References of "Humblet, Jean-Philippe"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuestions ouvertes : améliorer la fidélité de la correction à l’aide de grilles d’évaluation critériées et l’utilisation d’un logiciel dédié
Crahay, Vinciane ULiege; Bonnet, Pierre ULiege; Piazza, Aurélie ULiege et al

Conference (2018, January 12)

Évaluer au travers de questions à réponse ouverte longue, dans le contexte de massification des étudiants devient difficilement réalisable. Cependant, ce type d’évaluation reste indispensable pour évaluer ... [more ▼]

Évaluer au travers de questions à réponse ouverte longue, dans le contexte de massification des étudiants devient difficilement réalisable. Cependant, ce type d’évaluation reste indispensable pour évaluer des performances complexes. Le Système Méthodologique d’Aide à la Réalisation de Tests (SMART) de l’Université de Liège (ULiège) a donc tenté de concilier les besoins purement logistiques d’aide à la correction des enseignants avec les préceptes docimologiques d’une évaluation de qualité. Pour ce faire, un outil de correction dédié a été développé et est proposé aux enseignants. Il a comme particularités techniques de permettre de dématérialiser les copies, de corriger en ligne (une connexion internet suffit) et d’automatiser le calcul des notes ainsi que leur envoi dans le bulletin de l’étudiant. Du côté docimologique, l’enseignant réalise la correction à l’aide d’une grille d’évaluation composée d’échelles descriptives, permettant de rendre cette correction la plus objective et la plus reproductible possible. Cette communication se centre sur l’analyse de la fidélité intra-correcteur des notes attribuées. Notre objectif est d’analyser si l’objectivisation et la reproductibilité de la correction sont rencontrées. Nous présenterons une expérimentation en trois phases : - Une première correction ; - Une seconde correction, deux ans plus tard, des mêmes copies, intégrées parmi les copies de nouveaux étudiants ; - Une troisième correction, réalisée quatre ans plus tard, suite à laquelle une possibilité de reviewing a été permise (revisualisation de copies en fonction de la note initialement attribuée). Les trois notes obtenues par les étudiants seront comparées afin d’analyser la fidélité du correcteur et si l’étape de reviewing apporte un avantage supplémentaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDissection de l’évolution du dispositif d’évaluation en anatomie macro- et microscopique : une réponse à l’évaluation de compétences complexes dans les grands groupes
Bonnet, Pierre ULiege; Crahay, Vinciane ULiege; Humblet, Jean-Philippe ULiege et al

Conference (2017, October 05)

Contexte et problématique : L’apprentissage de l’anatomie aboutit à l’acquisition de compétences complexes. Outre la maîtrise de connaissances factuelles (noms, circuits…) l’apprenant se construit ... [more ▼]

Contexte et problématique : L’apprentissage de l’anatomie aboutit à l’acquisition de compétences complexes. Outre la maîtrise de connaissances factuelles (noms, circuits…) l’apprenant se construit progressivement une vision interne tridimensionnelle de l’architecture du corps humain qu’il mettra en pratique au contact du corps du patient ou des représentations de celui-ci (imagerie médicale, coupes microscopiques). Le dispositif d’apprentissage mis en place entraîne ces compétences de vision spatiale par le recours à la schématisation, l’utilisation de ressources vidéo, la pratique de la dissection… Une évaluation en phase avec le dispositif d’enseignement (alignement pédagogique) se heurte à la problématique des grands groupes : 1500 étudiants sont évalués en première année, 300 en seconde et en troisième rendant impossible le recours à une évaluation orale. L’évaluation écrite mise en place comportait dans un premier temps des questions de type QCM (connaissances factuelles) combinées à une question ouverte (QO) (réalisation d’un schéma, d’une coupe). Au départ, la correction de la QO était basée sur une grille de critères d’importance pondérée dont la présence ou non (mode binaire) est encodée dans un fichier FMP (File Maker Pro) élaboré à cet effet par l’enseignant. À chaque évaluation correspondait une fiche encodée sur ordinateur. Description : La lourdeur de l’élaboration du fichier correctif propre à chaque question et la multiplicité des demandes de ce type de solution de correction au sein de l’institution ont permis l’élaboration d’une solution institutionnelle, le logiciel SQORE développé grâce à l’appui du Service de Méthodologie et d’Aide à la Réalisation de Test (SMART). L’étudiant est évalué sur base d’une QO rédigée dans un cadre désigné sur une feuille à lecture optique. La réponse se présente sous forme de texte, de schéma, de graphique… suivant les consignes données. En anatomie, l’énoncé comporte un ou des schémas de base afin de baliser la réponse. L’enseignant a fourni au SMART sa grille de correction établie sur base de critères divisés en indices multiples. La correction s’effectue une fois les copies scannées. Via Internet, l’enseignant accède à ses corrections. Il dispose à l’écran de la copie et de sa grille à scorer. Le dispositif est utilisé en anatomie, histologie, physiologie, psychiatrie, médecine vétérinaire, droit, Agro-Bio Tech et HEC. Une fois la correction réalisée, les résultats sont accessibles, et l’enseignant peut définir un intervalle de cotes totales dans le but de vérifier sa correction initiale (cas limites entre 9 et 11/20 par exemple). Discussion : La dématérialisation, la traçabilité, le calcul et le transfert automatiques des notes vers le système de gestion de notes de l’institution facilitent la tâche du correcteur, mais la plus-value docimologique concerne la démarche qualité qui sous-tend l’outil, ayant pour but d’améliorer l’objectivité des corrections, notamment en imposant une grille de correction, en rendant les copies anonymes et en obligeant à corriger par question ou groupe de critères. Conclusion : À terme le dispositif permettra le recours à des correcteurs multiples pour tout ou partie de l’évaluation permettant de s’assurer de la cohérence inter-correcteurs. À plus longue échéance, l’outil pourra être utilisé pour de l’auto-évaluation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (7 ULiège)
Full Text
See detailLa plateforme Open-source ExAMS : une approche qualité pour le testing standardisé
Gilles, Jean-Luc ULiege; Detroz, Pascal ULiege; Crahay, Vinciane ULiege et al

in Chafiqi, Fouad (Ed.) Mondialisation et éducation - Vers une société de la connaissance. Recueil des résumés des conférences et des communications (tome I) (2008)

Detailed reference viewed: 382 (73 ULiège)