References of "Geuens, Geoffrey"
     in
Bookmark and Share    
See detailLes "pères fondateurs" de l'Europe et les milieux économiques : une histoire alternative
Geuens, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2021)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULiège)
See detailL'Union européenne et la crise du (néo-)libéralisme : entre discours de crise et réalités socio-économiques
Geuens, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2021)

Detailed reference viewed: 25 (3 ULiège)
See detailL’industrie belge des médias : capitalisme familial, conseils d’administration et réseaux d’affaires
Geuens, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2021)

Detailed reference viewed: 25 (5 ULiège)
See detailPolitiques et pouvoir économique en Belgique. Enquête sur les gouvernements, les milieux d’affaires et les réformes néolibérales de la sécurité sociale (1981-2021)
Geuens, Geoffrey ULiege

Book published by EPO - Le Temps des Cerises (2021)

Ces deux ouvrages présentent les résultats de près de dix années de recherche sur les liens entre milieux d’affaires, responsables politiques et réformes néolibérales en Belgique. La convergence de vue, à ... [more ▼]

Ces deux ouvrages présentent les résultats de près de dix années de recherche sur les liens entre milieux d’affaires, responsables politiques et réformes néolibérales en Belgique. La convergence de vue, à tout le moins relative, des exécutifs gouvernementaux et acteurs dominants du monde de l’entreprise ne doit rien au hasard mais ne saurait s’expliquer à travers les concepts de « lobbying » et de « corruption ». Elle ne saurait non plus se résumer aux seules « affaires » (Nethys, Telenet, Kazakhgate) largement relayées par les grands médias ; des « affaires » qui n’éclairent – quand elles sont éclairantes – que la face visible d’une réalité plus complexe, celle de l’intégration des diverses fractions d’une classe dirigeante unie par-delà la diversité réelle de ses composantes. Quant à ce que d’aucuns qualifient de « connivences » entre politiques et « monde de l’argent », elles relèvent plutôt d’affinités électives entre des agents sociaux partageant assez d’éléments communs (origines sociales, parcours scolaires, alliances matrimoniales, mondanités sélectives, etc.) pour s’entendre sur l’essentiel et rendre certaines de leurs contradictions secondaires. Alimenté par les classiques de la sociologie bourdieusienne et les travaux les plus récents qui s’en réclament (F. Denord, P. Lagneau-Ymonet, N. Framont, etc.), ces deux ouvrages étudient les trajectoires socio-professionnelles des présidents de partis, ministres, secrétaires d’État et chefs de cabinets qui se sont succédés au pouvoir ces quarante dernières années (1981-2021), et démontrent le caractère caduque de la dissociation reçue – et entretenue par une partie de la littérature académique – entre « pouvoir économique » et « pouvoir politique ». Ceci est tout particulièrement vrai en matière de politiques publiques : les logiques de dérégulation et de privatisation (sous-financement, New Public Management, PPP) qui sous-tendent aujourd’hui ces politiques (emploi et intérim, pensions, soins de santé, logement, entreprises publiques) sont bien moins le résultat d’une « corruption généralisée » fantasmée (théories complotistes), des « lois » implacables du « marché » ou de la nécessité (« contraintes budgétaires »), que de l’adhésion de la plupart des responsables publics à l’idéologie néolibérale et aux modèles fiscaux qui s’y identifient. Mais elles sont plus encore surdéterminées par un conflit d’intérêts devenu « systémique » et « infra-judiciaire » (voir, pour la France, les travaux de N. Framont) entre acteurs publics et privés, et ce au détriment de la collectivité. Remarque : les contenus de ces deux ouvrages qui seront édités en 2021 ne se confondent que partiellement (outils méthodologiques, cadres théoriques, arguments et conclusions, etc.). Le premier, publié en néerlandais quelques semaines avant le second, porte pour l’essentiel sur les liens entre « milieux d’affaires », partis néerlandophones et gouvernements fédéraux et flamands. L’ouvrage édité en français portera lui principalement sur les partis politiques francophones, les gouvernements fédéraux ainsi que les exécutifs régionaux bruxellois et wallons. Par ailleurs, ce dernier ouvrage comportera également un chapitre consacré aux cercles d’affaires (B to B). [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULiège)
See detailPolitieke leiders en heersende klassen in België. Onderzoek naar regeringen, economische kringen en neoliberale hervormingen van de sociale zekerheid (1981-2021)
Geuens, Geoffrey ULiege

