternance, cette recherche tente d’apporter des éléments de réponse aux questions telles que : Quelles sont les croyances, les préoccupations, les espoirs des coordinateurs ? Quels changements et quelles résistances prennent place en eux lors de la mise en place d’une approche par compétences (Poumay, Tardif, Georges, 2017) outillée notamment par l’usage d’un eportfolio ? Comment parviennent-ils à naviguer dans l’accompagnement des étudiants et dans la régulation du dispositif de formation ? Les analyses qualitatives d’entretiens et d’observations nous permettent de brosser les traits professionnels situés de ces acteurs spécifiques. Au cœur des réalités identitaires, didactiques, organisationnelles et professionnelles de la formation en alternance, mieux les connaitre (et mieux les accompagner) pourrait faciliter le mouvement du système complexe où ils sont potentiellement des pivots… [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (1 ULiège)
See detailAccompagner des équipes en chemin vers le développement de compétences Qu’avons-nous mis en place ? Qu’en avons-nous appris ? Quelles régulations ont ensuite été envisagées ?
Dupont, Chantal ULiege; Georges, François ULiege; Jacquet, Maud ULiege et al

Conference (2018, October 25)

La forte demande du monde de l’industrie ainsi que les régulières réformes de cursus dans l’enseignement supérieur convergent vers la mise en place de formations en alternance. Les expériences en cours ... [more ▼]

La forte demande du monde de l’industrie ainsi que les régulières réformes de cursus dans l’enseignement supérieur convergent vers la mise en place de formations en alternance. Les expériences en cours (Merhan, 2012, Schwendimann et al. 2015) ont permis de mettre en évidence la nécessité de soutenir les entreprises qui accueillent les jeunes en alternance. Pour assurer un encadrement qui permette une réelle intégration des apprentissages en classe et sur le terrain, AlterKit, le Kit de l’Alternance, propose un ensemble d’outils. Ceux-ci visent à faciliter le suivi des étudiants notamment par une évaluation progressive de leur développement de compétences. La démarche se vit en coordination avec les étudiants eux-mêmes, les acteurs du milieu scolaire et ceux du milieu professionnel. Un dossier de preuves de compétence (portfolio) est petit à petit constitué par l’étudiant, tirant à la fois parti de ses expériences scolaires et professionnelles. C’est dans ce contexte que les conseillers pédagogiques du LabSET-ULg accompagnent deux équipes de la HEPL. Encadrant deux masters en alternance, ces enseignants, superviseurs et coordinateurs cheminent vers l’intégration des outils proposés. Nous présenterons le dispositif mis en place pour accompagner les encadrants et les étudiants, de la reformulation du référentiel de compétences à la conception et l’utilisation des outils, en passant par une inévitable remise en question de la cohérence du programme de formation. Ensuite, nous aborderons les éléments moteurs ainsi que les difficultés rencontrées. Enfin, nous proposerons les premières conclusions et perspectives après deux années d’accompagnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 180 (16 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInvestiguer les creux du discours par la technique d’entretien de la mise au carré
Fossion, Gilles ULiege; Jamin, Virginie ULiege; Faulx, Daniel ULiege

in Recherches Qualitatives (2018), 37(Eté), 21-56

Par l’analyse « en temps réel » de deux entretiens, cet article présente une nouvelle technique d’entretien : la mise au carré. L’intention principale de cette technique est de faciliter la récolte de ... [more ▼]

Par l’analyse « en temps réel » de deux entretiens, cet article présente une nouvelle technique d’entretien : la mise au carré. L’intention principale de cette technique est de faciliter la récolte de données implicites tout en limitant les risques de surinterprétation. Le chercheur et la personne interrogée prennent alors ensemble le chemin de la nuance, de la contextualisation et de l’articulation dynamique des idées évoquées ou invoquées. Les non-dits et les dits se répondent dans une démarche méthodologique structurée. Cet article propose donc, après un cadrage théorique de la mise au carré, deux applications concrètes de celle-ci, l’une linéaire destinée principalement aux chercheurs qui débutent et l’autre sémantique s’adressant davantage aux chercheurs voulant explorer d’autres possibilités offertes par la technique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (10 ULiège)
Peer Reviewed
See detailUn portfolio de compétences pour les étudiants en alternance : une porte d’entrée vers des restructurations plus profondes des dispositifs de formation
Dupont, Chantal ULiege; Jamin, Virginie ULiege; Ignelzi, Audrey ULiege et al

Conference (2018, May 25)

Former en alternance, c’est faire le postulat de la complémentarité des lieux d’apprentissage. C’est, en conséquence, reconnaitre leur nécessaire combinaison. La mise en place de formations organisées en ... [more ▼]

Former en alternance, c’est faire le postulat de la complémentarité des lieux d’apprentissage. C’est, en conséquence, reconnaitre leur nécessaire combinaison. La mise en place de formations organisées en partie à l’école et en partie en situation professionnelle pose dès lors de nouveaux défis aux équipes encadrantes (Jorro, 2007). Articuler les apprentissages et assurer une collaboration entre les acteurs sont deux conditions indispensables à la cohérence de la formation (Veillard, 2012). Renvoyant également à des situations telles que le stage, ces conditions sont pourtant mises en exerge dans le contexte de l’alternance. Leur concrétisation ne semble dès lors guère simple à mettre en œuvre (Rikir, 2016). Comment soutenir les démarches des enseignants, des superviseurs et des coordinateurs d’une formation en alternance lorsque ceux-ci cherchent à faire converger leurs actions pour permettre le développement des compétences de leurs apprenants ? Qu’est-ce qu’une première utilisation d’un portfolio apporte et révèle aux différents acteurs des équipes encadrantes ? Dans ce contexte, le LabSET – ULiège accompagne deux équipes de Masters en alternance de la Haute École de la Province de Liège (HEPL). Mobilisés initialement autour de la mise en place d’un portfolio en ligne, accessible à tous et permettant potentiellement une meilleure communcation, les superviseurs en entreprise et les coordinateurs de l’alternance en HEPL, réalisent néanmoins rapidement qu’un questionnement plus large, dépassant l’outil lui-même est nécessaire. C’est ainsi vers la clarification, le développement et l’évaluation de compétences professionnelles que les équipes se dirigent. Elles cheminent aujourd’hui vers la restructuration complète du dispositif de formation, inscrivant progressivement l’alternance dans une « Approche Programme » (Prégent, Bernard & Kozanitis, 2009 ; Poumay, Tardif & Georges, 2017). Nous examinons ici comment la mobilisation des équipes autour d’un portfolio peut engendrer des changements de représentations chez les acteurs de la formation mais également comment par l’expérimentation d’un outil, le dispositif de formation dans son ensemble se voit questionné. Le recueil et l’analyse de données repose sur une méthode qualitative. Des questionnaires adressés aux superviseurs, des entretiens semi-structurés menés auprès des coordinateurs et des observations de réunions en entreprise permettent d’identifier les dimensions en jeu dans le processus de changement enclenché. Ainsi, outre la mise en lumière des atouts et limites du portfolio dans le contexte de l’alternance, la recherche montre combien le travail des équipes, soumis aux réalités des multiples terrains et constitué d’une succession d’ajustements provisoires, s’avère complexe et bousculé par des croyances parfois contradictoires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (6 ULiège)