Book published by EPO (2021)

Ces deux ouvrages présentent les résultats de près de dix années de recherche sur les liens entre milieux d’affaires, responsables politiques et réformes néolibérales en Belgique. La convergence de vue, à ... [more ▼]

Ces deux ouvrages présentent les résultats de près de dix années de recherche sur les liens entre milieux d’affaires, responsables politiques et réformes néolibérales en Belgique. La convergence de vue, à tout le moins relative, des exécutifs gouvernementaux et acteurs dominants du monde de l’entreprise ne doit rien au hasard mais ne saurait s’expliquer à travers les concepts de « lobbying » et de « corruption ». Elle ne saurait non plus se résumer aux seules « affaires » (Nethys, Telenet, Kazakhgate) largement relayées par les grands médias ; des « affaires » qui n’éclairent – quand elles sont éclairantes – que la face visible d’une réalité plus complexe, celle de l’intégration des diverses fractions d’une classe dirigeante unie par-delà la diversité réelle de ses composantes. Quant à ce que d’aucuns qualifient de « connivences » entre politiques et « monde de l’argent », elles relèvent plutôt d’affinités électives entre des agents sociaux partageant assez d’éléments communs (origines sociales, parcours scolaires, alliances matrimoniales, mondanités sélectives, etc.) pour s’entendre sur l’essentiel et rendre certaines de leurs contradictions secondaires. Alimenté par les classiques de la sociologie bourdieusienne et les travaux les plus récents qui s’en réclament (F. Denord, P. Lagneau-Ymonet, N. Framont, etc.), ces deux ouvrages étudient les trajectoires socio-professionnelles des présidents de partis, ministres, secrétaires d’État et chefs de cabinets qui se sont succédés au pouvoir ces quarante dernières années (1981-2021), et démontrent le caractère caduque de la dissociation reçue – et entretenue par une partie de la littérature académique – entre « pouvoir économique » et « pouvoir politique ». Ceci est tout particulièrement vrai en matière de politiques publiques : les logiques de dérégulation et de privatisation (sous-financement, New Public Management, PPP) qui sous-tendent aujourd’hui ces politiques (emploi et intérim, pensions, soins de santé, logement, entreprises publiques) sont bien moins le résultat d’une « corruption généralisée » fantasmée (théories complotistes), des « lois » implacables du « marché » ou de la nécessité (« contraintes budgétaires »), que de l’adhésion de la plupart des responsables publics à l’idéologie néolibérale et aux modèles fiscaux qui s’y identifient. Mais elles sont plus encore surdéterminées par un conflit d’intérêts devenu « systémique » et « infra-judiciaire » (voir, pour la France, les travaux de N. Framont) entre acteurs publics et privés, et ce au détriment de la collectivité. Remarque : les contenus de ces deux ouvrages qui seront édités en 2021 ne se confondent que partiellement (outils méthodologiques, cadres théoriques, arguments et conclusions, etc.). Le premier, publié en néerlandais quelques semaines avant le second, porte pour l’essentiel sur les liens entre « milieux d’affaires », partis néerlandophones et gouvernements fédéraux et flamands. L’ouvrage édité en français portera lui principalement sur les partis politiques francophones, les gouvernements fédéraux ainsi que les exécutifs régionaux bruxellois et wallons. Par ailleurs, ce dernier ouvrage comportera également un chapitre consacré aux cercles d’affaires (B to B). [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULiège)
See detailVivaldi : wie trekt aan de financiële touwtjes ?
Geuens, Geoffrey ULiege

Article for general public (2020)

Detailed reference viewed: 21 (2 ULiège)
See detailVivaldi : suivez les cordons de la Bourse
Geuens, Geoffrey ULiege

Article for general public (2020)

Detailed reference viewed: 16 (2 ULiège)
See detailLes marchés financiers ont un visage
Geuens, Geoffrey ULiege

Article for general public (2020)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULiège)
See detailFormation syndicale à la communication
Geuens, Geoffrey ULiege; Hambye, Philippe; Gobin, Corinne

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 64 (6 ULiège)
See detailMédias et pouvoir économique en Belgique
Geuens, Geoffrey ULiege

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 84 (19 ULiège)
See detailThéorie critique de l'information - Corpus de Presse
Geuens, Geoffrey ULiege

Learning material (2016)

Detailed reference viewed: 69 (6 ULiège)